AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266322362
368 pages
Pocket (10/02/2022)
4.24/5   288 notes
Résumé :
" Il n'a pas crié. Ils ne crient jamais. "
Certains secrets, pourtant bien gardés, s'avèrent parfois trop lourds à porter...
Quand des disparitions d'enfants et des meurtres sanglants se multiplient dans un petit village de montagne sans histoire, une vieille légende nimbée de soufre ressurgit... Diligentés par leurs services respectifs, le commandant Guardiano et le capitaine de gendarmerie De Rolan sont contraints d'unir leurs forces pour découvrir l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (98) Voir plus Ajouter une critique
4,24

sur 288 notes
5
55 avis
4
30 avis
3
8 avis
2
1 avis
1
0 avis

lyoko
  07 avril 2021
Un joli thriller, bien construit, bien écrit.
L'écriture de l'auteur est fluide et immersive, avec la petite touche d'humour qui va bien.
J'ai beaucoup apprécié les personnages qui sont parfois un peu dissonants, mais terriblement bien travaillés et sympathiques.
Un thriller assez bien ficelé. On interroge souvent lors de la lecture. L'auteur a l'art de balader le lecteur. Néanmoins certaines ficelles bien lourdes ont été utilisées, mais dans l'ensemble le roman tient la route et nous emmène sur des chemins sinueux.
Un auteur que je lis pour la première fois, mais ce fut une belle surprise. Je n'hésiterai pas à recommencer l'expérience car j'ai passé un très bon moment.
Commenter  J’apprécie          964
tutesvuquandtaslu
  15 avril 2021
Un roman policier, un vrai.
Une enquête sur le fil, des enquêteurs sur les dents dans une ambiance froide et étouffante.
Des enlèvements d'enfants et un double meurtre vont réunir le temps d'une enquête et pour notre plus grand plaisir une commandante de police Élisabeth et un capitaine de gendarmerie Franck.
Des suicides improbables dans une seule et même ville atrophiée et désertée, des traces ou objet communs sur les différentes scènes de mort, on peut affirmer que l'auteur nous fait tourner en bourrique.
L'enquête est passionnante.
L'autre affaire en parallèle est, pour moi, la plus grave, la plus importante, la plus terrible encore.
Le thème, la violence faite aux enfants, m'a profondément marquée.
L'absence d'humanité de certains hommes et femmes reste incompréhensible.
Jusqu'aux dernières pages, le lecteur patauge et tombe des nues.
Le comment du pourquoi des meurtres/suicides m'a semblé un peu tiré par les cheveux mais cela a le mérite de tout expliquer et n'enlève rien à cet ouvrage d'un style alerte qui ne laisse pas le temps de se poser.
Je découvre cet auteur avec ce livre et vous le recommande si vous appréciez les enquêtes policières aux héros sympathiques et à l'intrigue sanglante.

L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          682
Didjmix
  29 avril 2022
La disparition d'enfants d'un côté, des meurtres atroces de l'autre. Deux enquêtes qui se chevaucheraient ? La police d'un côté, la gendarmerie de l'autre, et au milieu des légendes de sorcière, des statues du "mangeur d'âmes", des oiseaux qui se suicident... et pourtant ce polar n'aurait rien de fantastique ni d'ésotérique ? Comment est-ce possible ? A. Laipsker nous balladerait-il de menuiserie en église, de bibliothèque en cabane dans les bois ? Il s'en sort encore avec brio sur cette histoire originale. Il est chronophage ( bah oui, il nous mange du temps... ok je sors !). Très bon polar musclé.
Commenter  J’apprécie          420
SerialThrillers
  26 avril 2021
Appelée sur deux cadavres affreusement mutilés, le commandant Elisabeth Guardiano de la PJ va s'embourber dans une affaire hors du commun, où le capitaine de gendarmerie de Roland Franck affecté à l'OCDIP, travaillera conjointement avec elle sur des disparitions d'enfants.
Quoi de plus étrange que des scènes de crimes ne laissant présager aucune intervention extérieure ?
C'est sur ce casse tête que les enquêteurs vont devoir s'obstiner pour résoudre ces dossiers bien sordides.
De l'inexplicable au réel il n'y a qu'un pas qu' Alexis Laipsker nous aide à réaliser.
Lorsque toutes les cartes sont abattues les lecteurs réalisent qu'ils sont tombés dans le coup de bluff de cet écrivain, roi du poker et talentueux narrateur. Avec le mangeur d'âmes, vous ne dormirez pas avant de découvrir l'intégralité du plateau et quand bien même, arriverez vous à fermer l'oeil?
Commenter  J’apprécie          220
Fanvin54
  23 avril 2022
Des meurtres particulièrement sauvages dans une petite ville de montagne, et de mystérieuses disparitions d'enfants... un commandant de police, Elisabeth Guardiano, et le capitaine de gendarmerie de Rolan sont dépêchés sur place pour démêler ces deux affaires qui pourraient être liées...
Mon second roman d'Alexis Laipsker lu cette année après "... Et avec votre esprit" découvert en février. Voici un second thriller prenant et rythmé, à l'intrigue bien construite, à l'atmosphère oppressante. Assez sombre en revanche, et violent même, bien que l'horreur finale ne soit finalement que suggérée... le roman suivant de l'auteur ("Les poupées") figure déjà sur ma liste de lecture.
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
ArlieRoseArlieRose   28 juin 2022
Le facteur qui a tout découvert, pris de panique, s'est enfui comme un dément. Il s'est cassé la gueule sur les marches et a laissé des traces de pas un peu partout dans l'allée !
Commenter  J’apprécie          10
kriskkrisk   03 mai 2021
- En quarante-huit heures, c'est la deuxième fois que vous m'invitez dans votre voiture. Je vais finir par penser que vous voulez m'emballer.
- Vous pourriez arrêter avec vos sous-entendus?
- Où est le mal? Vous avez le droit d'être attirée par moi. Je suis costaud et j'ai du charme, non?
- Votre espèce d'humour là, ça gâche tout.
- Mais physiquement, comment me trouvez-vous?
- Je vous trouve marié! J'ai bien vu la marque qu'à laissée votre alliance à votre annulaire. Qu'est-ce que vous croyiez? Qu'en l'enlevant, je ne remarquerais rien?
- J'espérais bien, oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
collectifpolarcollectifpolar   17 mai 2021
Sur le perron, l’un des hommes de l’identité judiciaire, le bonnet enfoncé jusqu’aux sourcils, consignait ses remarques dans un dictaphone. Lorsqu’il eut terminé, il traversa le jardinet dans leur direction. À chaque pas, il levait le pied bien haut pour pouvoir progresser dans la neige. Il ôta le masque blanc qui couvrait sa bouche.
– Vous êtes le commandant Guardiano ?
– Oui, et voici le capitaine de gendarmerie De Rolan.
– Vous pouvez entrer, nous avons fini.
– Vous avez trouvé quelque chose ?
– Oui et non. Il y a pas mal de traces de pas dans le jardin. Mais on ne peut rien en tirer, impossible de déterminer à qui elles appartiennent. C’est carrément Disneyland ici !
– Disneyland ? s’étonna De Rolan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
collectifpolarcollectifpolar   17 mai 2021
Cette fois, il frappa à la porte.
– Qu’est-ce qu’ils foutent ? grogna-t-il entre ses dents.
Des flocons s’insinuaient dans son col, fondant instantanément sur sa peau.
Il frappa encore. Ils étaient présents puisque la lumière était allumée. Il pouvait même entendre le son de la télé. Pourtant, il n’obtint aucune réponse.
Il aurait pu se borner à déposer un avis de passage, mais il les connaissait bien. Et puis, c’était bientôt Noël, il fallait penser aux étrennes.
Alors, il se dirigea vers la fenêtre de la cuisine. Certes, le petit voilage rouge était tiré et la vitre couverte de buée, mais il pourrait leur faire un signe.
Il colla sa main au carreau et approcha son visage.
Il fit un pas en arrière et porta sa main à la bouche, sans doute pour s’empêcher de crier. Ou de vomir.
Ce n’était pas un petit voilage rouge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   13 mai 2021
- Commandant, qu'est-ce qui vous fait croire qu'ils se sont drogués ?
Il avait posé cette question d'un air narquois et, dans sa phrase, on aurait aisément pu remplacer « commandant » par « ma pauvre fille ».
- Ca expliquerait une telle violence, rétorqua-t-elle. Je ne vois pas comment deux êtres humains peuvent s'entredéchirer ainsi en étant en pleine possession de leurs moyens.
- Si j'en crois le dossier, ils étaient en train de prendre leur petit déjeuner...
- C'est exact.
- Vous en connaissez beaucoup, vous, des toxicos qui se shootent entre deux tartines de confiture, à 8 heures du mat' ?
Bien que la remarque fût pertinente, il l'avait lâchée sur un ton cinglant qui suintait le mépris.
- Et vous, vous en avez beaucoup des gens qui s'entrebouffent sans raison au petit déjeuner ?
Le biologiste leva les yeux au ciel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Alexis Laipsker (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Laipsker
Chronique littéraire d'Anne-Marie Revol.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2364 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre