AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791096384013
334 pages
Éditeur : Editions Elixyria (24/08/2017)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 16 notes)
Résumé :
J'étais prête à tout pour obtenir ce job, même à mentir ! Maintenant que j'ai signé mon contrat, ma vie est un enfer...La vengeance du Karma, incontestablement. Mon patron est le pire qui soit : un médecin autoritaire, manipulateur, irrespectueux, tyrannique avec, pour mon plus grand malheur, une gueule d'ange. Son but ? Me pourrir l'existence pour me forcer à démissionner. Mais c'est bien mal me connaître. J'ai besoin de m'assurer un avenir stable, coûte que coût... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
AlexianeTh
  18 septembre 2017
Tasha Lann, autrice hétéroclite dans les genres, n'en est pas à son premier livre, mais elle nous propose aujourd'hui LIFELINES, une New Adult parmi toute sa palette de livres signés de sa plume, allant de la dystopie au Fantastique, du bit-lit à la romance classique.
Nous découvrons cette fois l'histoire d'Emmanuelle, une jeune femme de vingt et un an, au lourd passif et au présent, ainsi qu'à un avenir, flous, sujets aux troubles de la vie quotidienne, du monde professionnel. Un monde professionnel où elle sait ce qu'elle veut : devenir secrétaire médicale. Après avoir travaillé dur, pour elle et pour son jeune fils, Noa, à peine âgé d'un an, elle saisit une opportunité en plein vol : travailler pour Robin Clément, un médecin-gynécologue imbuvable qui est bien décidé à la faire démissionner coûte que coûte. Mais Manue doit offrir un avenir serein à son fils et pour cela, elle est prête à tout : cacher son statut de mère célibataire pour obtenir le job et supporter ce patron caractériel.
Pour commencer, ce qui peut être appréciable, c'est le choix entre les deux prénoms : Emmanuelle, ce n'est pas courant dans ce genre littéraire où l'on rencontre beaucoup de Emma, Claire, Ivy, Shanon, ect. Par son côté "classique français" Emmanuelle est paradoxalement original. Couplé à celui du protagoniste masculin, Robin, prononcé à l'anglaise (cf. le célèbre coéquipier de Batman) qui entre dans la catégorie plus familière des noms aux accents américains. le surnom d'Emmanuelle, "Manue", lui donne un côté "garçon-manqué" qui peut s'apparenter à son très fort caractère, sa langue acérée, toujours prête à cracher son venin si elle ne parvient plus à garder son sang-froid.
Parce que Manue, c'est une femme de vingt et un an, mais à la maturité que pourrait envier une trentenaire bien tassée. C'est une femme que la vie a marquée, qui a dû se battre très jeune pour avoir osé donner la vie. La maternité est un cap à passer dans la vie d'une dame de Vénus et, bien souvent, on en sort grandie. C'est le cas d'Emmanuelle qui constate que toutes ses priorités ont changées, en bien ou en mal et que son confort personnel doit s'acclimater avant tout avec celui de son fils, Noa. Malgré tous ses déboires, ses trahisons et abandons, elle garde la tête haute et c'est cette force de la nature qu'incarne l'héroïne qui permet une identification impeccable, soutenue par des introspections bien menées, limpides et sans fioritures.
Nous avons ensuite Robin, qui garde son mystère tout au long de ce récit - surtout par le choix de l'autrice qui est de ne rester que du point de vue de l'héroïne - qui nous fait grincer des dents, sourire, soupirer, lever les yeux au ciel ... Un héro exaspérant pour notre plus grand plaisir. Nous n'en sommes pas au "bad boy" tant de fois vus et revus, qui sauve sa Belle des griffes d'une garce et/ou d'un rival. C'est un homme capricieux, certes, mais médecin, les deux pieds sur terre. Son background a lui aussi été très soigné par Tasha Lann, au point que l'on peut ressentir de vives émotions quand le voile se lève. Lorsque ces deux backgrounds - Manue et Robin - se confrontent, on en est que plus touchés et satisfaits de le découvrir.
Chacun des deux héros a sa psychologie qui lui est propre - ils ne sont pas lisses, ils sont cabossés comme on aime et c'est ce qui donne tout son cachet à cette histoire. Petit plus supplémentaire, l'autrice a gardé sa ligne directrice du début à la fin concernant ses personnages. Ils restent fidèles à eux-mêmes jusqu'au Z final, sans passer par des montagnes russes d'actions/réactions qui ne collent pas à leurs caractères et qui peuvent avoir tendance à nous faire froncer les sourcils, dubitatifs ou exaspérés de certaines prises de facilité.
Manue et Robin ne sont évidemment pas les seuls protagonistes de LIFELINES ; des personnages secondaires gravitent autour des deux héros : tantôt attachants, tantôt exécrables. La meilleure amie, Marla, une base solide dans tous les livres de ce genre (ou presque), les patrons, les collègues... Les électrons libres qui pimentent un peu plus la trame romanesque. Bien sûr, il y a Noa, le petit garçon d'Emmanuelle pour qui on fond sans sommation et sans honte.
Bien sûr, il y a de l'érotisme. Mais c'est un érotisme justement dosé, sans vulgarité aucune, ni formulations alambiquées pour ne pas "appeler un chat, un chat" et qui sert la bobine de l'intrigue. Tasha Lann n'a pas pris le parti d'en faire des pages et des pages au point que cela en devienne écoeurant et c'est tout à son honneur.
Concernant cette fameuse bobine, ce fil qui défile, il est vrai que l'on peut s'attendre à plusieurs dénouements, sans plonger dans le cliché pour autant. L'autrice a su néanmoins semer le doute une bonne partie de l'histoire, ce qui rend le final plus plaisant encore.
Il y a deux choses qu'il est possible de regretter : ce fameux final un peu trop rapide, qui aurait mérité un plus ample développement - un épilogue ?
Et une toile relationnelle qui aurait pu être plus approfondie : je pense à trois personnages en particulier, mais je n'en dirais pas plus, par souci de spoil.
Ces déconvenues peuvent laisser espérer un second tome ? Pourquoi pas.
Quoiqu'il en soit, Elyxiria a eu le nez fin en nous proposant le roman de Tasha Lann, un petit bijou qui ouvre le bal. Un bijou poncé par la plume de son autrice : simple, accessible à tous, respectueuse de ses personnages ainsi que de sa trame, au service d'une histoire qui peut se dévorer en quelques heures tant il peut être difficile de décrocher.
Une histoire où toutes les femmes peuvent se reconnaître : jeune femme entrant dans la vie active, jeune maman ou aguerrie, femme rêvant d'un beau médecin ou en proie à des doutes universels.
_________________________________________
N.B Personnel : Coup de coeur ❤
Lien : http://surlesailesdunlivre.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  08 septembre 2017
J'ai déjà eu l'occasion de lire Tasha Lann dans d'autres genres et c'est une première en New-Adult. Je crois que dès les premières pages, j'ai aimé sa façon de nous présenter les choses et ses personnages ! Une fois commencé, je ne l'ai refermé que lorsque l'histoire était finie, autant dire que j'ai passé un très agréable moment à le lire.
Le récit se fait selon un point de vue narratif unique, c'est une jeune femme de vingt-et-un ans, Emmanuelle que nous allons suivre. Dès le début, je me suis prise d'affection pour cette jeune femme, loin d'être parfaite et qui pourtant ressemble à tant de femmes. C'est une jeune maman célibataire, avec sa petite protubérance au ventre d'après grossesse, les vergetures et j'en passe, les petites choses que beaucoup de mamans (oui pas toutes, c'est injuste) vivent. Et elle n'a qu'un besoin là, c'est trouver un job pour pouvoir s'occuper de son bébé. Elle est prête à tout et quand son employeur lui dit qu'il ne veut pas d'une femme avec des enfants, elle se tait tout simplement, saisissant cette chance de pouvoir subvenir aux besoins de son fils. Elle est ambitieuse, courageuse et déterminée, et malgré ses faiblesses, nous ressentons beaucoup de choses positives dans son attitude.
Ce job qu'elle tente d'obtenir dans un cabinet de gynécologie correspond en tous points à ce qu'elle recherche. Elle est toutefois surprise des remarques que lui feront l'actuelle assistante-secrétaire ainsi que son patron, sur l'importance d'avoir une forte personnalité pour mener à bien cette mission. Il semblerait que le docteur pour qui elle souhaite travailler, en a épuisé plus d'une et ce en un laps de temps très court. Qu'à cela ne tienne, sa motivation va bien au delà de toutes celles des autres, elle se doit d'obtenir son indépendance pour construire l'avenir de son fils.
Si j'ai beaucoup aimé le personnage d'Emmanuelle, cette très jeune maman si responsable et attachante, le personnage qui se trouve face à elle ne peut pas laisser insensible. le Docteur Robin Clément commence très fort dans cette romance avec une attitude de parfait fumier. Il y met le paquet, cet homme déborde de méchancetés gratuites, dès le début, sans même chercher à la connaitre, il décidera qu'il fera tout pour la faire démissionner. Monsieur est un dragueur invétéré, et s'envoyer en l'air avec ses secrétaires lui est familier et ce n'est pas cette jeune femme, loin d'être parfaite qui ne correspond pas à ses canons de beauté qui va l'arrêter. Mais la motivation d'Emmanuelle est telle qu'il va avoir un sacré challenge en face de lui.
Leurs échanges sont brutaux et la détermination d'Emmanuelle à maintenir son cap est sacrément ébranlée. Leur cohabitation se fait par la force des choses, tantôt ils s'évitent, tantôt ils s'affrontent, mais cela ne reste jamais sans conséquences sur leur façon d'être au boulot. Emmanuelle tente de reprendre sa vie en main, que cela soit professionnelle que personnelle, le fait d'être jeune maman solo n'aide pas à attirer les bonnes personnes, elle souhaiterait trouver un homme qui accepterait le rôle de papa. Plusieurs hommes gravitent autour d'elle, ami, ex, amant… elle reste toujours dans l'objectif que son fils passe en premier. Alors cette relation tendue avec Robin ne va pas l'aider à y voir bien clair, il la déteste c'est certain mais il la désire aussi. Elle n'est pas insensible à son charme mais elle sait que si elle cède, elle risque de s'enliser dans des situations plus compliquées les unes que les autres.
Les sentiments éprouvés sont très bien amenés, l'histoire nous conte cette relation explosive mais aussi comment la vie d'Emmanuelle continue de tourner autour de ce nouveau job. le fait de devenir maman a changé bien des choses pour elle et ses amis ont pris la poudre d'escampette, elle n'a que peu de personnes sur qui compter. L'amour qu'elle éprouve pour son fils Noa est flagrant, il est beau, c'est très attendrissant de voir ce qu'elle éprouve pour lui. Des doutes à la peine, des câlins échangés aux moments de tristesse, elle nous fait part de tout ce que peu ressentir une jeune maman face à son enfant. Un des points que j'ai apprécié et qui encre bien cette romance dans une réalité, c'est de voir que justement à aucun moment, elle n'a oublié qu'elle avait un fils.
Un roman que je n'ai pas pu lâcher une fois commencé, j'avais très envie de savoir de quelle façon cela allait évoluer. Les personnages sont forts attachants et l'histoire se déroule de belle façon pour vous captiver jusqu'à la fin. Les rebondissements liés aux caractères des personnages insufflent un rythme tenu au récit, mais il y a aussi plusieurs interventions extérieures à leur relation qui permettent de pimenter un peu plus encore leur histoire. Une belle lecture avec laquelle j'ai passé un très bon moment, j'aurai eu envie de cela dure encore une fois le mot « fin » annoncé.
Lien : http://www.livresavie.com/li..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliValente
  28 février 2020
Et si on parlait de la couverture ?
C'est une très belle couverture, je vous l'accorde, elle est très sensuelle mais c'est le résumé qui m'a donné envie de découvrir cette histoire. L'histoire du patron autoritaire et de sa secrétaire est cliché mais tellement plaisante à lire et puis toutes les histoires ne sont pas identiques et celle-ci promet d'être divertissante.
Et si je vous parlais de l'histoire ?
Emmanuelle est une jeune mère célibataire qui vit en colocation avec Marla, sa meilleure amie, et qui est à la recherche d'un emploi. Lors d'un entretien d'embauche pour devenir secrétaire d'un gynécologue, elle doit dissimuler certaines informations afin de l'obtenir mais lorsqu'elle découvre l'identité de son futur patron, elle ne saute pas de joie mais n'a malheureusement pas d'autres choix surtout lorsqu'elle se rend compte du jeu mesquin dont fait preuve Robyn Clément (son patron) afin de la pousser à démissionner. Emmanuelle n'a pas dit son dernier mot. Comment la jeune femme parviendra t'elle à gérer cet homme arrogant ainsi que les fantômes de son passé qui ressurgissent soudainement ?
Et si on parlait des personnages ?
Enfin un personnage féminin qui n'est pas taillé comme une guêpe et qui a un sacré caractère. Cette mère célibataire est mon coup de coeur dans ce livre. Emmanuelle est une perle qui souhaite donner à son fils,Noa, la meilleure vie possible. N'est-ce pas le but de toutes mères ? Elle est obstinée à trouver un emploi stable. Son travail ? Être la secrétaire médicale d'un goujat du nom de Robin, pas l'acolyte de Batman, celui-ci est un grossier personnage qui ne mérite qu'on le remette à sa place. Un gynécologue de trente ans, beau, qui le sait et qui en joue. Je l'ai trouvé immonde tout au long de l'histoire, il ne cache pas qu'il préfère une femme taillé dans du 38 que dans du 48 (double goujat). Mais pour une fois, il a trouvé une femme qui lui tient tête et qui n'écarte pas les cuisses à sa simple vue.
J'ai adoré les personnages secondaires, Marla, Candys, Clément Senior, Liliane,Noa même Ludo. Ils ont tous, un moment donné dans l'histoire, un rôle essentiel à jouer. Manue peut compter sur le soutien sans faille de sa meilleure amie (Marla) et de Liliane, sa voisine sexagénaire.
Et si je vous donnais mon ressentis ?
J'ai pris plaisir à découvrir cette histoire. Elle est intéressante, tout comme les personnages et on ne se lasse pas des diverses altercations entre Emmanuelle et Robyn.
La plume de l'auteur est agréable et délicate, elle nous rend littéralement accro et c'est rien de le dire. D'autant plus qu'elle nous offre une fin magnifique ainsi qu'un épilogue sur Noa que j'ai adoré, je n'aurais pas espéré mieux ❤
Il n'y a rien à dire cette histoire est un coup de coeur et j'espère qu'elle vous plaira tout autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresque
  09 octobre 2017
Cette histoire est la première publiée par les Editions Elixyria et il faut reconnaître que cette première parution lance en beauté cette maison d'édition qui n'a pas fini de faire parler d'elle.
Emmanuelle se rend à un entretien d'embauche pour devenir secrétaire médicale dans un cabinet de gynécologie où le père et le fils sont associés.
Dès son arrivée, on lui explique ce que l'on attend d'elle : qu'elle soit compétente bien sûr mais surtout Emmanuelle doit être dotée d'une force de caractère hors du commun.
En effet, tandis que le Docteur Clément père est agréable et respectueux, on ne peut pas en dire autant de son fils le Docteur Robin Clément. Il est exigeant, ne tolère aucune erreur, froid, antipathique, arrogant... un patron tellement désagréable que les secrétaires défilent, certaines ne restent pas plus que quelques heures avant de s'enfuir en courant et en pleurant.
Il faut donc une assistante administrative qui arrive à tenir tête à ce médecin continuellement insatisfait, quelqu'un qui n'aura pas peur de le remettre a sa place.
En premier lieu Emmanuelle va être jugée trop gentille, mais elle va vite nous faire changer d'opinion notamment quand elle va oser se dresser devant Robin Clément et son impolitesse.
Tout compte fait notre héroïne va peut-être être de taille à affronter un patron tyrannique, seul l'avenir nous le dira....
Emmanuelle, en plus de cacher un caractère de feu, à un autre petit secret. Une personne comble quotidiennement sa vie et elle ne va pas avoir peur de se battre ni de mentir pour que ce petit être ait tout le bonheur qu'il mérite.
Attention moment attendrissant et plein d'amour en vue, c'est ce qui vous attend lorsque vous allez découvrir le quotidien de Emmanuelle.
Alors qu'elle croyait pouvoir enfin s'en sortir, même si on prend en compte son boss caractériel, Emmanuelle va entendre une conversation qui ne va pas la ravir. Elle va découvrir que le fameux Docteur Robin a de mauvaises intentions envers elle. Il souhaite, sans ménagement, se débarrasser de la jeune femme, de sa grande gueule et de sa taille 48.... il a été un peu fort sur ce coup là!
Robin Clément est aussi séduisant qu'il est odieux, j'ai eu envie de le gifler une paire de fois je ne vais pas le cacher!
Il est aussi glacial que Emmanuelle est chaleureuse.
Entre eux les dialogues sont froids, Robin joue avec l'impatience de Emmanuelle, s'attendant à ce qu'elle craque à tout moment mais non elle tient bon!!
Et lorsque l'histoire prend un nouveau tournant à cause d'une pulsion que, ni nous, ni Emmanuelle ne voyons venir, on ne peut que ce poser la question si Robin va se montrer sous un meilleur jour ou si au contraire il ne va pas jouer à un nouveau jeu.
Et pour notre plus grand plaisir le récit va prendre une vitesse supérieure qui va le rendre encore plus Addictif!
Arrivée à la moitié du roman, j'étais encore incapable de deviner ce qui allait se passer. L'auteure a mis plusieurs possibilités et plusieurs choix en jeu autour de son héroïne, qui va, malgré elle, se rendre compte que tout n'est pas une question d'apparence.
Robin va devenir de plus en plus détestable et un autre personnage va apporter une petite lumière en plus dans le quotidien de Emmanuelle qui va souvent être torturée par ses doutes, essayant de faire les meilleurs choix possibles.
Ce dont elle est sûr, c'est qu'elle cherche une relation stable et non pas une relation juste pour calmer des pulsions charnelles qui ne la mèneront nulle part, mais plus facile à penser qu'à faire.
L'ensemble de l'histoire est très attractif, l'héroïne est pétillante, l'auteure nous surprend en mettant plusieurs éléments sur notre chemin afin de nous faire douter sur le dénouement final et ça marche!
Sa plume est fluide et moderne, elle m'a tout de suite plu. Cette histoire m'a fait vivre une superbe parenthèse littéraire!
Bon je n'aurais pas été contre le fait d'un point de vue masculin, ni contre un épilogue rallongeant cette fin que j'ai trouvé un peu courte... mais ça ne change en rien mon avis général 😉

Venez vous plonger dans le quotidien de Emmanuelle et venez découvrir son choix final qui va à jamais changer sa vie
Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Naheiko
  02 septembre 2020
J'ai adoré cette lecture, je l'ai lu une fois en ebook, j'ai dû l'acheter en format papier et je l'ai relu direct en une soirée !
On suit Emmanuelle une jeune femme qui a dû, pour son âge, prendre en main sa vie très rapidement, tout le monde lui a tourné le dos sauf sa meilleure amie Marla, à cause de son petit miracle.
Elle décide de postuler à une offre d'emploi, secrétaire médicale, elle est prête à tout pour avoir ce job.
Mais c'est sans compter sur l'un des docteurs, Robin Clément, qui va lui faire vivre un enfer et tout faire pour la pousser à bout, il suprême tête à claques à la gueule d'ange. Emmanuelle n'est pas au bout de ses peines avec lui, mais elle n'a pas dit son dernier mot.
Pour les personnages : Emmanuelle a un sens de la repartie d'enfer ! J'ai tout de suite aimé son personnage, avec toutes les galères qu'elle a eux, elle essaye de s'assumer seule, et de trouver un emploi pour répondre rapidement aux besoins de son foyer.
Les altercations avec le docteur Robin mon fait extrêmement rire, elle lui tient tête, et cela, ne plaît pas du tout à ce docteur, qui a l'habitude qu'on lui dit amen à tout.
D'ailleurs, ce docteur parlons-en ! Qu'est-ce qu'il a pu me sortir par les yeux avec certaines de ses répliques ! Mon dieu, j'avais envie de le zigouiller, de le taper avec une poêle, de lui fouetter les petits orteils !! (Bon ok je me calme ... 😂) Mais quel mec arrogant ! Heureusement qu'Emmanuelle est là pour lui ouvrir quand même les yeux, il n'y a pas que sa petite personne. Bref, je vous rassure, je l'ai bien aimé à la fin 😂.
Pour l'histoire, je la trouve très bien écrite. La plume de l'auteure est addictive à souhait. C'est peut-être juste une romance (Comme diraient certains qui en ont lu des tonnes), mais on passe par plein d'émotion, dès que j'ai refermé le livre, j'ai eu un sourire niais sur le visage. J'étais tellement accroché à l'histoire d'Emmanuelle, à tout ce qu'elle a fait pour s'en sortir, que quand j'ai vu cette fin, j'étais tellement heureuse pour elle, que je me suis marrée toute seule (Non je ne suis pas folle, je suis parfaitement saine d'esprit...Enfin je crois 😂).
En bref, si vous n'avez toujours pas lu ce livre, je vous le conseille, vous passerez un très bon moment lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   09 octobre 2017
- Docteur Robin Clément, voici notre nouvelle secrétaire, Emmanuelle Mareau, me présente Candys avec un professionnalisme étonnant.

Une main tendue entre dans mon champ de vison. Je n'ai pas d'autre choix que de me redresser, la serrer et regarder pour la première fois ce tyran dans les yeux. Et là, le choc. Le sol se fissure sous mes pieds et je tombe dans une crevasse béante. Deux yeux verts me sondent avec dureté. En face de moi se trouve le sans-gêne de l'autre fois. Celui à qui j'ai volé le café. Je déglutis péniblement, et mon malaise lui extirpe un sourire de contentement. Il serre ma main de manière exagérée.

- Dois-je souhaiter la bienvenue à une personne qui ne fera jamais ses preuves et qui va disparaître à la moindre difficulté? Lance t-il sur un ton arrogant.

Il est sérieux? Il attaque d'entrée de jeu?

Décidément ce type est dénué de savoir-vivre. La satisfaction se lit dans ses yeux clairs, et c'est bien ce qui me hérisse les poils.

- On ne se débarrasse de moi si facilement, dis-je en me raclant la gorge pour trouver une voix correcte.

- Exactement comme la mauvaise herbe! réplique t-il en me jetant un regard meurtrier.

Le vert de ses prunelles est encore plus beau que dans mes souvenirs. Sa barbe de quelques jours, parfaitement entretenue, lui confère un charme attendrissant qui contraste avec son air sévère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NaheikoNaheiko   02 septembre 2020
- Je vous déteste de compliquer ma vie, soufflé-je.

- Nous nous détestons donc mutuellement, ça devrait faciliter notre relation.

Notre relation?

Vient-il réellement de dire ça. J'en reste pantoise, en position "carpe".
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 septembre 2017
Mon fils est exigeant et ne tolère aucune erreur. Mettre de l’eau dans son vin n’est pas une pratique à laquelle il aspire. Je recherche donc une personne capable de lui tenir tête avec respect. Il a besoin d’une assistante administrative qui n’est pas peur de le remettre à sa place tout en se rendant indispensable !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 septembre 2017
Je crois avoir deviné à quel jeu il veut s’adonner. Je ne sais pas si je vais être capable de le suivre. Faire l’hypocrite, la carpette, me laisser marcher dessus ne fait pas partie de ma personnalité. Avant, oui, mais en devenant maman, j’ai comme pris une dose de caractère.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 septembre 2017
Quand une phrase débute par « écoutez », « il faut que je vous parle » ou « promettez-moi de ne pas vous énerver », ça annonce toujours une suite déplorable. Le malaise qui me trouble m’agace et fait monter l’adrénaline. Je lève la main pour tuer dans l’œuf sa tirade.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : maternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1160 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre