AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290025992
Éditeur : J'ai Lu (09/03/2011)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 143 notes)
Résumé :
Après les incidents, pour ne pas dire les catastrophes de l'affaire de la Couette de l'Oubli, les aventuriers les moins doués de la terre de Fangh pensaient pouvoir souffler un peu. Mais les dés du destin ont encore affiché un échec critique sur l'avenir de la pauvre compagnie, qui se retrouve une fois de plus plongée dans les ennuis jusqu'au cou... et ce de manière très grave. Car l'un des membres du groupe s'en sort quand même un peu mort. Les survivants se décide... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
David_J_Collins
  20 août 2017
Alors qu'ils sont poursuivis, un membre des Fiers de Hâche meurt malencontreusement. Mais il reste un espoir... à Waldorg. Et en attendant la résurrection de leur ami, la troupe traîne dans une taverne où une étrange femme les accoste. Elle leur propose une quête alors qu'ils étaient sur le point de voter la dissolution du groupe.
Ils acceptent une ultime mission.
Mais bien entendu, rien ne se passe comme prévu. Sinon, ça ne serait pas Naheulbeuk.
Pour arriver à cette partie où l'un des personnages claque, ce qui déclenche toute l'histoire, il faut se taper 200 pages sur les 430 à peine. Autant dire que la première partie du livre n'est que du remplissage plus ou moins intéressant et soporifique.
Pour le plus intéressant... Zangdar qui cherche un moyen de mieux maîtriser ces sortilèges et qui aura une répercussion sur l'histoire à venir.
L'humour est encore une fois omniprésent. Il reste ponctuel et c'est ce qui m'aura permis de tenir la rampe sur ces 200 pages où je ne voyais aucun intérêt, surtout lorsqu'il s'agissait de répéter ce qui avait été dit dans les précédents volumes.
À plusieurs reprises, l'auteur ira jusqu'à faire des références non dissimulées à Astérix ou encore Retour vers le Futur, tout pour le fun.
Pour le reste, ça tourne en rond. Rien de bien nouveau sauf si on prend plaisir à voir cette bande de bras cassés passer son temps à se chamailler. Mais on n'apprend rien, ni sur les héros ni sur l'univers, ça stagne.
Arrivé à cette partie décrite sur la quatrième de couverture, tout s'emballe enfin. Il n'y a pas de suspense, juste des petites choses dont on se doute et qui font tout l'humour de cette histoire. Sur la dernière moitié du livre, il n'y a pas de temps mort. Ça court partout, ça tape, ça cogne, ça fait n'importe quoi jusqu'à devenir haletant, voire épique. le rythme de lecture s'emballe, on ne parvient pas à décrocher.
Malgré cela, je n'oublie pas cette première partie qui m'aura donné tant de mal. J'ai vraiment traîné, me demandant même si je n'allais pas refermer ce bouquin et en prendre un autre.
D'autant plus que c'est imprimé assez petit, ce qui me forçait et fatiguait les yeux. Rien pour aider.
Mais bon, aller, la dernière partie vaut le coup et comme il n'y a pas grand-chose sur la première moitié de l'histoire, on peut peut-être la zapper pour entrer directement dans le vif du sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PerdreUnePlume
  30 novembre 2011
Je ne saurai vraiment dire s'il s'agit de l'intrigue ou de lassitude, mais avec ce tome la magie n'a pas eu lieu.
Malgré l'humour si particulier (et qu'habituellement j'adore) qui m'a tout de même arraché quelques sourires, la lourdeur est trame de fond de ce tome...
Comme habituellement c'est du grand n'importe quoi mais j'ai moins adhéré, je ne suis pas vraiment rentrée dedans..
Il faut dire qu'à part le voyage il ne se passe finalement pas grand chose et que c'est surtout dans les dernières pages que tout se précipite et se démêle. Les personnages bien que toujours fidèles à eux-même ne suffisent plus, il faut tout de même un semblant de trame ! de quoi enchaîner les dialogues cinglants ;) Clairement çà manque un peu de structure.
Ces derniers chapitres sont donc assez prenants et drôles mais contrastent avec les autres...
Alors je ne sais pas trop quoi vous conseiller !
Je sais que mis à part une lecture détente et quelques bonnes répliques / scènes loufoques il ne faut rien attendre de cette saga et pourtant çà ne m'a pas suffit !
Après est-ce que ce tome est moins bon ou est-ce seulement un ressenti de lecture du au contexte (en gros est-ce que çà vient de moi ?), dur à savoir... Possible aussi que la saga s'essouffle et que par répétition une certaine lassitude s'installe (on peut cependant lui prédire une retraite bien méritée après enregistrements sonores, BD et romans).
La question reste donc posée et je n'aurai de réponse que si d'aventure je me le lance avec le tome suivant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hippolyte78
  14 janvier 2017
Ce troisième bouquin du donjon de naheulbeuk fait office de saison 4. Toujours écrit par John Lang bien sûre !
Après être sortit du sanctuaire nos aventurier se retrouvent dans un village ou le barbare et le nain déclenche une baston qui finit en massacre. Pris en fuite par une milice les aventurier, doivent partir encore une fois en courant. L'elfe finit par se faire assomer par une branche et tombe dans l'eau, dans laquelle elle se noit. Malheureusement elle meurt et elle n'a aucun point de destin. La compagnie ne pouvant se résoudre a sa mort décide d'aller payer malgrès le prix élevé les services d'un mage a waldorg pour ramener l'elfe a la vie. Après l'elfe revenu les aventurier se voit embaucher pour faire un boulot qui ne les garderas pas envie, enfin ça ils ne le savent pas, dans un donjon. Malheuresement pour les commanditaire mais heureseent pour eux ils se trompent de tour et dérobe les trésors d'un parents de Zangdar. Trésors quelque peu dangereux car il s'agit de l'oeuf d'un monstre horrible. Faisant malencontreusement éclore l'oeuf, les aventurier finissent finalement par battre le monstre et sauvent une fois de plus la terre de fang d'une catastrophe qu'il encore une fois en partie provoquer.
Et ce repartit pour un tome de grand n'importe quoi, toujours aussi drôle, toujours aussi imaginatif, une écriture toujours assez bien maîtriser. Les héros nous font toujours autant rire et c'est un grand plaisir.
L'histoire n'existe pas du tout en audio, elle est donc exclusive au roman et à la Bande dessinée !
C'est toujours un bon moment de lecture et de franche rigolade !
Conseiller fortement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Viracocha
  09 mars 2015
Ce n'était pas forcément bien (re)parti car le début traîne un peu en longueur et manque d 'imagination à mon goût. On commence à sentir que l'auteur peine à concocter de nouvelles recettes et à sortir de son chapeau une intrigue savamment réfléchie et hilarante à souhaits. Toutefois, si le début laisse à désirer dans le sens où on a connu mieux lors des précédents opus, cela reste sympathique et cela se lit sans difficulté, surtout pour les personnages attachants, plus que pour l'intensité de leurs péripéties. En effet, le passage à Kilgush était-il vraiment nécessaire ? Vous pourrez toujours me dire ce que vous en pensez.
Néanmoins, petit à petit, la folie revient et les dernières pages sont tout bonnement délirantes. C'est un grand n'importe quoi et on se prend enfin à sourire, pour ne pas dire à rire, en tournant les pages une fois que l'on est rentré dans le vif du sujet. Cela dit, ce roman, comme les autres de John Lang, ne se contente pas de relater l'univers fantasy avec elfes, nains et consorts avec un style plutôt délirant et souvent cocasse, se débrouillant toujours pour que des interactions bien ficelées permettent à ses aventuriers un peu balourds et pas très futés de se sortir de situations plutôt inextricables. Non, il essaie avec parcimonie de cibler des critiques sur le comportement humain avec humour et subtilité, enfin pas toujours. La façon dont il évoque la passion parfois obsessionnelle de certains fans de sport qui ne les emmène pas forcément à évoluer dans le bon sens du terme est plutôt radicale, au même titre que celle dont il relate les théories du complot.
Je reste un peu mitigé car j'espérais plus, mais je l'ai lu rapidement et j'y ai pris du plaisir. Je crains d'avoir lu ce qu'il pouvait écrire de mieux mais je pense quand même voir si je me trompe ou pas dans le prochain tome, en espérant vivement que je sois de mauvaise langue et ainsi vouloir aller au bout de cette série.
Lien : http://www.chrisreduniverse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nepenthes
  23 janvier 2012
On ne présente plus Pen of Chaos, le créateur du Donjon de Naheulbeuk. Ce roman correspond à la quatrième saison de la série audio, après le premier roman intitulé "La Couette de l'Oubli". Les plus difficiles seront "déçus" de ne plus avoir la spontanéité de la série audio mais l'humour est toujours bien présent, les perso égaux à eux-même et le format du roman est un support qui permet de nouvelles possibilités (notamment des "bulletins cérébraux" qui permettent de connaître les pensées les plus profondes de chaque personnage).
Pour les connoisseurs, attention : ce tome vous réserve un choc, un gros ! Et le mot de la fin : Chaussette !
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
SciFiUniverse   14 juin 2011
Voilà donc une plutôt bonne surprise, ce n'est pas de la grande littérature, mais ça se lit bien, ce n'est pas indigeste contrairement à ce que l'on pourrait craindre
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
RuleRule   13 janvier 2016
Bulletin Cérébral de L'elfe :

C'est super ! On a trouvé un vieux temple d'un dieu qui sert à rien, et on a réussi à s'abriter ! Nous avons parlé des dieux des humains, ils sont vraiment bizarres. Il y en a un pour les amoureux qui n' intéresse personne, on se demande vraiment pourquoi il existe. Et puis sinon ils ont une déesse pour les histoires de cul, mais à mon avis ça ne sert à rien non plus. On avait eu des histoires comme ça, dans le donjon, quand le Ranger avait voulu mettre sa main dans ma culotte. Finalement on a pas prié les dieux, et il ne s'est rien passé, alors je ne vois vraiment pas à quoi ça sert. C'est mieux de partir dans la forêt ramasser des framboises, au moins on peut faire de la confiture avec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
RuleRule   13 janvier 2016
La magicienne tourna deux pages, et lâcha dans un souffle :
- C'est la déesse des plaisirs et des choses de l'amour, chez les humains.
Le courtaud ricana grassement. L'elfe en revanche s'avança pour en savoir plus :
- Oh ! là là c'est compliqué! Mais ce n'est pas la même chose que Malgar ?
Le ranger préféra se concentrer sur la découpe du saucisson, abandonnant la magicienne à son triste sort. Celle-ci finit par ronchonner :
- C'est...C'est moins romantique, voilà.
Le nain précisa dans un rire :
- Bah oui ! C'est des histoires de cul, en fait !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SkrittSkritt   20 mai 2011
Si tout le monde se mettait à lire des livres, ce serait la panique ! Les gens trop futés posent des questions, et quand on pose des questions on crée des problèmes. Les dirigeants sont bien plus tranquilles avec les sportifs ! Ils organisent des matchs, les gens font la fête et tout le monde est content !
Commenter  J’apprécie          30
SkrittSkritt   12 mai 2011
-Sa jambe a saigné quand j'ai envoyé ma lance, renchérit le chevelu. Si ça saigne, c'est qu'on peut le tuer !
-Ah, mais bien sûr ! railla le Ranger. Tout ce qu'il nous manque, c'est un stock de deux cent cinquante lances !
Le Barbare, qui n'était pas trop fort en second degré, fronça les sourcils :
-Heu... Et ça fait combien de doigts des deux mains ?
Commenter  J’apprécie          20
SkrittSkritt   12 mai 2011
-On va avancer plus doucement cette fois, proposa le Ranger. Pour éviter de se faire surprendre, on va envoyer quelqu'un en éclaireur, qui marchera devant pour observer le terrain.
Le Nain fronça les sourcils et désigna le ciel du bout de sa hache :
-Mais qu'est ce que tu veux éclairer ? Tu vois bien fait jour ! On n'est pas dans une mine !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de John Lang (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Lang
Conférence Et on sourit, et on rigole ! Humour et imaginaire... enregistrée aux Imaginales 2018. Avec Jean-Claude Dunyach, John Lang et Alexis Flamand.
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le Donjon de Naheulbeuk

Quel personnage mange souvent des "chiantos" ? Les bonbons qui rendent chiant, grincheux, désagréable...

Le ranger
l'elfe
Le nain
Le barbare

10 questions
72 lecteurs ont répondu
Thème : John LangCréer un quiz sur ce livre