AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259230679
Éditeur : Plon (09/04/2015)

Note moyenne : 2.93/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Deux femmes. Deux mondes que tout oppose. Jeune mère dépassée par ses deux enfants en bas âge, Emma a quitté son emploi à la télévision et vit mal son quotidien de femme au foyer. Nina, raffinée, indépendante, et maîtresse d'elle-même jusque dans les moindres détails, semble être la réponse parfaite aux névroses d'Emma. Lorsqu'elles se rencontrent, c'est tout naturellement que Nina s'invite dans la vie d'Emma. Elle se rend vite indispensable, peut-être même un peu t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Albertine22
  31 mars 2015
le deuxième roman d'Harriet Lane affirme son goût pour les personnalités complexes et ambiguës. L'histoire se déroule à Londres de nos jours, il ne semble n'y avoir aucun lien entre Nina et Emma, deux femmes dans la quarantaine. La première est remariée à un architecte, mère d'une adolescente, ses toiles commencent à acquérir une certaine notoriété et elle jouit de cette aura que donne l'appartenance à une classe aisée et cultivée. Emma, après une carrière à la télévision, est actuellement à la maison où Christopher, son petit garçon et Cécily, son nourrisson, tour à tour la comblent ou l'épuisent. Tout à fait par hasard, à la sortie d'un magasin de spiritueux, Nina la voit et la reconnaît. "C'est elle. J'en suis presque sûre... L'émotion, de la découvrir ainsi devant moi après tout ce temps, me submerge avec une force implacable : avec une intensité comparable à la panique, ou à la passion. Je sens mes poings se serrer".

Dès la première page, nous savons que Emma a causé il y a très longtemps un préjudice terrible à Nina. Nous découvrirons par petites touches cet événement qui resurgit du passé et va amener Nina à entreprendre une vengeance subtile, insidieuse, d'une incroyable perversité. Elle n'a de cesse de se rapprocher d'Emma, de lui manifester des signes d'amitié pour mieux oeuvrer dans l'ombre, saper l'univers de cette dernière, lui infliger petites et grandes inquiétudes, petites et grandes humiliations. L'auteur nous permet de découvrir le double jeu du personnage en alternant les points de vue. Les mêmes situations sont racontées par Nina et Emma. le lecteur voit "le bourreau" agir dans l'ombre quand Nina nous raconte ce qu'elle manigance. Il est d'autant plus mal à l'aise quand c'est au tour d'Emma de lui présenter la scène et que Nina, loin d'apparaître comme un monstre, endosse le rôle de la sauveuse.

le lecteur est vite happé par l'histoire, il suit cette femme, qui semble saine d'esprit, glisser vers la pente du mal absolu et il sent tellement impuissant. le passé ou plutôt quelques jours l'été de ses dix-sept ans, l'ont marquée à tout jamais et il faut que quelqu'un paie...

Un deuxième roman très réussi, aussi vénéneux que le premier !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Delphine-Olympe
  08 mai 2015
Appartenant à un registre qui n'a pas d'emblée toutes mes faveurs, celui d'une littérature intimiste explorant les relations tortueuses entre deux individus, ce livre a cependant su me séduire.
Par son procédé narratif, tout d'abord. Evoquant des liens entre deux femmes, dont on ne connaît pas la nature, l'auteur nous fait pénétrer par petites touches dans leurs univers respectifs. On découvre dès la première page qu'elles se sont connues bien longtemps auparavant. le hasard met Emma sur la route de Nina, qui la reconnaît immédiatement. Si la réciproque n'est pas vraie, cette rencontre fortuite produit chez Nina un véritable choc, qui va la conduire à tout faire pour entrer dans la vie d'Emma.
Au vu des moyens qu'elle utilise, on comprend très vite que Nina ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs. Mais quels sont-ils précisément ? Que cherche-t-elle ? Et que s'est-il passé pour que Nina soit aussi bouleversée par la réapparition d'Emma ?
Le talent de l'auteur consiste à ne pas répondre de manière nette à ces questions. Elle installe une atmosphère qui plonge le lecteur dans un malaise diffus. Jusqu'au dernier moment, on n'arrive pas vraiment à savoir si Nina est mentalement déséquilibrée ou non, si elle est capable du pire ou si elle joue un jeu pervers dont elle maîtrise les limites, ni quelle est l'ampleur du choc dont elle aurait été autrefois la victime.
Chaque scène est racontée à deux reprises, du point de vue de Nina d'une part et de celui d'Emma d'autre part, ce qui permet au lecteur d'entrer dans la psychologie de chacun des personnages et de percevoir peu à peu la tension qui s'installe. L'auteur progresse par petites touches, tout en nuances.
C'est précisément cette subtilité que j'ai appréciée dans ce roman, qui se distingue ainsi des autres productions de cette littérature de genre, et qui se lit d'une traite.

Lien : http://delphine-olympe.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Montana
  09 novembre 2015
"Elle" est une histoire assez banale et vous l'aurez compris, une histoire de vengeance tardive de Nina envers Emma. Toutefois, à mon goût, cette vengeance -faite de manipulations malsaines- est bien cruelle et assez injuste au final!
Ce livre appartient, à la catégorie des romans que j'appelle "intimiste" car il nous fait vraiment pénétrer au centre de la vie des personnages, de leur mental, de leurs états d'âmes et pensées les plus secrètes et en l'occurrence, ici, inavouables. Pourtant, bien qu'au plus proche de leur intimité, je n'ai éprouvé aucun sentiment profond pour ces personnages, ils restent à distance, on reste spectateur sans empathie. L'une aveuglée par sa volonté de nuire est calculatrice et froide, l'autre presque pitoyable.
Quant au style, assez lent, comme pour -j'imagine- faire monter une certaine tension, il est trop souvent lourd et redondant. En effet, l'auteur choisit de nous raconter cette histoire en alternant successivement le récit au travers des yeux de Nina, puis de ceux d'Emma; et pour avoir déjà lu d'autres romans utilisant ce procédé narratif, j'ai trouvé que ce n'était pas fait avec une grande subtilité au point d'avoir fréquemment l'impression de lire deux fois la même chose, sans en apprendre beaucoup plus via le regard de l'"autre".
Le précédent roman d'Harriet Lane "Le beau monde", m'a paru plus original et plus subtil.
Bref, si vous aussi avez beaucoup ce livres à découvrir, et jamais assez de temps, choisissez en un autre que celui-ci, car les critiques de la 4ème de couverture sont beaucoup trop élogieuses à mes yeux ("Un suspens du quotidien de premier ordre", "Un roman brillant"...).
Mais...peut-être suis-je trop exigeante?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lisay
  24 juin 2015
"Elle", c'est la femme qui va être victime de la manipulation psychologique et perverse d'une autre femme. Nina la reconnaît tout de suite mais pas Emma, Nina va entreprendre de s'immiscer dans la vie d'Emma, de se rapprocher d'elle en provoquant des évènements (parfois anodins, parfois dramatiques). Emma voit en cette femme raffinée tout ce qu'elle n'est pas, elle est fascinée, elle qui ne se consacre qu'à sa famille sans aucune reconnaissance en retour, complètement absorbée par la maternité.
On aborde cette histoire tantôt du point de vue de Nina, tantôt de celui d'Emma et le talent d'écriture de l'auteure fait que l'on ne s'ennuie pas même si les scènes sont "répétées". Bref, une tension constante, un suspense implacable font de ce roman une belle découverte dans le genre. Les traumatismes de l'enfance et de l'adolescence peuvent-ils chambouler la personnalité d'un être humain au point de le corrompre dans sa perception des choses? Tentez d'essayer de le comprendre avec ce roman plutôt bien ficelé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
croix59
  21 juillet 2015
Incidemment Nina, femme peintre d'un milieu aisé, rencontre Emma, enceinte de son deuxieme enfant et la reconnait. Mais pas Emma.
Trés rapidement Nina va tout faire pour entrer dans la vie d'Emma en provoquant des petits incidents (le portefeuille) ou des gros (la petite virée de Christopher). Malgré les piques et les humiliations ressenties par Emma, celle ci ne sait pas qui est Nina et même quand elle a l'occasion de toucher du doigt qui elle était, elle ne devine pas, signe certain que ce souvenir d'adolescence n'a pas été vécu de la même façon par les deux jeunes filles. L'une ne s'en souvient pas parce que cela ne l'a pas marqué, l'autre en a fait un élément clé de son adolescence.Malgré cette absence de reconnaissance, Nina poursuit son oeuvre et les questions se posent : est elle juste déprimée par la vision d'Emma ou plus déséquililbrée? le va et vient des narratrices nous donne des indices, jusqu'au dénouement final où la personalité de Nina se revelera. Excellent suspens psycholoqique fait de petit riens, des rencontyres au parc, un diner, des vacances dans le sud de la France et qui de façon insidieuse nous conduit au dénouement. Difficile de s'en détacher avant la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AnouschkaAnouschka   25 août 2015
L'évasive Nina, intimidante comme seuls les femmes minces et chic savent l'être, perchée sur le tabouret en pin dans son élégante robe noire avec ses collants épais bleu canard, ses chaussures incroyables, des chaussures de femme d'architecte. Où Emma a t-elle dégotée ce couple? et pourquoi s'intéressent-ils à elle?
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   26 juin 2015
Nous sommes tous en train de penser à la même chose : à nos enfants, évidemment, bordés dans des chambres sombres décorées de vaisseaux spatiaux et de châteaux de contes de fées, des constellations fidèles d’étoiles brillantes s’estompant au plafond ; les dormeurs veillés par des escadrons attendris et vigilants d’ours et de singes en peluche. Nous méditons sur l’effort nécessaire pour garder ces enfants en sécurité, en bonne santé et heureux. Pressentant combien la suite nous échappe ; sentant, même vaguement, de façon purement théorique, venir le moment où nous serons impuissants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AnouschkaAnouschka   25 août 2015
Nina et moi devons être de la même génération, même si par bien des aspects, elle parait plus âgée; plus sophistiquée, plus raffinée. Sa façon de se mouvoir dans une pièce avec ses vêtements sombres, réussissant à capter la lumière sans rechercher visiblement à attirer l'attention.
Commenter  J’apprécie          50
AnouschkaAnouschka   26 août 2015
Arnold, qui malgré tout ses défauts a décelé en moi les choses que je savais à peine que je possédais, et les a exploitées, laissant mes mauvaises habitudes derrière moi, me libérant de ma gaucherie et de mes doutes tout comme il m'a libérée de mon père. Je me rappelle Arnold dans son rôle de marchand d'art du début, je le revois déambuler dans mon premier atelier, être surpris par mon travail. Parfois j'ai le sentiment qu'Arnold, avec sa confiance, sa générosité et son gout, m'a donné vie, suggérant autant qu'encourageant les traits de caractère qui aujourd'hui me définissent pleinement. Il a transformé ma timidité en réserve, ma pruderie en maîtrise de soi. Il m'a sorti de l'ombre. Tous ces discours à propos de "découvrir qui on est"; souvent, ce sont les autres qui vous montrent en premier qui vous êtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 juin 2015
La tyrannie de la vie de famille est trop imposante. Il y a toujours autre chose qui exige qu’on s’y attelle. Quelque chose à jeter ou à acheter, à réparer ou à plier, à ramasser ou à nettoyer.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : faux-semblantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Harriet Lane (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre