AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hege Roel-Rousson (Traducteur)
ISBN : 2330081812
Éditeur : Actes Sud (07/09/2017)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 119 notes)
Résumé :
Une enfance violente et de terribles abus ont marqué à jamais la vie de Lisbeth Salander. Le dragon tatoué sur sa peau est un rappel constant de la promesse qu’elle s’est faite de combattre l’injustice sous toutes ses formes. Résultat : elle vient de sauver un enfant autiste, mais est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour mise en danger de la vie d’autrui. Lorsqu’elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d’un passé qui conti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  10 septembre 2017
Lisbeth est en prison suite au tome 4 et y croise de sérieux cas. Mais sa farouche envie de défendre la veuve et l'orphelin prendra le dessus.
Alors franchement , j'adore l'univers de Millénium de Stieg Larsson. J'avais beaucoup aimé le tome 4. Mais le tome 5 est une véritable dégringolade pour moi.
Ce roman se lit bien malgré tout. l'écriture de David Lagercrantz est franchement agréable. Et ça reste un "polar" correct. Mais non franchement non . Lisbeth est complètement changée.. d'une véritable écorchée vive qui emmerde la terre entière elle en devient presque un mouton. Je ne sais pas si je dois mettre ça sur le dos de l'auteur ou de la traduction... mais Lisbeth en colère qui essaye de dominer le directeur de prison et qui lui dit "taisez vous " a deux reprises et bien chez moi ça ne colle pas... franchement là il aurait fallut un tonitruant "FERME TA GUEULE ". (Je ne vais pas m'étendre sur les problème de langage que j'ai pu trouver au sujet de Lisbeth ils sont malheureusement nombreux.)
Quant à l'histoire, bhen le trop est l'ennemi du bien .

Bref beaucoup de choses qui rendent ce roman complètement irréaliste. Pour ce tome je me suis jetée encore une fois dessus lors de sa parution, mais si jamais il devait y avoir un tome 6 j'attendrais que ma bibliothèque en fasse l'acquisition. J'espère que ce tome est juste un faux pas afin que je puisse retrouver l'univers de Millénium comme je l'aime et comme il est et devrait l'être réellement.
Je ne suis pas mauvaise lectrice je laisserais encore sa chance a l'auteur. Je reconnais aussi volontiers que prendre la suite de Stieg Larsson est un sacré challenge... mais bon une belle déception pour moi mais qui gagne malgré tout ses 3 étoiles du fait d'une lecture aisée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          569
cicou45
  20 octobre 2017
Au début de cet ouvrage, Lisbeth Salander, notre héroïne (ou plutôt notre anti-héroïne qui n'en reste pas mois une malgré les techniques qu'elle emploie afin que justice soit rendue et surtout que la liberté éclate au grand jour) se retrouve dans une position un peu délicate mais contre toute attente, qui lui convient parfaitement. enfermée dans une prison pour femmes, elle est plus ou moins libre de faire ce qu'elle veut, à savoir ses entraînements physiques quotidiens dans le centre de détention même mais si il y a bien une chose matérielle qui lui fait cruellement défaut, c'est un ordinateur avec connexion Internet. En effet, depuis que son ancien tuteur, Holger Palmgren, ne lui révèle certaines choses sur son enfance qui va la laisser plus que perplexe. Cette cruelle envie de savoir enfin la vérité va tellement la ronger de l'intérieur qu'une fois encore, elle va devoir faire preuve de force pour qu'on lui permette de renouer avec le le monde extérieur via ces précieuses informations qui circulent chaque jour dans nos câbles d'ordinateur (ou par d'autres moyens de transmission) afin de tenter de cracker certains dossiers secrets et d'accéder aux éléments manquants sur son enfance. Plusieurs enquêtes se retrouvent imbriquées dans ce cinquième tome en plus de l'histoire de Lisbeth. Il y a bien sûr celle qui concerne Mikael Blomkvist, notre célèbre journaliste et propriétaire associé du journal Millénium, sans qui cette histoire n'aurait pas lieu d'être (pour ceux et celles qui ont lu les trois premiers tomes de Stieg Larsson, ils comprendront pourquoi il ne peut très certainement pas y avoir d'histoire logique sans la présence incontournable de Lisbeth et Mikael) mais aussi une histoire on ne peut plus d'actualité. Il s'agit d'une histoire dramatique qui se déroule en prison mais qui a e réalité débuté bien plus tôt : celle qui concerne Faria Kazi. Cette dernière est devenue le souffre-douleur d'une autre femme incarcérée et crainte de toutes et tous puisque les gardiens se laissent eux-mêmes intimidés. Faria est une jeune femme qui se retrouve là, tout comme Lisbeth d'ailleurs un peu par erreur. Ayant toujours été persécutée par son père et ses frères, de par son statut de femme et soit disant en vertu de ce qui est dit dans le Coran, Faria n'a jamais eu le droit de penser par elle-même, (bien qu'elle ait tout de même pris cette liberté, oubliant d'être idiote), de s'habiller comme elle le voulait, de sortir sans être épiée, bref, elle n'a pour ainsi dire jamais eu le droit de vivre jusqu'à ce qu'elle se retrouve enfermée dans ce centre mais là encore, son calvaire est loin d'être terminée et Lisbeth va tout faire pour y mettre un terme.
Il y a encore aussi de nombreuses autres histoire dont je voudrais vous parler et notamment celle qui concerne les vrais jumeaux, séparés sciemment dès leur enfante par le "Registre" et placés dans des milieux totalement séparés afin de mener des recherches scientifiques (cette histoire est pour ainsi dire le fil conducteur de toute cette Histoire et c'est un fait exprès que je ne le mentionne qu'en fin de critique et que je ne m'y a attendrai pas afin, je l'espère d'avoir éveillé votre curiosité pour vous inciter à vous plonger dans cet ouvrage à votre tour).
Une écriture toute autre que celle de Stieg Larsson il est vrai (probablement moins gore et moins trash) mais tout aussi passionnante. Les personnages sont très bien respectés même si il m'a semblé qu'il y avait quelques erreurs de chronologie concernant l'enfance de Lisbeth et notamment sur ses tuteurs ayant succédé à Holgren mais cela ne concerne que moi. Peut-être faudrait-il que je reprenne tout depuis le début...
Véritable coup de coeur cependant que je ne peux que vous recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
bilodoh
  22 octobre 2017
Millénium 5, un succès quasi garanti par la popularité des trois premiers tomes de Stieg Larsson.

Mais qu'en est-il de cet opus de l'auteur David Lagercrantz? Sans dévoiler les secrets de l'intrigue, je dirais que j'ai parcouru ce polar avec plaisir, même si je me sens un peu coupable de céder aux trompettes de la publicité. Pour me racheter, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'ai tendance à suivre des héros livre après livre quand j'apprécie une série, je ne suis peut-être pas juste victime du marketing.

Je suis contente d'avoir donné une deuxième chance à cet auteur-substitut, sa première tentative de suite de Millénium ne m'avait pas emballée, mais celui-ci m'a suffisamment plu pour poursuivre la lecture.

D'abord, le côté super-héroïne incroyable est moins présent dans ce tome. Bien sûr, Lisbeth Salander a encore une résistance physique hors du commun, elle peut encaisser des coups sur la gueule sans subir de commotion cérébrale et continuer sa route malgré les blessures par balle…
J'ai apprécié aussi l'aspect sociopolitique et les références à des problèmes d'aujourd'hui comme l'éthique de la science, la spéculation et la relative sécurité financière et même les changements climatiques.

Des personnages secondaires apportent aussi des personnalités et des profils psychologiques intéressants comme la jeune Indienne meurtrière et victime de l'intransigeance de sa famille ou les hommes dont la carrière oscille entre la musique et la finance.

En gros, un bon polar, mais qui ne mérite peut-être pas sa place de choix dans les vitrines des libraires…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
kuroineko
  24 octobre 2017
Dans la foulée du quatrième, j'ai attaqué le cinquième Millenium. Peut-être pas la meilleure des idées... Je reste sur ma faim en terme de qualité. Et trop de choses se montrent trop prévisibles. le livre n'est pas ennuyeux. Il n'a néanmoins pas déclenché, chez moi, un enthousiasme débordant, loin s'en faut.
Comme le précédent, la lecture s'effectue avec fluidité et rapidité. David Lagercrantz reprend la même construction en chapitres multifocaux, avec la pointe de suspense qui faut à chaque changement de point de vue. Construction efficace donc puisqu'on va jusqu'à la dernière page, mais qui se voit trop. Je ne suis pas sûre que le roman me reste longtemps en mémoire.
Les sujets qui sont abordés, et dénoncés, dans ce volume sont graves mais intéressants en eux-même. La montée du communautarisme islamiste est d'actualité et la Suède n'est pas épargnée, comme on peut le voir ici aussi bien que chez Henning Mankell et d'autres.
Quant aux secrets liés au passé de Lisbeth, et d'autres personnes comme on le découvre, c'est évidemment un projet abject qui est ainsi mis en lumière. Avec toutes les souffrances qu'il a pu générer. La chère Lisbeth en est un exemple flagrant. Après, toujours revenir sur son histoire en y intégrant de nouvelles horreurs ou en répétant celles déjà connues, je finis par trouver le procédé lassant et un tantinet artificiel.
Pour autant, la recette fonctionne et cartonne d'un point de vue commercial. La serie n'est donc pas prête de s'achever. Mais je ne pense pas suivre les épisodes prochains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Didier_Tr
  17 septembre 2017
Au risque d'aller contre tous ceux qui restent nostalgiques de Stieg Larsson, j'ai bien aimé, et je vais attendre, avec sérénité le tome 6. L'objectif n'est pas de se demander si ça aurait mieux sans la crise cardiaque de Stieg, mais de profiter de ces récits de Lisbeth et Mikael. Ce bouquin reste un bon polar, avec des personnages fouillés, complexes, sans concession, et une intrigue fouillée et complexe.
Lisbeth est en prison, provisoirement, et comme elle sait s'attirer tous les soucis du monde, elle est bien entendu en danger, tout en défendant la veuve et l'orphelin, plutôt la veuve dans le cas présent. Pas très nette, peut-être, mais elle (la veuve) mérite que Lisbeth la prenne sous son aile.
Une recherche sur les jumeaux, avec des pratiques comme seuls les Etats soit disant les plus démocratiques les pratiques.
Mikael et sa recherche des scoops.
Un regard critique sur l'économie capitaliste.
Donc j'ai lu ce livre, sans hâte pour le savourer. Et j'en sors très content. Que demander de plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270

critiques presse (3)
Actualitte   17 octobre 2017
Le lecteur a le sentiment de ne plus être au cœur de la série Millénium et même si l’enfance de Lisbeth, qu’il revisite dans ce roman, soutient le personnage, elle ne suffit pas à maintenir la personnalité étonnante créée par Stieg Larsson.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Lexpress   02 octobre 2017
La fille qui rendait coup pour coup, cinquième volet de la saga Millénium, ne se distingue pas par la qualité de son style, certes. Mais David Lagercrantz respecte la philosophie Larsson.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LeMonde   11 septembre 2017
L’écrivain David Lagercrantz poursuit l’œuvre créée par le Suédois Stieg Larsson, mort en 2004. Ces nouvelles aventures de Lisbeth Salander déçoivent.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Bobby_The_Rasta_LamaBobby_The_Rasta_Lama   17 novembre 2017
Daniel était lui-même rom. Il venait d'une famille de gens de voyage. Il l'avait appris de la façon la plus douloureuse qui soit - en se faisant exclure et traiter de Gitan. Il en avait donc retenu que c'était là quelque chose de honteux, l'idée qu'il pût en être autrement ne l'avait même pas effleuré. Django lui permit d'affirmer fièrement ses origines, il commença à se dire : Je suis peut-être différent, mais pourquoi ne pas en faire un avantage. Si Django avait pu devenir le meilleur guitariste du monde avec une main cramée, peut-être que Daniel aussi pouvait devenir quelqu'un.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63
HonoluluHonolulu   08 novembre 2017
- Alors, ce que je dis, c'est que le cancer, c'est rien, Rakel. Tu vas mourir de honte aussi, et je te promets que ce sera pire que tout. Je veillerai personnellement à ce que toutes les saloperies que t'as faites soient étalées au grand jour, et que ce soit là tout le souvenir que tu laisseras. Tu vas crever dans ta propre merde.
Commenter  J’apprécie          40
HonoluluHonolulu   08 novembre 2017
La dernière fois qu'on s'est vus, on a parlé de la statue, là-bas, reprit-elle. Il se demandait pourquoi elle me fascinait tant. Je lui ai expliqué que je ne l'avais jamais considérée comme la représentation d'un acte héroïque, mais comme celle d'une terrible agression infligée au dragon. Holger a compris. Et il m'a interrogée sur le feu. Qu'a-t-il de si particulier, ce feu que crache le dragon ? C'est le feu, lui ai-je répondu, qui brûle dans les veines de tous les opprimés. Ce même feu qui peut nous réduire en cendres peut aussi parfois... si un doux dingue du genre de Holger vous regarde, joue aux échecs avec vous, vous parle, bref, s'intéresse à vous tout simplement, le même feu, donc, qui peut aussi se transformer en une force. Une force qui vous permet de rendre coup pour coup. Holger savait qu'on peut toujours se relever, même quand une lance vous transêrce le corps. C'est pour ça qu'il était si pénible, si fatigant, conclut-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cicou45cicou45   20 octobre 2017
"Qu'a-t-il de si particulier, ce feu que crache le dragon ? C'est le feu, lui ai-je répondu, qui brûle dans les veines de tous les opprimés. Ce même feu qui peut nous réduire en cendres peut aussi parfois...si un doux dingue du genre de Holger vous regarde, joue aux échecs avec vous, vous parle, bref, s'intéresse à vous tout simplement, le même feu, donc, qui peut aussi parfois se transformer en une force."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
cicou45cicou45   16 octobre 2017
"Nous autres, êtres humains, ne sommes pas très rationnels, et s'il y a bien une chose que j'ai apprise avec le temps, c'est que la vérité est souvent surprenante et qu'elle défie parfois la logique. Alors que le mensonge, lui, est en règle générale bien trop homogène et vague, souvent propre du cliché - surtout si le menteur n'est pas très bon."
Commenter  J’apprécie          200
Videos de David Lagercrantz (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Lagercrantz
Payot - Marque Page - David Lagercrantz - La fille qui rendait coup pour coup
autres livres classés : littérature suédoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Millenium 4 -Ce qui ne me tue pas

Qu'est-ce qui retourne tout le service de la NSA?

Un cambriolage
Une fusillade
Un hacker

22 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : Millénium, tome 4 : Ce qui ne me tue pas de David LagercrantzCréer un quiz sur ce livre
. .