AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9781021403131
OSKAR ÉDITEUR (25/01/2015)
3.92/5   6 notes
Résumé :
Zohar, 13 ans, est née à Jérusalem. Petite, elle a connu le cauchemar mortel des tirs de roquettes et des attentats-suicides. Aujourd'hui qu'elle vit à Lyon avec ses parents, c'est l'amour qui nourrit ses rêves d'adolescente. Si Zohar s'initie aux baisers avec Nico, intérieurement elle vibre pour Ismaïl, un nouveau un peu solitaire. Déraciné lui aussi. Ismaïl vient de la même région du globe qu'elle, mais est né de l'autre côté du «mur», à Gaza. Le frère de Zohar la... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Shan_Ze
  27 septembre 2017
Zohar a 13 ans, elle habite à Lyon. Avant elle vivait à Jérusalem avec sa famille mais l'horreur les a poussés à déménager, à changer de pays. Pourtant, elle retrouve un peu de cette horreur quand elle voit que le racisme et la haine de l'autre peut s'inviter même dans une cour d'école...
Gazaoui est un livre jeunesse qui évoque le conflit israélo-palestinien à travers des enfants. Etonnant de voir comment les haines inculquées par des adultes arrivent jusqu'à ces adolescents. Zohar, au centre de l'histoire, découvre aussi l'amour. Les sentiments qu'elle éprouve pour un certain Ismael, que d'autres considèrent comme un rival, ne sont pas faciles à cacher.
Un livre, dur, à ne pas mettre entre toutes les mains, même s'il permet aux jeunes de commencer à comprendre ce monde où rivalise amour et haine.
Commenter  J’apprécie          340
TRIEB
  03 juin 2015
C'est tout d'abord l'histoire d'une très jeune fille, Zohar Adler, née en Israël à Jérusalem , contrainte d'émigrer et de partir vers la France à Lyon, pour cause de dangers excessifs tels que les tirs de roquette, les attentats-suicides qui frappent cette terre .
Très vite, cette jeune préadolescente s'initie aux premiers rites amoureux parmi lesquels les baisers sur la bouche, les caresses .C'est un garçon nommé Nico qui tient le rôle de l'initiateur mais Zohar est attirée très vite par un autre garçon du nom d'ismaïl, qui a un point commun avec Zohar : il vient de la même région du globe, le Moyen-Orient, mais de l'autre côté de la barrière .Il est palestinien, originaire de la bande de Gaza.
Nico, le frère de Zohar, n'accepte pas du tout cette attirance de sa soeur pour lui, encore moins son père qui ne voit dans les Arabes que des terroristes en puissance.
Dans ce récit, faussement naïf, des interrogations surgissent dans le fil des réflexions de Zohar .Sur les premiers habitants de la Palestine par exemple, dont elle se demande qui ils furent et s'ils ont un droit prééminent sur cette terre : « Alors on ne sait pas vraiment qui était là en premier. Ce n'est pas parce qu'on arrive quelque part en premier que la terre nous appartient .Je pense qu'on doit apprendre à vivre ensemble, c'est tout. » Ce propos de bon sens tenu par ma mère de Zohar la convainc, tout comme ce constat sur la situation de l'exil, ressentie communément par Zohar, comme Juive et par Ismaïl, comme palestinien en recherche de sa terre d'origine.
Un accident survient à ce jeune homme, ce qui bouleverse Zohar, qui nourrit bien sûr les plus vifs espoirs de guérison pour ce garçon, mais élabore aussi ce qui apparaît comme un véritable plan de paix que les diplomates pourraient fort bien s'approprier .Zohar rêve de partir pour Gaza, de réconcilier juifs et palestiniens, de créer des associations « pour l'entente de nos deux peuples . »
Beau récit qui met bien en évidence ce qu'ont de commun des nations, des peuples qui s'opposent : ils sont des êtres humains, capables de s'entendre, de s'unir, de réaliser des rêves inaccessibles de paix et de concorde ,pour peu qu'ils le veuillent vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
orbe
  13 mars 2015
Zohar connait ses premiers émois amoureux avec Nico. Mais c'est en réalité Ismaïl, le nouveau, qui l'intéresse. Tous les deux ont vécu sur la même terre, l'un à Jérusalem, l'autre à Gaza. Ils se retrouvent aujourd'hui à Lyon.
Mais si Zohar est Juive, le jeune garçon est lui palestinien ! Vont-ils réussir à se rapprocher en dépit de tout ce qui oppose leurs familles ?
La jalousie et le racisme vont faire réagir Zohar qui va décider de se battre !
La question de l'identité est au centre du livre. La présence réconfortante de son frère jumeau aide l'héroïne à avancer mais aussi à se poser des questions.
Un roman qui dessine quelques pistes afin de tenter de renouer des liens dans un conflit qui se prolonge, à la fois dans le temps et dans l'espace. L'héroïne tisse sa chrysalide en se tournant vers ses racines mais aussi en essyant de se faire une opinion personnelle qui l'éloigne de l'intolérance et des idées préconçues. Intéressant et agréable à lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   01 juillet 2017
- [...] Il y a des dizaines de milliers d'années comme je vous l'ai dit, des peuples vivaient déjà en Palestine. Alors on ne sait pas vraiment qui était là en premier. Mais je pense que ce n'est pas le problème. Ce n'est pas parce qu'on arrive quelque part en premier que la terre nous appartient. Je pense qu'on doit apprendre à vivre ensemble, c'est tout. C'est mon rêve, j'aimerais qu'on y arrive avant de mourir, j'aimerais vous laisser la terre d'Israël en paix pour toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
orbeorbe   11 mars 2015
C'est toujours la même chose dans les conflits. Il vient d'où ? Que fait-il ? Comment s'appelle-t-il ? Où habite-t-il ? Quelle est sa religion ? Sa couleur de peau ? Etc.
Alors je crie sur le papier : MAIS OUI, QU EST- CE QUE çA PEUT FAIRE ?
Et je hurle avec mon stylo : ASSEZ !
Commenter  J’apprécie          90

autres livres classés : racismeVoir plus





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1647 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre