AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747035905
Éditeur : Bayard Jeunesse (15/05/2012)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Gloria, dix-sept ans, rêve de vivre la nuit, de danser, de faire la fête. Un soir, elle sort en cachette en compagnie de son ami Marcus, et se rend dans un bar clandestin, tenu par le bras droit d'Al Capone. Elle y rencontre Jérôme, le pianiste de l'orchestre et en tombe amoureuse. Mais leur histoire st impossible : Gloria est blanche, Jérôme est noir et, dans cette Amérique des années 20, les relations mixtes sont interdites...
De plus, Gloria est fiancée et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  02 août 2012
Un collier de perles sur la couverture et la promesse d'une histoire placée dans le Chicago des années 20... Il n'en fallait pas beaucoup plus pour me tenter ! Je me méfiais un peu de l'aspect jeunesse de ce titre mais les romans historiques sont choses si rares du côté de la Young Adult (comparé à l'imaginaire), qu'il mérite d'être noté !
Je ne sais pas si cette lecture me marquera longtemps - il faut avouer que l'ensemble reste un peu superficiel - mais j'ai passé un assez bon moment et envisage même de lire la suite - qui s'annonce un peu plus épineuse - à sa sortie.
Si je retiens une chose de Cabaret, c'est bien l'univers et le décor dans lesquels cette histoire prend place. Bars clandestins, maisons bourgeoises, quartiers noirs défavorisés où évoluent les gangsters (dont un certain Carlito Macharelli), les jeunes filles blanches riches, les musiciens noirs et les garçonnes aux cheveux courts. La Prohibition est d'actualité mais hommes et femmes savent se débrouiller pour trouver et consommer de l'alcool, clandestinement. Les jeunes filles veulent se libérer du carcan des hommes et s'émanciper ; elles sont de plus en plus nombreuses à suivre l'exemple des garçonnes libres et aventurières. Les robes et jupes suivent les coupes de cheveux en se raccourcissant, les décolletés sont plus profonds, les maquillages plus appuyés et les longues mains sont souvent occupées avec un verre de martini et un porte-cigarettes. le charleston fait son apparition et les danses sont de plus en plus endiablées…
Je pense que vous avez assez d'éléments pour vous imaginer dans quel décor les trois héroïnes de Cabaret vivent leurs aventures. Jillian Larkin se débrouille bien lorsqu'il s'agit de mettre en place les différents tableaux de son histoire, notamment les descriptions du Green Mill, le célèbre bar clandestin de Chicago, appelé ainsi en référence au Moulin Rouge (« Red Mill »). Les nombreuses tenues (surtout féminines) sont également généreusement traitées et bien mises en avant. Je n'ai donc pas eu beaucoup de mal à m'immerger dans cette histoire, ce qui a rendu ma lecture agréable et dépaysante.
En revanche, les autres aspects de ce roman souffrent un peu du public visé : les adolescents et jeunes adultes. de ce fait, l'intrigue reste assez simpliste et convenue et les personnages trop peu développés, trop en surface. Et c'est dommage car il y a du potentiel.
Jillian Larkin offre trois (voire quatre, si l'on compte le dernier chapitre) points de vue externes différents puisqu'elle propose alternativement (selon les chapitres) les aventures des trois héroïnes : Gloria, Clara et Lorraine. La première, jeune fille riche de 17 ans, doit bientôt se marier avec un grand nom de la société de Chicago mais, rebelle, elle se rend compte que cette vie n'est pas celle qu'elle attend et évidemment, elle tombe amoureuse d'un talentueux pianiste noir. La rébellion et la romance sont assez clichées et pas très surprenantes mais on s'attache tout de même à cette jeune Gloria - qui rêve de devenir chanteuse - et à son Jérôme. Lorraine est présentée comme la meilleure amie de la précédente mais on comprend bien vite que cette jeune fille égoïste, capricieuse et égocentrique jouera plutôt le rôle d'ennemie. Si le but de Jillian Larkin était d'en faire un personnage détestable, il n'y a pas de problème, c'est réussi. Je déplore tout de même un petit manque de nuances pour cette figure, même si les dernières pages laissent présager une suite plus intéressante la concernant. La troisième héroïne, Clara, débarque de New York après une année de débauche dans la peau d'une garçonne. Ses parents l'envoient à Chicago pour aider au mariage de sa cousine. Ici, personne n'étant au courant de ses déboires (sauf sa tante), elle décide de jouer le rôle de la gentille paysanne fraichement débarquée de Pennsylvanie. Même si là encore, on peut déplorer un manque de surprises et un certain manichéisme, Clara se révèle tout de même être la plus intéressante des trois, à mon goût.
Quant aux personnages masculins… et bien, ils sont très secondaires et sont encore plus manichéens que les demoiselles : le futur mari déplaisant, l'amant parfait mais intouchable, le meilleur ami dévoué et même le gangster mystérieux, dangereux et presque séduisant. Jillian Larkin a mis les femmes en avant dans ce premier tome, c'est évident. Sans doute pour appuyer son propos sur l'émancipation et coller à la mode des garçonnes. Mais je pense que les hommes sauront sortir leur épingle du jeu dans le tome suivant et j'espère que l'auteure nous réserve quelques surprises de ce côté-là…
Une remarque m'est venue en tête pendant et surtout après ma lecture… les héroïnes me paraissent bien jeunes pour les aventures qu'elles vivent et leurs actions. Clara notamment. Lorsqu'on découvre son passé et tout ce qu'elle a vécu, on est surpris d'apprendre qu'elle a seulement 18 ans. Je sais que les jeunes filles de 17/18 ans dans les années 20 n'avaient pas du tout la même maturité que les demoiselles du même âge, cent ans plus tard, mais ça me parait tout de même assez invraisemblable et exagéré. Je ne connais pas la vérité historique mais j'ai été un peu gênée par cette jeunesse ambiante (même les gangsters semblent tout juste sortis de l'adolescence). Cinq ans de plus pour tous les personnages rencontrés, n'auraient pas été superflus, à mon goût.
Encore une fois, je crois que ce choix a été dicté par le public visé ; les adolescents et jeunes adultes se reconnaissent davantage dans des héros de leur âge. A mon sens, l'intrigue, les personnages… bref, l'ensemble du texte, aurait gagné en profondeur et en intérêt si les personnages et lecteurs visés avaient pris quelques rides !
Cependant, Cabaret est une bonne approche, une approche en douceur, de ce qu'étaient les années folles aux Etats-Unis. Une bonne façon pour les plus jeunes (notamment les jeunes filles) de découvrir une mode, un univers, une ambiance, qu'ils ne soupçonnent sans doute même pas (la place de la femme et des musiciens noirs dans la société par exemple). le livre en tant qu'objet est, qui plus est, particulièrement joli et soigné. C'est un détail futile, je sais, mais quand même !

Je peux paraître un peu sèche dans cette chronique, mais j'ai apprécié ma lecture. Les décors sont fidèlement décrits, l'atmosphère propre aux années 20 est là et, malgré le caractère un peu superficiel des personnages, on prend plaisir à suivre leurs aventures - certes attendues, mais tout de même divertissantes.
Lien : http://bazar-de-la-litteratu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Salsera15
  11 novembre 2012
Je remercie les éditions Bayard Jeunesse de m'avoir permis de découvrir ce petit bijou. Je suis presque à cours de mots pour exprimer à quel point ce premier tome de la saga est exceptionnel. Il fait partie de ces romans que vous ne pouvez fermer tant que vous n'avez pas atteint la dernière ligne.
Concernant le style de l'auteure, elle l'a bien adapté à un jeune public. Ce roman est accessible à tous et je crois que les adultes y trouveront un certain intérêt aussi, car ils auront l'impression de revivre des moments de leur adolescence. Peut-être y trouveront-ils des éléments pour mieux comprendre le caractère de leurs ados, même si la période à laquelle se déroule l'histoire est loin d'être similaire à aujourd'hui. Des chapitres bien séparés en fonction des points de vue de différents personnages. À chaque chapitre on entre dans les réflexions secrètes des personnages concernés et on parvient à discerner leurs dilemmes et petits secrets qu'ils ne souhaitent pas voir révélés au grand jour.
Concernant les personnages, elles sont trois filles et un garçon qui occupent le centre de l'histoire. Gloria est l'héroine principale. Elle doit se marier obligatoirement avec un homme qu'elle n'aime pas pour sauver l'honneur de sa famille. Cependant, ce mariage ne correspond pas à ses aspirations et elle fera à sa tête pour trouver le bonheur là ou elle croit pouvoir l'obtenir. Sa façon de faire chamboulera son entourage et l'image qu'ils avaient d'elle. Lorraine est la meilleure amie de Gloria et est secrètement amoureuse de Marcus, leur ami commun. Cependant, elle vit dans l'ombre de Gloria et fera tout pour se démarquer quitte à frôler le ridicule. Clara, la cousine de Gloria, est envoyée à Chicago pour le mariage de cette dernière et s'appliquera à jouer un rôle qui ne correspond pas à sa véritable personnalité. Surprises au rendez-vous! Marcus, le garçon du groupe est original, attentionné, sympathique et représente l'idéal parfait de plusieurs filles. Cependant, Marcus a déjà fait son choix...Je me suis grandement attachée aux personnages. Ils vivent tellement d'émotions qu'il est difficile de se distancer dans l'histoire. Plusieurs fois j'en suis ressortie bouleversée lorsque je fermais le livre. le fossé qui se crée entre les moments de bonheur intense et la tristesse est si grand qu'il crée des montagnes russes dans le coeur du lecteur. C'est un ingrédient qui, pour moi, représente une place de choix dans ma liste de critères pour des romans coup de coeur.
Concernant l'intrigue, il s'agit majoritairement de tribulations d'adolescence. L'amour, l'amitié, les désirs, la recherche de sa vraie identité sont au rendez-vous. Ce sont des adolescents qui recherchent encore ce qu'ils veulent faire de leur vie, qui doutent, qui s'évadent et se questionnent énormément. Ils feront des erreurs, joueront avec le feu et tenteront le tout pour le tout pour avoir un peu d'adrénaline quitte à se mettre dans des situations qui pourraient s'avérer dangereuses comme les bars clandestins. L'intrigue n'est pas complexe, mais comme c'est un roman jeunesse on pourrait s'y attendre. Cependant, elle est si bien écrite et tissée qu'on oublie tout le reste. Il est impossible de ne pas centrer son attention sur les réactions des personnages qui, selon moi, occupent le coeur de l'histoire et y donnent son cachet. Sans elles, les actions n'auraient aucun sens.
Ce premier tome est sans aucun doute plus qu'un coup de coeur. J'ai adoré les personnages, les tribulations de l'adolescence et la façon dont l'intrigue était rédigée.
Cependant, le seul manquement que je pourrais trouver à l'histoire c'est que le contexte de la prohibition n'est que survolé. Je pourrais comprendre compte tenu qu'il s'agit d'un public jeune, mais j'aurais quand même apprécié en savoir davantage sur cette période qui est documentée, mais qui aurait bénéficié de certains éclaircissements supplémentaires.
Une lecture à faire sans attendre et un excellent moment assuré!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mylana
  25 novembre 2012
Ce livre me faisait de l'oeil depuis un petit moment alors j'ai été très heureuse de le trouver dans mes cadeaux d'anniversaires. Et même si c'est loin d'être un coup de coeur, c'est un livre à lire sur les bords de plage, que je conseille avec plaisir. Je l'ai lu en lecture commune avec Tom, lecture vraiment commune d'ailleurs car nous étions ensemble pour commencer le roman, ce qui a rendu le livre encore plus sympathique.
Dans ce roman, nous suivons l'histoire de trois jeunes filles au coeur des années 20, Gloria et Lorraine, meilleures amies qui appartiennent à la haute société de Chicago et Clara, la cousine de Gloria, qui arrive de New-York mais qui se fait passer une paysanne fraichement débarquée de la campagne. Gloria va se marier avec un des hommes les plus en vue de la ville, c'est une jeune fille obéissante et sa vie est toute tracée. Seulement, tout ne va pas se passer comme prévu. Une envie de rébellion, une meilleure amie jalouse et une cousine qui apporte ses secrets vont compliquer le tout. Les chapitres alternent les points de vue des trois personnages, ce qui donne une bonne dynamique au récit et permet de ne pas s'ennuyer.
L'intrigue est bien faite, elle m'a paru un peu cousue de fil blanc mais ce n'était pas trop lourd, juste ce qu'il faut pour nous retenir et je dois bien reconnaitre que la fin est surprenante, avec quelques mystères dévoilés.
Quant au style d'écriture de l'auteure, il m'a laissé relativement indifférente. Rien de particulier, peu de belles phrases ou de poésie mais il est vrai que son style est fluide, ce qui est déjà bien, il nous épargne certaines longueurs et lourdeurs.
Ce que j'ai adoré dans cette histoire, c'est toute l'ambiance des années 20. Je n'avais jamais lu de romans qui se passent à cette époque et j'ai été totalement comblé. On se retrouve plongés en plein dans la Prohibition, avec tous les bars clandestins qui fleurissent avec les garçonnes et le jazz, avec de l'autre côté les soirées de gala et les expositions mondaines. le décor est parfaitement bien planté et j'ai eu l'impression de me trouver là-bas. Cette période fait un peu rêver et c'est mon gros coup de coeur du roman.
Par contre, ce qui m'a énormément déçu, ce sont les personnages :( Ils sont grossièrement taillés et sans complexité (à mon avis). Lorraine est « juste » la meilleure amie jalouse faiseuse de scandale, Marcus l'ami macho sûr de son charme (même s'il se dévoile un peu au fil de roman), Jérôme le musicien noir sans le sous… Moi qui aime les personnages bien travaillés, intrigants, envoutants, je suis restée sur ma faim. Seule Gloria a retenu mon attention, il est vrai qu'elle est un peu cliché elle aussi mais elle, au moins, elle se rebelle et elle tombe amoureuse, ce qui amène une histoire d'amour impossible. Et moi, petite fille fleur bleue, j'accroche. A la fin, les personnages révèlent une certaine complexité et ils se révèlent intéressants mais sinon, platitude totale pour moi…
Au final, malgré tous les défauts que j'ai pu citer, c'est un livre que c'est bien aimé. Même si les personnages sont un peu rasoir, l'ambiance si bien décrite rattrape le tout pour moi ! A lire si vous avez envie d'une lecture agréable, pour passer du bon temps en vacances, à la plage ou ailleurs.
En bref, pas un livre magnifique mais sympathique tout de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nataly
  12 décembre 2013
Petite lecture agréable avec ce roman catégorie "jeunesse" qui m'a motivé de par sa période : la prohibition.
On y suit chapitre après chapitre la vie de trois adolescentes de familles aisées qui chacune à leur manière vont démontrer leur côté "rebelle".
Gloria promise à un brillant mariage n'aspire qu'à devenir une garçonne, une chanteuse, et tombe amoureuse d'un homme noir (pire chose de cette époque).
Sa cousine Clara après bien des mésaventures personnelles doit se racheter une conduite et tombe amoureuse avec beaucoup de simplicité.
Sa meilleure amie Lorraine combat elle ses démons intérieurs de jalousie, d'envie ce qui va la pousser à des actes pas très gentils.
Je m'attendais tout de même à une lecture plus accrocheuse avec ce roman. Je trouve que l'auteur n'a pas utilisé tout le potentiel historique, musical, vestimentaire, mafieux de cette période. Ce qui aurait donné plus d'entrain à toute l'histoire.
Cependant on s'attache un minimum aux personnages, l'action est un peu lente et manque de frisson, de mouvements. Mais je lirai avec plaisir la suite de leurs aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
InMyBookWorld
  29 mai 2012
Voilà un livre qui m'a attiré dès le début, en particulier grâce au contexte de l'histoire. Ce fut une très belle découverte, merci aux éditions Bayard pour ce beau moment de lecture.
Comme le décrit si bien le synopsis, nous suivons 3 jeunes filles qui luttent pour leur avenir, leurs rêves, dans ce monde de 1923. C'est donc un récit à trois voix, ce qui donne un très bon rythme à la lecture, on enchaîne finalement les pages assez vite, curieux de connaître la suite, de retrouver l'une de ces trois jeunes filles.
Gloria est sur le point de se marier quand elle découvre en compagnie de ses deux meilleurs amis, Marcus et Lorraine, le monde intrigant des bars clandestins où elle rencontre un jeune noir qui ne la laisse pas indifférente, contrairement à son futur mari.
Lorraine n'a pas froid aux yeux, pourtant elle se sent constamment menacée par Gloria à qui tout semble réussir sans le moindre effort, alors que Lorraine se bat chaque jour, surtout pour conquérir le coeur de Marcus.
Puis arrive Clara, la cousine de Gloria. Officiellement venue pour aider pour le mariage, elle fuit en réalité un passé sombre, mystérieux et dangereux. Ce fut des trois jeunes filles, celle que j'ai préféré. J'ai aimé son indépendance, elle est forte mais semble si fragile parfois. Les autres ne voient en elle qu'une fille de la campagne alors qu'en réalité elle a plus de vécu que tous réunis, cela donne des situations plutôt amusantes. Elle a beaucoup de recul par rapport à tout ça, bien plus réaliste par rapport à la vie. Une ombre de mystère et de danger plane au dessus d'elle, on découvre petit à petit des choses sur son passé, on se pose des questions, bref, tout ça est bien mené pour nous donner envie d'avancer dans notre lecture et d'en savoir d'avantage.
Le début fut un peu long, et c'est l'arrivée de Clara dans cette maison qui aura attisé mon intérêt. Je me suis ensuite vite prise au jeu, et j'ai suivi chacune de ces jeunes filles, complètement emportée par leur récit. Par certains côtés, l'ambiance et l'attitude de ces jeunes filles m'ont rappelé la série Gossip Girl. Elles se croient au dessus de tout, que tout leur est dû. Ces filles n'ont pas conscience que leurs actes peuvent être dangereux, ni des conséquences qui peut y avoir. Elles sont naïves mais sont vite rattrapées par la réalité de la vie en 1923.
Il ne faut pas oublier que c'est un roman jeunesse, donc toute l'intrigue est assez "soft", un peu trop parfois, surtout quand on compare avec tout ce qu'on a pu lire ou voir par rapport à cette époque. Mais, il plane un certain sentiment de danger et d'interdit, et ces filles repoussent si naïvement les limites de cette époque que forcément, ça ne pourra que se retourner contre elles.
La dernière partie du roman est justement passionnante, on tremble, on espère et on craint un dénouement dramatique, puis on referme ce livre et on si dit, Wow, je veux lire le tome 2 !
Pour conclure, une belle découverte, un bon moment de lecture qui nous permet de voyager dans le temps, et d'être pour un court moment, de vraies garçonnes ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   14 septembre 2012
L'auteure ne va pas tout à fait jusqu'au bout de son roman […] il manque comme un souffle à l'écriture, et il aurait fallu sans doute un rythme plus soutenu, des rebondissements dramatiques multiples pour permettre au lecteur non pas d'assister à un joli spectacle, mais de plonger avec ses émotions dedans.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   12 janvier 2013
Elle ne porterait pas de jarretière, ce soir. Sa petite robe brodée de perles dorées,ourlée d'une cascade de franges cristallines, s'arrêtait juste à l'endroit où commençait ses bas satinés.
Elle glissa un pied, puis l'autre, dans ses Mary-Jane bicolores, ramena les fines lanières noires autour de ses chevilles, et clipsa les boucles argentées.
Examinant les objets éparpillés sur sa coiffeuse, elle choisit ses armes avec soin: un rouge à lèvres de bonne tenue, un poudrier compact, un peigne en écaille de tortue et un étui à cigarettes. Elle les rangea dans un réticule en résille dorée, puis s'admira dans le miroir. Tout était parfait: ses grands yeux verts fardés de noir, ses pommettes rehaussées de blush, ses lèvres carmin...Ce soir, sa peau scintillait d'un éclat presque magique.
Alors qu'elle posait une dernière goutte de parfum au creux de sa nuque, à l'endroit où ses flamboyants cheveux coupés au carré effleuraient son cou, elle se ravisa: tout compte fait, une jarretière pourrait bien se révéler utile...
Enfin, juste avant de fermer son sac, elle y glissa son petit revolver noir.
Cette fois, elle était prête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MelisendeMelisende   02 août 2012
Et parmi eux, étincelantes elles aussi, les garçonnes allaient et venaient avec indolence. Les garçonnes : c'était le nom que se donnaient les femmes modernes, indépendantes. Insouciantes et glamour, elles semblaient tout droit sorties d'une double page de Vogue, ou d'un film hollywoodien. Elles tenaient de longues cigarettes entre leurs doigts couverts de bagues, s'exhibaient sur la piste de danse au son du charleston, ou flirtaient sans vergogne, cocktail en main et sourire mutin aux lèvres. Avec leurs flamboyants boas, les plumes de paon qui ornaient leurs serre-tête argentés, leurs lèvres vermillon et leurs parures de perles, paillettes et strass, on aurait dit des oiseaux exotiques. Et tous ces dos et ces bras nus ! Même à la plage, Gloria n'en avait jamais vu autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JumaxJumax   07 juin 2012
" La relation qu'elle entretenait avec lui était essentiellement fraternelle. Disons qu'elle était aux trois quarts fondée sur l'amitié, et relevait de l'attirance physique pour un quart seulement. De saines proportions, à son avis, pour ce qui concerne les relations hommes-femmes."
Commenter  J’apprécie          130
missmolko1missmolko1   26 avril 2013
"Men don't need to know everything," Gloria said, slipping the ring into a drawer.
Clara frowned. "It's not healthy to keep secrets from the one you love. A successful relationship is built upon mutuel trust."
She'd read that in some boring magazine somewhere.
Commenter  J’apprécie          140
JumaxJumax   07 juin 2012
" Elle venait d'ingurgiter son premier verre, et elle avait l'impression d'avoir vidé le flacon de parfum de sa grand-mère. Franchement, c'était à se demander pourquoi les gens regrettaient que ce soit interdit..."
Commenter  J’apprécie          150
autres livres classés : prohibitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3589 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..