AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Frédérique Renoust (Autre)
EAN : 9782278122820
352 pages
Didier Jeunesse (02/11/2023)
4.14/5   111 notes
Résumé :
Fraichement inscrit en première année de droit à Lyon, Noah découvre que la vie d’étudiant précaire n’est pas si simple. Son physique d’asperge et son manque de confiance vont probablement avoir raison de lui dans la jungle du campus… Jusqu’à ce qu’il percute Armelle.
Cette fille vient d’une autre galaxie : fantasque, atypique, sans-gêne, tout ce qu’il n’est pas. Il est immédiatement amoureux. Pour lui plaire, il se met à boire, fumer, sortir, prendre le ris... >Voir plus
Que lire après Celle que je cherchaisVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 111 notes
5
13 avis
4
13 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

Voilà un roman qui m'interpellait avec son titre accrocheur et sa couverture rose toute mignonne, laissant présager une jolie romance. Mais Celle que je cherchais, c'est bien plus que cela, c'est la description vive et parfois dure de la vie étudiante, du quotidien d'un jeune adulte, Noah, un peu paumé, de ses rencontres, et notamment de LA rencontre, celle qui va changer sa vie. Problème, Armelle, la jeune femme dont il tombe sous le charme, n'a pas l'air intéressée...

Mais reprenons depuis le début :
Noah, dix-huit ans, fait sa rentrée à la fac. Il emménage à Lyon, en résidence universitaire, dans une minuscule chambre étudiante. Découvre les cours de droit en amphi, les discours peu encourageants des professeurs, le café immonde. Et croise sur sa route Armelle donc, une jeune femme vive, extravertie, parfois étrange. Une jeune femme qui s'intéresse à lui, le timide, et à ce roman qu'il écrit. Une jeune femme qui va le bousculer, le remettre en question, lui donner des défis. Mais aussi une jeune femme qui cache une grande part de mystère. Et puis il y a Willan, Héloïse, Léon, autant de personnes qui vont influer sur la vie de Noah...

L'entrée à la fac, la vie d'adulte et ses désillusions.
Les premières expériences. L'amitié, l'amour, la pression des résultats, la précarité etudiante, mais aussi la maladie mentale et le féminisme. Voilà quelques-uns des abordés ici. Des sujets forts, des sujets durs, et pourtant ce roman se lit d'une traite, sans difficulté aucune. Les chapitres, courts, s'enchaînent rapidement, l'histoire avance inexorablement, au rythme de l'année qui s'écoule.

C'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée, de par la richesse des thématiques, l'engagement le respect et la solidarité qui ressortent du récit. Et puis, surtout, j'ai été touchée par les personnages. Par Noah, son côté paumé, qui veut bien faire, qui a peur de blesser, qui se laisse volontiers manipuler par amour. Par Armelle aussi, un personnage torturé, extraverti pour mieux cacher ses failles. Et même par Steven, le beau-père, qui semble au début caricatural, et qui cache un coeur en or.

Comment aider quelqu'un quand on est soi-même perdu ? Quel direction donner à sa vie ? À travers Noah, ses rêves d'écriture, sa relation avec Armelle, ce roman d'apprentissage invite à croire en soi, à ne pas perdre de vue ses rêves et à tout faire pour tenter de les réaliser.

Une bien jolie lecture, parfois drôle, parfois triste, ou poétique, toujours très émouvante.

~

#Cellequejecherchais #NetgalleyFrance
Commenter  J’apprécie          110
Coucou mes petites facettes
Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'une très belle lecture. Je tiens à remercier @didierjeunesse pour ce SP. ( ce SP est à ma demande via Netgalley : ce roman m'a attiré par son résumé).

Petit résumé avant de vous donner mon avis: Noah jeune étudiant en droit arrive à Lyon. Il découvre les joies des résidences universitaires. Un pas la cuisine, un pas les toilettes et douche. ( oui oui, ça m'a fait rire et rappeler mes années fac). Noah, timide, découvre le monde universitaire, les amphis sombres, le " faux" café , le fameux frigo vide, le fameux discours des profs " à la fin il en restera qu'un " ( d'accord ça fait koh Lanta mais c'est à peu près ça). Sa vie étudiante va changer le jour où il va rencontrer Armelle. D'ailleurs cette première rencontre ne laisse pas présager une nouvelle amitié naissante sauf que ... ( oui un suspens, je pense que vous avez saisi le résumé ).

J'ai adoré le déroulé de cette romance. J'avoue adorer les romans où il y a un fil conducteur daté.( de septembre à décembre : bref la première année de fac de Noah pour faire plus simple oui je m'égare). Ce genre de récit permet d'aller à l'essentiel dans l'intrigue et à amener de la profondeur dans la psychologie des personnages. Ça donne envie d'enchaîner et de découvrir le dénouement. le pari est réussi dans cette romance pour ma part je l'ai dévoré.

J'ai ri, j'ai stressé, j'ai pleuré ( bon j'ai eu la larme à l'oeil : chose rare). Ce duo a réussi ce défi. Je les aime vraiment. L'évolution de leur relation m'a ému. J'avoue avoir dû mal à poser mes mots. J'ai aimé ses deux âmes opposés. Noah par sa timidité, son empathie, sa volonté de surmonter ses peurs, son envie de toujours avancée, sa fidélité en amitié, ... et Armelle par son côté extravertie, de son " je m'en foutisme" du regard des autres, ... malgré tous les démons qui la tourmente. Ils vont malgré eux s'aider mutuellement dans leur évolution durant cette année de fac. Vous apprendrez tout cela en le lisant .

Aussi, l'encyclopédie des mots intraduisibles est une encyclopédie à se procurer un jour si ça sort un jour.j'ai vraiment aimé. Ensuite, les références du style : liste de films, de livres, la cause féministe, et le fameux Geocaching ( j'adore cela j'en fait régulièrement si vous ne connaissez pas le principe et si cela vous intéresse je vous en parlerai en MP sinon vous le découvrirez dans ce roman).

Ah oui aussi, les personnages secondaires ne sont pas en reste: surtout Roméo le fameux chat
C'est une romance contemporaine que je recommande. aussi, il y a des TW : maladie mentale, pensées suicidaires, automutilation.
Commenter  J’apprécie          60
« Celle que je cherchais » est une lecture qui déchire le coeur autant qu'elle le comble. Cassandre Lambert propose un texte d'une grande maturité, empreint d'une sensibilité et d'un réalisme saisissant. Un roman contemporain puissant, qui met l'accent sur de nombreuses thématiques qui fondent la vie d'un jeune adulte. Abordant la santé mentale, la précarité étudiante, les études supérieures, les relations sociales, ce roman illustre à merveille la vie d'adulte et ses désillusions… « Celle que je cherchais » formule de nombreux questionnements et esquisse des réponses touchantes, aussi universelles que personnelles, à travers l'existence de deux personnages incarnés : Noah et Armelle.

Noah fait sa rentrée en droit. Une nouvelle vie s'offre à lui : désormais installé dans son 9m2, loins de sa campagne et de sa mère, le jeune homme s'apprête à découvrir que la liberté post-majorité s'accompagne de son lot de complications. Sans aptitude sociale et composant avec les séquelles du harcèlement qu'il a subit plus jeune, Noah appréhende sa rentrée. Accueilli dans ce autre quotidien par des galères financière, des litres de café et des montagnes de devoirs, le garçon ne semble parvenir à donner un sens à tout ça… Jusqu'à sa rencontre avec Armelle, une jeune femme lunatique, fêtarde et insaisissable. Elle est tout ce que Noah n'est pas : une succession de contradictions, de peur et de colère. Alors, il en tombe alors irrémédiablement amoureux…

Cassandre Lambert embarque son lectorat au sortir de l'adolescence, au coeur de cette période si particulière, faite d'un large éventail de possibilités autant que d'incertitudes. S'arrêtant sur cette étape de vie construite sur de magnifiques promesses de liberté, l'autrice questionne les complexités de cet âge charnière... Responsabilités, nouveaux questionnements, rien ne semble simple lorsque l'on devient adulte sur le papier. La délicatesse de ce livre réside dans sa singulière approche du réel, qui devient palpable pages après pages. Impossible de ne pas s'identifier et saisir les détails qui ancre ce livre dans le quotidien partagé par les jeunes étudiants. Mais au delà de ce caractère universel, Cassandre Lambert dépeint la complexité de se construire, de s'accepter et de trouver sa place lorsque l'on souffre d'une maladie mentale. Un texte fait de larmes et de sourires, qui invite le lecteur à assimiler son empathie.

Avec une justesse manifeste, « Celle que je cherchais » pose une question : C'est quoi, être adulte ? Tout en s'activant à illustrer la complexité du sentiment amoureux, l'autrice ne donne pas toujours de réponse mais met le doigt sur la difficulté de cette période de vie, où les acquis doivent être nouvellement questionnés. Une lecture coup de coeur, pour son sujet, ses personnages et sa construction. Un titre Young Adult comme il en faut : nécessaire, sensible et aussi dur que beau !
Commenter  J’apprécie          10
Merci à Didier Jeunesse et NetGalley pour la lecture du dernier Cassandre Lambert.

Après la lecture de l'Empire des Femmes, j'avais hâte de retrouver sa plume. Mon avis est quelque peu mitigé sur ce titre. J'ai lu une chronique qui disait "peut-être aurais-je dû être plus jeune pour le lire ?" et je suis globalement d'accord.

On suit l'histoire de Noah qui tombe amoureux d'Armelle lors de son premier jour à la fac. Et à travers sa relation avec elle, nous allons suivre le quotidien de Noah, les avancements à la fac, ses relations sociales ... Une vraie première année de licence, j'ai eu de la nostalgie en lisant tout cela !

L'histoire est très bien construite. Chaque personnage est complet entre Noah et son anxiété (dont clairement, on ne parle pas en général mais ici Cassandre Lambert le fait avec brio !), Armelle et ses mystères, mais aussi tous les compagnons de l'histoire, rien n'est mis au hasard.

Clairement, Armelle fait faire une petite descente aux enfers à Noah et c'est dommage que la vie étudiante soit synonyme d'alcool, de tabac et autres consommations, de fêtes ... Parce qu'il y a tellement plus ! Mais après, c'est un parti pris ! Plusieurs choses ne m'ont pas trop plu : pourquoi Armelle fait fumer Noah, et surtout pourquoi continue-t-il ? En fait, je me suis dit ça pendant une bonne partie du livre "pourquoi est-ce que Noah la suit ??" Je pense que je suis un peu comme son meilleur ami et qui au final accepte cette relation et devient un vrai soutien pour son ami. Mais quand même !!! Armelle est toxique et elle le sait et elle culpabilise mais en même temps, c'est plus fort qu'elle. Là encore, Cassandre Lambert décrit très bien un trouble dont on ne parle pas assez !!

Une autre pépite est l'encyclopédie écrite par Noah et son ami : une merveille !! Si seulement, elle pouvait exister pour de vrai ! Voici un exemple : "Viraag (hindi,n,) : désigne la tristesse ressentie quand on est loin de la personne aimée, douleur provoquée par son absence".

Ce roman parle de beaucoup de problèmes sociaux de notre société, de notre monde, de nous-même. C'est vraiment super qu'elle ait écrit un livre comme celui-ci car il peut vraiment permettre à chacun de se poser la question "et moi ? et l'autre ?". Même si je n'ai pas trop accroché sur le lien entre Noah et Armelle, j'ai trouvé le roman complet, cohérent, sincère et incroyablement vrai sur les thématiques abordées !

"Alors j'ai continué car, quand Armelle souriait, c'était tout mon monde qui s'illuminait" (chapitre 17).
Commenter  J’apprécie          20
Une vraie surprise ce roman, car le début fut un peu mitigé pour moi, mais la fin m'aura entièrement conquise. En tout cas, c'est très appréciable de redécouvrir la plume de Cassandre Lambert dans un genre totalement différent.
"Celle que je cherchais" nous raconte le coup de foudre de Noah pour Armelle, une jeune étudiante en première année de fac comme lui, qui est son exact opposé. Lui est timide, prudent, routinier, tandis qu'Armelle est extravertie, fonceuse, auto-destructrice. Malgré leurs incompatibilités apparentes, les deux jeunes vont devenir très amis, surtout quand Armelle se met en tête de devenir le coach d'écriture de Noah, c'est à dire le pousser à tous les excès pour l'obliger à "vivre, expérimenter" avant de se remettre à écrire...
Je dois bien l'avouer, cette petite romance était loin de me convaincre au début, tout simplement parce que je n'avais aucune empathie pour nos deux héros. L'un se faisait totalement marcher dessus, tandis que l'autre semblait prendre un malin plaisir à faire faire n'importe quoi à Noah.
Et puis, je ne sais pas ce qui s'est passé, mais il y a eu un basculement au bout d'une centaine de pages. Noah restait le garçon timide qu'il était mais il avait indubitablement pris de l'assurance. Et cette Armelle impénétrable qu'on nous présentait avait des failles, et pas si petites que ça.
J'ai vraiment aimé cette progression, lente mais imperceptible, qui rend le tout vraiment crédible. J'ai aimé voir l'évolution de ces personnages, qui sont vraiment devenus attachants au fur et à mesure du roman. ça n'a pas été le coup de foudre instantanée comme ça avait été pour "L'effet boule de neige" de Clara Héraut, mais qu'importe. le voyage fut tout aussi marquant.
Une très très bonne lecture que je vous recommande chaudement, surtout si vous êtes adeptes de romances !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
L'amour, le vrai, il ne fait pas de vagues. C'est un long fleuve tranquille. Pas de papillons dans le ventre. Pas d'angoisses. Juste... la sérénité.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai eu l'impression qu'elle allait m'offrir le monde.
Commenter  J’apprécie          30
J’adore la pluie. Elle met tout le monde de mauvaise humeur. Ça me donne enfin le sentiment d’être sur un pied d’égalité avec les autres être humains.
Commenter  J’apprécie          20
Alors j’ai tenu ma langue. Elle m’a souhaité bonne nuit et a raccroché. C’était peut-être ça, devenir adulte : entretenir une vie parallèle, inaccessible aux parents.
Commenter  J’apprécie          10
Tsundoku (japonais, n.) : exprime l’idée d’acheter et d’accumuler plus de livres qu’on ne pourra en lire.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Cassandre Lambert (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandre Lambert
Cassandre Lambert est de retour en librairie, cette fois avec une romance qui risque de faire chavirer le coeur des lecteurs ! Dans "Celle que je cherchais" (Didier Jeunesse), elle raconte la rencontre de deux êtres que tout semble opposer : Noah, timide et réservé, et Armelle, fêtarde et lunatique.
En savoir plus https://www.hachette.fr/actualites/celle-que-je-cherchais-la-premiere-romance-de-cassandre-lambert-en-librairie
autres livres classés : maladies mentalesVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (437) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5195 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..