AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791093552736
Éditeur : Remanence (01/09/2018)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Tout a commencé quand il m'a vue entrer dans la classe, motivée, pleine de projets et d'ambitions, intéressante sans doute. Mais voilà qu'il arrive une chose inouïe. Inimaginable. C'est un jeu, suppose-t-on, car on n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans... Des sourires appuyés, des frôlements, le regard qui s'attarde trop dans celui de l'autre... Flamme de la littérature ? Je suis le professeur de français. On rentre dans le métier d'enseignant plein d’enthousias... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Jmlyr
  03 novembre 2018
Je remercie les éditions REMANENCE de m'avoir envoyé ce roman de Juliette LAFONDS et Babelio pour son opération Masse Critique.
Nous avons tous été élèves dans notre jeunesse, mais nous ne sommes ou ne serons pas tous professeurs. Alors l'auteure nous fait passer de l'autre côté du miroir.
Elle enseigne les Lettres dans un lycée. Elle nous fait vivre ses émotions de rentrée scolaire, de préparations de cours, de vie personnelle compliquée à gérer, de copies à corriger quand la fatigue s'en mêle, etc. Elle partage ses états d'âme les plus intimes, ses pensées secrètes lorsque les élèves planchent et qu'elle les observe, ou lorsqu'elle les croise dans la rue.
L'ensemble se passe dans la société actuelle, les codes sont ceux de la jeunesse d'aujourd'hui, et les tricheries se jouent à coups de "copier-coller" sur Wikipédia ou autres. Les références littéraires se joignent aux anecdotes de la vie lycéenne.
Les émotions, elles, sont sans doute intemporelles.
Petit roman qui se laisse lire, mais qui ne m'a pas marquée plus que ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
coquinnette1974
  09 octobre 2018
Traces de craie de Juliette Lafonds m'a été envoyé par net galley et les Editions de la Rémanence, que je remercie.
Sarah est professeur de français, elle a obtenu un poste dans un lycée et va donner des cours à des secondes et première. Elle est très motivée, contente de ne plus travailler au collège car au lycée les élèves seront plus intéressants, pense t'elle.
Sarah est maman d'une petite fille de presque trois ans. Elle est en plein divorce, partage la garde de Madeleine avec son futur ex-mari.
Parmi ces élèves un jeune homme de presque 18 ans qui la trouble parfois...
Sarah est une professeur comme tant d'autres, une femme qui peine quelquefois à mener de front son emploi et sa fille...
Nous suivons donc le quotidien de cette femme pendant une année scolaire.
J'ai apprécié le personnage de Sarah même si je ne me suis pas du tout identifiée à elle. Je l'ai plutôt suivi avec détachement, avec curiosité ; me demandant comme son année allait se terminer...
Sarah est souvent débordée.
Pas facile d'accepter que sa fille s'éloigne d'elle quand elle est avec son père.
Pas facile de concilier son travail, sa fille, sa vie privée... Surtout quand un coup de coeur pour un jeune garçon arrive par surprise.
Ce court roman m'a plu, je l'ai trouvé bien ficelé même si je n'ai pas eu de coup de coeur.
Je lui mets quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Ladoryquilit
  11 novembre 2018
Sarah est une jeune professeur de français. Alors qu'elle a déjà du mal à gérer sa vie personnelle depuis qu'elle est divorcée et qu'elle partage la garde de sa petite Madeleine, l'attirance qu'elle éprouve soudainement pour un de ses jeunes élèves va la déstabiliser et la perturber encore un peu plus.
C'est en lisant le résumé de Traces de craie de Juliette Lafonds que j'ai donc eu envie de découvrir ce roman.
Sarah est donc le personnage central de ce roman. Professeur de français, elle partage donc son quotidien entre ses cours et les arrangements pour la garde de sa fille. Son attirance pour un de ses élèves va l'amener à se poser bon nombre de questions et à douter encore plus d'elle.
Dans Traces de craie, nous suivons donc pendant toute une année scolaire le quotidien de Sarah. Au fil des pages, on comprend que son métier lui tient vraiment à coeur, mais qu'elle perd littéralement pied dans sa vie personnelle. Elle doute, elle voit sa fille s'éloigner de plus en plus d'elle, elle perd le sommeil à se poser toujours autant de questions à propos de ce fameux élève. Mais alors qu'on s'attendrait à la voir remonter la pente, j'ai plutôt eu l'impression qu'elle se laissait aller.
Sarah est un personnage pour lequel je n'ai ressenti aucun attachement particulier. Par certaines de ses remarques ou même certains de ses agissements, je ne l'ai pas comprise. Pourquoi n'agit-elle pas autrement pour la garde de Madeleine ? Pourquoi laisse t'elle la situation s'aggraver ? Vraiment, je ne l'ai pas vraiment perçu comme quelqu'un avec beaucoup d'instinct maternel...
L'histoire de cet amour interdit devient presque secondaire au fil des pages et j'ai un peu regretté cela. En revanche, j'ai trouvé intéressant de suivre le quotidien d'un professeur, de découvrir certaines réflexions à ce propos ou encore des situations particulières comme croiser les élèves hors de l'établissement scolaire.
Juliette Lafonds offre ici un roman court qui se lit rapidement. Surement, que certaines personnes auront elles un attachement particulier pour Sarah et son histoire, mais pour moi ce ne fut donc pas le cas. Alors afin de vous faire votre propre idée, il ne vous reste plus qu'à lire Traces de craie !
Traces de craie de Juliette Lafonds est disponible aux Éditions de la Rémanence.
Lien : https://ladoryquilit.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marieemmy
  04 novembre 2018
Je remercie els éditions Remanence pour cet envoi
Sarah est jeune prof de lettres en lycée pour la 1ère fois de sa vie, fraichement séparée, maman d'une petite Madeleine de presque 3 ans et avec 1 belle mère impossible.
On a tous et toutes connu les bancs des établissements scolaires, mais pas de l'autre coté. Ici Sarah nous fait vivre son métier de prof mais celle ci va se prendre de passion (est ce de l'amour???) pour un éleve.
Au début du roman, elle s'empeche d'y penser car c'est interdit..Mais progresssivement cela s'insinue en elle, incidIcieusement jusqu'à la perturber énormément et avoir des conséquences sur son caractère, sa relation avec les autres.
L'écriture est vive, tranchée, réaliste. Juliette Lafonds nous décrit parfaitement les étas d'âme de son héroïne, ses émotions, maos ce roman ne m'a pas passionnée plus que cela...
Commenter  J’apprécie          50
JessSwann
  01 décembre 2018
Alors, dans ce court roman nous suivons une année scolaire du point de vue de Sarah, jeune maman trentenaire et divorcée qui enseigne pour la première fois au lycée. le début nous met en condition, l'ex de Sarah : Stephane, leur fille Madeleine ( que Sarah n'a que le week end en raison de son travail), la belle mère : Sylvie, la famille de Sarah ses parents et son frère qui sont tout sauf soutenant. On se retrouve emporté dans le quotidien de Sarah, la manière dont elle tente d'être une mère (et échoue parfois comme pour l'épisode tragique des bleus), dont elle gère son ex, dont elle supporte l'envahissement permanent de sa belle mère... Et bien entendu il y a les cours, occasion pour l'auteur d'émailler le texte de citations de romans célèbres. Et puis surtout il y a Julien... D'abord attirance, puis véritable coup de coeur de amoureux pour Sarah qui se pose beaucoup de questions : il a 18 ans, il est son élève, elle n'a pas le droit mais elle en a terriblement envie. J'ai adoré la manière dont l'auteur a résumé cette attirance en citant Phèdre de Racine : "je sentis tout mon corps et transir et brûler" c'est parfaitement adapté à la situation de Sarah et ça campe parfaitement le contexte de l'histoire. le tout raconte aussi avec finesse l'histoire d'une passion amoureuse tumultueuse vécue par Sarah qui retrouve un peu des émois d'adolescente tout en perdant le contrôle de sa vie d'adulte. C'est fin, c'est subtil et ça emporte son lecteur. Et je m'arrêterai là ( ne comptez pas sur moi pour spoiler et vous raconter ce qui arrive entre Sarah et Julien)

Ce que j'aime : la délicatesse de la plume, les citations littéraires toujours parfaitement adaptées au contexte dans lequel elles sont placées, le personnage de Sarah qui n'est pas idéalisée mais a des failles ce qui fait d'elle un personnage humain et crédible. le passage qui donne son titre au livre et qui est bien trouvé. J'ai également aimé la fin

Ce que j'aime moins : Il m'a manqué un ou deux paragraphes à la fin, j'aurais aimé savoir...

En bref : Un roman sensible et délicat qui nous emporte dans les sentiments amoureux et transgressifs d'une enseignante

Ma note

8,5/10
Lien : http://jessswann.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JmlyrJmlyr   05 novembre 2018
Le Pédant serre quelques mains. Il monte sur l’estrade, se racle la gorge et teste son micro. Les derniers arrivants se faufilent. Vidéoprojection :
« “Lamartine et les Méditations poétiques : l’éthos élégiaque d’un romantique en proie au mysticisme”, conférence présentée par Hervé Di Grassi, professeur agrégé de lettres modernes et doctorant.
(…)
La conférence s’apprête à démarrer lorsque le Pédant fait une chose ahurissante. Il embrasse la salle du regard, et oubliant à qui il s’adresse ou à l’inverse en ayant parfaitement conscience qu’il parle à ses pairs, il s’exclame au micro :
" Silence, s’il vous plaît ! "

Page 69
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
JmlyrJmlyr   05 novembre 2018
Les secondes B ont oublié ou feignent d'oublier qu'ils ont devoir. Cinq minutes pour les convaincre qu'ils n'ont pas d'autre choix que de plancher ; pendant leur interrogatoire, je regarde discrètement mon portable. Aucun message. Madeleine n'a pas de souci. Je m'autorise quelques coups d'œil par la fenêtre, une ancienne habitude d'élève qui s'emmerdait en cours de maths.
Commenter  J’apprécie          40
JmlyrJmlyr   05 novembre 2018
Je m'attelle aux copies. À chaque fois que je reprends les corrections, quelque chose m'arrête : j'ai faim, j'ai mal à la tête, j'ai sommeil. Résultat : dix copies en quatre heures, et je m'installe devant la télé. La flemme de regarder les infos.

Page 30
Commenter  J’apprécie          33
pommerougepommerouge   15 novembre 2018
A cet instant que j'ai vécu Julien, cet instant-là, que tu m'as fait vivre, le fluide de mon existence est devenu bleu électrique. La seconde où j'ai rencontré mon premier amour. La seconde où j'ai vu pour la première fois mon enfant sorti de mon ventre. La seconde des traces de craie effacées sur mon manteau noir. Rien de plus fort depuis n'est venu soulager la brûlure de ton geste.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : famille recomposéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1127 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre