AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290014523
376 pages
Éditeur : J'ai Lu (07/10/2009)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 238 notes)
Résumé :
Alors qu'ils croyaient pouvoir enfin se séparer, les aventuriers se retrouvent une nouvelle fois plongés dans les ennuis jusqu'au cou. Pour éviter d'être écartelés par les fonctionnaires de la Caisse des Donjons - et un peu aussi pour sauver le monde, tant qu'à faire - ils n'ont d'autre choix que de partir à nouveau sur les routes. Mais le moment est des plus mal choisis : un incroyable désordre règne en terre de Fangh ! Des centaines de cultistes se font la guerre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
RosenDero
  14 septembre 2017
Une troupe de bras-cassés se retrouve empêtrée dans un situation qui la dépasse. Mêlés à une vague histoire de prophétie de fin du monde faisant la part belle à un gnome unijambiste enroulé dans du jambon, ses membres vont tenter de réparer les torts qu'ils ont causé, avec plus ou moins de réussite ou d'échecs (critiques)…
---
Bon, je me suis rendu compte sur le tard qu'il s'agissait d'une suite, mais ayant suivi la web série le Donjon de Naheulbeuk, je n'étais pas dépaysé.
J'ai été agréablement surpris par le style d'écriture et le ton du récit ; les descriptions (qui manquent dans la série audio) sont très bien tournées et les jeux de mots intelligents.
L'histoire en elle-même n'a rien de transcendant, mais c'est un fait exprès. le prétexte à l'aventure, aux situations cocasses, aux bons mots et grosses bastons. On rigole souvent, on apprécie également les références, même s'il faut tout de même bien connaître Warhammer et/ou le système Donjons et Dragons pour tout apprécier (les Slanoush ; Khornetto ; Niourgl ; etc. ; le Système de points d'expérience, les changements de niveaux, etc.).
Je ne conseillerai pas ce roman aux non initiés, j'ai ressenti quelques longueurs et ils risqueraient de s'ennuyer entre deux bonnes phrases ou tirades cinglantes. Mais pour les autres, les rôlistes ou les fans, c'est un incontournable tellement sa façon d'aborder les choses est novatrice.
Finalement, c'est une bonne mise à l'écrit de la série audio, et cela permet de conclure l'aventure (à ma connaissance, les épisodes audio ne vont pas aussi loin).
Un dernier mot ?
Bastoooon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
bonogirl
  26 juillet 2011
Completement delirant, distrayant et drôle à souhait. Jai eut l'impression non pas de lire mais de jouer à un jeu video ou à un jeu de rôle à mourir de rire ! Les personnages sont bien caricaturés : le nain bougon, l'elfe belle, grande amie de la nature, la tête completement dans les nuages, la magicienne, ses bouquins et ses sorts, le barbare qui ne pense qu'à la baston etc.
Les personnages et les dialogues sont vraiment très drôles !!
Mon coup de coeur : les bulletins cérébraux des differents héros dans lesquels ils décrivent ce qu'ils pensent et ressentent. C'est juste un grand moment de lire à quel point leur vision de la situation est caricaturale selon le personnage et à l'opposé les uns des autres selon le personnage. poilant !
Il m'arrive parfois de relire certain passage juste pour rigoler un bon coup, c'est pour cela que je l'emmenerai sur une île déserte et qu'il est toujours pret de mon chevet.
Une lecture légère, drôle, delirante, que je conseille à tous les passionnés de jeu de rôle, de jeu video, d'herois fantasy, à tous ceux et celles qui ont envie de se distraire, de rire et d'oublier les soucis du quotidien le temps de quelques pages !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Viracocha
  21 décembre 2014
Cette fois-ci, je ne partais pas en terrain inconnu vu que je connaissais un peu la série MP3, je trouvais ça drôle, en particulier le son des voix mais je n'étais pas non plus fan car même si c'était drôle, ça allait très vite et ce n'était pas un format que j'appréciais en particulier.
Du coup, c'est avec une certaine curiosité que j'ai découvert ce roman. Étant familier de l'univers héroïc fantasy et des jeux de rôle, j'ai bien aimé cette manière de rendre, en quelque sorte, à cet univers en imageant l'acquisition d'expérience et de niveaux ou les effets d'objets. tout est vraiment bien mis en scène. l'auteur recèle d'une imagination débordante et cela ne m'arrive pas forcément souvent quand je lis, car souvent je trouve que les écrivains ont tendance à délaisser l'humour. Et bien avec John Lang, on sourit et on rit allègrement. Il y a vraiment des situations désopilantes. J'ai bien aimé la façon dont il parvient à nous exprimer le point de vue de chacun des aventuriers. le petit bémol, c'est que la querelle nain/elfe m'apparaissait un petit peu lourde au bout d'un moment, ainsi que la complexité des noms choisis par les Caisses des Donjons, les rues et autres auberges. Même si les choix sont originaux et montrent la capacité de créativité du romancier, parfois on s'y perd, on se mélange et ça fait un peu trop. C'est peut-être ça le petit problème de ce livre et de cet univers, c'est de tomber dans l'excès. mais bon, on s'amuse bien à lire le tout et cela donne envie de lire la suite. Toutefois, on aimerait qu'ils deviennent des aventuriers accomplis mais on a le sentiment qu'ils resteront des novices maladroits et qu'ils sont condamnés à ne pas devenir bons.
Néanmoins, John Lang utilise son univers pour pointer de façon subtile et sans critiquer les petites incohérences qui sont inhérentes à ce monde-là et les tourne de façon marrante. Il est vraiment très doué pour tourner les choses en dérision. En tout cas, si vous avez l'esprit un peu barré et que vous aimez tout ce qui est un peu médiéval et RPG, ce livre est fait pour vous. On sent aussi que l'auteur utilise cet environnement pour glisser quelques critiques du comportement humain.
Comparé à la série mp3, ça change, ça va moins vite et c'est peut-être un peu moins foufou, mais ça n'en reste pas moins drôle, original et créatif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
M_a_r_c
  28 janvier 2020
Deuxième épisode des aventures de la plus déjantées des compagnies d'aventuriers de la Terre de Fangh, La Couette de L'Oubli est pourtant le premier roman à avoir été écrit par Pen Of Chaos. (Ou pourquoi les rôlistes ne font jamais les choses comme tout le monde…)
Il est donc préférable de lire tout d'abord A L'Aventure, Compagnons et d'enchaîner ensuite avec La Couette de L'Oubli, qui en est la suite logique.
Nous retrouvons donc nos aventuriers préférés dans une sombre taverne, à l'issue de leur première quête. Des aventuriers dépités car les 8000 pièces d'or qu'ils venaient de gagner en survivant aux pièges de l'abominable Zangdar viennent de fondre comme neige au soleil pour différents motifs. Ce qui a le don de mettre le nain et l'avarice légendaire de son peuple dans une colère noire.
Cerise sur le gâteau, la statuette qu'ils ont livré au mage Gontran Theogal va permettre à celui-ci d'accomplir la prophétie de la porte de Zaral Bak. Qui réveillera Dlul et précipitera la Terre de Fangh dans le sommeil éternel.
La nouvelle s'étant répandue comme une traînée de poudre dans tous les bourgs de la Terre de Fangh, le ranger, le barbare, la magicienne, l'elfe, son ami le nain et l'ogre se retrouvent en délicate situation. Ils n'ont d'autre choix que d'essayer de récupérer cette maudite statuette pour empêcher l'accomplissement de la prophétie… tout en devant échapper aux cohortes d'aventuriers lancés à leurs trousses avec la furieuse envie de leur faire payer cher leur bévue !
Tous les ingrédients ayant fait le succès de la saga audio et du premier opus écrit du Donjon de Naheulbeuk se retrouvent une nouvelle fois réunis. le ranger essaie toujours, mais sans réel succès, de s'imposer comme chef de la compagnie. L'elfe est toujours aussi niaise et ne supporte toujours pas le nain. Qui, plus râleur et pingre que par le passé, le lui rend bien. L'ogre ne se soucie de rien d'autre que de manger. Sans parler du barbare, qui ne pense qu'à bastonner en l'honneur de Crôm. Et de la magicienne, dont les sorts, malgré sa progression de niveau, donnent des résultats toujours aussi approximatifs…
J'ai peut-être un peu moins aimé ce second opus des péripéties du ranger et de ses… euh… amis ? A L'Aventure, Compagnons se focalisait avant tout sur l'exploration du donjon et, de ce fait, me rappelait plus les jeux de rôles et les livres dont vous êtes le héros. La Couette de L'Oubli conduit nos aventuriers en de multiples lieux et, sans mauvais jeu de mots (encore que…), est un peu plus décousue que l'épisode précédent.
Ne me faites cependant pas dire ce que je n'ai pas dit. J'ai encore explosé de rire à la lecture des bulletins cérébraux du nain. Qui reste définitivement mon personnage préféré. (Une question d'affinité ? La taille et la couleur des cheveux peut-être ?) 😉 Et j'ai passé un très bon moment de détente en lisant La Couette. Sans me poser de question ni me prendre la tête. Juste pour le plaisir de suivre des aventuriers déjantés dans des quêtes abracadabrantes et d'éclater de rire régulièrement.
Au risque de me répéter : Crôôôm !!!

Lien : https://livrelecteur.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Slava
  23 septembre 2016
Alors que la compagnie pensait en avoir terminé avec la statuette, voilà qu'ils apprennent que sans le savoir, ils contribuent à réaliser une prophétie de la fin de monde ! En plus de s'être fait subtilisé leur monnaie, ils provoquent le chaos sur la Terre de Fangh ! Ils n'ont donc pas le choix : à nouveau, ils repartent à l'aventure pour récupérer la statue mais des obstacles vont se dresser...
On a toujours voulu une suite à la saison 2 du Donjon de Naheulbeuk, on se demandait comment ils allaient régler cette histoire. Eh bien la voici !
John Lang nous conte ainsi les nouvelles péripéties désastreuses. Encore une fois, on suit les aventuriers dans leur monde et se confrontant à des problèmes divers et variés. On retrouve les personnages adorés, leurs caractères est bien retranscrites et les bulletins cérébraux nous fait entrer dans leurs pensées.
Ce qui est original aussi, c'est qu'on s'intéresse aux différentes sectes fouinant dans cette histoire, tous aussi ridicules et stupides que les autres. Peut-être un réflexion sur les vrais sectes qui profitent de la crédulité des gens et qui font preuve d'une grande intolérance...
Les catastrophes s'enchaînent, pour notre plus grand plaisir. J'ai beaucoup ri par exemple à l'attaque des pirates, tellement hilarante, et de plus, ici, les pirates sont pas vraiment doué, donc oubliez Pirates des Caraïbes et tout cela...
L'écriture de John Lang n'est pas extraordinaire mais se laisse savourer, par ce mélange de termes familiers et de termes littéraires. Et très porté sur l'humour.
Enfin, les dernières pages sont assez surprenantes, et en plus de nous gratifier de rebondissements, laisse présager que l'aventure n'est pas fini...
Certes, c'est pas une des meilleurs critiques mais j'ai beaucoup aimé le livre. Beaucoup plus même que "A l'aventure" sorti plus tard mais reprenant des événements déjà connu. Si vous voulez savoir la suite sur nos malchanceux préférés, lisez-le.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
mahiremahire   08 avril 2011
- la compagnie aux statuettes, clama soudain le Ranger en prenant un air théâtral. Voilà comment on devrait s'appeler!

Le reste de l'équipe n'avait pas l'air convaincu.

- Ce n'est pas super, avoua la Magicienne un peu gênée.
- C'est carrément pourri, déclara le Nain qui n'avait de toute façon jamais envie de faire plaisir à quiconque. Vraiment merdique!

Il fallu expliquer à l'Ogre, lequel n'avait pas l'air de s'intéresser au concept. Il n'était pas emballé de toute façon. La Magicienne présenta sa petite analyse personnelle:
- J'ai l'impression qu'on va nous prendre pour des marchands de statuettes, avec un nom pareil. Ou alors, qu'on présente un théâtre de marionnettes. En plus, y'a sans doute des types qui vont vouloir nous tuer pour les voler. Et puis, une fois qu'on les aura vendues, le nom ne voudra plus rien dire.
- Et donc c'est merdique, conclut le Nain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
RuleRule   07 janvier 2016
- Pardonnez-moi, soldat, mais...
Il reprit son souffle:
- N'est-ce pas là l'embarcation des aventuriers renégats que nous devions intercepter ?
Le fier bretteur de Khornettoh plissa le visage. Il ne savait pas trop s'il devait répondre à son ennemi.[...] Il marmonna donc, après réflexion:
- Si fait, j'en ai bien l'impression !
Ils restèrent ainsi éloignés de deux pas, ne sachant comment redonner un sens à cette journée pourrie. Ils étaient à l'origine envoyés par leurs responsables pour intercepter quelques aventuriers, et se retrouvaient à combattre un détachement de cultistes concurrents au milieu de nulle part.[...]Le bretteur vit l'Elfe agiter les bras, et jura entre ses dent:
- Elle nous fait coucou, la sale petite garce !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bonogirlbonogirl   26 juillet 2011
Bulletin cérébral du Nain (parlant de l'elfe) :
L'autre nase devient vraiment penible (...) Faut parler avec les belettes, faire des tresses aux poneys et on a pas le droit de jetter des haches aux ecureuils. (...)
J'aurai peut-être l'occasion de la pousser dans un précipe avant qu'elle n'atteigne son niveau trois. Quoique, faudrait d'abord voir si elle gagne encore un bonnet de soutif...
Commenter  J’apprécie          100
mathilde08mathilde08   29 mars 2013
[...] En l'année 1498 du Calendrier de Waldorg, on raconte l'émergence d'une compagnie sans véritable nom, qui fit parler d'elle à la suite d'une quantité impressionnante de faits d'armes particulièrement audacieux. Chipia l'érudite les décrivit comme "de redoutables bretteurs aussi habile qu'imprévisibles", alors que l'ensorceleuse Nak'hua Thorp en parlait dans son journal comme d'un "ramassis d'incapables particulièrement doués pour la fuite et les erreurs de jugement". Le chroniqueur Siegmund Krönfeld quant à lui refusa d'y consacrer le moindre article. Il est donc difficile d'y voir clair, et c'est ainsi que leur légende a perduré, vacillant comme la flamme entre le mépris, le doute et la vénération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
RosenDeroRosenDero   04 juillet 2017
Mais finalement, c'est quoi l'intérêt d'une aventure ? On est à peine plus riche à la fin qu'au début, on a des cicatrices, et en guise de prestige on se fait engueuler par des vieux cons !
Commenter  J’apprécie          140

Videos de John Lang (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Lang
À l'occasion de son 20e anniversaire, Japan Expo vous propose une soirée musicale Donjon de Naheulbeuk avec le Naheulband !
En 2002, le créateur de la saga, John Lang, alias Pen of Chaos, réunit autour de lui quelques musiciens pour créer le Naheulband, suite au succès des premières chansons rolistichaotiques et des premiers concerts semi-improvisés par le Maître. Bientôt sort également un CD, Machins de Taverne.
Composé à l'origine par Pen of Chaos, Knarf, Lady Fae of Chaos, Tony Beaufils, Ghislain Morel et Dimitri Halby, remplacé un temps par Jade de Nazca, le groupe est rejoint en 2004 par Lili la guerrière. Cette formation donne des concerts à travers le monde (France, Belgique, Suisse, Québec) avec un succès grandissant.
Naheulband est avant tout un hommage drolatique à l'univers médiéval du Donjon de Naheulbeuk, fort de ses personnages les plus farfelues. le groupe séduit les fans comme les curieux qui passent un bon moment entre partage, rire et fête.

Retrouvez nous sur nos réseaux sociaux : - Abonnez-vous ici pour ne rien rater : https://www.youtube.com/channel/¤££¤33Du Donjon de Naheulbeuk11¤££¤1_¤££¤31Du Donjon de Naheulbeuk29¤££¤?sub_confirmation=1 - Facebook : https://www.facebook.com/japanexpo - Twitter : https://twitter.com/japanexpo - Instagram : https://instagram.com/japanexpo_fr/ !
+ Lire la suite
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Donjon de Naheulbeuk

Quel personnage mange souvent des "chiantos" ? Les bonbons qui rendent chiant, grincheux, désagréable...

Le ranger
l'elfe
Le nain
Le barbare

10 questions
75 lecteurs ont répondu
Thème : John LangCréer un quiz sur ce livre

.. ..