AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Gaz - Plaidoyer d'une mère damnée (7)

viou1108
viou1108   14 mars 2020
Aujourd'hui tout le monde est humoriste.
La plus grande réalisation de notre civilisation occidentale? Eh bien, si on en croit nos penseurs les plus populaires, c'est notre humour. Notre baume miracle, notre ciment, notre solution finale. Avant, ce qui nous rendait égaux, c'était la mort, surtout si elle venait sous la forme d'une épidémie. Aujourd'hui, c'est l'humour. "Si nous apprenions à rire un peu plus les uns avec les autres, rire de tout, le monde irait mieux."
Attention, ça, ce n'est pas pour rire. On dit ce genre de chose avec le plus grand sérieux. C'est le côté absurde de l'humour. Plus on en parle, plus ça devient ennuyeux.
Et prétentieux.
La philosophie, le débat, l'introspection? Plus nécessaires. Nous avons les blagues de calendrier. La colère, l'humiliation, le manque. L'injustice, la pauvreté? "Apprenez enfin à en rire, les gars, les problèmes seront déjà à moitié résolus."
La perte et le deuil. L'horreur. Les sentiments de culpabilité, la honte, les reproches qu'on s'adresse. "Il faut apprendre à t'en moquer, ma fille."
"Il n'existe rien qu'on ne puisse éliminer par le rire."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
viou1108
viou1108   22 mars 2020
Evidemment il y a, comme on dit, des "facteurs d'influence extérieure". Mais lesquels? "Personne ne se radicalise tout seul"! C'était écrit dans le journal d'hier. Le titre de la page d'opinion. Ca me fait une belle jambe, ce genre de cliché.
Il n'y a qu'une question qui me ronge, qui me bouffera toute ma vie. Pourquoi lui et pas tant d'autres? [...]
Pour un pays, un système, un régime, c'est facile. On peut déchoir quelqu'un de sa nationalité et se dire, ou faire semblant de croire, que le problème est réglé. Mais le contexte qui a formé ce quelqu'un? On ne peut jamais le connaître dans les détails.
Mais on ne peut pas l'ignorer non plus.
Parce que ce serait nier à l'avance toute responsabilité et y échapper. Trop facile! Et alors, par la suite, qu'est-ce que je devrais dire? Que je ne suis pas sa mère? Et tout le monde serait content? A l'idée qu'un tel monstre n'avait pas de mère, en réalité? Et qu'il ne méritait pas d'en avoir une?
Je trouve que ce serait une lâcheté. Je chéris mes doutes, j'admets mes fautes, j'assume mes manques. Même si j'ignore en quoi ils consistent. Il ne me reste pas grand-chose d'autre.
Et je ne sais ce que je crains le plus. Que ses actes soient effectivement dus à quelque chose dont moi, je serais l’origine. Des frustrations, des traumatismes, que sais-je encore? Ou alors que je sois entièrement étrangère à tout cela. Que rien de ce que je lui ai apporté ne l’ait arrêté ou même freiné.
C'est cette dernière hypothèse qui me semble le verdict le plus dur.
Après toute la peine que je me suis donnée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Pirouette0001
Pirouette0001   14 avril 2016
Les jeunes de mon temps, ils étaient nourris des connaissances d'un plus âgé. De quelqu'un qui s'était forgé sa propre expérience au fil du temps, avec les choses qu'ils avaient vécues. Et maintenant ? Un morveux de dix ans doit expliquer aux plus de quarante ans comment fonctionne leur smartphone.
Et avec les plus de cinquante ? Il n'essaie même pas.
Commenter  J’apprécie          60
krzysvanco
krzysvanco   11 avril 2016
Ce garçon aurait pu devenir n'importe quoi. Littéralement.
Les faits l'ont hélas demontré.
Commenter  J’apprécie          60
Yuyine
Yuyine   24 juillet 2016
Et je ne sais ce que je crains le plus. Que ses actes soient effectivement dus à quelque chose dont moi, je serais l’origine. Des frustrations, des traumatismes, que sais-je encore? Ou alors que je sois entièrement étrangère à tout cela. Que rien de ce que je lui ai apporté ne l’ait arrêté ou même freiné.
Commenter  J’apprécie          40
krzysvanco
krzysvanco   11 avril 2016
J'ai horreur des états d'âme romantiques quand les balles sifflent tout autour. Toute cette aura de mâles indomptables, en compétition ouverte dans la cruauté et l'esprit de sacrifice.
Commenter  J’apprécie          30
krzysvanco
krzysvanco   11 avril 2016
D'ailleurs, foutre sa vie en l'air fait partie du tableau. "Live fast, be radical, die young." Ce sont les lois de qui, ça ? De Mahomet ou du rock'n'roll ?
Il peut bien y avoir des tas de crises bancaires dans le monde, notre civilisation ne connaît qu'un seul moyen de paiement, pour rétribuer celui qui est jeune et sans fortune. La célébrité. Être connu, pour n'importe quoi, mais être connu. Le glamour est notre valeur la plus sûre.
Même s'ils n'ont pas un rond, nos stars, nos éphémères, ce sont eux les vrais nouveaux riches.
Commenter  J’apprécie          30


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox