AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020962056
40 pages
Éditeur : Seuil Jeunesse (31/10/2007)
4.33/5   191 notes
Résumé :
Le jour de ses quatorze ans, Naoko apprend qu’elle doit quitter son petit village natal pour l’immense ville de Kyoto. Son père a prévu qu’elle y complète son éducation pour devenir une "jeune fille convenable". Mais Naoko aime lire et écrire. Avec l’aide de sa servante dévouée Suzuki, elle se travestit et parvient à réaliser les études qu’elle souhaite.

Dans un univers marqué par les traditions familiales et culturelles, une jeune Japonaise de quator... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 191 notes
5
32 avis
4
17 avis
3
9 avis
2
1 avis
1
0 avis

Lali
  03 janvier 2013
Certains livres sont si beaux tant par l'histoire qu'ils racontent que par la qualité de leurs illustrations qu'on pourrait rester des heures à admirer chacune des images, à lire et relire chacune des phrases. Tel est le cas du très bel album signé Benjamin Lacombe, Les amants papillons.
Le personnage de Naoko, jeune Japonaise de 14 ans qu'on envoie apprendre les bonnes manières loin de chez elle afin de faire d'elle une bonne épouse plus tard et qui choisit de vivre en garçon pour étudier des choses qui l'intéressent bien davantage, comme la littérature et les mathématiques, n'est pas sans rappeler Yentl d'Isaac Bashevis Singer. Tout comme la suite de l'histoire, sa rencontre avec Kamo et la mort de celui-ci, n'est pas très éloignée du classique shakespearien Roméo et Juliette.
Or, même si Benjamin Lacombe connaît ses classiques, il n'est pas tout de les connaître. Benjamin Lacombe sait les utiliser, les entremêler, leur proposer un nouveau visage tant par les mots que par les illustrations. Et pour ces raisons, il nous livre avec Les amants papillons un conte magique. Rien de moins.
Petites et grandes mains ne se lasseront pas de cet album.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Under_the_Moon
  26 janvier 2016
Première lecture de Benjamin Lacombe.
Aves Les Amants Papillons, il explore un thème très connu qu'est celui de l'amour fou contrarié. Que ce soit dans les légendes ou la littérature classique, ce thème a été abordé à de nombreuses reprises donc rien de très original à ce niveau-là.
En revanche le graphisme est très beau et a quelque chose d'onirique.
La langue du récit reste assez recherché et en fait un livre difficile d'accès pour des jeunes lecteurs (pas avant 12 ans).
Commenter  J’apprécie          220
Librincanto
  03 avril 2017
Un vrai coup de coeur ! Une histoire hors du temps, un livre qui nous transporte dans un monde légendaire et onirique, le tout accompagné de magnifiques illustrations.
Voici l'histoire de deux amants qui vivent un amour impossible, avec, pour toile de fond, la vie culturelle et traditionnelle du Japon. Une histoire qui n'est pas sans rappeler celle de Romeo et Juliette sous certains aspects. Certes, la thématique n'est pas originale mais le style d'écriture, le contexte et le graphisme nous emportent totalement pour un voyage magique.
Un album poétique à découvrir sans plus attendre !
Commenter  J’apprécie          180
Lucilou
  29 novembre 2020
Je rate rarement un album illustré par Benjamin Lacombe tant j'aime son trait, son style - ce mélange unique de romantisme noir et d'onirisme, proche de celui d'un Tim Burton comme de Guillermo del Toro, proche aussi d'un certain XIX° siècle et des primitifs flamands-; tant ses oeuvres me touchent et m'émeuvent avec leurs personnages un peu bizarres, cabossés, à la lisière souvent d'une certaine forme de mélancolie.
De tous ces albums, je crois que mon préféré restera toujours "Les Amants Papillons", talonnés de près par "Ondine" et "Marie-Antoinette, les carnets secrets d'une reine".
Dans le Japon d'autrefois, régi par ses codes et ses traditions, Naoko doit quitter sa maison pour recevoir l'éducation qui convient à une future épouse.
Pour elle qui aime lire, écrire et les haikus, l'horizon est bien sombre. Comme elle ne se résigne pas à ce destin qu'on veut lui imposer, elle choisit une autre voie qui lui permet de rencontrer Kamo, un jeune étudiant.
Les deux jeunes gens tombent fous amoureux, et tant pis s'ils n'en ont pas le droit. Et tant pis s'ils doivent se brûler les ailes comme le papillon aux flammes.
L'histoire, presque un conte, a la beauté fragile et cruelle des instants suspendus et des premières fleurs de cerisier et l'intensité de passions qu'on sait condamnées.
Et quand le récit est enchâssé dans un écrin aussi sublime que le sont les illustrations de Benjamin Lacombe, on touche à la grâce.
C'est pour cela qu'il faut laisser s'envoler les papillons.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
prune42
  18 août 2016
Résumé : Naoko, 14 ans, doit quitter son foyer pour Kyoto comme le lui a ordonné son père pour apprendre à devenir une jeune femme respectable. Mais la jeune fille est triste car elle ne veut pas quitter sa ville et ce qu'elle aime. Elle a alors une idée : se déguiser en homme pour pouvoir suivre les études qu'elle désire. Elle y rencontre Kaomo avec qui elle partage des points communs et ils s'attachent l'un à l'autre, sans qu'il sache qu'elle est une fille. Mais quand elle doit rentrer soudainement chez elle pour se marier contre son gré, c'est le drame pour les deux amis...
Avis : J'ai découvert cet album au CDI du lycée que je fréquente et j'ai été attirée par la couverture très plaisante et le titre du livre. Je n'ai pas été déçue par l'intérieur, les illustrations sont vraiment magnifiques, d'une finesse et d'une poésie remarquable, ainsi que le texte qui est d'une grande beauté. Dès l'ouverture du livre, j'ai été séduite par la délicatesse de la composition. de par sa grande taille un peu handicapante à transporter, ce livre pourrait rebuter mais vraiment, ne soyez pas réticents, il vaut vraiment le coup et ne s'adresse pas uniquement à un lectorat jeunesse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
OnceUponATamOnceUponATam   15 juin 2021
Les deux amis finissent par s’entr’aimer. Ce qui pose bien des soucis à Kamo, persuadé que Naoko est un garçon.
Commenter  J’apprécie          10
OnceUponATamOnceUponATam   15 juin 2021
Kamo, lui, n’a jamais connu quelqu’un comme Naoko. Il a trouvé quelqu’un avec qui il peut partager bien plus que l’apprentissage de la littérature. Il aime surtout la liberté de son esprit, vif comme la rivière.
Commenter  J’apprécie          00
Zazette97Zazette97   30 novembre 2009
Naoko sait qu'elle ne reverra pas sa maison avant bien longtemps.
L'éducation d'une jeune fille dure au moins cinq années. C'est le temps nécessaire pour connaître l'art de servir le thé, de jouer du luth ou de faire danser les éventails. Et c'est surtout le temps qu'il faut pour savoir se tenir! Car une jeune femme du monde ne doit parler, se lever, s'asseoir, sourire, presque respirer qu'au moment opportun. p.5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
letilleulletilleul   04 août 2010
Deux papillons s'échappent d'une dernière fêlure de la stèle. Ils virevoltent ensemble vers le ciel lumineux.
Commenter  J’apprécie          370
prune42prune42   18 août 2016
Kamo et Naoko apprennent à se connaître au fil des semaines. Elle apprécie de plus en plus le temps qu'ils partagent. Les cerisiers lui semblent plus fleuris que jamais, la mangue plus sucrée et ses poèmes, jusqu'alors si sombres, portent la couleur du bonheur. Naoko se sent simplement heureuse.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Benjamin Lacombe (78) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benjamin Lacombe
VISITE GUIDÉE - Benjamin Lacombe nous entraîne dans une visite guidée de sa nouvelle exposition “Shizen”, actuellement présentée dans l'espace librairie de la galerie Daniel Maghen, et visible pour tous dès la fin du confinement, jusqu'au 5 juin 2021. Il dévoile les secrets de cette exposition immersive et sa scénographie envoûtante qui présente une centaine d'illustrations originales issues des plus récents ouvrages : Bambi (Éd. Albin Michel), Esprits & Créatures du Japon ainsi que Histoires de Fantômes du Japon (Éd. Soleil), L'Étonnante Famille Appenzell (Éd. Margot) et Charlock 1 & 2 (Éd. Flammarion), ainsi que des sculptures uniques réalisées en collaboration avec le sculpteur et miniaturiste Julien Martinez.
(*) Plus d'informations sur les oeuvres disponibles et sur les prix sur demande à cette adresse : oliviersouille@danielmaghen.com
(*) Visite virtuelle disponible ici : https://bit.ly/3nuKbSm (*) Goodies (tote bags, pochettes, livres signés) en vente dans l'espace librairie de la galerie et sur le site de Editions Caurette : https://bit.ly/3nr5jsI
+ Lire la suite
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1205 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre