AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266061399
Éditeur : Pocket (29/04/1994)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 251 notes)
Résumé :
Les Indes. Août 1947 : les derniers jours du plus grand rêve : l'Empire britannique des Indes. Les personnages de Kipling, les lanciers de Bengale, les chasseurs de tigres, les féroces guerriers pathans de la frontière indo-afghane. Les clubs « pour Blancs seulement. »

Les Indes. Quatre cents millions d'hommes fous de Dieu arrachant leur liberté un jour maudit par les astres. Gandhi, un prophète à demi-nu qui rassemble un continent et chasse l'Anglete... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  22 juillet 2012
En 1976, « Cette nuit la liberté » est le quatrième volume né de la collaboration de Dominique Lapierre (le français) et Larry Collins (l'américain) ; après « Paris brûle-t-il ? », « Ou tu porteras mon deuil », et « O jérusalem ». Quatrième best seller.
Dominique Lapierre et Larry Collins nous entraînent cette fois dans l'Inde profonde, celle de l'époque de la colonisation Anglaise finissante où se côtoient des Anglais de l'Empire des Indes chasseurs de tigres et des maharajas… mais aussi quatre cents millions d'indiens aspirant à la liberté.
Au beau milieu de tout ça, le mahatma Gandhy et Lord Mountbatten… Nehru… et le fantôme de la reine Victoria…
On connaît tous la fin : Gandhy sera assassiné et Lord Mountbatten ne parviendra pas à éviter la partition du pays et la création d'un nouvel état : le Pakistan… Mais le souhaitait-il vraiment ?
"Cette nuit la liberté" : le formidable récit de la décolonisation des Indes, bien plus fort qu'un roman… puisque c'est la « vérité » historique qui est retracée ici, même si pour les besoins du genre, elle est parfois un peu romancée.
Malgré tout, un formidable dépaysement et un ouvrage indispensable à tous ceux qui se passionnent pour le sous-continent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ericbo
  20 mars 2017
Je me souviens d'avoir lu ce livre il y a une trentaine d'années. J'étais alors fasciné par le Mahatma Gandhi et la non-violence, sa détermination face à l'empire britannique. Il me semble que les auteurs ont respecté les faits historiques, et l'on suit agréablement le processus de l'indépendance de l'İnde, du Pakistan et Bangla-Desh.
Un livre très intéressant sur cette periode historique que l'on connait peu en France. Lecture que l'on peut compléter par le film Gandhi, d'Attenborough.
Commenter  J’apprécie          232
bookaure
  13 juillet 2012
Une fois de plus je termine un ouvrage de Dominique Lapierre complétement conquise.
Cette nuit la liberté raconte l'épopée qu'a été la conquête de l'indépendance pour cette Inde colonisée par les Anglais.
L'année 1600 marqua le commencement de l'Empire des Indes, avec l'arrivée du premier anglais. En 1773, les Indes passent sous le contrôle direct de la Couronne britannique. Suivent alors deux siècles de colonisation...jusqu'à cette année de 1947.
La première colonie britannique est alors une véritable poudrière, la marche vers l'indépendance apparait comme inéluctable et doit se faire rapidement afin de limiter l'explosion. Lord Mountbatten sera chargé du côté anglais, en sa qualité de vice-roi des Indes, de mener à bien cette mission, et de conduire les négociations avec ses homologues indiens: Gandhi, guide spirituel, vif défenseur d'une Inde unie, Nehru, représentant du Congrès et de l'Inde des Hindous, Jinnah représentant de la Ligue musulmane.
Sous la pression, l'indépendance de l'Inde sera négociée en quelques mois, avec pour résultat la Partition, cauchemar de Gandhi, qui voit la séparation du vaste empire en une Union indienne d'une part, et le Pakistan d'autre part. Obligation est alors faite aux Musulmans de l'Inde de rejoindre le Pakistan, et aux Hindous des régions pakistanaises de rejoindre l'Inde, ce qui causera un des exodes les plus importants de l'Histoire pour un seul pays, ainsi qu'une tragédie incomparable: les deux partis se livreront à des massacres sans précédents.
Jusqu'à sa mort le 30 janvier 1948, qui marque aussi le point culminant de cet affrontement, Gandhi tentera tout pour ramener son peuple à la raison.
Dominique Lapierre possède un grand talent pour pour sublimer L Histoire. Il réussit à rendre chaque personnage, chaque acteur important, en donnant grâce aux détails et au anecdotes qui ne manquent de nous lier à eux.
En outre le récit est extrêmement bien documenté, ce qui nous permet d'acquérir de réelles connaissances sur cet épisode de l'Histoire, tout en nous divertissant: on découvre avec amusement la démesure de la vie des maharajas, on lit avec émotion ce qu'a été la grande Armée des Indes et l'histoire de son démantèlement, on partage les joies occasionnées par la Déclaration de l'Indépendance, on est pris par les témoignages poignant des situations absurdes qu'a créé cette Partition....en résumé, on s'ennuie jamais.
Le seul bémol que j'aurais à mettre, est peut être que j'ai senti parfois un trop de parti pris pour les Anglais, décrits comme de "bons" colonisateurs, ayant tout de même apporté la paix et la civilisation à cette région du monde, et ayant tout fait pour que cette décolonisation se fasse dans les meilleures conditions...
Vous aurez donc compris que je conseille vivement cette lecture, pour apprendre davantage sur ce pays magique qu'est l'Inde, tout en s'embarquant pour une aventure extraordinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
zorazur
  21 janvier 2012
Cette nuit la liberté, c'est l'épopée de l'indépendance de l'Inde, depuis les premiers mouvements de révolte contre l'occupant anglais, jusqu'à l'assassinat de Gandhi.
C'est un tour de force de la part des auteurs. On ne s'ennuie pas un instant, on en redemande, on voudrait que cela ne finisse jamais. On redécouvre l'histoire de cette période d'une incroyable densité, on fait connaissance de personnages inoubliables, on croise Gandhi, Nehru, Ali Jinnah, Lord Mountbatten, Patel, on s'accroche à leurs combats, on espère avec eux et on souffre avec eux. L'enfermement, les prisons, les échecs, les violences, les injustices, mais toujours l'espoir immense que l'Inde sera libre.
Et c'est l'Inde. Celle de la misère et de la corruption, des castes et des injustices. Des campagnes miséreuses et des extravagances inimaginables des maharadjahs. L'Inde à l'histoire si ancienne qu'on ne sait plus d'où viennent les textes sacrés que l'on connait par coeur. L'Inde aux constructions délirantes, symboles de l'amour fou, de la gloire éternelle, de la recherche d'éternité. L'Inde surpeuplée où l'on parle 800 langues et où l'on prie 18 millions de dieux.
Rien n'est omis de tout le processus qui a conduit à l'indépendance. La volonté et l'abnégation de quelques hommes, les convictions inébranlables, les erreurs commises par les uns ou les autres, jusqu'au choix de la date de l'indépendance, erreur fatale. Les massacres parmi les plus monstrueux de l'Histoire auxquels a conduit la partition.
Et du début à la fin de ce livre inoubliable, le personnage de Gandhi, et on ne peut s'empêcher de citer Einstein "Les générations qui nous suivront auront du mal à croire qu'un tel homme ait un jour marché sur cette terre".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Wyoming
  26 avril 2018
Grande fresque de Lapierre et Collins sur l'avènement de l'indépendance de l'Inde. Des personnages historiques qui sous leur plume revêtent toute leur dimension : Gandhi, "ce fakir à demi-nu" selon Churchill, Lord Mountbatten, Nehru, Jinnah le vainqueur du Pakistan, et tout ce peuple indien, ces maharanis et leurs privilèges, et, bien sûr l'espoir de ces 400 millions d'indiens.
Le livre est superbement documenté et se lit comme un roman. C'est certainement le moyen idéal de découvrir cette transition formidable survenue en 1947.
Commenter  J’apprécie          71
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
WyomingWyoming   21 mai 2019
L'impressionnant cône blanc du Nanga Parbat s'encadra dans les hublots de l'avion. Il dardait vers le ciel son vertigineux sommet de huit mille mètres dominant orgueilleusement les autres pics. Sur tout l'horizon, les passagers pouvaient admirer les parois enneigées de l'une des plus grandes chaînes montagneuses du monde, l'Hindu-Kush, formidable rempart séparant le sous-continent indien de l'immensité des steppes russes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
WyomingWyoming   21 mai 2019
L'arche dresse son arrogante masse de basalte jaune sur le promontoire qui domine la rade de Bombay. A l'ombre de sa voûte se mêle un monde étrange de charmeurs de serpents et de diseurs de bonne aventure, de mendiants et de touristes, de hippies perdus dans la torpeur du rêve ou de la drogue, de vagabonds et de mourants rejetés par une métropole surpeuplée. Rares sont les regards qui s'élèvent pour lire l'inscription gravée sur le fronton de ce monument : "Erigé pour commémorer le débarquement aux Indes de Leurs Majestés Impériales le roi George V et la reine Mary le 2 décembre MCMXI."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   21 mai 2019
A dix mille kilomètres de Downing Street, dans un village du delta du Gange au-dessus du golfe du Bengale, un vieil homme s'allongea sur la terre battue d'une cabane de paysan. Il était exactement midi. Comme chaque jour à la même heure, il s'empara du sac humide qu'on lui offrit et le plaqua soigneusement sur son ventre. Puis il prit un second sac, plus petit, et le posa sur son crâne chauve. Ainsi étendu sur le sol, il semblait une fragile et insignifiante créature. Pourtant, ce vieillard de soixante-dix-sept ans ratatiné sous son cataplasme d'argile avait oeuvré plus que quiconque à abattre l'Empire britannique. C'était à cause de lui que le Premier ministre anglais venait d'être contraint d'envoyer l'arrière-petit-fils de la reine Victoria à New Delhi pour trouver un moyen de liquider la présence britannique aux Indes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   21 mai 2019
Pendant plusieurs décennies, l'adversaire britannique le plus acharné du vieil homme qui balayait patiemment les ordures de sa route avait été l'indomptable tribun de la Chambre des communes. Toutes ces phrases mémorables prononcées par Winston Churchill au cours de sa carrière pouvaient remplir un volume entier d'anthologie, mais peu d'entre elles avaient eu dans l'opinion une résonance aussi profonde que celle dont il s'était servi un jour pour décrire Gandhi : Ce fakir à demi nu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WyomingWyoming   21 mai 2019
En ce triste après-midi de février 1947, les membres de la Chambre des communes attendaient dans l'ombre glaciale et mélancolique de leur prestigieuse enceinte sans chauffage que le Premier ministre monte à la tribune pour prononcer l'oraison funèbre de l'Empire britannique. Sur les bancs de l'opposition trônait, comme une figure de proue, Winston Churchill, lourde masse granitique enveloppée d'un pardessus noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Dominique Lapierre (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Lapierre
Vidéo de Dominique Lapierre
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire de l 'Asie>Histoire de l'Asie du sud (22)
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1637 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..