AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alice Marchand (Traducteur)
ISBN : 2070631133
Éditeur : Gallimard (07/10/2010)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Micah a 17 ans et vit à Manhattan. Métisse, elle est d'allure androgyne et elle est, comme son père et sa grand-mère, une menteuse pathologique. Zach, son petit ami, a été assassiné. A cause de ses mensonges, certains la soupçonnent de ce crime, même ses parents, qui, depuis que leur fils Jordan est mort, ne lui témoignent plus leur amour. Mais Micah raconte qu'elle est en réalité un loup-garou.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Nelja
  15 juin 2015
Le personnage principal de ce roman, Micah, est aussi le narrateur, et est une menteuse ; c'est une lycéenne qui a toujours menti à tout le monde, sa famille, ses camarades de classe, ses profs. Mais elle promet aux lecteurs de dire toute la vérité cette fois... ou pas ? A propos de la mort de son petit ami Zach et tout ce qui s'est ensuivi.
On apprend vite à essayer de trouver tout ce qui est mensonge par omission, et on pense en avoir deviné la plus grande partie. C'est petit à petit confirmé, malgré des réticences... mais cela ne s'arrête pas là, y a-t-il d'autres mensonges qu'elle va finir par avouer ? Et aura-t-elle finalement dit toute la vérité à la fin ? Ou vraiment tout inventé ? Ou un mélange des deux ?
Le livre aborde des thèmes fantastiques (vrais ou fantasmés, on ne le saura jamais, comme souvent dans la littérature je suis pour "vrais") mais donne aussi une peinture vivante de sujets réels pas seulement les relations familiales mais aussi des sujets plus sociaux comme l'influence quotidienne des différences d'ethnicité ou de richesse dans un lycée.
Le style est parfois un peu relâché grammaticalement ou familier pour coller à la voix de l'héroïne. Il est aussi simple, mais incisif, pas fade du tout, aussi je n'ai jamais trouvé que c'était mal écrit.
J'ai beaucoup aimé. Même si je reste une peu frustrée par le concept de ne pas avoir une réponse claire. Ce n'est jamais entièrement résolu, car on n'a jamais de point de vue externe, mais au moins, on en a assez pour se forger une opinion cohérente, même si on ne peut pas la prouver, on ne reste pas dans un vide total.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lilimarylene
  25 mars 2011
Troublant. Ce roman est tout simplement troublant. Micah jongle avec la vérité sans relâche, et elle réussit à nous faire rentrer dans son jeu sans qu'on s'en rende compte, malgré son avertissement initial : elle est une menteuse, et une sacrée menteuse. On pense au début voir où tout cela va nous mener, on pense être dans une banale histoire policière façon ado (et un peu bizarre quand même), mais en plein milieu du livre, pan, une révélation nous tombe sur la figure comme une météorite (et je ne dirai rien à ce propos, hé hé !). Et ça change toute l'orientation du roman. Une façon carrément originale d'aborder un thème qui l'est moins (là encore, je serai une tombe !), j'ai été scotchée, je ne m'y attendais pas du tout. L'art de Micah est aussi de mentir à son lecteur, et sur des choses qu'on n'aurait jamais soupçonné. Comme elle le dit elle-même :
"Je voulais voir si vous alliez gober. Et oui.
Vous gobez tout, hein ?
Vous me facilitez trop la tâche."
Et jusqu'au bout, finalement, on reste dans ce malaise latent, celui de ne pas savoir où finit le mensonge et où commence la vérité. [Attention spoiler !] Et ce qui est stupéfiant, c'est cette fin, ouverte, qui laisse le choix au lecteur de croire ce qu'il veut entre les deux versions : celle de Micah, ou celle qu'elle nous propose dans les dernières lignes du roman (et que je soupçonnais d'être la chute, mais l'auteur a été plus astucieuse). C'est au lecteur de voir. Car finalement, il est impossible de savoir quand Micah a menti. Ou si elle ne se noie pas elle-même dans ses mensonges. [Fin du spoiler] La construction du roman est intéressante, entre des chapitres intitulés "AVANT" et d'autres qui s'appellent "APRES", et qui entourent la disparition de Zac, noeud de l'intrigue autour de laquelle tout se joue. Les flashbacks participent d'ailleurs au flou ambiant dessiné avec virtuosité par la petite menteuse. Flou, c'est le mot. Et Micah le sait :
"Il y a du vrai dans pratiquement tous mes mensonges. Vous l'aviez compris, non ?"
C'est donc un roman surprenant (et ce à plusieurs reprises), qui vaut vraiment le détour pour son originalité, et qui explore avec finesse l'art du mensonge. Une belle découverte. Sans mentir.
Lien : http://surlestracesduchat.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
linabdl
  03 septembre 2012
Je dois dire que le résumé, le titre et la couverture m'intriguait assez, alors j'ai tenté le tout pour le tout, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre ! Malheureusement, le résumé en dit beaucoup trop et résume les 3/4 du livre.
Micah est une menteuse compulsive. le jour où son petit ami est assassiné, tout le monde comme par la soupçonner.
J'ai vraiment du mal à poser des mots sur ce que ce livre m'a fait ressentir. Je n'ai pas accroché dès le départ, et je n'ai pas pu rentrer dans l'histoire à 100%.
Certes, le style de l'auteur est facile à lire et très accessible, mais l'héroïne est absolument détestable. Cynique, trop sûre d'elle, je n'ai pas pu me la voir !
La structure du roman est assez spéciale, entre flash-back et moment présent, il faut suivre !
Autre point qui m'a dérangé : la familiarité et le manque de négation. C'est toujours « y a pas » au lieu de « il n'y a pas ». Dérangeant.
Je ne saurai pas quoi dire d'autre. Je conseille aux éventuels lecteurs de le lire, pour se forger leur propre avis car je sais que certaines personnes ont adoré. Dommage que ce ne fût pas mon cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
manguy
  08 juin 2017
J'ai trouver ce livre moyen.
Micha est une menteuse compulsive, elle décide de nous dire toute la vérité sur sa vie.
La couverture m'a intrigué alors, je l'ai emprunter. Et je ne m'attendait pas à ça ! Positivement mais aussi négativement.
Déjà tout tourne autour de la mort de Zack (un peu étrange d'ailleurs) et puis ce qui m'a le plus ''perturbée'' c'est qu'a chaque paragraphe il y a des ''Avant'' et des ''Après'', des ''Ma famille'',... et on saute dans le temps on le retourne, et... ça m'embrouille ! du coup j'étais totalement perdue à des moments : On est avant ? Après ? de quoi on parle ? C'est quand ça ?
Et dans le dernier chapitre elle corrige des choses car elle n'a pas pu s'empêcher de mentir, donc c'est un peu confus pour ma part. Ce qui a malheureusement et inévitablement dépeint sur l'histoire que du coup je trouve moyenne...
Au final le style est fluide et ça se lis vite, malheureusement c'est très très confus !
Commenter  J’apprécie          50
stef74
  19 septembre 2015
Troublant, ce roman, une fois terminé dérange, non interroge... Pourquoi Micah ment-elle tout le temps ? QU'est- ce-qui est vrai au final dans toutes ces pages ? Rien car c'est un roman de fiction, pas une histoire vraie de toute façon... Mais c'est embêtant de ne pas savoir exactement...
Vous êtes très forte Justine, car oui on oublie que c'est un roman, une histoire qui nous est racontée... Merci pour ce bon moment de lecture, Micah est parfaite avec tous ses défauts, le ton est juste. Un coup de coeur pour moi.
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   26 janvier 2012
Entre deux préceptes, « le loup ne mord pas le loup » et « l’homme est un loup pour l’homme », l’auteure, au moyen d'un style nerveux, haletant, nous entraîne dans un dédale de sensations, de sentiments, de questions et de perceptions jubilatoires.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   24 mars 2011
Pourtant, ce n'est pas le pire danger quand on est une menteuse. Oh, non. Ce qui est bien pire que de se faire griller, que leur sentiment d'avoir été trahis, c'est quand tu commences à croire à tes propres mensonges.
Quand tout se confond.
Tu perds le fil de ce qui est vrai et de ce qui l'est pas. Tu commences à avoir l'impression que tu recrées le monde avec tes mots. Tes mensonges deviennent plus bizarres, plus tordus et plus énormes encore, ils dépassent les mots, ils forment un monde, ils deviennent la réalité.
Tu te sens puissante, invincible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
manguymanguy   01 mai 2017
Moi, je suis indécise, coincée quelque part entre les deux, comme pour tout : Je suis à moitié noire et à moitié blanche; à moitié fille et à moitié garçon ; et j'ai eu droit à une demi-bourse.
Je suis à moitié tout.
Commenter  J’apprécie          60
PLUMAGILEPLUMAGILE   28 octobre 2010
Pete regarde par la fenêtre. Il est resté comme ça sans bouger depuis qu’on a quitté New York et qu’on a commencé à voir un vrai paysage de campagne. Décidément, il lui manque un quart d’heure de cuisson !
Commenter  J’apprécie          40
PLUMAGILEPLUMAGILE   28 octobre 2010
-Ote-moi ce sourire ! a gueulé papa. J’ai tâché de ne pas rigoler. Il avait jamais dit ce genre de trucs : « Jeune homme » ou « ôte-moi ce sourire ». On aurait cru qu’il citait un vieux manuel du parent en colère.
Commenter  J’apprécie          30
PLUMAGILEPLUMAGILE   28 octobre 2010
*Inventer des bobards, c’est une chose ; quand c’est eux qui te réinventent, c’est une autre affaire.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Justine Larbalestier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Justine Larbalestier
Une rencontre avec Justine Larbalestier autour de "Menteuse" .Australienne vivant à New York, épouse de Scott Westerfeld, Justine Larbalestier est l'auteur de "Menteuse", son premier roman publié par Gallimard Jeunesse. Nous l'avons rencontrée lors de son dernier passage à Paris. Elle nous parle de son roman, de New York, de la littérature pour adolescents et de l'écriture.
autres livres classés : mythomanieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Justine Larbalestier (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Menteuse

Comment s'appelle l'héroïne?

Micha
Mika
Micah
Mica

15 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Menteuse de Justine LarbalestierCréer un quiz sur ce livre