AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290041543
462 pages
Éditeur : J'ai Lu (10/10/2012)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 99 notes)
Résumé :
La Terre de Fangh est en proie à des troubles.
En effet, des peuples plus ou moins en paix depuis des décennies attaquent leurs voisins sans raison ! Plusieurs ethnies se retrouvent ainsi au coeur d’un conflit particulièrement difficile à gérer ; une série d'agressions pour lesquelles on n’arrive pas à trouver un vrai coupable… La compagnie d'aventuriers s’invite au coeur de la mélée sans l’avoir cherché, ayant appris que leur coéquipière l’Elfe avait été nom... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Pavlik
  15 mai 2014
ATTENTION CECI N'EST PAS UNE VRAI CRITIQUE MAIS PLUTÔT UNE SORTE D'HOMMAGE AVEC UN PEU DE SPOILER

Putain j'y crois pas d'être tombé aussi bas ! Dire qu'il y a de ça quelques semaines, j'avais une place pépère au palais ! Et là l'erreur de débutant. Mais qu'est-ce qui m'a pris de confier l'écriture de la Grande Ode du Cinquantenaire à cet assistant débile ? Qu'est ce qu'il avait besoin de parler des cheveux du Calvitié (enfin quand je dis cheveux je me comprends ?)
Enfin, je peux déjà m'estimer heureux de pas moisir en prison. Mais en être réduit à composer des odes pour ces crétins d'aventuriers, en plus au tarif où ils me payent. Çà c'est sur, ils lâchent pas les pièces d'or comme ça. Mais bon j'avais pas vraiment le choix, avec l'Ogre qui pue la mort et le Barbare qui sent comme un pied d'orque. C'est susceptible ça le barbare.
Comment ils s'appellent déjà ? Les Fiers de Haches ? A tous les coups c'est le Nain qui a trouvé ce nom à la con. Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir dire sur leurs exploits ? Et puis parlons en de leurs "exploits". L'Elfe qui tue un dragon des cimes d'une seule flèche ? Ils me diraient qu'elle a gagné un concours de tresses sur poney, là O.K., mais tuer un dragon !
Et puis survivre aux ruines de Brelok ! Ils sont niveau quoi déjà ? Cinq ? Même pas, juste niveau quatre ! Quant à éviter l'embrasement de la terre de Fangh, j'en parle même pas.
Il paraît que le Barbare peut boire douze litres de bières en moins de cinq minutes. Ca je veux bien le croire. Non franchement, à part qu'ils me font bien rire, je vois pas ce que je pourrais dire de leurs prétendus exploits. Mon vieux Darius concentre toi, il va falloir taper dans la réussite critique si tu veux te sortir de cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
M_a_r_c
  14 avril 2020
Rien ne va plus en Terre de Fangh ! Les différents peuples qui cohabitaient plus ou moins pacifiquement depuis des lustres s'entredéchirent subitement et des temps obscurs s'annoncent.
Nos héros préférés, qui ont maintenant atteint le niveau 4, par la barbe du Grand Forgeron, se retrouvent bien malgré eux mêlés à ces difficultés. L'elfe, par un incroyable concours de circonstances, a en effet été couronnée reine de Folonariel. Celle qu'on appelle désormais Selenia III doit représenter le peuple sylvain lors du conseil de Suak, destiné à mettre fin aux remous qui agitent la Terre de Fangh. Mais le complot à l'origine de ces remous ne sera pas simple à déjouer, même pour des aventuriers de niveau 4, par toutes les enclumes de Goltor !
Reprenant les ingrédients qui ont fait le succès des trois premiers épisodes de la saga, le Conseil de Suak remet en selle (même si le nain a horreur de voyager à cheval !) et en scène la compagnie des Fiers de Hache. Une compagnie désormais légendaire et qui aura fort à faire, entre une reine écervelée, un ranger et un nain capturés par des orques et l'intervention du sinistre Gzor, pour mener à bien cette nouvelle aventure aussi déjantée que les précédentes !
J'ai craint un moment, au début de cet opus, que la série ne s'essouffle un peu et ne commence à se répéter. Sans réinventer la roue (sauf celle du muscle, mise au point par le barbare pour entraîner les elfes au combat !), John Lang parvient cependant à captiver le lecteur grâce aux râleries incessantes du nain, aux sortilèges catastrophiques de la magicienne et aux interventions souvent décalées de Sa Majesté Selenia III.
C'est donc toujours avec la même absence de prétention et surtout avec le même plaisir qu'on suit les héros les plus calamiteux de la Terre de Fangh dans leurs (més)aventures pour rétablir la paix et l'harmonie entre les peuples.
Une fois encore, si vous aimez l'heroic fantasy et l'humour, foncez, vous ne serez pas déçus ! Pour ma part, je temporise un peu avant de me lancer dans le dernier opus de la saga, Chaos Sous La Montagne. (Mais je ne suis pas certain de tenir longtemps !)

Lien : https://livrelecteur.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Hippolyte78
  15 avril 2017
Le conseil de Suak est le quatrième roman retracent la cinquième saison du donjon de naheulbeuk une série de light fantasy française écrite par John Lang alias POC ( pen of chaos )
La terre de fangh est agité par des conflits, des massacres et des vols ont eu lieu. Pendant ce temps nos ami aventurier vont suivre l'elfe devenu reine de Folorianel, il vont alors être embaucher par le peuple des elfes sylvain, en tant que mercenaire, entraîneurs des armés, sargent, clipitaine etc...
Va alors être décider un conseil de crise, pour faire face au conflit remuant la terre de fangh dont tout le monde semble ignorer les causes. Cependant tout ne vas pas se passer comme prévu. La guerre semble inévitable.
Ce tome fut pour moi une réconciliation avec le donjon de naheulbeuk, j'avais lâché les BD, et j'avais pas adorer le premier tome ( si, si je l'ai lu entre le 3 et 4 ^^)
Enfin bref, on sent que dans ce tome les choses commence a changer. On sent ici vraiment que les actes et les problèmes vont avoir des conséquences grave sur la terre de Fangh. Nous somme donc sur un enjeux important.
Toujours dans cette humour absurde et parodique qui fait la signature du donjon de naheulbeuk, qui reste très drôle.
L'écriture est bien maîtriser, limpide et fluide.
C'est un avis positif pour ma part !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nepenthes
  16 février 2012
J'ai lu des critiques déçues à propos de ce tome mais je dois dire que ça n'a pas été mon cas. Certes, la formule "Aventuriers bras-cassés + aventures rocambolesques" est toujours la même, mais j'ai l'impression que John Lang se permet d'approfondir toujours un peu plus son univers, ses personnages, voire de délaisser parfois l'humoristique (première raison d'être de cette série) pour donner des détails assez sanglants et peu ragoutants. En somme, ce troisième tome (et cinquième saison) se revendique de plus en plus comme une oeuvre à part, suite de la série audio mais ayant sa légitimité et son écriture propre. Il est vrai que la multiplication des supports pour la saga de Naheulbeuk permet justement de varier les plaisirs et d'avoir des approches différentes à chaque fois : on n'écrit pas de la même manière un roman, une BD ou un épisode audio. Et en tant que lecteur/auditeur, on ne les lit pas non plus de la même façon. Pour résumé, je suis donc ravie de ce nouveau tome. Pour résumé : un bon moment de lecture, quelques bonnes tranches de rigolade. La suite dans un tome 4 ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chroniques_Aleatoires
  22 décembre 2013
Les gens sont devenus fous dans DDN ?! Mouais, c'est plutôt une chose normale quand on suit la Compagnie **********, mais bon là il faut dire que si même la Caisse des Donjons se fait braquer,c'est vraiment le monde à l'envers !! Et comme si ce n'était suffisant, l'elfe devient la Reine des Elfes, sa "blondeur" va définitivement les mener à la mort sur ce coup-là !! Franchement, choisir cette elfe là pour les diriger et voir qui sont ses généraux, c'est juste effrayants… et à mourir de rire !
Quand l'elfe et ses loyaux généraux doivent se rendre à un Conseil qui réunit toutes les grandes pontes, on se demande (et eux aussi) ce qu'ils y font ! Il y a des magiciens, des elfes, des cultistes, la totale et eux avec leur QI combiné qui atteint à peine les 90, ils arrivent encore une fois à sauver tout le monde et résoudre des mystères. On commence à se dire que s'ils gagnent des niveaux, ce n'est pas par hasard mais uniquement grâce à leur chance (ou malchance ?).
Et comme souvent, la meilleure partie du livre c'est lorsqu'ils se retrouvent totalement paumés au milieu d'un Donjon, et pas n'importe lequel : un des plus anciens et dangereux de toute la Terre de Fangh. Une fois de plus, c'est leur chance qui les sortira de ce mauvais pas et ils s'améliorent sans vraiment s'en rendre compte. Plusieurs scènes dans le Donjon rappelle énormément le Seigneur des Anneaux.
On en prend pleins les yeux dans ce volume avec les scènes rocambolesques, l'humour de pacotille et les blagues à deux balles, mais ça nous fait tellement de bien qu'on en redemande encore. Malheureusement, le prochain volume sera le dernier, car l'auteur aime bien quand les histoires ont une fin…
Lien : http://leschroniquesaleatoir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Elbakin.net   27 juin 2011
Difficile de garder un souvenir marquant de ce nouveau tome, qui sur le fond comme sur la forme conserve donc les mêmes mécanismes. De fait, une certaine lassitude s’installe rapidement, pour ne pas dire un certain ennui.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
PavlikPavlik   06 mai 2014
J'ai rien compris à leurs histoires de guilde aux autres. Normalement, les guildes c'est pour les voleurs, les marchands et les artisans. Après, dans la population y a les habitants qui servent à rien, les gardes qui sont là pour surveiller, et les aventuriers qui font ce qu'ils veulent. Et puis les monstres à tuer. C'est à peu près tout. Alors pourquoi mettre les aventuriers dans des guildes ? C'est le genre d'idée à la con qui va foutre le merdier dans toute l'organisation sociale de la terre de Fangh.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MrOurseMrOurse   12 septembre 2013
En revanche, on tâchera d'oublier la décision prise au conseil d'Elrond, qui eut lieu hors du territoire dans une contrée méconnue, bien plus loin vers l'est. Des histoires racontent qu'au cours de cette réunion, on décida d'envoyer des mercenaires à pied pour jeter un redoutable anneau dans un volcan qui se situait très loin dans une région inhospitalière, alors qu'on disposait d'une flotte complète d'aigles géants qui auraient pu accomplir la mission en une journée. Une tragédie qui dura des mois et permit à la guerre de s’installer, causant ainsi la mort de milliers d'innocents. On ne pouvait pas faire confiance à des gens qui participaient à des réunions vêtus de robes de chambre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hippolyte78Hippolyte78   12 avril 2017
-Quand vous aurez cramé cent péquenauds dans un stade, je peux vous assurez que vous n'aurez plus envie qu'on vous reconnaisse ! La célébrité, c'est surtout bon pour les ménestrels.
Sonjaska resta pétrifiée, la main devant sa bouche, horrifiée. A l'inverse, le nécromant se précipita pour prendre le bras de l'érudite, soudain très intéressé:
- Par le crane de Zantara ! Vous avez cramé cent personnes d'un coup ? Vous me donner la combine ?
- Oui bon ça va, on n'a pas fait exprès !
- Ce que vous êtes modeste !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SharkSherkanSharkSherkan   22 janvier 2016
Les bandits de tout poil, au même titre que les orques et les gobelins, sont des cibles faciles pour les baroudeurs. Ils leur permettent de gagner facilement des points d'expérience en début de carrière, et lorsque ceux-ci sont aguerris ils ne rechignent jamais à "poutrer du brigand comme au bon vieux temps". Ces forbans sont souvent mal équipés, ne pratiquent pas la magie ou très peu, ne sont jamais assez nombreux et sont généralement stupides. C'est en quelque sorte assez logique, puisque les brigands intelligents exercent en fait le métier de marchand ou politicien. C'est moins dangereux et le sale boulot est fait par d'autres, par exemple les brigands bêtes qu'on emploie sous couvert de sociétés de blanchiment douteuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vingt100Vingt100   18 novembre 2012
La journée se termine, et je pense que je m'en suis plutôt bien tiré. Grâce à mes talents de négociateur , j'ai obtenu des archers que la compagnie devienne l'escorte officielle de l'Elfe pour toute la durée du voyage jusqu'à Folonariel. C'est classe, parce que ça fait comme une aventure mais on sera payés tous les jours !
Commenter  J’apprécie          30

Videos de John Lang (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Lang
À l'occasion de son 20e anniversaire, Japan Expo vous propose une soirée musicale Donjon de Naheulbeuk avec le Naheulband !
En 2002, le créateur de la saga, John Lang, alias Pen of Chaos, réunit autour de lui quelques musiciens pour créer le Naheulband, suite au succès des premières chansons rolistichaotiques et des premiers concerts semi-improvisés par le Maître. Bientôt sort également un CD, Machins de Taverne.
Composé à l'origine par Pen of Chaos, Knarf, Lady Fae of Chaos, Tony Beaufils, Ghislain Morel et Dimitri Halby, remplacé un temps par Jade de Nazca, le groupe est rejoint en 2004 par Lili la guerrière. Cette formation donne des concerts à travers le monde (France, Belgique, Suisse, Québec) avec un succès grandissant.
Naheulband est avant tout un hommage drolatique à l'univers médiéval du Donjon de Naheulbeuk, fort de ses personnages les plus farfelues. le groupe séduit les fans comme les curieux qui passent un bon moment entre partage, rire et fête.

Retrouvez nous sur nos réseaux sociaux : - Abonnez-vous ici pour ne rien rater : https://www.youtube.com/channel/¤££¤33Du Donjon de Naheulbeuk11¤££¤1_¤££¤31Du Donjon de Naheulbeuk29¤££¤?sub_confirmation=1 - Facebook : https://www.facebook.com/japanexpo - Twitter : https://twitter.com/japanexpo - Instagram : https://instagram.com/japanexpo_fr/ !
+ Lire la suite
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Donjon de Naheulbeuk

Quel personnage mange souvent des "chiantos" ? Les bonbons qui rendent chiant, grincheux, désagréable...

Le ranger
l'elfe
Le nain
Le barbare

10 questions
75 lecteurs ont répondu
Thème : John LangCréer un quiz sur ce livre