AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253069881
Éditeur : Le Livre de Poche (29/03/2017)
3.95/5   246 notes
Résumé :
Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes.Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire. Marguerite a toujours vécu dans l'ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs c?urs se réveillent. Oseront-ils l'insouciance, le désir et la joie ? Après le succès de L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, traduit d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (104) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 246 notes
5
38 avis
4
45 avis
3
11 avis
2
2 avis
1
0 avis

cicou45
  22 décembre 2017
Peut-on aimer à tous les âges ? Oui mais la question devrait plutôt être peut-on se permettre d'aimer à tous les âges sans se soucier des quand-dira-t-on et en restant dans la bienséance vis-à-vis de la société ? Ma réponse est indéniablement oui mais il faut croire que cela ne serait pas la même pour tout le monde ! Cependant, la vie est trop courte et qui plus est, on ne vit qu'une fois alors lorsque l'amour sonne à votre porte, ne lui claquez pas la porte au nez. Cela, Marguerite ou plutôt Maguy, 78 ans va se permettre d'y croire à nouveau mais celui à qui il sera le plus difficile de faire entendre raison, c'est à son fils. du vivant de son père, notaire tout comme lui, Frédéric, a du mal à voir sa mère autrement que comme une vieille dame, qui a perdu son mari quelques temps auparavant. Cette dame-là avait un chignon, se devait d'aimer la musique classique plus que Line Renaud parce que c'est ce que son mari a toujours voulu alors elle s'y est pliée. Vous vous rendez compte, une dame de la haute société...Oui, mais si Maguy ne voulait plus être cette dame-là justement ? Si elle voulait réveiller la petite fille, pas si sage que cela, qui se cache au fond d'elle ? Cette occasion va lui être donné grâce à sa rencontre avec Marcel, de cinq ans son cadet et veuf lui aussi. Il a fui l'Algérie pour échapper à une vie qui ne lui promettait rien de bon et si son amour d'enfance l'a rejoint et qu'il a vécu les plus belles années de sa vie auprès d'elle, cela ne veut pas forcément dire qu'il ne lui en reste pas d'autres, bien que différentes mais tout aussi merveilleuses à découvrir...
Le moins que l'on puisse dire est que Maguy et Marcel vont former un jeune couple hors normes mais...y a t-il réellement des normes lorsqu'il s'agit d'amour ? Si eux, l'entendent bien ainsi, c'est leur entourage qu'il va falloir convaincre en leur disant que non, ils ne sont pas séniles et non pas perdu la tête mais oui, ils sont amoureux, comme des gamins de 15 ans et alors ? le coeur peut très bien s'emballer sans que l'on ait besoin d'aller consulter un cardiologue et je rajouterais même que cette maladie-là est la plus belle et la plus douce qui soit parce qu'elle se prénomme Amour !
Un roman léger qui se laisse dévorer en un rien de temps. de plus, avec des chapitres courts et une écriture simple et soignée, je dirais tout simplement que c'est agréable de se laisser porter de temps à autres dans cet univers de contes de fées ! A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
Annette55
  31 décembre 2020
Je remercie chaleureusement mon amie Marie qui m'a fait acheter ce petit roman ,véritable antidote à mon anxiété du moment !
Un petit bonheur coup de coeur pétri d'amour et de tendresse tardive..

Tardive ! Oh, que oui, pour Marguerite, digne, encore belle , chignon strict, vêtements discrets gris - souris comme sa vie ,à l'ombre de son époux , à l'aube de ses soixante- dix huit ans , veuve récente de Monsieur le Notaire Henri , quatre vingt - cinq ans , compassé, très sérieux , sévère , amoureux éternel de Chopin et visiteur des châteaux de la Loire ....
Elle rencontre au hasard d'une cure Marcel, soixante - treize ans qui a perdu l'amour de sa vie, la pétillante Nora , lui aime les étoiles et la musique chaâbi, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire ...
Elle : Francoise Sagan, le thé bouillant , les éclairs au chocolat, Line Renaud, fleurir les tombes , penser toujours à sa soeur disparue à l'âge de vingt - cinq ans lors d'un accident ...
À leur âge , chaque minute vaut dix ans ,....
D'origine et de milieux dissemblables ils vont s'aimer , elle ne savait pas qu'un bonheur aussi simple pouvait exister .
Ils oseront la joie, le désir, les instants de félicité , le réveil des coeurs , au soir de leur vie ...
Il l'appelle ma tourterelle, ma mésange dorée , mon hirondelle ....
À la fois grave , lumineux en diable, léger , touchant , joliment humoristique , magnifiquement écrit , on referme ce petit bijou féminin, lu d'une traite avec la plus grande foi en l'aptitude au bonheur, une histoire d'amour où l'ivresse de la découverte et la fragilité se mêlent intimement à l'heure où l'on ne s'y attend plus !
Peut - on s'aimer à tout âge ?
L'auteure belge , de surcroît , j'aime les belges , nos amis proches , nous le prouve !
Grand merci à Karine Lambert grâce à qui j'ai passé un très bon moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
mariechrist67
  23 mars 2020
Quel bon moment j'ai passé.
J'ai lu pour la première fois cette femme auteur : Karine Lambert. le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'engendre pas la mélancolie. Si cette petite et gentille histoire commence un peu tristement ça ne dure pas très longtemps.
Marguerite alias Maguy, 78 ans est mariée depuis cinquante-cinq avec Henry, notaire ! Dès leur mariage il lui édicté les règles à suivre, garder le chignon qu'elle portait lors de leur rencontre et surtout conserver le vouvoiement entre eux. Ils ont un fils Frédéric, qui, volonté paternelle oblige, deviendra lui aussi notaire.
Un matin elle trouve Henry mort pendant son sommeil !
Fut-elle heureuse avec Henry ? C'est moins sûr, elle a joué les épouses soumises et représentatives et surtout ne s'est pas trop posé de questions, se laissant porter par son entourage.
Marcel, 72 ans, pied noir, sillonne la France avec sa femme Nora, ils font des compétitions de scrabble, ces deux-là s'aiment. Mais un jour, alors qu'ils étaient à Nice, Nora meurt. Marcel a du mal à surmonter son chagrin, malgré la présence de sa fille qui l'entoure de toute son affection.
Bien sûr leur aventure ne s'arrête pas là, ça n'est que la partie triste de l'histoire…….mais là je m'arrête.
L'auteur nous raconte avec beaucoup d'humour, d'émotion, et surtout une plume fluide l'histoire de ces deux êtres arrivés à l'hiver de leur vie mais qui malgré tout vont apprendre à revivre et surtout à retrouver le bonheur.
J'ai beaucoup aimé. Karine Lambert sait retenir l'attention des lecteurs. Elle traite le délicat sujet qu'est la vieillesse avec beaucoup de tendresse. Et je lui dis merci.
Un roman feel good ! Une belle histoire d'amour hors du commun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
lolols28
  26 octobre 2020
Une adorable love story du 3 ème âge. Marcel et Marguerite passent par tous les sentiments. L'auteur a le mérite de creuser et de ne pas s'arrêter aux idées préconçues liées à la vieillesse. Un seul regret , le personne de Marcel est beaucoup moins mis en avant alors que son histoire vaut le détour. Un livre bon enfant .
Commenter  J’apprécie          383
Bazart
  29 juin 2016
Karine Lambert est l'auteur d'un roman qui avait connu un beau succès notamment lors de sa sortie poche « L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes ».
Son nouveau roman : « Eh bien dansons maintenant » est paru récemment aux éditions JC Lattès . Ce coup ci la romancière belge traite du sujet toujours un peu tabou de l'amour entre deux personnes au crépuscule de leur vie. les héros ne sont plus tout jeunes.
Marguerite a 78 ans et Marcel, 73 et les deux viennent récemment de perdre sa moitié après des années de mariage et sont inconsolables.
Marguerite notamment vient de perdre son époux, Henri, un notaire guindé, qui ne laissait jamais libre cours à la fantaisie, exception faite pour la musique de Chopin. Son veuvage lui offre liberté et nouvelle perspective d'avenir, chose qui lui fait un peu peur au début, mais qu'elle va surmonter avec la complicité de Marcel.
Le roman montre bien cette lumière qui se profile dans la plus sombre des impasses, ce moment où les gens pensent être à bout de course, permettant de dépasser les culpabilité inhérents au déces de conjoints, quand on a ce sentiment de ne pas comprendre pourquoi l'autre est parti et pas non.
Roman léger, parfois qui insiste sur ce beau moment de partage, de tendresse, d'espérance et de convivialité; sur la fragilité et l'ivresse d'une histoire d'amour à l'heure où l'on ne s'y attend plus.

Joli pied de nez à la vieillesse. ce roman est un "feel good book", idéal pour cet été..
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   29 juin 2016
Savourer la vie jusqu'au bout, tant que nous avons encore de la force et des jambes assez solides pour oser un détour."
Commenter  J’apprécie          320
GudulleGudulle   23 octobre 2016
Un vieux monsieur est attablé seul dans un coin. La veste de travers, mal coiffé, le regard hagard, il ne tourne pas les pages du journal posé devant lui. Hier encore, Marcel se serait reconnu dans cet homme voûté par le poids de la tristesse. L'impossible choix entre mourir et vieillir. Les solitudes se croisent mais ne s'apaisent pas. Passer de l'enfance à l'âge adulte, c'est perdre une à une ses illusions. De l'âge adulte à la vieillesse, ce sont d'autres renoncements. Parfois la tête se dégrade plus vite que le corps. Parfois, c'est le contraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Annette55Annette55   30 décembre 2020
«  Au bout du sentier balisé, une vue à couper le souffle.
Un soleil blanc , devenu écarlate , couronne les montagnes immobiles. Dames en capeline , leurs cimes enneigées s’élèvent majestueuses dans le ciel. Au premier plan , comme une pierre précieuse dans un écrin, un lac couleur saphir . Sa surface limpide réfléchit le ciel et les nuages évanescents .Et comme s’il les attendait , un large banc en bois, face à la rive » ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mariechrist67mariechrist67   22 mars 2020
Tout lui rappelle les publicités pour les prothèses auditives et les couches antifuites qui inondent sa boîte aux lettres depuis qu'il a soixante-dix ans. Il déteste la boue et les algues, le bonnet de bain obligatoire le gratte, ces clapettes ridicules sont trop grandes et il a failli glisser sur le carrelage entre la douche et le lavabo.
Commenter  J’apprécie          100
QueLireQueLire   16 juillet 2017
Depuis la mort d'Henri ses nuits sont agitées. Elle s'est habituée à ses ronflements comme certains s'habituent au train qui passe à trois heure du matin sous leurs fenêtres. Comment le destin lance-t-il ses flèches ? Pourquoi dans une petite ville de banlieue et pas au bord du lac Léman ou rue de Naples ? Durant toutes ces années de mariage jamais elle ne s'était interrogée. Pour la première fois à Bagnères-de-Bigorre, entre les algues et les mains d'Agnès, entre trois jets d'eau et un massage aux pierres chaudes, elle prenait le temps de rembobiner le film de sa vie. A t-elle aimé son mari ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Karine Lambert (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karine Lambert
Karine Lambert nous parle de son nouveau roman paru en format poche : "Un arbre, un jour".
autres livres classés : personnes âgéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Eh bien dansons maintenant! de Karine Lambert

Quel est le surnom de Marguerite?

Maddie
Pépette
Maguy
Maggie

20 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Eh bien dansons maintenant ! de Karine LambertCréer un quiz sur ce livre

.. ..