AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812308397
Éditeur : Editions du Chêne (02/04/2014)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Chargé des influences maléfiques du foyer, le chat noir rencontré hors de son lieu habituel porte malheur. Pour conjurer le mauvais sort, il faut faire trois tours sur soi-même. Les escaliers doivent avoir un nombre impair de marches. Au Pays de Galles, la crasse est censée protéger les mineurs. Et malheur à celui qui compterait des ruches ! D'apparence purement irrationnelle, ces croyances populaires ont en fait des racines historiques et symboliques souvent très a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
AudreyT
  23 janvier 2016
J'ai peu l'habitude d'avoir deux livres ouverts en même temps. Ce petit recueil gentiment envoyé par Mladoria se prête facilement à une lecture épisodique. Classé par thème, il nous livre des explications sur les superstitions les plus répandues.
On apprend, on prend plaisir et on voyage... N'est-ce pas là un joli programme ?
Commenter  J’apprécie          310
Rubinowy
  07 juin 2014
Merci à Babelio et aux éditions du Chêne de m'avoir permis de me plonger dans ce délicieux ouvrage.
C'est sous forme de petits récits, très précis, que Daniel Lacotte nous livre l'origine des croyances venues de la nuits des temps.
Il nous apprend pourquoi les chats sont des dieux vivants au temps de l'Égypte ancienne, et pourquoi les habitants du moyen age les fuient comme la peste , il nous livre aussi le secret de l'arc-en-ciel, le pouvoir des nombres, la magie des arbres et d'autres merveilles...
Ce livre c'est une petite respiration, un sourire, une surprise à feuilleter au gré de son envie, pour en lire un passage en toute simplicité, sans bouder son plaisir.
J'ai adoré .
Commenter  J’apprécie          111
Mladoria
  28 octobre 2015
Je tiens à remercier titiseb77 de m'avoir envoyé cet ouvrage qui m'avait fait de l'oeil lors d'une précédente Masse critique.
Ce livre répertorie de manière thématique, les superstitions et présages qui peuvent jalonner encore aujourd'hui notre vie quotidienne, pourquoi ne faut-il pas mettre le pain à l'envers sur la table ou offrir un couteau à un ami, mais aussi des interprétations poétiques sur des phénomènes météorologiques tels que l'arc-en-ciel ou l'orage ou bien encore notre rapport et la symbolique accordée à certains animaux comme le chat noir ou la chouette.
Les thèmes s'enchaînent de manière assez cohérente. On passe des références bibliques à la mythologie celte, romaine, germanique, chinoise, japonaise ou même sud-américaine. Un joli tour d'horizon de ce que l'on croit et du pourquoi de certaines manies ancrées dans nos traditions.
A lire par épisodes (chaque anecdote thématique tient sur une page) ou d'une traite. Avec plaisir et un sourire indulgent aux lèvres pour soi-même parfois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Nelja
  11 juin 2014
Merci à Babelio et à l'opération Masse Critique pour m'avoir offert ce livre !
Il est beaucoup plus court qu'il en a l'air : chacune des 150 pages environ ne contient qu'un texte centré d'une quinzaine de lignes. Sur le sujet du jour - le lundi, les miroirs, la toilette, etc - il y a une descriptions brève de la symbolique, et une mini-description chronologique des superstitions associées dans différents lieux ou différents peuples, parfois un petit conte pour aller avec.
Les superstitions sont centrées sur la France, avec quelques petits tours dans les pays voisins et les civilisations antiques, et de temps en temps - mais très rarement - un détail donné hors de l'Europe. En fait, cette sélection donne l'impression que ce n'est pas du tout un travail de recherche et d'analyse : juste un homme au savoir encyclopédique sur le sujet qui nous explique, de façon légère et amicale, ce qu'il connaît sur le sujet, en faisant des parallèles quand il y pense. Cela rend la lecture très facile et agréable.
Cela fait aussi que pour quelqu'un qui s'intéresse déjà au sujet des superstitions, l'ouvrage peut apparaître comme trop léger et un peu décevant : pas de bibliographie, pas tant de "décryptage" que des bases culturelles simples ou des théories intéressantes et amusantes mais sans arguments nets, et le fait de négliger presque tout ce qui sort de l'Europe est un peu dommage (même en restant en France, on pourrait parler des superstitions des DOM-TOM, qui sont riches...)
Il convient beaucoup mieux aux débutants sur le sujet, qu'ils soient là pour en apprendre un peu avant de se lancer dans un livre plus complet, pour la culture générale, ou juste pour s'amuser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
titiseb77
  07 juin 2014
Tres bon moment de lecture, c'est un livre que j ai gagné à la masse critique du mois de mai, mais c est aussi un livre que j aurais pu acheter si je l avais vu dans une librairie. II permet de découvrir pourquoi nous effectuons certains gestes sans même sans apercevoir, par exemple pourquoi on ne passe jamais sous une échelle, pourquoi on fête la sainte catherine et bien d autres habitudes. Il permet aussi de découvrir certaines traditions comme la bûche de Noël, le sapin de Noël... je recommande vivement ce livre, de plus il est dans un petit format qui permet de l emmener partout ou comme moi de le lire en une seule traite.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RubinowyRubinowy   07 juin 2014
Malheur

L’échelle du pendu

Il existe une explication beaucoup plus concrète à cette peur viscérale que beaucoup manifestent à la seule idée de passer sous une échelle. En effet, dans les périodes de l'histoire ou la pratique des pendaisons publiques battait son plein , la coutume voulait que le condamné passe sous l’échelle du gibet ( notamment en France et outre -Manche), tandis que le bourreau, lui, prenait bien soin de la contourner. Ce rituel aurait donc intensément frappé les esprits au point que la notion de la mort vienne s'accoler au passage sous l’échelle.
D'ailleurs au Pays-Bas , celui qui passait sous une échelle risquait, disait-on,de finir pendu.
Par extension, le fait de passer sous une échelle comme celui qui allait être pendu, a donc pu devenir synonyme de malheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MladoriaMladoria   28 octobre 2015
Chacun sait que briser un miroir augurait sept années de malheur [...] Il y a plusieurs explications possibles à cette superstition[...] la version la plus vraisemblable tient à des aspects économiques. En effet, les miroirs coûtaient très cher jusqu'au XVIIème siècle. Aussi, pour inciter les domestiques à une attention toute particulière [...] on leur inculqua malicieusement cette hantise.
Commenter  J’apprécie          10
MladoriaMladoria   28 octobre 2015
Dans les campagnes, tous craignaient les jeteurs de sorts. [...] rejoignai(en)t le camp des dangereux suspects [...] ceux qui avaient les yeux vairons[...] et celles qui ont l’œil noir dans une population dominée par des prunelles claires (ou inversement). D'où l'expression : avoir le mauvais œil.
Commenter  J’apprécie          10
MladoriaMladoria   28 octobre 2015
[...] dire merde à un comédien lui portera chance pour sa pièce. Tradition liée à une époque où les spectateurs se rendaient au spectacle en carriole à cheval.
Commenter  J’apprécie          10
MladoriaMladoria   28 octobre 2015
[...]on disait en Grande-Bretagne que l'arc-en-ciel permet aux nuages de se désaltérer dans les rivières.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Daniel Lacotte (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Lacotte
Les 600 mots les plus truculents de la langue française.
autres livres classés : superstitionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre