AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de soniaboulimiquedeslivres


soniaboulimiquedeslivres
  26 janvier 2019
Vincent Lahouze est un auteur que je suis sur Facebook, du coup, lorsque j'ai vu que son livre était proposé sur NetGalley, j'en ai fait la demande sans même lire le résumé. En effet, sur Facebook, Vincent publie régulièrement des textes courts et c'est vrai que j'aime beaucoup les lire. C'est donc avec une totale confiance que j'ai commencé « Rubiel e(s)t moi ».

Et quel p….de bon bouquin ! le début est poignant, j'ai été prise aux tripes, mon coeur s'est mis à saigner, j'ai été happée par l'histoire. Rubiel et Federico, 4 ans, sont copains de chambrée à l'orphelinat du Bienestar, à Medellin, en Colombie. Abandonnés à la naissance, cet orphelinat est leur seul refuge. Lorsque Federico est adopté par une famille française, Rubiel, inconsolable, vivant un second abandon, décide de s'enfuir pour vivre dans la Rue. Afin de tracer lui-même son destin. A ce stade, j'avais déjà sorti les mouchoirs et le stock était bien entamé.

On découvre alors la condition des enfants colombiens, ces orphelins livrés à eux-même, jetés en pâture à la Rue, dans une liberté toute relative. Une Colombie bien loin des chivas typiques, des musiques au rythme endiablé, de l'odeur du maïs grillé proposé par les vendeurs à la sauvette. Tenaillé par la peur, Rubiel va rejoindre Juanito et sa bande de gamins des égouts. Mais comment survivre, à défaut de vivre, dans la Rue, personnage à part entière, qui engloutit les âmes aussi vite que les corps criblés de balles lors de règlements de compte des sicaires de Pablo Escobar.

Plus on avance dans la lecture, et plus l'émotion est au rendez-vous, au fur et à mesure que l'on découvre qui est Rubiel et qui est Federico. D'autant que ce récit est autobiographique, mais pas que…

L'écriture est fine, elle retransmet l'émotion à la perfection, le texte dégage une véritable profondeur, ou comment avec des mots alignés en phrase un auteur peut nous faire vivre un récit en faisant transpirer les émotions et bouleverser le lecteur. J'ai vécu et subit les angoisses, les peurs, les drames, les joies aussi de Rubiel et de Federico dans ma tête de lectrice et dans mon coeur d'être humain.

Ce livre a été un coup de coeur pour moi, il m'a marquée au fer rouge. Je vous le conseille. Mais par contre, prévoyez la solitude, du temps devant vous, et une bonne cargaison de mouchoirs !
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus