AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782867420566
Éditeur : Editions des Cendres (30/11/-1)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
[cf. BBF, mars 1995 - Philippe Hoch ]
Dans Les Amateurs de vieux livres, texte paru une première fois dans le Bulletin du bibliophile (1840-1841) et qui n’est pas sans rappeler les nombreuses Physiologies, balzaciennes et autres, composées à cette époque, Lacroix élabore une plaisante typologie, celle des personnages parfois fort curieux qui animent le petit monde du livre ancien. Défilent de la sorte le « bouquiniste à la mode », dont la « boutique est un sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
JacopoJacopo   12 mai 2019
Salut, vieux livres, quels que vous soyez, vous qui tapissez les parapets de la Seine, depuis la Grève jusqu'aux Tuileries, vous qui rivalisez avec les parfums du marché aux Fleurs, vous qui changez de couleurs et de formes sous l'influence humide des brouillards de la rivière et sous les ardeurs du soleil de midi; vous qui passez sans cesse de mains en mains avant de trouver un père adoptif; vous qui reviendrez tôt ou tard à votre station en plein air, jusqu'à ce que vos ruines tombent pièce à pièce dans la hotte du chiffonnier; salut, vieux livres, mes amis, mes consolateurs, mes plaisirs et mes espérances !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JacopoJacopo   12 mai 2019
Les vieux livres, que le vulgaire traite dédaigneusement de bouquins, font vivre à Paris plusieurs espèces de bipèdes, dignes d'être observés et décrits dans leurs mœurs curieuses, exceptionnelles et fantastiques : on a bien fait l'histoire naturelle des moines, lorsqu'il y avait des moines !
Je n'entends pas prouver aussi que la race bouquinante appartienne à la grande famille des bêtes; j'oublierai même l'analogie de l'odeur du bouquin avec celle de plusieurs animaux à pied fourchu, et je me bornerai à peindre d'après nature les originaux tels que je les ai étudiés en me promenant le long des quais et en pénétrant dans leurs repaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   12 mai 2019
En un mot, la bibliomanie la plus relevée et la plus illustre n'est pas exempte de manie, et dans chaque manie on aperçoit aisément un grain de folie : or Paris est à coup sûr le paradis des fous et des bibliomanes.
Commenter  J’apprécie          50
fanfanouche24fanfanouche24   20 juin 2013
Le bibliomane vaniteux a de belles éditions, de splendides reliures, une bibliothèque bien choisie et bien rangée; il dépense des sommes immenses pour la compléter; c'est un soin dont il se remet entièrement à un bouquiniste intelligent, à un bibliographe officieux; du reste il ne lit pas, et souvent il n'a jamais lu; il collectionne des livres, comme il ferait des tableaux, des coquilles, des minéraux, des herbiers. (p. 29)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JacopoJacopo   12 mai 2019
La reliure est chose indispensable chez le bouquiniste à la mode ; mais ce n'est pas tout: il lui faut une multitude de ces raretés uniques ou introuvables, pièces détachées, de quelques pages d'impression, sans date, sorties clandestinement d'une imprimerie de province, comme les chansons politiques et ordurières qui pullulent aujourd'hui parmi le peuple : ces niaiseries, qui n'ont souvent de remarquable que la valeur qu'on leur prête, se vendent mieux que de bons livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : bibliophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr