AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845658885
Éditeur : Soleil (01/09/2005)

Note moyenne : 2.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
À la fois scénariste, dessinateur et coloriste, Benjamin Lacombe met toute sa sensibilité graphique au service d’une fabuleuse histoire ! Emprisonnée par le Dieu de la mort Daïtoku, la princesse Setsuko, devenue fantôme, parcourt plus de dix siècles de l'Histoire d'un Japon en marche. Elle sera d'abord troublée par l'arrivée des premiers occidentaux au XVe siècle, puis embrasée par les feux de la Seconde Guerre Mondiale et la folie kamikaze.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Lorraine47
  11 avril 2013
Setsuko, petite Belphegor nippone est condamnée par le roi des ténèbres à s'introduire dans le corps de mortels pour prendre une incarnation humaine. C'est son châtiment jusqu'à ce qu'elle accepte de s'unir à lui.
Celle qui n'est plus désormais qu'une âme errante va se réincarner tour à tour en jeune noble dans le Japon de l'époque d Edo au XVIIe siècle parcimonieusement ouvert aux commerçants néerlandais, puis en kamikaze dans un Japon xénophobe et expansionniste.
Netsuko, petit nid d'hirondelle, jouet de la vengeance de Daïo, ne pèse pas plus qu'un grain de riz dans cette tourmente!
Mais où est passée la jeune fille rebelle et combative du tome 1?
Là j'avoue que la sauce est un peu lourde à digérer: trop de glutamate?
Les illustrations correspondent bien à chaque époque évoquée mais la trame narrative perd tout son sel dans ce grand écart historique qui tient plus du "gloubiboulga" que d'un yakitori digne de ce nom!
Je ne jouerai pas les Madame Butterfly, soyez rassurés, toute déception même littéraire n'en vaut pas la chandelle, mais non d'un sashimi je me sens flouée...
Je vais prendre mon bento sous le bras et me drapper dans ma dignité!
Ô tempura, Ô mores! Les baguettes m'en tombent...
Sayonara tutti!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Zazette97
  16 avril 2014
"L'Esprit du temps" est une série en deux tomes - publiés respectivement en 2003 et 2005 -, la première (et seule à ce jour si je ne me trompe pas) bande-dessinée réalisée par Benjamin Lacombe.
La veille de son mariage avec le prince Xao Ping - futur empereur de Chine - la jeune Setsuko tombe sous le coup d'une malédiction proférée par Daïo, un de ses prétendants éconduits.
Derrière Daïo se cachait en réalité Daïtoku, dieu de la Mort qui, pour forcer la jeune femme à l'aimer, fait d'elle un Esprit du Temps.
Enfermée dans le temple de Daïtoku, Setsuko ne peut en sortir qu'en prenant possession d'un corps humain ayant franchi la porte du temple. Elle ne dispose que peu de temps car si elle ne rentre pas avant l'arrivée de la Lune, le "corps emprunté" rejoindra le royaume des Morts...
Au bout de deux siècles, Setsuko entame sa première sortie et découvre un monde nouveau...
Lorsque j'ai appris par hasard l'existence de cette série, je ne me suis pas trop posée de questions (si ce n'est : pourquoi n'en avais-je jamais entendu parler jusqu'ici ?) et me suis empressée de la commander.
J'ai tout d'abord été très surprise par le dessin, sensiblement très différent du style que l'on connaît à Benjamin Lacombe.
Passé le premier choc visuel, je suis rentrée très facilement dans ce premier tome, qui nous présente Setsuko et ses proches avant d'aborder la malédiction qui pèse sur elle.
Même si l'on assiste à la première sortie de Setsuko en samouraï à l'issue de ce tome, il reste principalement une introduction qui jette les bases d'un univers qui sera développé dans le second tome.
Dans le second tome, on découvre Setsuko en jeune femme, vraisemblablement plus âgée (ce qui est plutôt bizarre pour un esprit non ?) qui attend son heure pour pouvoir repartir dans le temps.
Elle se retrouve propulsée plusieurs siècles plus tard dans le corps d'une Portugaise à l'heure où les Portugais, esclavagistes, sont perçus comme des démons par les Japonais.
On retrouvera également Setsuko à Nagasaki dans la peau d'un kamikaze à l'heure de la seconde guerre mondiale.
Et là, alors que le mot de l'auteur à la fin du tome 1 nous promettait également une réflexion sur le Japon actuel, voilà que l'histoire s'achève brutalement durant la seconde guerre mondiale.
Kezako de la suite ? Il n'y en a pas car le tome 3 n'a apparemment jamais vu le jour.
La série "L'Esprit du Temps" n'est d'ailleurs pas mentionnée sur le site officiel de Benjamin Lacombe, ce qui laisse croire à l'abandon définitif de la série. A moins que l'auteur, insatisfait, ait choisi de renier son oeuvre ?
Dommage car je n'ai pas non plus pu connaître le mot de la fin quant au moyen évoqué pour lever la malédiction de Setsuko.
"L'Esprit du Temps" s'imprègne à la fois d'un monde de légendes et d'histoires tragiques comme on peut en rencontrer dans la littérature japonaise, mais également de l'univers de Disney dont l'auteur se dit particulièrement fan depuis l'enfance.
Certains ont d'ailleurs rapproché cette série du dessin animé "Mulan". Un avis que je partage.
Bien que Benjamin Lacombe ait complètement changé de style visuel par la suite, on retrouve déjà dans cette série ce thème de la différence et du rapport à l'autre et son goût pour les destinées tragiques et les amours contrariées par la malédiction.
Comme une esquisse de son magnifique album "Les Amants Papillons".
Lien : http://contesdefaits.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CenturyGirlCenturyGirl   01 août 2017
Je m'interroge de plus en plus sur la réelle nature de mes hôtes, qui sont-ils? Car exceptée leur insoutenable cruauté envers leurs semblables de couleur.. Qu'ont ils finalement de démoniaque, eux aussi parfois, pleurent, parfois rient..Il leur arrive aussi de se sentir seuls, loin de leur amour.Me serais-je trompée??
Commenter  J’apprécie          20
CenturyGirlCenturyGirl   01 août 2017
Forte heureusement, vous êtes saine et sauve! Ma douce
_ Oh oui! Mais ce n'était qu'un simple d'esprit!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Benjamin Lacombe (70) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benjamin Lacombe
Depuis quatre jours, la Galerie Daniel Maghen est investie par une dizaine d'artistes, venus réaliser des performances live et drawing show. le début d'un cycle de performances organisé par la Galerie Daniel Maghen, à l'occasion de la venue de JungGi Kim et qui se prolonge jusqu'au 6/02 ! Un grand merci à Kim Jung Gi US, Nico Delort, Julien Delval, Sylvain Despretz, Armel Gaulme, Benjamin Lacombe (official Page), Pillot Frederic pour leurs formidables performances ! L'événement reprend mardi 22/01 avec un drawing show de JungGi Kim et une démo. de Guznag Guz, puis du 29/01 au 06/02, en compagnie de Armel Gaulme, Daniel Cacouault, Julien Delval, Eric Herenguel, Tony Sandoval et toujours JungGi Kim !
+ Lire la suite
autres livres classés : parentVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3521 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre