AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782896478576
356 pages
Éditeur : Éditions Hurtubise (05/03/2012)
Résumé :
Maskinongé, février 1898. Nicolas Aubry avait toujours cru que son avenir était tout tracé. Il allait un jour hériter de la ferme familiale. Mais une bagarre entre son père et un membre du clan Dubois vient compromettre ses plans. Un drame inimaginable se produit et quand son père lui demande d’en retrouver les responsables, Nicolas se lance à leur poursuite, la rage au ventre.

Sa soif de vengeance le mènera sur la route de l’Ouest, où on ne parle pl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
beugzbee
  13 juin 2013
Une plongée dans le Canada de la ruée vers l'or, plutôt bien documentée.
On vit la grande aventure américaine (ouais le Canada c'est en Amérique, les USA ont pas l'exclusivité), les difficultés d'une crise économique terrible, les espoirs souvent vains des aventuriers, la brutalité des brigands, le racisme envers les autochtones, la merveilleuse entraide qu'on peut avoir dans les milieux ruraux entre voisins.
et j'ai été plus qu'être sidérée par le courage et la totale inconscience de ces pionniers qui se trimbalent une tonne de vivre sur le dos par l'hiver du grand Nord. Des grands malades quoi.
Nicolas a beau être le personnage principal, c'est aussi le moins intéressant. Il ne pense jamais à rien, a une chance de c*** parce qu'il arrive toujours a se faire tomber la solution sur la tête. Les autres sont mieux. On suit plusieurs points de vue différents, Nicolas et ses compagnons de voyages, les frères Dubois et la famille Aubry qui tente de reconstruire et même sur la fin, celui d'une jeune fille que Nicolas a rencontré dans son train.
Chacun aborde des problèmes très différents mais ne manque jamais de courage. Avec des motivations plus ou moins claires ou louables suivant les personnages, bien entendu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SebastienCreo
  07 juin 2013
Ah l'aventure, ce mot magique qui nous porte à nous dépasser ! le roman jeunesse de Sonia K. Laflamme utilise différent prétexte pour amener son jeune Nicholas Aubry dans le Klondike. Malgré un certaine recherche de l'écrivaine pour nous faire voyager en 1898, ce roman du style terroir ne m'a pas tellement plus. Tout vient d'un coup et on sent qu'elle veut mettre des épreuves à son protéger (Nicholas autant que le lecteur afin d'étirer la sauce pour d'autres tomes). L'écriture est simple, on joue sur des personnages inspirer d'Harry Potter quand même (deux gars, un fille; un amérindien, une voleuse de riche, un pauvre fermier sans un sou). Dommage que la plupart des personnages ne sont que des esquisses autant les principaux que les secondaires. Pour le Klondike une seule série m'a enchanté et c'est celle de Mylène Gilbert-Dumas (Lili Klondike)
Commenter  J’apprécie          30
MOMO123
  14 août 2014
Trilogie historique très intéressante sur la ruée vers l'or des québécois et canadiens vers le Klondike. Nous suivons la vie mouvementée de plusieurs personnages affrontant les nombreuses difficultés de ce périple. Une histoire de meurtre ajoute de l'intrigue à cette aventure.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   11 février 2014
Les bandits vivent toujours dans la crainte qu'on les retrace. Ils développent une sorte de sixième sens que certains confondent avec la paranoïa. Ils ne dorment que d'un œil et jamais sur leurs deux oreilles. Du coup, un détail devient vite suspect et, comme ils n'ont pas la conscience tranquille, ils se retournent plus souvent que les autres pour s'assurer qu'on ne les suive pas.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   11 février 2014
A quoi servent les enfants sinon à nous occasionner des soucis ? C'est votre faute, ce qui arrive...Le garçon accusa le coup sans mot dire. Ce n'était pas la sagesse qui parlait à travers son père, mais plutôt une colère sourde, aveugle et impuissante puisqu'il ne possédait plus les moyens d'agir par lui-même, de reprendre les rênes de son destin. On lui avait tout pris, jusqu'à sa fierté.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   11 février 2014
Nicolas ne vivait pas, comme Pierre, dans un roman d'Eugène L'Ecuyer avec ses sensibilités romantiques, mais dans la vraie vie. Il ne pouvait pas se soustraire aux responsabilités qu'on lui avait confiées et aux attentes qu'il avait lui-même créées en partant chercher ses frères, ni se permettre de décevoir ses parents comme Antoine et Pierre l'avaient fait.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   11 février 2014
Les télégraphes avaient alors relayé la fabuleuse nouvelle à travers le monde entier et, avec la complicité des journaux, ils avaient provoqué la folie des hommes. Bien décidés à quitter pour de bon la misère de la Grande Dépression, ils se ruaient depuis sept mois déjà vers la nouvelle Terre promise, poussés par leurs rêves d'un avenir meilleur. Tous voulaient se libérer des usines dangereuses et insalubres, de ces patrons qui ne leur reconnaissaient aucun droit, des horaires de plus de soixante-douze heures par semaine, des salaires de crève-faim, ou du chômage qui régnait partout en maître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 février 2014
—Et tes toiles?
—Ah, j'ai failli en vendre ! Et à plusieurs reprises, tu sauras. Je vous disais vrai! Mais j'ai comme qui dirait vendu la peau de l'ours avant de l'avoir tué...
Un seul mot lui restait en tête: failli. Et tant de déceptions! Pierre avait souhaité faire fortune. Comme Antoine, il était arrivé en ville rempli d'espoir, avec le désir de réaliser son rêve le plus cher et la pensée magique que la chance lui sourirait, que le succès serait facile. Mais la métropole regorgeait de jeunes artistes bourrés de talent au point de ne plus savoir qu'en faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Sonia K. Laflamme (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sonia K. Laflamme

SONIA K. LAFLAMME à propos des Rencontres québécoises en Haïti
Sonia K. Laflamme à propos des Rencontres québécoises en Haïti, qui se tiendront du 1er au 8 mai 2013 dans le cadre du 10e anniversaire de Mémoire d'encrier.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

BRASSENS

Brassens est né à

Narbonne
Montpellier
Sète
Béziers

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Georges BrassensCréer un quiz sur ce livre