AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782361620066
210 pages
Éditeur : Editions Nuits blanches (01/06/2010)
3.92/5   6 notes
Résumé :
Un être à l’âme d’une cruauté indicible commence à frapper à l’orée de l'’hiver. Il émerge des ténèbres et épouvante les esprits les plus retors. Il surgit du néant, redoutable, massacrant plusieurs transsexuels se prostituant à la nuit tombée dans les allées sinueuses et reculées du Bois de Boulogne.
Cet être est l’âme des nuits des pires cauchemars.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Julitlesmots
  09 octobre 2017
Quand la noirceur te mène à ta perte... Quand ta psychologie est fragilisée... Ça donne un livre hors norme... Ça donne une intrigue au dénouement insoupçonnable... Ça donne Anima Noctis de Pierre-Olivier Lacroix...
C'est un roman sombre avec un tueur d'une grande cruauté... Chaque meurtre est scénarisé de manière insoutenable. L'auteur nous embarque dans un récit court mais d'une grande densité avec une plume incisive et directe, il dévoile tout au long de ce livre aux chapitres courts, des informations techniques tellement plausibles que le tout n'est pas indigeste, bien au contraire, la transsexualité et la métempsychose (la croyance selon laquelle une même âme peut animer successivement plusieurs corps soit d'humains soit d'animaux, ainsi que de végétaux) la psychologie sont abordées d'une manière claire et simple, sans être simpliste, le tout donne une crédibilité au récit et aux explications qui le jalonnent...
Avec Anima Noctis, l'auteur m'a embarqué dans une enquête oppressante, glauque, à la limite du supportable, surtout lorsqu'il décrit les "tableaux" des victimes... J'ai vécu cette enquête au rythme des personnages, attachants, très bien travaillés. Au point de les rendre humains, puisque l'auteur ne nous épargne pas leurs doutes, leurs questions, leur quête absolue du meurtrier au point de parfois douter d'eux-mêmes...
Des personnages fascinants mais qui nous révulsent et pourtant on continu à lire... Au cas où...Même lorsque l'on commence à avoir des indications sur ce tueur, l'auteur nous pousse à avoir de l'empathie pour lui... On ne peut que se demander si l'on naît tueur... Ou si on le devient... Les tourmentes et les actes de notre tueur sont décrits d'une manière simple, quasi sicntifique, sans jugements, mais bien pour comprendre... Car il faut comprendre pourquoi ce tueur en arrive à de tels meurtres d'une barbarie sans nom.
Malgré l'incompréhension, l'auteur pousse son lecteur à trouver des réponses dans ce que l'on prend pour acquis ou inné... Comment chaque personne fait face aux traumatismes qui parfois remettent en question nos vies... Comment se remettre après un drame... Et surtout peut-on rester soi-même... Ne traversons-nous pas une crise identitaire après un traumatisme...
En lisant Anima Noctis, ces questions seront les vôtres... Nécessairement vous vous poserez la question du comment faire après... Comment survivre....
Bref, on ne ressort pas neutre de cette lecture surtout avec le final en apothéose, que je n'ai du tout vu venir ! Et là l'auteur m'a juste retourné le cerveau... Une grande maîtrise de l'art de retourner les situations... Pour un final digne des grands écrivains.
J'ai parfois trouvé un peu de Frank Thilliez dan les personnages torturés de Pierre-Olivier Lacroix...
Merci aux Éditions Numeriklivres pour cette lecture et la confiance qu'elle m'accorde.

Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AlouquaLecture
  04 août 2017
Voilà un thriller comme je les aime, tout les éléments s'y trouvent. Suspens, action, émotions, histoire et personnages cohérents, rythme, intrigue, psychologie, …
Nous avons ici, un thriller sombre avec des chapitres assez courts, ce qui donne encore plus de rythme à l'histoire et à la lecture. Une trame digne d'un épisode de la série “Esprits criminels” (série que j'adore). D'ailleurs, si l'auteur sort un nouveau thriller, je site dessus (sur le livre, pas l'auteur hein !) pour me replonger dans son univers qui m'a complètement séduite du début à la fin.
De la première à la dernière ligne, l'auteur m'a emprisonnée dans son histoire, impossible de lâcher ma liseuse tellement j'étais prise dans l'intrigue. Jusqu'au dénouement final, vois vous posez pas mal de questions, et je suis certaine qu'il vous sera impossible de devinez cette fin, en tout cas, moi elle a franchement réussi à m'étonner.
Ce n'est pas le premier roman de l'auteur, et je vais, sans aucuns doutes, me procurer son premier car je suis certaine qu'il me plaira autant que celui-ci, en tout cas son résumé est plus que prometteurs. Je vous en parlerai dès que possible. Une chose est certaine, c'est que si vous êtes amateurs de thrillers avec une intrigue bien menée, vous devez absolument suivre cet auteur, et vous plonger dans son univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
-Olivier-
  30 juillet 2017
C'est toujours avec beaucoup de méfiance et d'hésitation que je me lance dans la lecture d'un roman écrit par un auteur indépendant. Peur de la déconvenue, d'une déception liée à un manque d'aboutissement de l'histoire, à l'imperfection du style, …
Quelques commentaires élogieux précédemment lus m'ont finalement convaincu !
Finalement il n'en fut rien. Cette lecture a plutôt été une agréable découverte.
Le livre est assez court, moins de 200 pages. L'avantage est que l'auteur vient rapidement à l'essentiel et plonge le lecteur directement dans l'action. On n'est pas du tout dans ce cas de figure où la moitié du livre sert à la mise en place du décor et des personnages.
La lecture est agréable, dynamique, et se révèle vite captivante et addictive, avec des rebondissements qui tiennent le lecteur en haleine, et un final plutôt inattendu.
Les thèmes abordés sont complexes  - transsexualité et métempsychose – mais suffisamment bien traités pour ne pas rendre le récit complètement indigeste.
Les personnages, bien que crédibles, auraient pu être un peu plus travaillés, gagnant ainsi en empathie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virginy
  04 août 2017
C'est un roman sombre que nous livre ici Pierre-Olivier Lacroix. Les victimes, des transsexuels, sont mises en scène de façon macabre, et les indices sont rares pour mettre la main sur leur bourreau. Un anti LGBT? Juste un déséquilibré? Et que signifient ces « tableaux » qu'ils laissent aux policiers?
C'est un récit prenant, dans lequel l'auteur n'hésite pas à donner des handicaps aux enquêteurs, leur faisant explorer une piste qui aboutira sur un drame, les rendant plus crédibles encore dans leur faiblesse. Car si le meurtrier joue avec leurs nerfs, il n'est pas le seul à avoir des secrets, et le lecteur se trouve face à d'autres intrigues, ces dernières concernant Liebovitch et Lemeur, chacun ayant sa part d'ombre, plus ou moins grande. On apprend à connaître chacun d'eux, tout comme eux tentent d'en savoir davantage sur ce semeur de mort particulier. Et bien que quelques pans de leur vie se soulèvent, le final est tout simplement époustouflant, agréablement inattendu, même si, comme c'est la coutume, ben à la fin, le méchant, il meurt. Mais la révélation de son identité est très bien amenée, pour mon plus grand plaisir.
Abordant des thèmes tels que la quête d'identité en mettant en scène la transsexualité, tout comme le traumatisme dû à un viol, ce thriller, bien que court, met rapidement le lecteur en situation, le happant dans cet univers pour ne plus le lâcher.
Lien : https://deslivresdesfilsetun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EvadezMoi
  07 juin 2017
Voilà une histoire de tueur en série française qui n'a rien à envier à ses grandes soeurs outre Atlantique. Bien que relativement court, à peine plus de 200 pages, ce roman est très riche en rebondissements pour un final que je n'avais pas du tout vu venir.
Et là réside le tour de force car, en principe, je devine le final avant la fin du roman. Là, j'ai été bluffée et n'y ai pas pensé une seconde.
L'écriture est très dynamique. Les mises en situations, les personnages et les décors ne sont pas dépeints en profondeur mais l'essentiel, l'histoire, est juste ingénieuse. Les scènes de crime paraitront peut-être un peu trop violentes ou gores pour certains.
La transsexualité est abordée ici d'un point de vue très médical sous un angle psychiatrique qui m'a un peu dérangée au début. Mais il en ressort que ce point de vue est nécessaire pour mieux appréhender cette histoire.
L'auteur n'en est pas à son coup d'essai puisque son précédent roman, Presque Vivant semble tout aussi noir.

Lien : http://atelierdelaulo.canalb..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
-Olivier--Olivier-   30 juillet 2017
Il était le passeur, le bon guide en croisade. Et sa campagne ne s’achèverait qu’à sa propre mort. Il n’était plus temps de faire marche arrière. Trop de sang avait été déjà versé.
Trop de sang et trop de larmes aussi.
L’affranchissement de chacune de ses victimes lui offrait toujours un répit exquis. Aussi apaisants qu’une jouissance assouvie, ses désirs de transpercer, d’égorger, d’étrangler ou de brûler l’avaient plongé au fil de son mysticisme dans un état de dépendance évident.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 mai 2017
À trente-trois ans, il souhaitait changer et obtenir de la vie bien plus encore que tout ce qu’il pouvait déjà posséder. Pour l’essentiel, il savait ce qui lui manquait, une compagne.
Une femme susceptible de le soutenir et de le guider dans son élan.
Tôt ou tard il finirait bien par la rencontrer, mais il sortait peu et se trouvait toujours de bonnes excuses pour rester cloîtré chez lui quand ses amis lui proposaient une
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 mai 2017
Il était donc libre, protégé de tout remords par le voile d’ombre qui recouvrait tout : les rues, les immeubles et les quelques vagabonds qui, comme lui, avaient choisi l’errance pour seule destination.
Au lever du jour, l’aurore effacerait la honte de ses actes.
Car la nuit jetait un camouflage enchanté sur les fous. Sur ces âmes perdues, qui ne cherchaient rien, sinon l’oubli de soi et des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 mai 2017
Il n’obéissait qu’à des fantasmes très classiques, ceux de monsieur tout le monde. Cette exploration inédite ne devait provoquer qu’un agréable changement, rien de plus.
Mais l’excitation et la montée du plaisir n’étaient pas au rendez-vous.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Pierre-Olivier Lacroix (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
356 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre