AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782374180380
72 pages
Des Ronds dans l'O (15/11/2017)
3.25/5   14 notes
Résumé :
Manon Séchan consulte une psychologue car elle subit des violences de la part de son compagnon. La réalité est difficile à admettre et il est encore plus difficile d'en parler. Mais la thérapie et l'aide de la famille et des amis vont permettre à la jeune femme de tourner la page et de reconstruire une histoire.

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,25

sur 14 notes
5
0 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ophelien
  15 novembre 2017
Rose et noir ce sont aussi les couleurs de cette BD qui nous parle de violence conjugale. Manon va aller consulter une psychologue et lui faire part de son ancienne relation avec un homme souvent violent avec l'alcool. On navigue dans ses souvenirs et dans sa réalité en même temps; chaque situation du quotidien lui faisant revivre des douleurs passées.
Thème touchant et difficile, mais pourtant j'ai eu la sensation que tout était "survolé". Même si l'histoire se passe plus d'un an après les faits, on nous montre Manon qui essaie de se reconstruire avec une autre histoire, plus saine, tout en suivant sa thérapie. Elle a beaucoup attendu pour consulter et tout d'un coup elle déballe tout à sa psy et dans la foulée se trouve un mec et paf tout va mieux. Tant mieux pour elle je me dis, mais j'ai trouvé que c'était trop facile et pas assez subtil.
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  30 août 2020
J'ai beaucoup aimé ce récit très intimiste car il est très bien construit avec une héroïne très attachante. On est tout de suite au coeur du sujet que celui des violences au sein d'un couple.
Pour autant et sans vouloir porter un jugement sur notre notre héroïne, je remarque que les femmes sont souvent attirées par de très mauvais garçons (pour ne pas dire des connards) et ensuite, elles viennent se plaindre sur leur situation certes à juste titre.
Quelque fois, cela se voit à 100 mètres à la ronde mais non, elles sont attirées comme un aimant à ce qui est malsain. A leur décharge, il y a parfois des gens très sournois qui cachent bien leur mauvais jeux. Toute violence à l'égard de nos princesses est à proscrire. Pas de pardon, ni de pitié pour celui qui a commencé. Tolérance zéro et à mettre au cachot.
Sur le plan graphique, une jolie bichromie qui joue sur le rose et le noir portant le titre de ce roman graphique. J'ai apprécié également le fait que l'auteur ne va pas jouer dans les violons en ajoutant un peu plus dans une espèce de dramaturgie. Cet ouvrage montre surtout la reconstruction d'une femme, étape après étape, après l'horreur de ce qu'elle a vécu. Les histoires d'amour peuvent être compliquées mais là où il y a de la violence, il n'y a plus de place pour l'amour. A méditer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lawrenceart
  28 décembre 2021
Me baladant dans un destockeur, je suis tombé nez à nez avec la première de couverture.
Après lecture du résumé, je me suis laisse tenter.
On se laisse ème et par un récit très intimiste avec une jeune femme banal dont on ressent la peine et ses douleurs. Celle d'une femme, qui comme de nombreuses autres, se couplent avec des "connards" plutôt que de tendres hommes bien elevés. Évidemment, le passé aident à se construire et a éviter les hommes de ce type.
vous l'aurez compris on en vient au coeur du sujet qui est celui des violences au sein d'un couple.


Lors de cette lecture, on suit une lecture dans une jolie bichromie qui joue sur le rose et le noir lié au titre de ce roman graphique. J'ai apprécié également le fait que l'auteur ne va pas jouer dans les violons en ajoutant un peu plus dans une espèce de dramaturgie. Cet ouvrage montre surtout la reconstruction d'une femme, étape après étape, après l'horreur de ce qu'elle a vécu.
Je reprends la finalité d'une autre critique qui m'a beaucoup plu : Les histoires d'amour peuvent être compliquées mais là où il y a de la violence, il n'y a plus beaucoup de place pour l'amour.
Un livre à lire pour vivre un peu le choc des violences conjugales passées d'une pauvre femme qui tente de se reconstruire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alouett
  18 novembre 2017
Ce qui a décidé Manon à aller voir un psychothérapeute, c'est la colère et l'incompréhension. Sa séparation remonte pourtant à plus d'un an mais aujourd'hui encore, elle ne peut s'empêcher de penser à cet homme. Elle doute.
Ce que Manon ne comprend pas, c'est la raison pour laquelle cet homme est encore si ancré en elle, malgré les insultes, malgré sa violence, malgré l'enfer qu'il lui a fait vivre. La séparation aurait dû être une libération mais Manon fait le constat que l'emprise psychologique de son ex est encore bien réelle.
Entre la thérapie et le soutien que lui apporte sa co-locatrice, Manon va tenter de prendre du recul pour pouvoir enfin tourner la page.

Réapprendre à se faire confiance. Réapprendre à faire confiance aux autres. Passionnant sujet. Une attitude évidente pour certains… beaucoup moins pour d'autres. C'est ce que raconte, en partie, l'histoire de Thibaut Lambert. C'est la première fois que je lis cet auteur et pourtant, ses précédents albums m'ont déjà fait de l'oeil. Il s'était penché sur le sujet de la maladie d'Alzheimer ; dans un premier temps, il réalise un album jeunesse puis, en 2014, il publie « Au coin d'une ride » avec un récit qui, cette fois, s'adresse à un public adulte. de plus, depuis quelques années, il s'inspire de sa propre expérience pour réaliser une série de carnets de voyage en Amérique du Sud : « Les Lambert en voyage » (à ce jour, la série compte deux albums).
Avec « de rose et de noir » , Thibaut Lambert parle de la violence conjugale. Les séquelles, une blessure intime, le corps qui se rappelle les coups qu'il a reçu. Les regrets. La peur.
L'auteur montre également l'importance de la parole, ne fait de ne pas prendre la fuite par rapport à ses peurs. Dire les choses, les questionner, cerner ses difficultés… et apprendre à se connaître et à se comprendre pour pouvoir avancer. Un récit plutôt optimiste qui prend pourtant le temps de s'arrêter sur tous les points de butée qui peuvent apparaître. le récit est fluide, le dessin est assez sobre et n'accepte qu'un rouge Andrinople plus ou moins prononcé.
Une identité qui se reconstruit, un corps qui se détend. Après les violences subies vient le temps de l'apaisement. le lecteur chemine avec le personnage principal. On la voit panser ses plaies, identifier peu à peu ses fragilités et les accepter. Un dénouement heureux
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliLee
  07 février 2018
Une BD touchante sur la reconstruction d'une jeune femme après qu'elle ait été violentée par son petit ami. J'ai aimé la manière délicate dont le propos est mené, et surtout l'espoir qui guide toute l'histoire. de plus, au-delà de la violence conjugale, cette BD aborde de façon plus générale, la douleur de la rupture amoureuse et les difficultés que l'on peut avoir à s'en remettre. le personnage du nouveau petit ami est également très attachant dans sa façon de remettre un peu d'humour et beaucoup d'amour dans la vie de son amoureuse. C'est très réussi.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
BDGest   21 novembre 2017
De rose et de noir surprend par sa force et sa sobriété. Thibaut Lambert réussit à livrer un album positif tout en attirant l'attention sur ces femmes qui souffrent en silence. Une belle manière d'apporter sa pierre à un combat universel.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   31 août 2020
Le charme inattendu d'un bijou rose et noir. Le vin rouge était sombre, presque noir dans les verres ballons, avec un point rose et plus lumineux au centre. C'est l'un ou c'est l'autre. La vie en rose ou la vie en noir.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Thibaut Lambert (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thibaut Lambert
Entretien, en mode confinement, avec Thibaut Lambert, auteur de "Au coin d'une ride", "De rose et de noir", "L'amour n'a pas d'âge" et "Si je reviens un jour... Les lettres retrouvées de Louise Pikovsky"
En savoir plus : https://www.desrondsdanslo.com/ThibautLambert.html
autres livres classés : violences conjugalesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
386 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre