AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366391102
Éditeur : Valentina (08/12/2014)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Un jour, on m’a dit que ce pouvoir exacerbé qui grandissait en moi ne pouvait plus être caché. Pour le bien de toutes les espèces opprimées, je me devais d’être une initiée.

Lilith, fille de paysan, vit en autarcie dans un village reculé, mangé par les superstitions et les cultes de divinités. Obligée de dissimuler sa vraie nature, elle reçoit un jour la visite d’un homme très singulier, qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Colombedelesperance
  27 mars 2015
Bon, ne faisons pas traîner cette chronique que j'ai réellement envie de bien rédiger. Plus qu'à prier pour que le rendu final soit à la hauteur du bouquin !
Pierre de Lune 1 nous fait partir dans un autre monde de fantasy dans lequel nous faisons la connaissance de Lilith, une enfant de neuf ans un peu particulière. Elle possède en effet des pouvoirs que les autres ne doivent jamais découvrir… et elle se cache, jusqu'au jour où un Abel vient la chercher pour l'emmener à Sanshee, le seul endroit où elle sera en sécurité et où elle pourra apprendre à se développer. Lilith est pourtant encore loin d'imaginer que ce n'est là que le début d'une longue épopée qui prendra plusieurs années. Sa vie en sera à jamais changée.
Bon, je sais, mon résumé est à nouveau suuuuper nul. Désolée, Laëtitia ! Il y aurait tellement de choses à résumer encore, à dire, parce qu'en 600 pages, je peux vous assurer qu'il y a de quoi raconter !
Lorsque j'ai replongé le nez dans Initiée, je savais que j'allais lire une histoire d'une grande qualité. J'ai en effet eu la chance de pouvoir lire déjà une fois le roman auparavant, mais d'une façon qui ne m'avait pas permis d'en profiter au maximum. Toutefois, je peux vous assurer que ces derniers jours, j'ai dégusté l'histoire, la plume, et tout ce que renferment les pages de ce roman des Editions Valentina.
Honnêtement, ici, je ne sais pas quel point aborder en premier. Tout me vient d'un seul coup, et faire le tri des informations devient compliqué.
Parlons du fait que si l'histoire commence sur une Lilith de 9 ans, le lecteur n'en est nullement incommodé, puisque, dès les premières pages, on sent une maturité dans la plume, dans les actions, dans… dans à peu près tout, en fait. Très vite, on perçoit la magie du récit, et on est embarqué dans quelque chose de merveilleux.
Ahin, je vous promets que c'est vrai. La plume de Laëtitia L. Laridon est juste… époustouflante ! Pour un premier roman, c'est juste incroyable ! Il y a beaucoup de narration, cependant, le récit ne devient jamais pesant ou ennuyant. On reste collé aux lignes, profitant de chaque mot, puisque l'on a l'impression que l'ensemble a été soupesé, avec des termes précis et permettant au lecteur de se représenter encore mieux l'univers qu'elle a façonné.
Parce que oui, l'univers que l'on découvre, nouvel univers de fantasy, est lui aussi subjuguant ! Les différents peuples que je ne connaissais pas, la magie qui coule en eux, les traditions, les… terres, les… pff, je vais finir par vous spoiler quelque chose et ça me gênerait. Ce roman renferme une richesse incroyable !
Il en va de même pour les personnages : Lilith est une jeune fille qu'on ne peut qu'apprécier ! Bien sûr, elle est imparfaite, sauf que c'est aussi ce qui la rend si attachante. Elle fait des erreurs, parfois consciemment, elle est butée, aussi, mais forte et pleine d'amour, de valeurs. C'est le genre de héros auquel on aimerait ressembler et que vous prenez plaisir à suivre, quoi qu'il arrive.
Ensuite, il y a les personnages secondaires comme Douce, Ismeline, Sando et Kalenken… Ces deux derniers me plaisent énormément, tout comme les deux premiers, en fait. L'histoire ne serait pas la même sans eux, et ils apportent une note de caractère au roman. Chaque personnage semble réellement travaillé, chacun possédant une personnalité unique.
Il en va de même pour Melhen et Mutiane, qui ont une place importante dans le roman et pour Lilith. Je dois admettre là aussi qu'ils remportent mes suffrages, même si tous les deux ont parfois su m'irriter assez savamment. J'aime bien Melhen, moi, même s'il ressemble de temps en temps à un ours mal léché !
De fait, je pourrais l'opposer à quelqu'un d'autre, ce dont je m'abstiendrai, pour ne pas spoiler. Sauf que j'ai une légère préférence pour Melhen, à la fin du bouquin. On ne peut pas tellement les comparer, mais même…
Enfin bref, vous pensez bien que si je vous parle de personnages, c'est qu'il y a des relations qui se nouent plus ou moins facilement et que l'on peut trouver toute une palette de sentiments dans le roman. J'ai trouvé qu'ils étaient réellement très bien décrit, qu'il s'agisse de la douleur, de la joie, du deuil, de la colère… au travers de Lilith, peu de choses nous restent étrangères et même si le récit est à la troisième personne du singulier, je n'ai eu aucun mal à me mettre à la place de la jeune fille. (non, mais quand j'aime, je le dis, et là je suis en train de vous taper un roman sur le roman et j'en suis fière !)
Le lecteur pourra aussi constater, parmi toutes ces qualités qui feront saliver bon nombre des lecteurs n'ayant pas déjà succombé au charme d'Initiée, que les valeurs sont présentes tout au long de ce premier tome. de diverses manières, dans différentes situations, elles ressurgissent et apportent aussi quelque chose de beau au bouquin, j'aime vraiment ça.
Je pourrais continuer et bavasser encore des heures, j'espère que vous le deviner. Sauf qu'il faut bien que je me freine…
En conclusion, le premier tome de la saga Pierre de Lune commence réellement sur les chapeaux de roue, avec une plume tout simplement géniale, très mûre et travaillée ! Vous plongerez dans une histoire où même si les actions ne s'enchaînent pas immédiatement, chaque temps décrit est utile pour fonder un univers extrêmement riche et empreint de magie. Aux côtés d'une Lilith forte et pourtant imparfaite, vous découvrirez une intrigue très intéressante, à tendance addictive sur la fin, et vous voyagerez bien loin de votre quotidien.
J'aimerais lire des romans comme celui-ci bien plus souvent, si vous voulez mon avis ! J'espère que ma chronique saura donner envie à ceux qui me liront, parce que ce roman vaut largement la peine qu'on se jette sur lui et qu'on le dévore ou qu'on le lise lentement pour en profiter pleinement ! Ce sera donc un 19/20 pour moi et un énorme bravo à Laëtitia L. Laridon !
PS : cette couverture est juste ma-gni-fique et tellement en accord avec le livre ! *-*
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire-une-passion
  25 juillet 2015
Même si j'ai eu la chance de pouvoir lire et corriger ce roman bien avant qu'il ne soit édité, je tenais vraiment à le relire en tant que lectrice et non bêta. Pouvoir le tenir dans mes mains était vraiment quelque chose de plus réel et je suis vraiment contente que le rêve de Laëtitia L. Laridon se soit exaucé.
Lilith est une jeune fille de neuf ans qui vit auprès de son père. Sa mère étant morte l'année précédente, elle doit survivre à cette perte et la seule présence de son père l'y aide beaucoup. Mais elle n'est pas une petite fille comme les autres. Très solitaire et ne voulant pas d'amis, elle possède aussi le don de guérir autant les humains que les animaux. Tout pourrait aller bien , si ce fameux don était accepté de tous. Malheureusement, elle se doit de le cacher pour avant tout protéger sa vie et celle de son père. Mais une visite inopportune d'un homme lui disant qu'il sait qui elle est et qui peut l'aider va irrémédiablement changer sa vie. La voici donc partie sur les traces de sa naissance et découvrir qui elle est réellement.
Vous vous doutez bien que j'ai aimé ce livre, non ? C'est même l'une de mes plus belles découvertes livresques ! Malgré le fait que ce soit une relecture, je peux vous dire que j'ai pris autant de plaisir à le relire, si ce n'est même plus. Exit la bêta, bonjour la lectrice qui peut profiter pleinement de la découverte. En plus de cela, j'ai redécouvert des passages que j'avais oubliés, en sachant que le tome 2 est encore bien ancré dans ma tête. Ça dont été un plaisir pour moi de retrouver Lilith aussi jeune et de pouvoir constater son évolution à travers le temps et les retournements de situation. Ça change complètement la donne, je peux vous le certifier !
L'auteure a sa façon à elle de nous montrer son sadisme. Même s'il est moins exacerbé que certains auteurs qui nous font souvent peur, elle a de simples mots qui ont un certain impact et qui montrent que ses personnages sont voués à souffrir comme tant d'autres. Même s'il est vrai que ce premier tome est un tome d'introduction, il en ressort une chose évidente : une fois commencé, vous ne pourrez plus le lâcher et vous crierez au scandale de ne pas avoir la suite à portée de main. Certes, le nombre de pages peut faire peur à certains, mais je vous rassure, vous en redemanderez et trouverez justement qu'il y a peu de pages.
Ce que je salue particulièrement, c'est le fait que l'auteure connaisse sur le bout des doigts ses personnages. Même si je commence moi aussi à les apprivoiser, j'ai sursauté bien des fois à l'annonce d'un nouveau point sur leur personnalité, ce qui rend le roman encore plus prenant et stressant. Chacun à sa manière cache bien des choses, qui sont révélées en temps et en heure, ce qui ne fait qu'attiser notre curiosité. L'auteure sait parfaitement comment nous appâter, ce qui rend la lecture d'autant plus addictive.
Concernant les personnages, je dois dire que je les aime tous, à un degré différent. Même si les méchants sont vraiment horribles et prêts à tout pour tuer et arriver en haut de l'échelle, on ne peut pas nier qu'ils ont un certain charisme qui aussi leur charme (malheureusement pour nous et les personnages). Quant aux gentils, je n'ai pas envie de vous détailler chacun d'eux, parce que... tout simplement, ils sont à découvrir dans leur entièreté par vos propres yeux. Si je les décris, j'ai peur que ça gâche un peu la magie de leur rencontre avec vous (parce que oui, vous allez lire ce livre, vraiment).
En relisant ce premier tome, j'ai eu tout le long de ma lecture l'impression de suivre un grand auteur avec plein de livres à son actif. Eh bien sachez que non, c'est son premier roman, ce qui me fait vous dire encore plus de vous le procurer. Les descriptions sont juste parfaites, sans trop ni moins, juste ce qu'il faut là où il faut. Chaque dialogue est étudié pour qu'il soit utile et non pas pour combler quoi que ce soit. Les rencontres que fait Lilith sont aussi très importantes pour son futur et les liens qu'elle crée, de vrais ancrages dans sa vie.
Comme je le disais plus haut, les actions ne sont pas si nombreuses que cela, mais l'auteure a trouvé un beau subterfuge pour qu'elles ne deviennent pas vitales : un suspense et une intrigue hauts en couleurs avec une plume autant efficace qu'incisive mais aussi d'une fluidité et d'une poésie qui vous fera craquer.
Un dernier point, et pas des moindres : la magnifique couverture que nous offre Tiphs est très représentative du contenu. Une couverture qui fait assurément craquer les gens, même ceux qui ne sont pas tellement fantasy !
En résumé, une relecture où j'ai pris énormément de plaisir. Retrouver les personnages dans leur jeunesse m'a permis de les apprécier encore plus (si c'est encore possible) à leur juste valeur et de redécouvrir leurs ennemis dans leur plus belle haine. Un univers riche, complet et très bien mené. Un suspense qui dure tout le roman et qui vous incite à ne plus le lâcher avant de l'avoir terminé.
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JeanneSelene
  16 mars 2015
Tout est présent dans ce premier tome pour permettre au lecteur de passer un agréable moment et ça a été le cas pour moi : une écriture le plus souvent fluide, des péripéties pleines d'imagination et des personnages sympathiques.
Malgré tout, je n'ai pas réussi à m'immerger totalement dans ce roman, j'en conclus que le problème vient de moi ! Peut-être un mauvais timing de ma part, tout simplement. J'ai réussi à identifier quelques éléments qui ont gêné ma lecture mais ils sont peu nombreux.
Le premier élément qui a ralenti ma lecture, c'est l'utilisation vraiment très fréquente de l'adjectif "petit". C'est un peu stupide et je pense que c'est juste parce que je sors d'une période de relecture/correction de roman : mon cerveau était légèrement bloqué sur ce fonctionnement... (On identifie toujours plus facilement les "erreurs" de ce type dans le texte des autres en plus, c'est comme pour l'orthographe... rageant, non ?!) Résultat, à chaque fois que je lisais ce terme (en général une fois par page voire plusieurs fois dans une même phrase de temps en temps), cela me sortait du récit et je devais faire un effort pour m'y replonger. Je pense que c'est pour cette raison que je n'ai pas réussi à éprouver une réelle empathie pour les personnages pourtant fort sympathiques. Vous voyez comme ça tient à peu de choses et combien c'est spécifique ! Vous n'aurez probablement pas ce souci.
Ensuite, c'est vrai que je n'aime personnellement pas plus que ça quand les chapitres ont un titre, je préfère découvrir tout au fil des pages que d'avoir un aperçu (même très limité) de ce qui risque de se passer. Ce côté "teasing" ne prend pas pour moi. le plus souvent, j'évite tout simplement de les lire du coup. :)
Un autre élément m'a un peu gênée, ce sont les réactions de Lilith. Elle est décrite comme une personne très mature et je l'ai pour ma part trouvée souvent impulsive et peu réfléchie. Encore une fois, je pense que chacun pourra éprouver les choses à sa manière !
[[[ATTENTION Spoiler : j'ai été surprise que Moira ne réagisse pas plus vivement à l'intervention de Chimère. Elle qui était si sceptique au début du récit au sujet des divinités]]]
J'ai beaucoup apprécié la dernière partie du roman avec l'arrivée du prisonnier... (Je ne dirai rien de plus, lisez... lisez et vous saurez !) Et j'ai également aimé la présence de Shae.
Un grand bravo aussi pour cette très jolie couverture qui incite vraiment à découvrir le livre.
Pour conclure, voici un roman que je conseille chaudement. Merci Laëtitia L. Laridon pour ce premier tome. J'attends la suite avec impatience !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sorcier
  22 mars 2017
Après plus d'un mois, j'ai enfin pu le terminer ! le 1er tome de Pierre de Lune ne m'a vraiment pas déçu.
D'entrée, j'ai été séduit par l'écriture de Laëtitia. Pour un premier roman, je trouve son écriture réfléchie, mature et très fluide. Les dialogues notamment sont très bien construits. À aucun moment je ne les ais trouvés barbants ou inutiles.
Ensuite, l'ensemble des univers qu'à crées Laëtitia m'a agréablement surpris. Certains d'entre eux sont dépaysants, et la magie qui les entourent est assez originale. Pour ce qui est des races, certaines restent connues dans le domaine de la Fantasy, mais elles ont été construites d'une manière personnelle. L'univers global a été mûrement réfléchi et ça se sent, un véritable travail a été fourni.
Pour ce qui est des personnages, j'ai vraiment apprécié la plupart d'entre eux. Lilith est une fille certes assez impulsive (même si d'un côté je comprenais certains de ses agissements) et même butée je dirais, mais elle possède aussi un grand nombre de qualités qui font que je ne pouvais que l'apprécier. Au fil de l'histoire, j'ai vraiment senti son évolution, elle a su apprendre de ses erreurs, et son entourage a été vital pour cela. Quant à ses pouvoirs, ils sont impressionnants.
En parlant de son entourage, j'ai adoré la relation qu'elle tisse avec Sando et surtout Shaë. Sando est un personnage très protecteur et qui a beaucoup d'assurance, tout en sachant se montrer sensible. Quant à Shaë, c'est mon personnage coup de coeur avec Amarah et Mutiane. Sa relation et sa proximité avec Lilith sont vraiment touchantes, et c'est le genre de relation qui m'émeut car j'y suis vraiment sensible. En ce qui concerne Amarah (elle m'a fait penser à Galadriel au début), j'ai adoré sa prestance, son calme et son caractère très réfléchi. Évidemment, du fait de son rang cela est normal, tout comme sa part de mystère. Je ne doute pas qu'elle aura un rôle encore plus important dans le tome suivant. Quant à Mutiane, j'ai adoré son côté très mystérieux, qui au fond cache une femme bien plus sensible qu'il n'y parait. Elle est forte, très expérimentée, réfléchie, et ses pouvoirs sont impressionnants. Sa froideur et son côté distant m'ont fait dire que c'est une femme qui a beaucoup vécu, et qui a souffert. C'est le genre de personnage qui cache une grande richesse intérieure, mais qui demande du temps pour se dévoiler.
J'ai aussi beaucoup aimé la relation entre Lilith et son père. Laëtitia a pris le temps de l'explorer et de la construire, et elle n'en fût que plus belle, bien que pas toujours rose. J'ai trouvé Douce attendrissante même si elle est parfois trop pipelette, et bien que j'ai apprécié Melhen dans l'ensemble, sa possessivité m'a parfois exaspéré.
L'intrigue en elle-même est très intéressante et parfois assez surprenante, mais c'est surtout sa construction que j'ai aimé. Laëtitia l'a construite d'une manière telle que tout s'enchaine avec cohérence, un peu comme les pièces d'un puzzle. Ce qui fait que le suspense est bien présent, et les rebondissements bien senties, puisqu'il y en a certains que je n'ai vraiment pas vus venir. En sachant qu'il s'agit d'un premier roman, et surtout de Fantasy, franchement chapeau.
Le dernier point sur lequel je veux m'attarder (et que j'ai le plus aimé en fait), ce sont les nombreux messages que Laëtitia a fait passer. Il y a un parallèle évident avec notre monde, et c'est vraiment ça qui m'a plu, ce côté réel dans un monde imaginaire. Tour à tour il est question des dangers de la religion, du fanatisme, d'un système comparable à une dictature selon l'univers, de l'innocence perdue, etc… Je ne les ais plus tous en tête, mais j'ai vraiment apprécié tous ces messages car ils sont importants pour les lecteurs. Il y a des choses auxquelles nous ne sommes pas étrangers évidemment, mais le fait de les lires dans un roman force toujours à la réflexion et ils sont susceptibles de faire changer des choses en nous.
J'aurais mis du temps à le lire, mais à l'arrivée ce fût une très belle lecture, et je te félicite Laëtitia pour ce 1er roman vraiment abouti. Tu as déjà tout d'une grande romancière, sincèrement. Maintenant, je suis bien curieux de connaitre la suite de ta saga !
Lien : http://for-ever-dreamer.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PapillonVoyageur
  22 septembre 2015
Je viens de refermer ce livre, le regard un peu perdu parce qu'en fait... Je voulais finir cette histoire mais en même temps, non. Comme je suis en pleine lecture depuis pas mal de mois, je voulais clôturer, mais je me rends bien compte que j'ai du mal à me faire à l'idée.


Parce que Laëtitia m'a tout simplement emmenée dans son monde, aux côtés de ses personnages avec leurs aventures incroyables. Ayant eu du mal avec la première partie, la deuxième a été lue d'une traite. Je ne lâchais plus mon livre et lisais, peu importe l'endroit : voiture, école, et autre. J'étais vraiment prise dedans.
Ce qui fait la beauté du livre est l'écriture, vraiment belle, magnifique, telle que je ne peux m'empêcher de jalouser ce talent. Fan d'écriture, j'aimerais tellement écrire ainsi ! Chaque chapitre m'éblouit par la fluidité et la beauté que l'auteure y met. Mais ce n'est pas tout, l'écriture serait rien si aucun personnage n'était là pour la faire vivre. Car oui, l'autre énorme point fort du livre est la diversité des personnages. Il y en a pour tous les goûts, toutes les préférences, chacun a sa personnalité bien à lui et surtout, ils sont très approfondis. J'ai aussi particulièrement bien aimé le monde dans lequel ils vivent, dans lequel se livre une guerre sans merci qu'ils vont devoir affronter tôt ou tard. J'ai également adoré l'importance des loups, qui font partie de mes animaux préférés.


Le seul truc qui ne m'avait pas tellement plu, même si c'est minime et relatif, était la grande partie dans laquelle le personnage principal (Lilith) était une enfant, âgée de 9 ans. Je ne suis pas friande des histoires où le protagoniste est très très jeune, donc, cela m'avait un peu bloquée. Mais par la suite, tout s'enchaîne vraiment vite, une fois grande, cette petite Lilith n'en finit pas de nous surprendre et on a droit à une époustouflante évolution de son personnage ! On peut très bien discerner la « petite » Lilith et la « grande » Lilith sans aucun problème. Ce qui fait que ce petit point faible (d'après moi, car chacun ses préférences) en devient finalement un point fort !


Je ne saurais quoi dire de plus sur ce livre merveilleux que ce que je viens d'énoncer. Mais ce que je peux rajouter, bien sûr, c'est que ce livre fait ressentir énormément d'émotions, comme par exemple l'agacement de certains personnages, mais aussi l'émerveillement face au caractère d'autres. Il peut aussi nous faire monter les larmes aux yeux comme parfois faire en sorte qu'un rire s'échappe de notre bouche, même si le contenu en lui-même ne porte pas sur de l'humour brute.


En conclusion, je conseille ce livre à tous les fan de Fantasy, aimant les aventures intrépides, les créatures étranges et la magie à souhait ! Je ne me vois pas le conseiller à une tranche d'âge précise parce que, selon moi, ados comme adultes peuvent tout aussi bien apprécier le contenu de ce roman éblouissant dont la couverture en reflète magnifiquement la beauté.
Lien : http://papillon-voyageur.wee..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : destinéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1383 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre