AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070341623
Éditeur : Gallimard (04/01/2007)

Note moyenne : 3/5 (sur 8 notes)
Résumé :
« Nous vivons désormais dans le "présent perpétuel" prédit par Debord. Oh, sinistre prestige de la table rase, conjugué à la tyrannie du spectacle… De plus en plus souvent, les romans qui agitent l'opinion donnent à pressentir une littérature sans mémoire, une communauté réduite aux caquets de l'autobiographie, maigrelette et touche-pipi, jetant des anathèmes pathétiques sur l'imagination qui lui fait défaut, arpentant les champs de bataille cathodiques, parée de fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
frconstant
  20 octobre 2016
L'éloge (masculin du latin elogium, avec l'influence du grec εὐλογία) est un genre littéraire hérité de l'Antiquité, où il est très présent, qui consiste à vanter les mérites d'un individu ou d'une institution... le fait qu'il soit petit et du temps présent est une double qualité!
Le 'Petit éloge du temps présent', signé par Jean-Marie LACLAVETINE est un petit opus de quelques 120 pages. L'exercice littéraire est assez rare, en tous cas sous une forme compilée comme dans ce Folio où pas moins de 20 petits éloges, sans lien apparent, se distinguent par leur point commun: porter sur le présent un regard quelque peu décalé et susciter autant de questions que de bons mots à savourer! C'est un livre qu'on ouvre, ferme, délaisse, reprend et apprécie pour une phrase, un mot, une réflexion qui fait écho en nous. J'ai aimé.
Quelques extraits, sans autre prétention que d'expliquer mon propos:
'J'ai beaucoup plus souvent bu du rouge que broyé du noir.' (éloge des couleurs)
'Comment prendre au sérieux des gens qui s'indignent qu'on se moque d'un Dieu improuvable mais acceptent qu'on trucide des êtres vivants en son nom?' (éloge du blasphème)
'Devenir vieux con n'est pas à la portée du premier idiot venu ... Certains tiendront que le monde pourrait sans domage se passer de vieux cons. Ils auraient tort! ... Seul le mur intraitable de la connerie permet à la jeunesse et à ses talents de rebondir et de se renforcer.' (éloge des vieux cons ... le meilleur de ce livre, selon moi!)
Que serait la vie sans chansons? Elles nous font prendre la route avec nos plaisirs, nos ennuis, nos déceptions et nos espoirs bien serrés dans un petit baluchon de notes et ... En avant!
Un bonheur donc que de lire, survoler et s'arrêter sur ce petit livre, sans prétention, qui nous livre un regard frais, vrais sur le temps présent, celui que nous vivons au quotidien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AmandineMM
  11 août 2011
Cet éloge-ci m'aura vraiment laissée indécise jusqu'au bout, me faisant passer de la déception au coup de coeur et inversement. le titre tout d'abord m'a induit en erreur : je croyais lire en quelque sorte un éloge du proverbe « carpe diem », du temps présent en général, mais il s'agit d'un éloge de notre temps actuel. Cela a eu pour conséquence que je me suis longtemps demandée en quoi il faisait l'éloge du temps présent. Une fois mon erreur corrigée, mon incompréhension s'est maintenue : il fait un éloge, mais adresse pas mal de critiques plus ou moins virulentes aussi. Néanmoins, ce sont celles-ci qui m'ont le plus amusée. Dans l'ensemble, j'ai trouvé cet éloge assez inégal, autant dans les thèmes que le ton de l'auteur. Au début de ma lecture, j'étais franchement déçue, puis j'ai eu un vrai coup de coeur pour la 4e partie « Petit éloge du vieux con ». En conclusion, je reste vraiment entre la déception et le coup de coeur, incapable de trancher entre les deux.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
frconstantfrconstant   20 octobre 2016
'J'ai beaucoup plus souvent bu du rouge que broyé du noir.' (éloge des couleurs)

'Comment prendre au sérieux des gens qui s'indignent qu'on se moque d'un Dieu improuvable mais acceptent qu'on trucide des êtres vivants en son nom?' (éloge du blasphème)

'Devenir vieux con n'est pas à la portée du premier idiot venu ... Certains tiendront que le monde pourrait sans dommage se passer de vieux cons. Ils auraient tort! ... Seul le mur intraitable de la connerie permet à la jeunesse et à ses talents de rebondir et de se renforcer.' (éloge des vieux cons ... le meilleur de ce livre, selon moi!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DanieljeanDanieljean   07 avril 2016
Le féminisme verbal est désormais un sport planétaire. Pour ce qui est des actes, bien entendu, il faudra attendre un peu.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Marie Laclavetine (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Laclavetine
https://www.librairiedialogues.fr/livre/10774433-le-cas-malaussene-tome-1-ils-m-ont-menti-daniel-pennac-gallimard Lors de la rencontre avec Daniel Pennac, du 8 février 2017 à la librairie dialogues à Brest, l'auteur nous propose sa sélection de livres coups de c?ur du moment ! À savoir : - L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante (Folio) - La petite lumière d'Antonio Moresco (Verdier) - La porte de Magda Szabó (Viviane Hamy) - Les deux pigeons d'Alexandre Postel (Gallimard) - Et j'ai su que ce trésor était pour moi de Jean-Marie Laclavetine (Gallimard)
Entretien mené par Laurence Bellon. Réalisation : Ronan Loup.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues
+ Lire la suite
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
430 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre