AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281293557X
Éditeur : Editions De Borée (16/01/2020)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Né dans un environnement bourgeois, Bernard Lévesque était un play-boy insouciant qui savait comme nul autre plaire et paraître en société. Mais il a tout envoyé paître et la suite a été une longue descente aux enfers. Aujourd’hui, il zone dans les quartiers malfamés et gagne de quoi survivre en raflant les mises aux tables de poker nocturnes. Un seul souvenir le fait encore vivre : Nadège... Une nuit, au détour d’une ruelle, il est témoin de l’agression d’une prost... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MilleetunepagesLM
  03 mars 2020
Le commentaire de Cathy :
Bernard est à la dérive depuis le départ de sa compagne, il vit dans un taudis, payant son loyer grâce à ses parties de poker.
Dans ce quartier délabré, une prostituée est retrouvée sauvagement assassinée.
Au vu des preuves retrouvées sur le lieu du crime, Bernard est arrêté.
Il est innocent, avec l'aide de Béa ils vont tout faire pour retrouver le responsable. C'est un roman sombre que nous propose Michel Lacombe.
Dès les premières pages, j'ai eu la sensation d'être au plus près de Bernard, dans ce quartier délabré et lugubre.
Certains chapitres nous permettent de rentrer dans la tête du tueur, j'avoue cela m'a bien foutu les poils, j'ai eu l'impression de découvrir un être malade à un point qui fait frémir.
Le style de l'auteur m'a bien plu, les descriptions des scènes de crimes sont tellement bien faite que je n'ai eu aucun mal à les imaginer, les meurtres sont effroyables.
J'ai de suite beaucoup aimé les personnages de Bernard et Béa, j'ai ressenti un attachement particulier pour eux très vite.
Le suspense est bien mené du début à la fin, un dénouement inattendu.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2020
Il cogna et cogna encore, ivre de rage, fou de révolte, sans ressentir les rares coups portés en riposte par ses adversaires. Il frappait sans relâche, les doigts en sang, les tempes battantes, le souffle emballé. Jamais il ne se serait cru si vif, si habile, et ses phalanges faisaient mouche presque à chaque coup : le craquement du cartilage d’un nez, une arcade qui éclatait sous son poing, le hurlement d’un homme se tenant le bas-ventre, et enfin cet éclair chaud sur son bras, le choc d’un couteau tombant sur le dallage… Des souffles, des gémissements rauques, des vociférations ! Puis cette fuite précipitée des deux agresseurs dans la gueule insondable du soir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2020
Entre petits trafics et misérables deals, entre guerres de quartiers et défis stupides, la vie imbécile des ténèbres au pied des immeubles gris… Les rues étroites et tortueuses se faisaient plus raides et s’imbriquaient en un filet qui emprisonnait la colline d’un maillage compliqué. Ignorant les panneaux d’interdiction, les automobiles s’accumulaient en désordre, bancales, avec une ou deux roues sur les bordures de granit, comme des épaves rejetées par la tempête de chaque jour sur la grève des trottoirs de la nuit…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2020
Que faisait-il dans cette ville qui n’était pas la sienne, dans cette vie qui n’était pas la sienne, sinon oublier les rais de soleil d’un passé révolu ? Oui, il avait connu le luxe et l’aisance, l’argent et les femmes faciles ! Oui, il s’était étourdi dans des fêtes futiles et des orgies au goût de bile… Oui, il avait fumé des mégots de nirvanas illusoires, avalé des comprimés de rêves égarés, s’était enfariné le nez de bonheurs pulvérisés et piqué les neurones de folies éphémères !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2020
Tous les sentiments refoulés durant tant d’années dans la carapace de sa fausse insensibilité éclatèrent alors dans une hargne et une furie qu’il n’eût pas soupçonné abriter ! Lui qui n’avait jamais été un violent, lui qui n’était pas taillé pour la lutte, qui n’avait jamais été confronté aux rixes de quartier, aux pugilats de rue ou aux échauffourées de bar, se mit à ruer dans l’ombre comme un dément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 mars 2020
Nadège, si menue, si fragile ! Si belle et si attendrissante, avec ses immenses yeux noirs ouverts comme une prière sur l’amour, avec ses lèvres humides de baisers, ses petits seins arrogants qui aiguisaient l’impatience des doigts. Nadège avec ses cuisses toujours avides de s’ouvrir à la caresse, et cette béance moite à l’ombre du désir appelant le désir…
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : enferVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre