AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PoisonLady


PoisonLady
31 mars 2017
Cinquième et ultime volume de la saga de fantasy humoristique de John Lang, Chaos sous la montagne avait fort à faire pour pallier à la baisse de niveau du volume précédent, et offrir une belle conclusion à la série. Pari tenu? En grande partie, oui!

C'est un fait indéniable, au fur et à mesure de leurs aventures, les membres de la très bancale compagnie des Fiers de Hache ont mûri. De façon parfois subtile, certes, mais tout de même. Aussi l'humour omniprésent et les actes débiles ont-ils peu à peu laissé la place à plus d'épique, plus de sérieux, et à un scénario plus sombre. Nos baltringues de première se voient ici confier une quête visant à sauver le monde, rien que ça! Et pour une fois, ce n'est même pas une entourloupe...

Autant prévenir, le début de ce cinquième volume fait très peur: c'est la guerre, on n'a pas du tout l'impression d'être dans de la light fantasy, et surtout... qu'est-ce que c'est longuet! Certes, la pose du contexte et la bataille ne sont pas mal écrits, certes, il s'y passe des trucs... mais on s'ennuie. 100 pages de baston, soit 1/5 du livre, c'est long, très long pour une introduction!

Heureusement, sitôt la quête lancée, le lecteur de n'ennuiera plus une seconde. A situation dramatique, rebondissements épiques: les Fiers de Hache n'auront aucun moment de répit, et la lecture devient fluide, le bouquin se transformant tout à coup en page-turner difficile à lâcher. Et, malgré des péripéties assez mouvementées, John Lang parvient tout de même à caser quelques instants très drôles. Oui, j'ai eu plusieurs fous rires en lisant Chaos sous la montagne, ce qui ne m'était plus arrivé depuis un bref passage dans L'orbe de Xaraz. L'auteur semble avoir retrouvé une inspiration qui lui faisait légèrement défaut, et nous pond ici ce qui juste le meilleur tome de toute la série, le plus équilibré, avec juste ce qu'il faut d'humour, de grandiose et de maladresses pour rendre la recette franchement savoureuse. Un véritable aboutissement du concept, écrit avec maestria.

Ce tome est donc un coup de coeur, malgré son début un peu chiant, un certain manque d'émotion quand il en faudrait et sa fin assez précipitée.

Ne vous y trompez pas, Chaos sous la montagne propose une conclusion honorable, mais un peu trop ouverte et faisant ainsi davantage penser à la fin d'un cycle qu'à un arrêt définitif. Cependant, on ne peut en vouloir à l'auteur de se laisser la possibilité de changer d'avis, surtout après quatorze années passées à développer les aventures de ces compagnons loufoques.

C'est donc satisfait de sa lecture, comblé et dépaysé que l'on ressort de ce voyage en Terre de Fangh. Merci pour ce voyage haut en couleurs, Monsieur Lang.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (3)voir plus