AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745927183
Éditeur : Milan (26/04/2007)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 15 notes)
Résumé :
II y a en chacun de nous un marcheur. Prendre l'air, dégourdir ses jambes, découvrir de beaux paysages, sentir le sol sous ses pieds produit un effet à la fois dynamisant et apaisant. Peu importe le but poursuivi, la marche, la balade, la promenade, la randonnée, le pèlerinage - c'est selon - font du bien au corps et à l'esprit.D'ailleurs, les philosophes ont aussi pratiqué la marche, chacun à sa façon : Thalès, et son faux pas qui le précipita au fond d'un puits ; ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Mariandre
  01 juin 2014
L'auteur nous emmène en promenade dans un sentier qui ouvre sur une réflexion concernant la marche. Pas à pas, le sujet est exploré avec beaucoup d'à-propos. Qu'est-ce qui caractérise la marche? Que peut-elle nous apporter? Beaucoup plus qu'une activité physique, la marche débouche sur la philosophie, alors que l'auteur nous présente de grands penseurs qui l'ont pratiquée: Socrate, Épicure, Montaigne, Descartes, Kant, Kierkegaard, Nietzsche, Rousseau, Cioran...
Marcher, c'est revenir à son corps, c'est quitter ses automatismes pour s'appartenir à nouveau. C'est s'ouvrir à l'humanité entière, à rien de moins que l'univers. Dans le mouvement qui permet d'éviter l'inertie, c'est se poser.
Commenter  J’apprécie          150
Lune
  27 août 2008
Voilà un livre qui fait marcher non seulement les pieds mais aussi la tête. le lire nous amène à observer cet état naturel autrement et à le vivre intensément. Des réflexions de l'auteur à celles de philosophes (Epicure, Kant, Kirkegaard, Rousseau...) nous instruisent sur cet acte infiniment plus riche que le simple fait d'aller d'un point à un autre par nécessité entraînant souvent une lassitude, voire un ras-le-bol. Non, il y a dans la marche plein de subtilités qui nous enrichissent, amènent une re/considération de l'état d'être humain entouré d'une nature ou de paysages dans lesquels il prend place, se ressource, se découvre. Un bonheur de lire ce "philo-pause" et de découvrir plus avant cette mine de recueils proposés par les Editions Milan.
Commenter  J’apprécie          20
Chartreuse
  05 mai 2012
A tous ceux qui aiment marcher, sans savoir précisément pourquoi ! Ici, Christophe Lamoure met les mots qui nous manquent pour décrire ces sensations de liberté et d'équilibre serein que nous éprouvons au cours d'une promenade. Par des chapitres très courts, d'une page ou deux, l'auteur nous offre des petites perles que l'on peut méditer à notre rythme.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
MariandreMariandre   31 mai 2014
«Une âme harmonieuse est une âme qui a le sens du rythme. Elle n'est pas bouleversée et agitée par la cacophonie de caprices et de sentiments excessifs qui, au lieu de la soulager et de la rendre contente, n'ont pour résultat que d'attiser sa rancœur et sa frustration. Libérée de ces passions tristes, l'âme éveillée par la belle musique de sentiments mesurés et de désirs élevés sait commander à ses élans et les régler selon leur valeur propre. Elle rend un son juste et cultive les passions joyeuses qui entrent en accord avec ses besoins profonds.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MariandreMariandre   31 mai 2014
«Le marcheur n'a pas le loisir d'oublier son corps. Il en éprouve la présence constante et reconnaît ses faiblesses. Il éprouve son poids, son âge et sa forme. Il sait qu'il ne peut se soustraire au passage du temps ni aux lois naturelles qui font de lui un être en devenir. Pas d'illusion ni de mensonge, le marcheur entend son souffle, parfois court; il sent son cœur, parfois emballé. L'insuffisance est là, qui déjà fait comprendre, dans l'affolement du corps, la venue du dernier souffle, l'arrêt du cœur. Au cours de la randonnée, le marcheur se sent en communion avec la poussière légère que ses pas soulèvent, il sait qu'il en est.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DanieljeanDanieljean   24 novembre 2015
La marche peut être politique. On peut marcher pour défendre ses droits, ses idées, ses valeurs ; pour exprimer son désaccord, sa colère, son hostilité face à une décision politique et à ceux qui l'ont prise. Marcher est un moyen simple à la disposition du peuple pour participer au débat et faire entendre sa voix, ses espérances et ses refus. Elle est une possibilité d'intervention en dehors des cadres institutionnels de la vie politique, elle est un mode d'action démocratique. Les cortèges de manifestants parcourent les rues des villes en faisant résonner les slogans de leurs revendications. Ils marchent et, en marchant, ils luttent. De cette manière on vote aussi avec ses pieds.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DanieljeanDanieljean   24 novembre 2015
En voiture, il nous faut cinq minutes pour aller de notre domicile à notre lieu de travail, alors qu'avant l'automobile, à pied, nous aurions mis trente minutes. Mais le calcul est incomplet selon Illich. Il laisse de côté des données qui doivent entrer en ligne de compte et qui en modifient le résultat final.
En fait, nous devons aussi comptabiliser le temps qui nous est nécessaire pour payer notre voiture et l'entretenir : combien cet achat et cet entretien nous demandent-ils d'heures de travail ? En regard, combien de temps de travail nous faut-il pour l'achat d'une paire de chaussures afin d'effectuer notre trajet quotidien ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MariandreMariandre   31 mai 2014
«Le pèlerinage est une marche vers un lieu sacré. Le pèlerin ne va pas au hasard, il marche vers ce qui fait sens à ses yeux, vers une promesse. Celui qui entreprend un pèlerinage attend ou espère que son parcours qui recouvre un sens singulier -il est un acte de foi- lui ouvre les yeux sur un sens supérieur -au contact de ce lieu sacré, se dévoile une réalité transcendante. Le pèlerin cherche du sens sous ses pas.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dans la catégorie : TrekkingVoir plus
>Sports, jeux athlétiques extérieurs>Activités de plein air>Trekking (37)
autres livres classés : marcheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
293 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre