AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2918527033
Éditeur : Editions d'ores et déjà (05/01/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pamphlétaire et anticlérical, Paul Lafargue expose une vision hilarante de sa Sainteté le Pape et de ses différents déboires, désertion des fidèles, hémorroïdes..... et concupiscence dans les parages du Saint des Saints !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
PiertyM
  29 mai 2014
Juste un drôle de livre, on se dit où est ce qu'il va ramasser tout ça, ce Lafarque! Il nous plonge dans une église en perte de vitesse de ses saints, qui, eux, à leur tour, vivent une crise de foi, un paradis malade de sagesse avec un Dieu le père vieux, malade et insolent, un Jésus en bon gentleman qui s'informe plutôt de la mode, des femmes sur la terre lorsque Pie IX vient lui annoncer la crise que traverse l'église...
Enfin, une grande liberté dans la manière de traiter la chose de religion... Hé bien pourquoi pas, on essaie de rire un peu sur ce qui engendre toujours silence et méditation. Surprenant à lire!
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
mandarine43mandarine43   19 février 2012
- As-tu donc des yeux pour ne point voir ? Ne vois-tu pas que tout s'écroule ? Notre pouvoir est ébranlé, chancelant, et pourtant c'est nous qui sommes les seuls debout au milieu des civilisations en ruines, parce que nous sommes les représentants de l'esprit des temps passés, de l'esprit qui ne meurt pas, du passé qui écrase l'atome humain. Ne vois-tu pas que la bourgeoisie, cette bourgeoisie qui au siècle dernier triomphait de nous par l'esprit, le ridicule et le couperet de la guillotine, hantée par les terreurs, regarde autour d'elle et brame après un protecteur, après un sauveur ? Ne vois-tu pas que les rois, les empereurs, sentant la terre trembler se tournent vers nous ? Nous sommes l'ancre du salut, le havre de la bourgeoisie ; car nous conduisons le troupeau des humains avec la peur de l'inconnu, nous savons les paroles mystiques qui brisent les énergies, domptent les volontés et forcent la bête humaine à lâcher la proie pour l'ombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
PiertyMPiertyM   29 mai 2014
– Seigneur, ne détournez pas les regards de votre Église, ne raillez pas la douleur de votre serviteur.
– Vieillard, je suis sérieux comme un garçon de café qui présente la note... Une fois pour toutes, que mon Église aille au diable! je ne veux pas de cassement de tête. J’ai bien assez de mal avec mes sultanes; sainte Thérèse, à elle seule, dompterait dix Hercules; c’est une vraie Messaline. Va trouver mon père.
– Dieu m’a maudit!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
mandarine43mandarine43   17 février 2012
- Marie ira trouver le jeune docteur qui t'a consolé, bon Joseph, reprit le Saint-Esprit ; il la calmera avec du jus cocufiant... Soigne bien ta femme, elle sera bientôt mère.
- Mère encore ! cria Saint-Joseph. Ah ! pour le coup ; je ne reconnais pas le bâtard. Je n'y suis pour rien, pas même pour les oreilles. J'en ai assez de paterniser les enfants de mon épouse. Marie repousse mes caresses afin de conserver sa virginité, et elle met bas plus de petits qu'une lapine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PiertyMPiertyM   29 mai 2014
Dieu prend son métier trop à son aise : parce qu’il a travaillé six misérables jours, il croit que pour lui tous les jours de l’année doivent être des dimanches et des lundis.
Commenter  J’apprécie          120
mandarine43mandarine43   14 février 2012
Le Pape arriva à la porte du Paradis vers les onze heures du soir. Il y avait encore de la lumière dans la loge du concierge. Il frappa gentiment - pas de réponse. Il frappa rudement - Saint-Pierre s'empressa d'ouvrir. Son visage était courroucé, sa trogne rouge flamboyait ; il se promettait de lancer vertement l'intrus qui, si mal à propos, troublait sa conversation nocturne et quotidienne avec la dive bouteille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Paul Lafargue (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Lafargue
Le 5.07.18, Thomas Baumgartner évoquait ?Le Droit à la paresse? de Paul Lafargue dans ?Un été à ne rien faire? sur Radio Nova.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XIX° siècle)

La Chartreuse de Parme

Stendhal
Alfred de Vigny
Honoré de Balzac

21 questions
544 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 19ème siècle , 19ème siècleCréer un quiz sur ce livre