AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782846810326
100 pages
Les Solitaires Intempestifs (23/05/2002)
4.17/5   6 notes
Résumé :

" Jusqu'à maintenant, on a pu, ici ou là et ici surtout (il rit), on a pu reprocher, j'y arrive, on a pu reprocher à l'État une position passive de spectateur. Je n'ignore pas, en disant cela, combien, vu de loin, les lenteurs extrêmes de l'administration peuvent sembler les actes volontaires d'une absence de politique. Je suis venu aussi vous informer de la volonté du ministère de s'engager dorénavant, et clairemen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
PiertyM
  12 août 2014
He bien s'il y a des livres qui pour les faire il faut avoir tous ses sens alertés, alors celui-ci en est un. L'auteur nous plonge dans un désordre de tirades avec une multitude de personnages, les dialogues s'enchevêtrent qu'à un moment on se perd dans la suite logique des propos. On est bien obligé de toujours s'accrocher aux noms des personnages et en même temps, à la seconde près réfléchir sur les liens des uns des autres et la ramifications de leur situation...ouf, c'est un exercice énorme!
Mais une fois qu'on avance dans la lecture, on se laisse aller par le jeu de Jean Luc Lagarce, on saisit la portée de cette ambiance qui démarque les différentes humeurs dans les rapports entre les personnages surtout pour les couples. En fait ce sont les retrouvailles des membres d'un centre culturel...en fait une réunion où l'ancien directeur doit laisser sa au nouveau directeur.
On assiste à l'arrivée des personnages au fur et à mesure, les choses s'installent de manière naturelle, un peu de frustration par là, un peu d'inquiétude par là... mais la vraie question que se pose chaque personnage est de savoir que serait sa place dans la nouvelle direction surtout M Später n'a pas été voté mais nommé simplement!
Une pièce agréable à lire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
CorinneCo
  07 janvier 2014
Cela se passe lors d'une réception dans un centre culturel de province. C ' est le cocktail organise pour le départ et l'ancien directeur et la venue du nouveau. le représentant du ministère qui a fait le déplacement de Paris, les membres du conseil d'administration, les collaborateurs, les maris, les femmes, les représentants de la municipalité.... Tout le monde parle sans d'écouter, tout le monde s agite vainement, chacun pense a sa place, espère la continuité dans le changement.... Celui qui pense qu'il aura une place et ne l aura pas.... Au fil de la pièce, les dissensions apparaissent même si elles sont subtiles, le verni craque. Ca s ' emballe, se calme, derape, reprends ses marques. Chacun joue son rôle comme une marionnette. l'écriture de Lagarce est fine, caustique, l'oeil est alerte pour dresser un personnage, une situation, une atmosphère. On ne rit pas, on sourit d ' un air entendu. Agréable lecture.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CorinneCoCorinneCo   08 janvier 2014
Aubier : Je fais fonction de directeur départemental.
Brulat, à son mari : Puisque tu es là, essaie de te rendre utile. Je voudrais savoir de quel côté penche l'ivrogne.
Mariani : Vous faites fonction ? Vous avez été nommé à ce titre, non ?
Aubier : non, non, "je ne fais que fonction". Ma nomination n'a jamais été définitive. Ce n'est pas un problème, bien évidemment, mais les faits sont là, je n'ai pas le titre exact...
Schwartzer : et les émoulements, j'imagine.
Nelly, elle rit : surtout, oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jean-Luc Lagarce (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Lagarce
C'est aujourd'hui une de nos plus fortes, plus puissantes et audacieuses comédiennes, une de nos plus actives et fécondes metteuses en scène, aussi. Au Petit Saint-Martin, à Paris, Catherine Hiegel se retrouve pour la première fois de sa carrière seule en scène dans un monologue signé du défunt Jean-Luc Lagarce et monté par Marcial di Fonzo Bo, Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne. Elle y excelle de distance ironique et mélancolique à la fois. L'ex-doyenne de la Comédie-Française – dont elle fut violemment et injustement remerciée après quarante ans d'admirables services – incarne à merveille les mille nuances et détours d'un texte, d'un auteur. Si elle reste une des plus subtiles interprètes (et metteuse en scène) de Molière et Goldoni, elle sut encore s'embarquer, après l'éviction du Français, chez les meilleurs dramaturges contemporains, de Bernhardt à Minyana, de Noren à Koltès, via Zeller. Et elle y rayonne comme personne de son énergie blessée, de sa vitalité insubmersible. Elle nous dit ici un peu de ses secrets de fabrication, de ses passions théâtrales, de son enfance merveilleuse, de la Comédie-Française qui la façonna et la fit souffrir, de la misogynie au théâtre, de sa fille qui accuse d'inceste son père Richard Berry, son ex-compagnon. de ses forces et de ses faiblesses. Elle est magnifique.
Vous avez aimé cette vidéo ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/¤££¤28De Bernhardt16¤££¤4fHZHvJdM38HA?sub_confirmation=1
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ! Facebook : https://www.facebook.com/Telerama Instagram : https://www.instagram.com/telerama Twitter : https://twitter.com/Telerama
+ Lire la suite
autres livres classés : réunionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
553 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre