AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de KateMoore


KateMoore
  08 mars 2019
Richard Lange a planté le décor de son nouveau roman dans le Los Angeles qu'il connait si bien. Il revient avec une histoire plus noire que ses précédents livres.
Nous sommes loin des voyous bling bling et des criminels comme le sait si bien les filmer Martin Scorsese avec « Casino », « Les Affranchis » …..

Dans « La dernière chance de Rowan Petty », l'auteur nous décrit des loosers, des paumés, des ratés….. de l'arnaque.
Rowan Petty, le personnage principal, fait justement partie de ces petits arnaqueurs. Par exemple, pour se faire de l'argent facile et assez rapidement, il poste en ligne de fausses annonces pour des locations « bidons ».
Cette fois-ci, on lui propose une belle combine à deux millions de dollars : c'est du lourd, l'arnaque de sa vie. Il est obligé d'accepter, même si l'affaire lui paraît très louche. Il a besoin de cet argent car sa fille, Sam, est gravement malade.

Mais les choses se corsent, trop de protagonistes qui ne jouent pas dans le même camp. Et cette fois-ci, l'arnaqueur devient l'arnaqué. Il va devoir user de toutes les ruses possibles et imaginables pour se sortir de ce foutu « bordel ». Il doit sauver sa peau et se débarrasser des chacals qui sont à ses trousses.

Ce roman est, pour moi, inclassable. Il nous parle plus largement de l'Amérique.
Car Richard Lange fait un pas de côté, dans son histoire, pour parler de la fille de Rowan, Sam. Pour elle, et en tant que père, il est obligé d'affronter sa relation avec sa fille. Elle est très compliquée. Elle est vécue d'un côté comme de l'autre avec beaucoup de tensions : elle a été une première fois abandonnée par sa mère, puis par son père quelques années plus tard. Pour Sam, son père est à son chevet comme un cheveu sur la soupe. Cela fait très longtemps qu'elle se débrouille très bien, seule dans la vie. Et ses parents ne font pas partie de cette vie.

Cette dernière est hospitalisée pour une tumeur et l'auteur en profite pour démontrer l'inhumanité du système de santé américain.

En marge de son intrigue policière, l'auteur nous montre à voir la Cité des Anges sous des aspects très loin de ce que nous vantent les publicités sur papiers glacés.

Plus qu'un roman noir, Richard Lange, dans « La dernière chance de Rowan Petty » écrit sur des héros oubliés, des types à terre, sur cette Amérique du self made men, broyant tous les Américains ne rentrant pas dans cette case.

En quatrième de couverture, T.C. Boyle ne nous trompe pas : « Richard Lange est le Raymond Carver des bas-fonds de Los Angeles. Lisez-le et vous serez éblouis »

Je tiens à remercier le #PicaboRiverBookClub et les #EditionsAlbinMichel avec sa collection #Terresd'Amérique pour m'avoir permis de lire un auteur tout nouveau pour moi.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus