AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213615780
Éditeur : Fayard (08/11/2007)

Note moyenne : 3.07/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Des bas-fonds de Paris aux tréfonds de l'âme humaine ! Des catacombes aux procès de délinquants sexuels, un journaliste bon vivant s'invite dans les couloirs du " 36 ". Irrévérencieux et truculent, il aime bien la police quand elle est efficace, et certains de ses membres quand ils sont féminins. L'intrigue tire ici sa force des liens de respect et de connivence tissés entre policiers et journalistes. En dépit du ton badin, la bonne et la mauvaise conscience de la s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Crazynath
  30 mai 2015
Deux cadavres non identifiables de prime abord sont découverts dans des catacombes parisiennes.
Leur identification va s’avérer difficile et la police est très vite sur les dents.
David Meyer, journaliste d'investigation et ami du commissaire chargé de l’enquête va lui aussi s'intéresser de près à cette histoire.
Il va découvrir au fur et à mesure de l'avancée de ses recherches qu'il y a une probabilité de lien avec une affaire criminelle qui avait défrayé l'opinion publique quelques années plus tôt.
Meyer, qui se raconte à la première personne fait preuve d'un style et d'un humour très personnel qui permettent une lecture facile et fluide de ce livre.
L'histoire semble crédible du fait aussi du travail de recherche de l'auteur et de l'exactitude des éléments qu'il restitue ( par exemple le milieu très spécifique des UMD)
Challenge ABC 2014/2015
Commenter  J’apprécie          170
BillDOE
  06 juillet 2017
Le titre accrocheur, bien qu'un peu passé de mode, promettait néanmoins une histoire intéressante. L'auteur a par ailleurs réuni tous les ingrédients d'un bon polar. Mais l'histoire se perd rapidement vers des destinations peu captivantes. On s'ennuie assez rapidement. On finit même par se demander où est l'enquête. Ce polar est malheureusement mal construit et n'est certainement pas le meilleur parmi les prix du quai des orfèvres.
Commenter  J’apprécie          110
titiseb77
  10 avril 2016
Pas grand chose à dire sur cet ultime policier que j'ai pu lire, si ce n'est qu'il est vraiment bien construit et que dès le départ on est happé par cette histoire et que l'on a envie de connaître la fin. J'ai dévoré ce policier en très peu de temps, tellement l'envie de connaître le coupable me dévorée. Je ne serais que vous conseiller ce livre, qui n'est bien sûr pas de la grande littérature mais qui m' a permis de passer un agréable moment de lecture, amateur, amatrice de policier, n'hésitez pas, suspense garanti.
Commenter  J’apprécie          90
fanfan50
  24 mars 2016
Je viens de découvrir l'auteur en cherchant au hasard un polar dans la bibliothèque de ma ville.
P.J. Lambert a obtenu le Prix du Quai des orfèvres 2008 et cela a certainement influencé mon approche.
L'auteur a une belle plume trempée dans un peu d'humour. L'histoire est intéressante à suivre vu qu'elle commence dans les catacombes - oh pardon ! les carrières de Paris - et la fin est assez surprenante. Je suis bon public, je crois et la fin d'un polar me surprend toujours !
L'amourette qui se tisse entre Amélie Boursin, fliquette de base, chef de groupe à la Crim' et David Meyer, le journaliste d'investigation qui fait des blagues assez lourdaudes, est plaisante. C'est du style "Je t'aime ... moi, non plus".
J'ai passé un bon moment. Un polar est toujours une bonne détente quand c'est bien écrit légèrement sans se prendre au sérieux et avec une petite touche d'humour. En fait je n'aime pas le style gore et ces deux corps retrouvés sans tête et sans mains n'ont pas été décrits avec trop de réalisme et on voit que ce n'est pas là l'intérêt du livre. Pour moi, il se trouve dans le whodoit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RickyFabinou
  30 janvier 2015
Entrez dans les ténèbres cataphiles et…
SAVOUREZ !!
Mais, faîtes bien attention où vous mettrez les pieds…
Les sous-sols de Paris recèlent certains secrets que PERSONNE ne devrait découvrir !
L'intrépide capitaine Boursin s'immisçant dans les ténèbres des êtres décharnés – ne se doutait sûrement pas que, Paris renfermait de tels secrets.
Les morts ne délient pas facilement leurs langues !
1 mois d'enquêtes au sein même du temple de l'abstrait et de l'oubli…
Extrayant les émanations nauséabondes de doutes et d'intrigues.
Improbable complémentarité avec ce journaliste, David Meyer, épris ou intéressé ?
Sauront-ils déjouer la malice et le silence de ceux qui ne parlent plus ?
Une chose est certaine, les morts sont bien plus loquaces que l'on ne le croit !!
Il suffit juste de descendre dans les abysses philosophiques de l'âme humaine !
Ecoutez, et faîtes attention à ceux qui vous épient en silence !!
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
marysedepe81marysedepe81   13 juin 2012
Mais il suffit parfois d'une personne pour faire bouger les choses. Pour faire écrire la loi...Avez-vous entendu parler de la loi Megan, monsieur Meyer?
Une loi américaine, je crois? Sur les crimes sexuels?
Oui. Du nom d'une fillette de sept ans, Megan Kanka, violée et assassinée par un récidiviste. Et c'est à l'issue du débat public qui en a résulté, que les délinquants sexuels ont maintenant obligation de se faire connaître des autorités dès leur sortie de prison. On avise les voisins de leur présence, et surtout ces données sont accessibles à tous via internet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fanfan50fanfan50   24 mars 2016
- Il ne s'agit pas de catacombes mais de carrières, dans le cas qui nous intéresse, précisa-t-il.
- Quelle différence ?
- A Paris, il n'existe pas vraiment de catacombes, au sens romain du terme. Là où l'on trouve des ossements, il s'agit plutôt d'un fourre-tout, d'un débarras. D'anciennes galeries ou carrières ont été utilisées pour se débarrasser des corps qui encombraient les cimetières de la ville, lorsque ceux-ci ont été pleins, au risque de déborder sur les vivants... Un problème de salubrité publique avant tout. Ce premier cimetière a été, si je me souviens bien de mes leçons, celui des Innocents dont les ossements se trouvent maintenant sous la place Denfert-Rochereau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   01 avril 2018
N'est-il pas étonnant de constater qu'une femme, tentée de se lier un peu plus que d'amitié avec un homme, n'aura de cesse que de lui faire jeter tout ce qui peut rappeler sa vie de célibataire?
Par exemple, cette fabuleuse chemise orange vif, ornée de magnifiques hibiscus mauves, à laquelle il tient parce qu'il l'a reçue pour ses quatorze ans! D'accord, il en a maintenant quarante et elle ne lui va plus vraiment; elle ne sert qu'à décorer sa penderie. Ca lui réchauffe le coeur de la compter au milieu des autres liquettes, par exemple à côté de celle au col élimé qu'il a achetée à peine quinze ans plus tôt. L'homme doit être bien sensible pour s'attacher ainsi!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
marysedepe81marysedepe81   13 juin 2012
Plus personne ne veut assumer les conséquences d'une faute. Pas même un juge. Alors on se cache. Derrière des avocats, des experts, derrière le "vécu" du criminel, derrière une hiérarchie même, avec comme seul but de pouvoir dire en cas de problème : "Ce n'est pas ma faute, mais celle du système."
Commenter  J’apprécie          30
CrazynathCrazynath   26 mai 2015
Imaginez des dentelles de pierre délicatement posées sur un gros morceau de gruyère et vous aurez une idée de ce qu'est réellement Paris !
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1731 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre