AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359051989
Éditeur : Ecriture (26/08/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Elle revient de Paris. Elle lui apprend qu’elle a rencontré un autre homme.
Lui est près du feu.
Dehors, il fait déjà presque nuit. C’est la fin de l’automne. Il est 18 heures.
Le compte à rebours a commencé : il se donne vingt-quatre heures pour tenter de la convaincre de rester auprès de lui.
D’interrogations en souvenirs, d’éclats de voix en pardons, les deux amants se déchirent, se consolent, s’éloignent, pour mieux se retrouver, se p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ziliz
  21 août 2015
Pierre se donne 24 heures pour convaincre Géraldine de rester. Elle veut le quitter pour un autre.
Je me suis donné 100 pages - 100 minutes grosso-modo - pour être convaincue par cette histoire, ou au moins vaguement intéressée.
J'abandonne page 113, de plus en plus agacée par cet homme qui geint, supplie : t'en va pas, si tu m'aimes t'en va pas ♪♫ dites-moi qu'elle est partie pour un autre que moi mais pas à cause de moi ♪♫ reviens, on va vivre la main dans la main, l'aventure avec toi c'est si bien ♪♫ ne me quitte pas, laisse-moi devenir l'ombre de ta main, l'ombre de ton chien ♪♫ [parce qu'en plus, il va falloir se partager la garde du chien]...
"Il y avait dans l'air des parfums de vieille France" dit Pierre, le narrateur (p. 32). Voilà, ça peut résumer ce que je n'aime pas dans ce roman, un côté poussiéreux, passéiste, autour d'une intrigue déjà vue, bourrée de clichés, épicée de scènes égrillardes, avec un quinqua nostalgique de ses parties de jambes en l'air avec des corps longilignes, jeunes, moins jeunes, aux odeurs musquées de brunes, de rousses, de blondes...
Je suis désolée de ne pas avoir su apprécier ce roman. La ressemblance du titre avec celui d'une splendide nouvelle de Stefan Zweig n'est pas fortuite (l'auteur s'y réfère) mais elle me semble bien trompeuse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
SophieLesBasBleus
  12 mai 2016
Pierre Chaunier attend Géa qui doit rentrer de Paris. Dans la maison achetée par le couple, il guette le retour de la jeune femme, sa compagne depuis six ans, qui, à son arrivée, lui annonce brutalement qu'elle le quitte pour un autre. Un étrange décompte commence alors pour Pierre, un décompte de 24 heures aux cours desquelles il erre au rebours du présent et égrène les souvenirs de ces six années. Colère, incompréhension, refus, déni, marchandage... les réactions de Pierre se lisent comme les étapes d'une perte, d'un deuil qui est à la fois celui d'un amour, celui d'une femme et celui de sa jeunesse. En faisant émerger les souvenirs qui jalonnent leurs six années d'amour, il discerne les fêlures qui, peu à peu, ont fragilisé leur complicité. Ce n'est finalement pas vraiment à convaincre Géa que Pierre consacrera ces 24 heures, mais plutôt à reconquérir un temps qui lui est devenu ennemi, à l'avance étranger puisque vécu sans Elle.
Malgré l'exergue et le clin d'oeil du titre, c'est moins Stefan Zweig que René Fallet qu'évoque,pour moi, ce roman de Philippe Lacoche, le René Fallet de "L'Angevine" qui trouvait dans l'amour fou un moyen d'échapper à la mort et qui exposait et explosait son chagrin dans ses romans de la "veine whisky". Il y a davantage de retenue pour parler d'amour chez Philippe Lacoche. Les cris, le sang et les larmes sont évoqués de manière plus feutrée, comme étouffés par le "tic-tac" omniprésent du temps assassin. Mais sous la mélancolie circule un élan vital, l'urgence de vivre et d'aimer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
LeFigaro   15 octobre 2015
Le cœur mis à nu, Philippe Lacoche raconte la défaite de son héros avec une voix tremblante d'émotion.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Videos de Philippe Lacoche (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Lacoche
Mercredi 16 avril, Librairie Martelle à Amiens a eu lieu une lecture d'extraits du livre de Philippe Lacoche : "L'Echarpe Rouge" (Ed. le castor Astral)
autres livres classés : ruptureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3358 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre