AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791093820026
Éditeur : Ecrivayon (25/03/2015)

Note moyenne : 4.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Ludovic est en prison. C'est l'occasion pour lui d'écrire à sa fille unique, qu'il n'a pas vue depuis longtemps. Tout au long de ses lettres, il va raconter ce qu'il lui est arrivé, pourquoi il se retrouve dans cette maison d'arrêt dans la région bordelaise, lui qui habite Paris. Il va revenir sur son passé, essayer de renouer des liens avec sa fille. Et tenter de comprendre qui est la femme aux ballerines bleues morte sur la dune du Pilat un soir de septembre.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cat58
  03 novembre 2016
De la prison, Ludovic écrit à sa fille avec qui il n'a plus de contacts depuis une dizaine d'années. Il est emprisonné pour le meurtre d'une jeune femme rencontrée dans un train. Un pèlerinage en été dans la région d'Arcachon, une promesse faite à sa fille dix ans plus tôt, une promesse qu'il tiendra. Puis, des rencontres dans le TGV, un jeune homme, deux jeunes femmes, on discute, on sympathise le temps du trajet, on décide de se revoir à Bordeaux, soirée arrosée, rhum à gogo et puis on flirte même… Puis, une des deux jeunes femmes, celle qui portaient des ballerines bleues est retrouvée assassinée près d'un blockhaus sur le dune du Pillat…

Voici un court roman bien mené, bien ficelé, captivant, bien écrit, agréable à lire qui nous tient en haleine tout au long… On ne croit pas à la culpabilité de cet homme, on croit à sa bonne foi mais en même temps, le doute s'installe… Coupable ? Innocent ? Et la victime qui était-elle ? S'agit-il d'un meurtre ? d'un suicide ? Gênante peut-être ? Oui, car on apprend qu'elle menait une enquête sur les morts mystérieuses de soldats tirailleurs sénégalais, réservoir humain de l'armée, c'était pendant la guerre, la Première… Et puis il y a cet étrange flic retraité, auteur, lauréat du prix du polar SNCF qui colle Ludovic comme son ombre. Qui est-il ? Son ange gardien ? Un membre de sa famille ? L'assassin ? Les pronostics vont bon train, croyez-moi…
On bouge aussi, on visite Bordeaux et la région, rue Jules Guesde, rue Sainte Catherine, le marché des capucins, la gare, place Gambetta, le grand lion bleu, le bassin d'Arcachon. La ville a changé déplore l'auteure, elle s'est aseptisée… et oui les temps changent. J'ai aussi apprécié, l'escapade parisienne au 36 quai des Orfèvres, lieu peuplé de l'âme des célébrités, qui ont fréquenté les lieux, il fut un temps… Une évocation aussi du milieu carcéral, pas tendre pour ce prisonnier modèle, peut être innocent, témoin des suicides, de la vétusté des locaux, de l'insalubrité, des problèmes de cohabitation, de la promiscuité….
Et puis, arrive la dernière lettre qui annonce la chute et quelle chute ! Terrible histoire. J'ai beaucoup aimé et je recommande fortement, c'est sans danger…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JCanonne
  20 août 2017
Lu en deux fois, et non pas en trois temps trois mouvements, "Les ballerines bleues" est portée par son originalité ainsi que sa précision stylistique.
Originalité car il s'agit (chose rare) d'un polar épistolaire. Oui, oui, un polar épistolaire.
Précision stylistique car, franchement, c'est superbement écrit, avec simplicité et surtout avec amour des mots sans en faire des caisses et des caisses (et ça, ça fait du bien).
L'histoire coule de source, en même temps que le verbe : un homme écrit à sa fille afin de reprendre contact avec elle suite à une incarcération. Et, de sa plume, découle la sincérité, touchante, singulière et terriblement humaine.
On y découvre des sentiments vrais, des descriptions réelles (mention spéciale pour les passages sur la première guerre mondiale ainsi que le milieu carcéral), des errements et des failles.
On se laisse porter par cette correspondance. On lit, on lit et on chute. Jusqu'à la chute finale qui nous rappelle combien l'humain peut être d'une monstruosité sans faille malgré un semblant d'humanité.
Recommandé car ce roman est, lui aussi, sans faille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cristal20
  14 janvier 2016
Une nouvelle que j'ai lu d'une traite.
J'ai beaucoup apprécié l'originalité de ce roman court. Un homme écrit à sa fille, avec laquelle il désire renouer, et lui relate une histoire qui pourrait, somme toute, arriver à tout le monde. Il suffit pour cela de se trouver avec les bonnes personnes, dans le bon train et avoir un très bon auteur pour y laisser sa griffe.
Parmi toutes les suppositions que je me suis faites, je ne mattendais pas à celle-ci.
Commenter  J’apprécie          10
mina94
  29 avril 2016
A travers des courriers qu'un père envoie à sa fille alors qu'il est en prison, ce roman nous transporte dans un jeu de flash backs habiles et maîtrisés. Les heures qui ont précédé le meurtre, les années qui l'ont précédé aussi, les histoires des uns s'enchevêtrant avec celles des autres jusqu'à un dénouement, lui aussi, maîtrisé.
C'est un polar, un vrai, l'identité de l'assassin est dévoilée, à la fin.
C'est dans sa forme narrative que ce roman est une gageure : parvenir à tenir le lecteur en haleine en utilisant la forme épistolaire.
Ce pari est réussi grâce à un style fluide et dépouillé, une langue riche, un vocabulaire étoffé.
Une intrigue savamment menée par une auteure de grand talent.
Lien : http://www.amazon.fr/balleri..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   04 mai 2016
Il est difficile de s’abstraire de ses voisins quand on voyage dans la proximité
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   04 mai 2016
Les rencontres inattendues, cela peut aussi avoir un certain charme.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : arcachonVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1535 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre