AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Missnefer13500


Missnefer13500
  27 juillet 2018
Jacob 14 ans est accusé du meurtre d'un de ses camarades de lycée. Les 2 adolescents sont issus de milieu aisé, vivent dans une petite ville dans laquelle beaucoup de parents ont fait le choix de vivre pour ses qualités de vie.
Pour Andy et Laurie s'est un coup de massue. Andy est procureur et au départ chargé de l'enquête jusqu'à ce que son fils soit accusé. Si aux USA un accusé est présumé innocent jusqu'à la preuve du contraire, (et l'accusation doit apporter la preuve du contraire) la réalité est tout autre, le public vous a déjà jugée du genre" il n'y a pas de fumé sans feu". Ailleurs aussi je présume. C'est ce que va nous démontrer l'auteur qui connait parfaitement le milieu qu'il décrit. Willima Landon est avocat. de ce fait c'est à travers les yeux d' Andy que nous allons suivre cette histoire. le père de Jacob est le narrateur. le lecteur va donc vivre le procès par l'intermédiaire de son regard, de ses pensées, de ses réactions, de ses croyances. Et pour lui Jacob n'est pas coupable, son fils ne peut être coupable d'un tel crime.
Jacob est un ado ordinaire aux comportements standards, enfin presque. Car certaines de ses réactions de comportements sont parfois déroutants.
Cependant ce thriller est plus centré sur les émotions d' Andy, de celles de sa tribu qu'il interprète car bien évidemment le couple subit les effets secondaires de cette accusation et le lecteur de se révolter et d'avoir de la sympathie pour le couple, victime à leur tour de la vindicte populaire.
C'est au travers d'un compte rendu d'audience que le père de Jacob va nous faire partager les événements, les rebondissements. le système judiciaire Américain est différent du notre. Il faut savoir que certaines affaires sont d'abord présentées à un jury qui décidera s'il y a lieu de poursuivre. C'est ici le cas mais le lecteur s'intrigue se demandant de quelle affaire il s'agit puisqu'elle concerne des événements post procès de Jacob. Est-ce une accusions contre Andy, ce père procureur ? Aurait-il faussé la donne afin de sauver son fils de la prison ?
C'est ce que nous découvrirons au fur et à mesure de l'avancée du récit.
Un récit dans lequel l'auteur interpelle le lecteur. Est-il juste de traiter les parents de Jacob comme des criminels ? de condamner le jeune homme sur des simples présomptions ? Il nous place également en tant que spectateur mais aussi dans le rôle des jurés. Existe-t-il un doute raisonnable au vu des preuves présentes par le procureur ? Un procureur dont on se demande quelles sont les motivations. Il faut également savoir que l'ambition dans l'évolution de carrière dans l'institution Americaine est un moteur puissant. le doute sur les objectifs de Loguidice outre le désir de punir le coupable s'immisce dans votre esprit et de ce fait l'auteur ne fait qu'accroître la sympathie du lecteur envers la famille Barber.
Cependant il sait aussi instiller le doute sur la culpabilité de Jacob. de part les actions de ce dernier sa présumée innocence n'est pas aussi flagrante. Néanmoins Andy nous pousse dans une autre voie. Il croit fort en l'innocence de son fils.
Et de ce fait de nous poser mille questions : en tant que parent est-on vraiment objectif, dans le déni ? Ne voyons-nous pas que ce que nous voulons voir ? Une chose est certaine personne ne connait vraiment l'autre, que ce soit son enfant ou son conjoint. de nos comportements, de je ne vois rien, je sais rien, je n'ai rien entendu. Et, à posteriori survient la culpabilité. Et toujours plus de questions. Qu'avons nous raté comme signes, qu'aurions nous du faire ? Des questions que se pose Laurie la mère et qui vont la torturer jusqu'à l'issue finale.
Ce thriller psychologique brosse le portrait d'une famille au bord de l'abîme secouée par un drame et une réalité improbable qui nous confronte à nos propres peurs et nous interpelle. Comment réagirions nous à leur place ? Est-ce que comme Andrew nous nous voilerions la face, jusqu'au serions nous capable d'aller pour nos enfants, jusqu'au pourrions nous croire en eux ?
Les thèmes abordés sont très contemporains et l'approche psychologique traitée avec brio rendant sa lecture haletante et addictive. Quelle sera l'issue de cette intrigue ? le jugement du jury reflétera-t-il la vérité ? Rien n'est moins sur au vu de l'analyse que nous livre l'auteur sur la justice Americaine, à savoir qu'un mineur est jugé comme un adulte pour un meurtre. Qu'en sera-t-il pour cette famille, comment peut-elle reprendre sa place dans la société quelque soit le verdict, après avoir étée stigmatisée ? La suspicion qui s'installe troublant ici la donne.
Et c'est pourquoi le dénouement dans l'épilogue est si imprévisible et vous laisse sans voix., tout à votre doute raisonnable, dans l'incapacité de vous faire une opinion. William Landay avance ces pions un à un et vous laisse échec et mat.
Sa plume est fluide et dynamique, accrocheuse et soignée. sa maîtrise du milieu de la magistrature est indiscutable, il l'utile a bon escient pour nous brosser les atmosphères du procès sans que pour autant rendre le tout ennuyeux et digressif.
Si je reste avec mes doutes, si je m'interroge encore sur la culpabilité de Jacob, une chose je suis sure, je ne doute pas de la mienne, celle d'être tombée sous le charme de la plume de l'auteur. Oui j'avoue. je suis coupable d'avoir aimé ce thriller.
Je remercie Emilie du groupe Au fil des livres sur FB pour m'avoir fait découvrir ce livre voyageur et cet a
Commenter  J’apprécie          102



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus