AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Martine Céleste Desoille (Traducteur)
EAN : 9782266081221
411 pages
Éditeur : Pocket (18/06/1999)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Dans le Paris doré du début du siècle, les femmes du monde se pressent pour découvrir les dernières collections des maisons les plus prestigieuses. Après huit années passées au couvent, Juliette découvre émerveillée ce nouveau monde. Jeune apprentie pleine de talent appelée à tenir un jour les rênes de la maison Landelle, propriété de sa soeur aînée, elle rencontre N... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marcellina
  10 juin 2018
Je suis toujours sous le charme…
On change d'époque, on change de style et le résultat est magnifique.
La mode, c'est pas vraiment mon truc et pourtant, à la lecture de ce roman, je me suis, une fois de plus, retrouvée derrière mon ordinateur pour découvrir les tendances avant et après la Grande Guerre.
C'est là que l'auteure est géniale, elle n'invente pas, elle nous raconte une histoire vraie augmentée d'une belle histoire d'amour qui lui sert de trame.
Cerise sur le cadeau, de Paris, on se retrouve à Venise, berceau du créateur de la robe Fortuny, qui n'était réservée qu'à quelques femmes libérées avant guerre et qui a explosé après, comme un signe de renouveau libérateur.
Quel monde que ce milieu de la mode, un monde à part où la concurrence est rude et cruelle, où les nouveautés ne durent parfois que le temps de dire 'ouf' et où certains créateurs se retrouvent à l'apogée du milieu suite à un changement radical de société.
Et toujours pas de réédition en vue avant longtemps, Pocket n'a plus les droits et l'auteure est malheureusement décédée en 2012, c'est bien triste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
bubble2001
  17 avril 2016
Belle époque relate parmi l'extravagance des années d'avant-guerre puis l'horreur du conflit, les années de jeunesse d'une belle parisienne, Juliette Cladel. Ce qui rend ce roman romanesque, c'est bel et bien l'amour passionné et tumultueux qui la lie pour l'éternité à celui qui ne quittera jamais ni son coeur ni ses pensées. Elle est française, styliste et travaille dans la prestigieuse maison Landelle, fondée par sa soeur aînée. Il est russe, aristocrate, diplomate et ancien apprenti de Rodin. Tous deux sont talentueux, anticonformistes et sont liés par leur amour de la vie; ils s'aiment au premier regard. Paris est le lieu de leur amour, fougueux et intense. Ils fréquentent les plus luxueuses adresses de la capitale; elle voyage à Lyon et à Paris, étend ses connaissance, ses amis...
Malgré leur destin lié à jamais, leurs obligations et surtout les barrières de la société vont les séparés.
Les mois passent et Juliette ne peut oublié l'amour de sa vie. Les opportunités sont toujours là pour elle; elle décide de refaire sa vie loin de celui qu'elle a tant aimé, là où il ne la retrouvera pas, en Italie. Elle se marie, vit à Venise, travaille pour la maison de couture d'un créateur espagnol qu'elle a toujours admiré, fonde une famille...jusqu'au jour où la providence décide de nouveau de lui proposer une opportunité.
Ce roman est saisissant. Chaque page est propice à la découverte non seulement du destin de Juliette, dont l'amour de la vie évolue tout au long du récit, mais est aussi l'occasion de découvrir une façon de vivre disparue parmi les gravats de la guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 août 2013
La guerre avait tout changé, les gens comme les choses. Et elle sentait que, de part et d'autre du front, les femmes allaient devoir reconstruire une vie nouvelle et sécurisante pour les hommes qui s'en reviendraient ébranlés par les horreurs des combats. Mais les femmes avaient changé, elles aussi. Elles avaient rompu avec le style de vie d'avant-guerre. Elles étaient sorties de leurs foyers pour contribuer à l'effort de guerre et remplacer les hommes dans de nombreux secteurs de l'industrie. Il aurait été souhaitable que les deux sexes se retrouvent désormais sur un pied d'égalité, mais de retour à la maison leshommes exigeraient sans doute que la vie reprenne exactement comme par le passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 août 2013
Lorsqu'il s'agit d'un cœur brisé, quelques mots de réconfort suffisent. Mais j'ai eu des cas désespérés. Il arrive qu'une pauvre fille se retrouve enceinte. Aussi, lorsque vous vous heurterez à de la jalousie, ou à ce qui pourra vous sembler une rancœur sans fondement, songez à ce qui attend ces couturières le soir, lorsqu'elles rentrent chez elles, et essayez d'être tolérante. Si vous êtes capable de mettre votre fierté dans votre poche - et je crois que vous l'êtes sans quoi je ne serais pas intervenue en votre faveur - tout ira bien et vousgagnerez leur respect. Ainsi que leur fidélité,pour les années à venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 août 2013
Durant les dernières minutes qu'elle avait passées avec lui, elle avait réalisé que sa vie recommençait à se fondre avec la sienne, exactement comme cela s'était produit le jour où elle s'était arrêtée dans un escalier et l'avait aperçu pour la première fois. Elle savait qu'il y aurait des problèmes et des difficultés à surmonter, et des ajustements à faire dans tous les domaines, mais rien n'avait jamais été facile pour eux par le passé, et cette fois ils seraient deux pour affronter l'avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 août 2013
La baigneuse était une femme lascive et sensuelle, aux formes admirables. Assise nue,une jambe repliée sous elle, le dos courbé, et les coudes relevés, elle peignait sa chevelure avec ses doigts. Cette statue était aussi paisible et sereine que l'autre était vive et impétueuse, mais elle était tout aussi remarquable. Chacune des deux sculptures attirait le regard à sa façon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MarcellinaMarcellina   10 juin 2018
C'étaient des hommes simples des campagnes qui, jusqu'à ce qu'ils aient été appelés sous les drapeaux, n'avaient jamais quitté leur village natal, souvent situé dans des contrées reculées où rien n'avait changé depuis des siècles. Ils ne comprenaient pas pourquoi la guerre avait éclaté et regrettaient leurs petits carrés de vigne et leurs fermes, autant que leurs femmes et leurs enfants.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : belle epoqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3760 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre