AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La Vieille Dame du Riad (18)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Sachenka
  23 novembre 2017
Sorti fort satisfait de la récente lecture d'un roman de Fouad Laroui, je me suis accaparé du seul bouquin de cet auteur encore disponible à ma bibliothèque, La vieille dame du riad. Même si j'ai séjourné deux ans au Maroc il y a un petit bout de temps, ce pays représente encore l'exotisme, avec son soleil, son air chaud et sec, ses déserts, ses villes aux riads et aux marchés colorés. Je m'attendais à un peu de tout cela dans ce roman, quoique l'élément « vieille dame » du titre me laissait perplexe. Bon voyage littéraire !

Finalement, c'est un couple de Parisiens à l'âge indéterminé qui ouvre la première partie de ce roman. Côté dépaysement, ça commence plutôt mal… Sur un coup de tête, François et Cécile abandonnent leur existence paisible (mais sans doute un peu morne) pour acheter un riad à Marrakech. C'est « tendance », parait-il. Un choc culturel n'attend pas l'autre mais ils arrivent à leur fin. Toutefois, ils découvrent au fin fond de leur riad de rêve une vieille dame chétive qui ne veut pas décoller. Elle y attend un certain Tayeb.

Cet énième rebondissement fait basculer le lecteur dans la deuxième partie du roman, le ramène environ cent ans en arrière, quand ledit Tayeb est né. Mais ce voyage dans le temps, s'il permet d'en découvrir plus sur ce nouveau personnage, est surtout un prétexte pour raconter à travers lui l'histoire du Maroc moderne. Tout y passe, les sultans, le protectorat français, la présence espagnole dans le nord du pays, la révolte d'Abdelkrim (c'est-à-dire la guerre du Rif), la décolonisation, etc. Instructif mais pas vraiment interpelant.

Et ces deux intrigues, comment les lier ? Tayeb s'était engagé aux côtés des Français pendant la Deuxième guerre mondiale et n'en était pas revenu. Sa mère mourante avait fait promettre à son esclave noire (la vieille dame chétive découverte plus tôt) de l'attendre. C'est quelque chose qui aurait dû me toucher mais non. Il faut dire que le roman est raconté sur un ton léger, humoristique. Et je suppose quelque peu didactique, puisqu'il propose un condensé d'histoire et de relations franco-marocaines. Donc, une lecture facile et agréable, sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
verobleue
  17 janvier 2012
« La vieille dame du Riad » de Fouad Laroui narre l'achat sur un coup de tête, par un couple bobo parisien, d'un riad à Marrakech. Sans attirance particulière que le soleil, les voilà bientôt propriétaires quand ils découvrent au fond du riad une vieille chabani spectrale impossible à déloger.
Aidés de leur voisin Mansour, ils apprennent qu'elle attend son fils Tayeb que les français doivent lui ramener.
Le couple semble alors s'éveiller à la civilisation marocaine et dans la deuxième partie du livre celui-ci découvre l'histoire de Tayeb, jeune berbère, hostile aux occidentaux qui s'engage finalement dans l'armée française. Devenu amnésique, après une blessure de guerre, il ne revient pas au pays. À sa mort, sa mère a fait promettre à son esclave noire, Massouda, de rester dans la chambre du fond à attendre le retour du fils. Voilà expliquée la présence de la vieille femme.
Cette deuxième partie est en fait, un cours d'histoire avec la guerre du Rif, le colonialisme, l'indépendance du Maroc et le protectorat français.
Le livre s'achève par l'abandon de l'installation du couple à Marrakech et la transformation du riad en musée.
Bof, bof. Ce roman n'est qu'un prétexte à un cours d'histoire revanchard. La plume est lourde et le plaisir de lecture est absent. J'avoue que je n'ai pas du tout adhéré. Cela m'a semblé long, assorti d'un langage ardu et rempli de stéréotypes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Moan
  25 novembre 2012
Ce qui m'a attiré , c'est d'abord dans son titre: le riad et les couleurs harmonieuses de sa couverture. J'attendais donc de passer un bon moment avec ce livre.
François qui s'ennuie souhaite changer de vie, aller voir ailleurs. Avec sa femme, un jour, ils décident d'acheter un riad à Marrakech. Mais dans ce riad , une surprise les attend , qui les conduira à découvrir l'histoire du Maroc.
J'ai trouvé ce livre bancal: ni roman, ni livre d'histoire.
Il m'aura toutefois permis de connaître un peu l'histoire du Maroc depuis l'arrivée des Français jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale!
Commenter  J’apprécie          110
Angeliky
  06 septembre 2017
Avis très mitigé sur ce bouquin. On passe un peu du coq à l'âne : tout d'abord, on découvre François et Cécile qui veulent entreprendre quelque chose qui va bousculer leur quotidien notamment acheter un riad à Marrakech. Ensuite, l'auteur nous narre la présence d'une vieille dame dans ce riad mais sans approfondir le personnage. Brusquement, on tombe dans une partie complète dédiée à L Histoire pour expliquer qui est le personnage de Tayeb. Ce fût une partie assez intéressante où l'on apprend beaucoup de choses. Dans la partie finale, on revient vers notre couple Cécile et François... la fin est sans grand intérêt. C'est un bouquin qui aurait eu le mérite d'être approfondi sur la description des personnages, des lieux... On a l'impression que le livre en est à ses balbutiements et que le livre n'a pas fini d'être écrit. Si je dois en ressortir du positif, je dirais que j'ai appris des événements, des dates de l'Histoire et c'est toujours enrichissant.
Commenter  J’apprécie          70
sylvie2
  26 septembre 2015
François et Cécile décident d'acheter un Riad à Marrakech. Une fois sur place, le fil de l'histoire leur échappe et on se laisse happer avec plaisir par cette vieille histoire rocambolesque.

Ce livre est surprenant et superbe. C'est une plongée dans le Maroc traditionnel et son histoire du début du XXème siècle. Trois parties, trois styles différents qui conduisent chacun vers le dénuement surprenant.
Commenter  J’apprécie          60
Niki
  16 octobre 2012
L'intérêt de ce roman réside dans le résumé de la colonisation du Maroc qu'il contient... Une histoire que l'on connaît moins bien que celle de l'Algérie mais qui est tout aussi intéressante, et tout aussi révoltante ! le problème est que l'auteur amène cette partie historique d'une façon assez maladroite, ce qui donne un résultat bancal. La partie "contemporaine", mettant en scène deux Français bien BOF à Marrakech, n'apporte pas grand chose et est assez caricaturale. Un résultat très moyen...
Commenter  J’apprécie          50
charlottelit
  10 mai 2015
belle histoire mais pas le chef d'oeuvre annoncé
passé un bon moment quand même !
Commenter  J’apprécie          40
Readingintherain
  01 octobre 2011
[...]j'ai franchement détesté les héros de ce roman, couple français ridicule, pété de thunes qui décident du jour au lendemain d'aller acheter un riad à Marrakech. Avant même leur départ, on a envie de les gifler. Ils ne sont que bêtise et intolérance, et constituent en fait la partie «noire» d'un roman purement manichéen où tous les marocains sont merveilleux, sauf les agents immobiliers, et tous les français sont infects, sans aucune exception.[...]
Lien : http://www.readingintherain...
Commenter  J’apprécie          40
bina
  01 avril 2012
Un livre en trois parties, inégales pour moi en tant que ''réceptrice d'histoires''.
La première partie met en avant les clichés survivants entre la France et le Maghreb. Peut-être est-ce un peu trop en avant justement, tous concentrés dans le même couple. mais en même temps ces deux français à la découverte d'une nouvelle culture, à la fois proche et exotique, sont touchants.
Et brusquement nous voilà plongés au coeur d'une histoire brute, pathétique, touchante? La présence de cette vieille dame fantomatique nous ramène aux Anciens, passeurs d'histoires, conteurs.

Conteuse muette d'une histoire qui se mêle à la grande Histoire. Nous entrons dans la deuxième partie de ce roman, et c'est peut-être là une cassure. A la fois dans l'histoire et dans le rythme du roman. Ce retour en arrière brise la légèreté de la première partie et nous plonge dans une histoire marocaine un peu trop technique lorsqu'on recherche l'évasion et non le documentaire (qui relève d'une autre démarche et d'un autre contexte de lecture).

Retour, enfin au présent de nos deux français, immergés, perdus et perplexes dans cette fable. On ne retrouve plus la fougue et la légèreté qui les caractérisaient au début, pour une fin qui nous laisse ... sur notre faim, comme un goût d'inachevé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
miriam
  07 août 2014
livre hétéroclite, deux livres se superposent, le premier se veut une comédie nous faisant rire des préjugés de deux français qui débarquent au Maroc acheter un riad à Marrakech sur un coup de tête une lubie, sans rien connaître du Maroc. Quelques bonnes observations mais le comique est un peu lourd. le second est un livre d'histoire pour l'enseignement de ces deux ignorants. On y apprend beaucoup sur les guerres du Rif, sur les luttes coloniales, sur la participation des ²Marocains à la 2ème guerre mondiale. C'est instructif, mais un peu artificiel.
A la fin on comprend le lien entre les deux histoires....Et la vieille dame alors??
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox