AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2035531179
Éditeur : Larousse (12/05/2005)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Nastasia-B
  13 février 2013
Ceci est une critique comparative entre deux atlas jeunesse destinés à un public de 7 à 10 ans.
Tout d'abord, Mon Atlas Larousse, ici présent, et d'autre part, un concurrent direct, à savoir, l'Atlas du Monde Flammarion à paraître en février 2013.
Quel que soit l'éditeur, la géographie est un si vaste terrain qu'aucun livre, aussi fouillé soit-il, ne pourra en couvrir toute l'étendue. Il y a donc des partis pris à prendre, que je me propose d'examiner.
En premier lieu, qu'attend-on d'un atlas, et plus précisément, qu'attend-on d'un atlas destiné à des enfants du milieu de la classe d'âge de l'école élémentaire ?
Pour ma part, avant tout des cartes.
1) Comparaison des cartes : Flammarion propose un seul type de carte composite, focalisé sur un continent ou un sous-continent, permettant de distinguer (difficilement) les frontières des états, les zones continentales et les zones océaniques, une vague idée du relief et de la végétation principale de la zone cartographiée. L'accent est surtout mis sur des éléments typiques, soit de l'activité humaine actuelle, soit sur un monument remarquable, soit sur un site naturel exceptionnel, soit sur un animal typique, soit enfin sur un élément vestimentaire traditionnel. Tout l'ouvrage se décline comme ceci.
Larousse quant à lui propose systématiquement deux types de cartes, l'une politique avec quelques (moins que le Flammarion) éléments remarquables, d'ordre principalement humain, l'autre présentant conjointement relief et végétation, avec là encore quelques éléments remarquables, mais ici, plutôt d'origine naturelle. Les cartes Larousse présentent des échelles et des légendes ce qui n'est pas le cas des Flammarion.
Sur la qualité et la richesse de la carte elle-même, je penche sans hésitation en faveur du Larousse mais il faut absolument préciser que Larousse ne propose qu'une carte par continent tandis que Flammarion propose le plus souvent plusieurs cartes pour un même continent avec une focalisation sur un sous-continent donné (par exemple 5 cartes pour l'Asie contre une seule chez Larousse).
L'un comme l'autre atlas proposent une carte murale séparée idéale pour habiller une chambre d'enfant. La Flammarion évoque directement la carte correspondante dans le livre auquel l'enfant peut directement se référer. La Larousse reprend quant à elle les cartes relief-végétation en y adjoignant deux bandeaux latéraux pense-bête permettant de mémoriser toutes les informations principales évoquées dans l'atlas. Là encore, mon coeur balance nettement en faveur de la carte Larousse par rapport à la Flammarion.
Par contre, Flammarion n'a pas dit son dernier mot car il propose une carte spécifique (dans le même genre que celles dévolues aux continents) pour chacun des océans du globe, ce qu'omet totalement de faire Larousse, ce qui équilibre grandement la balance qui penchait jusqu'alors trop unilatéralement du côté de chez Larousse.
Ensuite, selon moi, le second critère de choix est la qualité et le nombre des informations.
2) Comparaison du corpus d'informations : Flammarion propose sur une même page une vision très synthétique avec à chaque fois un paragraphe de chacune des rubriques suivantes : caractéristiques géographiques, population et occupation de l'espace, climat, ressources naturelles, environnement et vie animale. Un petit pop-up intitulé « le sais-tu ? » donne deux ou trois informations supplémentaires de l'ordre de l'anecdote.
Chez Larousse, c'est beaucoup plus fouillé, mais aussi, malheureusement beaucoup plus brouillon. Les illustrations n'apportent pas grand-chose, si ce n'est de la confusion en surchargeant la page. Néanmoins, et c'est le grand plus de Larousse, certaines informations concernent un pays en particulier, ce que Flammarion oublie complètement. Il ne parle quasiment pas des pays en particuliers. On y rencontre par contraste avec le Flammarion des informations d'ordre religieux, culinaire, historique, économique, ethnique et culturel.
J'ajoute qu'en plus du Flammarion, le Larousse propose en fin d'ouvrage un répertoire des drapeaux du monde, classés par continent (les enfants en sont friands) et en début d'ouvrage une carte synoptique très claire permettant aux enfants de visualiser très facilement la limite de chaque continent.
De son côté, Flammarion est le seul à disposer d'une double page pour expliquer l'histoire de la planète sur laquelle nous vivons et une autre double page sur le fait de cartographier le monde.
Au final, si je mets tout ça dans un seul paquet, j'aurais tendance à attribuer une note globale variant entre 3 et 4 sur 5 au Flammarion (soit bonne qualité mais avec des manques) et une note située entre 4 et 5 au Larousse (soit très bonne qualité mais pas suffisante pour être qualifiée d'exceptionnelle). Néanmoins, je rappelle une nouvelle fois que tout ceci n'est que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   13 février 2013
La langue inuit possède 12 mots différents pour nommer la neige, selon qu'elle est dure, fondue, gelée, brillante, à gros ou à petits flocons...
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Larousse (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Larousse
Rencontre avec Bernard Cerquiglini pour la sortie du Petit Larousse 2018.
autres livres classés : ContinentsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Mythologie grecque

Qui est le père de Persée ?

Laïos
Egée
Zeus
Oedipe

10 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Larousse Junior de la Mythologie de LarousseCréer un quiz sur ce livre