AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781091504165
Éditeur : L'Arbre vengeur (12/06/2014)
3.12/5   8 notes
Résumé :
Des bustes qui envahissent le monde, un concours international de sommeil, une star de cinéma qui envoûte son public, une faim dévorante qui menace les liens les plus solides, une classe de lycée habitée par une intense ferveur, les Enfers menaçant d'organiser la plus grande grève d'aiguilleurs du Ciel de tous les temps, un réseau social à l'oeil pour les amateurs de jolies filles...
Comment tout cela finira-t-il ?
Eternelle question.
Certaine... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Davpunk
  23 juillet 2020
Christophe Langlois est français, il est donc écrivain, mais aussi poéte. On lui doit, à aujourd'hui, 2 livres de poésies, des essais, un roman et 2 recueils de nouvelles, dont faire parti ce « Finir en beauté »…
Et ce sont pas moins de 15 nouvelles qui sont rassemblées dans ce recueil à la couverture attrayante. Langlois y développe essentiellement des écrits fantastiques, flirtant parfois avec l'horreur, ou la science fiction. Selon les textes, il plonge parfois totalement dans le genre (La crampe de Kornfeld, Aiguilleurs du ciel, Genius), ou ne s'en sert qu'en fond. Mais jamais il ne se risque à faire du Stephen King, du Lovecraft. Ces idées semblent s'en rapprocher par moment, mais le traitement n'a rien à voir. Il préfére se servir des mots, de la langue, pour y insérer une sorte de poésie constante. La lecture en est déstabilisante au départ, puis franchement plaisante. Pour exemple, La crampe de Kornfeld raconte l'histoire d'une sorte d'épidémie. Tout les êtres vivants se mettent à avoir faim, continuellement. Et ils mangent absolument tout. Fatalement, cela induit du cannibalisme. Pourtant, le choix des mots permet à la nouvelle de ne pas se limiter à un exposé gore. On trouve même des nouvelles au fond franchement drôle, bien qu'elles soulévent quelques questions. Les aiguilleurs du ciel voit les démons et les anges, des enfers et du paradis, se mettre en gréve devant le refus de mourir des humains. le Mal Joli raconte l'accouchement… d'un homme. le grand sommeil est un concours de sommeil !
Les idées sont franchement bonnes. Et dénote d'une imagination sans limite, qui ne se contente pas d'un genre, pas d'une case. Il les dépasse et les transcende. Alors évidemment, comme tout recueil de nouvelles, il y a quelques faiblesses, quelques histoires un peu en déçu. L'arbre d'Horace par exemple, ou Manége. Mais plus faible ne veut pas dire mauvaise, et ces histoires parviennent aussi à se montrer touchante à leur manière.
Quoi qu'il en soit, que l'on aime ou pas le style de l'auteur, on ne pourra que reconnaître qu'il est original, et une voix, ainsi qu'une plume, trop rare dans la littérature française pour que l'on puisse l'ignorer. Et pour ma part, je vous conseiller même sacrément de le découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Baluzo
  15 août 2014
Acaht d'impulsion pour ce livre car j'aime les nouvelles. Ce reccuiel est écrit avec style. Les histoires n'ont pas de lien entre elles si ce n'est l'extravagance. J'ai trouvé la qualité inégale mais quelques perles pour autant savoureuse!
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : cannibalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2634 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre