AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de SophieLesBasBleus


SophieLesBasBleus
  11 octobre 2017
Un roman lu grâce à Masse Critique de Babelio et aux Editions du Rocher. Grands mercis à eux !

Le chemin que prend Pierre Chaunier après sa rupture avec Géa est mouillé de larmes jamais versées et d'alcool avalé en compagnie de son copain Depard. La soixantaine, un métier que l'arrivée des nouvelles technologies rend pénible, un coeur cabossé par des histoires d'amour du genre de celles qui finissent mal en général, le défilé incessant des fantômes du passé... la vie de Pierre semble avoir perdu ses couleurs éclatantes pour nimber le présent de teintes grises et sépia. Mais les copains farfelus, la Pucelle, cette bière du pays qui fait apparaître de longues dames brunes, la pêche dans les rivières qui s'étirent au petit matin, les sortilèges d'une silhouette qui s'évanouit dans la nuit, et surtout l'énergie de la vie chevillée au coeur préservent le journaliste de l'irréversibilité du temps. Derrière les amas de betteraves et les briques des églises fortifiées, il découvre un journal qui n'a pas encore cédé aux sirènes de la technologie. D'inaugurations en commémorations, d'apéritifs en vins d'honneur, les articles qu'il doit rédiger le conduisent aux confins de la campagne picarde et d'une alcoolémie de plus en plus galopante. Une cure de désintoxication s'impose. Mais la clinique choisie se révèle aussi extravagante que la crise de delirium la plus débridée. Pierre Chaunier gardera-il l'esprit et le coeur suffisamment clairs pour prendre le risque de souffrir à nouveau ?
Il est bien émouvant et attachant ce nouveau roman de Philippe Lacoche. La mélancolie affleure toujours mais elle est revêtue d'éclats de rires vivifiants et d'une vigueur généreuse. Ce portrait d'un homme qui, avec superbe, lutte pied-à-pied contre le temps et la mort, a quelque chose d'infiniment touchant et revigorant. La belle écriture nous emmène sur les chemins buissonniers de l'existence, là où s'entrevoit la fragilité des êtres mais aussi leur fougue, leur lucidité et leur incorrigible idéalisme. Cet art de la fugue que Philippe Lacoche sait mettre en mots de si vivante et si poétique manière.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus