AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Souri7


Souri7
  14 juillet 2017
Premier livre faisant intervenir la juriste Rebecka Martinsson.

Rebecka Martinsson a depuis longtemps quitté sa communauté de Kiruna afin de mener sa vie indépendante à Stockholm. Travaillant comme avocate fiscaliste dans un des plus grands cabinets juridique, sa vie bascule par un simple journal télévisé : Viktor Strandgård vient d'être découvert assassiné au sein de son église, énuclé, les mains coupées par sa soeur, Sanna. À peine cette nouvelle apprise, le téléphone sonne et Sanna est au bout du fil lui demandant de revenir à Kiruna et de l'aider.
Rebecka Martinsson ne peut refuser son aide à sa meilleure amie même si cela l'oblige à revenir sur son passé qu'elle a tenté d'oublier et sur les raisons de son départ de la communauté. Seulement, à trop remuer les choses, on s'approche du danger... et ce qui est arrivé à Viktor Strandgård pourrait bien lui arriver aussi....


Devant recevoir prochainement le cinquième tome des aventures de cette avocate,😊 je me suis précipitée chez ma soeur qui en est fan afin de lui emprunter Horreur Boréale. Et franchement, je suis étonnée de ne pas l'avoir lu plus tôt.😵
Certes, ce premier roman m'a au départ quelque peu déstabilisée avec un style où l'auteur n'hésite pas à faire part des pensées de son personnage sous forme d'aparté, les flash-back récurrents dans le passé de Rebecka et les sauts entre les différents protagonistes. Mais au final, le rendu est plutôt sympathique.
Côté personnages, nous sommes plutôt gâtés avec une pléthore d'êtres atypiques, drôles, dangereux, cachotiers, sympathiques, froids. Ce premier volet met essentiellement en avant deux personnalités complètement contradictoires : Rebecka, une femme qui a refusé de se soumettre et pris ses distances avec la communauté et son église.... de l'autre, Sanna qui pourrait être le portrait de ce qu'elle aurait pu devenir si elle était restée dans la communauté, à savoir soumise, effacée... Les autres personnages sont également très intéressant et plutôt bien brossés avec le patron de Rebecka à la fois froid et adorable, l'inspectrice Anna-Maria, enceinte de son troisième enfant et qui se permet quelques libertés avec le réglement.... Enfin, les pasteurs de l'église de Cristal qui ont des personnalités en contradiction totale avec leur activité.



Ce roman permet à Asa Larsson de lever le voile sur les dérives des Églises de Suède dont l'organisation pourrait être comparée à des sectes. Ces églises sous couvert de transmettre le message de Dieu, sont avant tout des machines à sous où le pouvoir, la corruption, le sexe et le silence sont monnaie courante. Au travers de ce roman et via notamment les flash-back, nous découvrons comment dès le plus jeune âge des enfants sont endoctrinés afin d'acquérir une pensée conforme à leur communauté et jusqu'où cette "éducation religieuse" peut pousser les gens à passer outre les lois au profit de leur communauté. Au travers de ce roman, cela se traduit par une sensation d'enfermement totale de la communauté où les autres (Rebecka, la police) sont perçus comme sans valeur.



Le seul bémol concernant ce livre vient de l'intrigue policière qui a mon sens est vite expédiée et manque de consistance. Espérons que la prochaine enquête sera plus percutante et plus développée.😕


Une belle découverte et un voyage dans un froid glacial plutôt complexe et prometteur. L'auteur semble manier humour et sérieux avec brio, lui permettant ainsi d'aborder des sujets difficiles sans pour autant rendre le tout anxiogène.

Bon, il va falloir que j'emprunte à ma soeur le suivant : le sang versé, ma curiosité ayant été éveillée. 😊
Commenter  J’apprécie          1401



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (62)voir plus