AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812921476
Editions De Borée (24/08/2017)
3.47/5   19 notes
Résumé :
Février 1849 : en présence du prince-président Bonaparte, le Tout-Paris de la Seconde République se presse place Vendôme pour participer à un événement exceptionnel, une prestigieuse soirée costumée rappelant les folies du Directoire : le Bal des muscadins. Mais, alors que les réjouissances battent leur plein, une morbide apparition interrompt théâtralement les festivités... Bonaparte confie donc à son agent spécial, Léandre Lafforgue, alias " le Goupil ", le soin d... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,47

sur 19 notes
5
3 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

Srafina
  23 décembre 2020
J'ai lu le mois dernier le premier tome des aventures de Léandre Lafforgue, jeune Gascon frais émoulu dans la capitale. Recrue de Louis Napoléon Bonaparte, premier Président de la République française.
Dans le premier tome on assiste à la mise en place des personnages, Léandre bien sûr, son grand-père René ancien député conventionnel, Constant son oncle, patron d'une auberge très réputée, et bien sûr du futur Napoléon III.
Où l'on voit aussi apparaître deux agents de la Sûreté nationale, l'inspecteur-principal Issy-Volny véritable tête à claques en opposition totale avec Léandre, et son adjoint Charles Leterrier qui va prendre dans ce tome une place très importante au côté de notre héros.
Nous voici donc début 1849, Louis Napoléon Bonaparte a été élu Président de la IIème république. Lors d'une soirée déguisée, il est témoin d'une scène macabre qui fait ressortir d'anciennes rancoeurs et affaires liées à la grande Révolution de 1789. Léandre est chargé par ce dernier de faire la lumière sur cette affaire. Notre héros va faire la connaissance des frères Lazare, très fortunés. le frère aîné est un bibliophile très averti et il est à la recherche d'ouvrages anciens qui va le projeter directement dans cette affaire de meurtre. La victime étant un trafiquant de livres anciens et incunables.
J'ai bien aimé le déroulement de l'enquête. Les personnages sont approfondis, on ressent bien l'ambiance telle qu'on se l'imagine à l'époque dans les milieux fortunés. Condescendance, emprise encore très forte de la mentalité royaliste. La République doit encore faire son chemin !!!
A côté, le Paris de ce milieu 19ème siècle est sordide à souhait : Les venelles, ruelles puantes et mal famées, les coupes-jarrets, les assassinats crapuleux. La police a fort à faire.
Alternance donc, de situations très cultivées, on y rencontre Dumas, Gautier, Nerval, de fins lettrés parmi lesquels Léandre se trouve à son aise, amoureux de la littérature qu'il est !!! et de situations sanglantes : on le suit régulièrement à la Morgue de Paris avec le docteur Flandre, médecin légiste de la police.
Un tome plus sombre que le premier, la décapitation y est à l'honneur, les crimes, les manipulations, la folie, l'occultisme aussi…
On s'attache aux personnages, Léandre est un homme très cultivé et bon, mais il peut aussi devenir une véritable machine de guerre.
Affaire à suivre donc, je vais lire très prochainement le tome 3 : le Crime de L'Odéon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          285
Papyriri
  05 mars 2020
tome 2 des aventures de Léandre Laforgue au début de la seconde République Je regrette de l écrire mais c est toujours le même schéma description de repas , 1 conquête féminine une famille proche : grand père père grand oncle , ami cuisinier tous ouvert d esprit et de coeur Vilaine , méchante épouse de l oncle . Amitié avec un policier du même acabit tyrannisé par un chef plein de qualités débile, jaloux bête méchant , lâche etc ,etc punit à la fin .Bien fait pour le vilain na ! Un coupable très transparent même moi au tiers j avais compris et je ne suis pas vif , et puis cela se traîne en détails et digressions inutiles on essaye de ranimer l action à l agonie dans le dernier chapitre , mais bof.De plus il faut bien reconnaître que le style est simple voire simplet Je ne sais si je vais tenter le suivant de la série , peut-être si M. Larue veut bien se forcer et modifier son éternel scénario
Commenter  J’apprécie          100
polacrit
  16 décembre 2021
Au Bal des Muscadins a été publié par les éditions De Borée en 2017. C'est le second volet consacré aux enquêtes de Léandre Lafforgue. le style est fluide, plaisant, soigné au point d'être parfois un peu précieux: "Pendant ce temps, sans songer le moins du monde au fait qu'elle déblatérait des propos sans intérêt, Hermance laissait libre cours à la cataracte de son aigreur. Léandre, lui aussi, tâchait de supporter l'inanité du monologue, mais sa patience arrivait à ses limites et il se dit que cela faisait quelque temps qu'il n'avait pas remis l'acariâtre gueuse à sa place..." (Page 250). La progression du récit est assez lente, les scènes étant émaillées de nombreux détails.
Humour: Certaines situations cocasses apportent au roman une touche de légèreté bien agréable; par exemple, quand Issy-Volny, inspecteur de police principal très imbu de lui-même et de ses fonctions prend le procureur pour un vulgaire voleur! L'interrogatoire du cousin de Louis-Philippe par le même inspecteur rappelle les dialogues des vaudevilles.
Février 1849. le Tout-Paris de la Seconde République se presse place Vendôme afin de participer à un événement exceptionnel: le Bal des Muscadins, prestigieuse soirée costumée à la mode des Incroyables et des Merveilleuses de 1795 organisée par Jacques Lazare, riche collectionneur et bibliophile. Goupil, responsable de la sécurité, y accompagne son maître, le prince-président Bonaparte.
Alors que la fête bat son plein, le prince de Senlis provoque un scandale en souffletant l'organisateur. C'est alors que l'on découvre que le mannequin censé figurer Louis XVI est en réalité un vrai cadavre, qui plus est décapité de frais. Bonaparte investit Lafforgue du statut d'enquêteur officiel afin d'assister la police dans son enquête. A qui appartient le corps? Où se trouve la tête? Et pourquoi une telle mascarade?
Une patrouille de police découvre un corps de cire affublé d'une vraie tête, dans la tour Saint-Jacques, dernier vestige de l'église de la Boucherie, détruite pendant la Révolution. Que signifient les lettres ZBD tracées sur le front de la victime? Ont-elles été tracées post-mortem? Et que penser de la disparition d'un ouvrage supposé de la main de Robespierre, intitulé Discours sur l'idéal et le Culte de l'Etre Suprême, que Jacques Lazare conservait dans un tiroir secret de la table de travail de sa bibliothèque. Qui savait l'y trouver? Et qui se serait introduit chez lui?
Les cadavres décapités et les têtes commencent à fleurir aux quatre coins de Paris. S'agit-il du même assassin agissant selon un mobile identique? Léandre Lafforgue, allias le Goupil, se retrouve mêlé à une affaire complexe, prenant ses racines dans les événements survenus à l'époque de la Révolution. Une intrigue intéressante bien que le déroulement du récit, suivant nombre de méandres et de détours, ne soit pas linéaire, et que parfois ces digressions se révèlent ennuyeuses.
Dans Au Bal des Muscadins, la vie privée de Léandre Lafforgue, contrairement au premier tome L'oeil du Goupil , est ici à peine esquissée. En effet, le récit est presque entièrement dévolu à l'enquête et aux évènements y afférant. Evolution tout à fait logique: maintenant que nous sommes familiarisés avec son environnement familial et personnel, que nous sommes devenus pour ainsi intimes, il n'est pas inintéressant de découvrir Léandre dans son contexte professionnel. 
Le bémol: les digressions un peu trop longues, auxquelles j'ai fait allusion un peu plus haut, nuisent à la fluidité du récit. On a parfois l'impression que l'auteur fait du "remplissage", ce qui est bien dommage car le roman possède suffisamment de qualités intrinsèques pour avoir recours à ce procédé.
Le +: la collaboration forcée entre Goupil et l'inspecteur Issy-Volny donne lieu à des scènes comiques tout à fait délicieuses.
Roman érudit, très bien documenté en ce qui concerne la bibliophilie, la littérature et la culture de l'époque, ainsi que les nombreuses allusions à la période révolutionnaire, Au Bal des Muscadins propose un habile mélange de fiction et de réalité en intégrant dans l'histoire des événements  qui se sont réellement passés (le procès des assassins du Grand Salon), ainsi que des échos historiques, comme l'épidémie de choléra qui durera de mars à septembre 1849 et fera environ 20 000 morts, soit 2% de la population. Passionnante immersion dans les méandres d'une époque charnière de notre histoire.
Lien : https://legereimaginarepereg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kergelen
  10 août 2021
Quatrième de couverture alléchante... pourtant le roman en lui-même n'est pas à la hauteur de ce que j'en attendais.
Si l'intrigue policière se tient assez bien, elle aurait gagné en profondeur et en noirceur sans les digressions inutiles, les complaisances vis-à-vis des personnages masculins principaux, et un traitement des personnages féminins plutôt agaçant et bourré de clichés : bonnes épouses, femmes accortes et séduisantes, vielle mégère harcelante ou "folle hystérique". Quant aux personnages secondaires, dont certains sont appelés à disparaître dans les prochaines pages pour cause de mort aussi brutale qu'annoncée, on se demande bien ce que la relation de leurs sentiments ou de leur vie sexuelle peut bien apporter à l'histoire.
Pour ce qui concerne le style, le constant mélange de recherche, l'emploi répétitif des mêmes mots censés donner un cachet historique, d'argot parisien, de vocabulaire régional et d'expressions on ne peut plus contemporaines crée une impression d'incohérence et d'anachronisme. Rien ne distingue le style de la narration, ni celui propre à chaque personnage.
Une question me taraude : comment vont réagir tous ces républicains convaincus au service de "Napoléon le Petit" encore Président de la IIe République quand il aura perpétré son coup d'État le 2 décembre 1851 ? La constitution d'une police politique évoquée dans quelques passages ne semblent pas les inquiéter plus que ça,
Une lecture pas désagréable, qui laisse cependant un petit goût d'inachevé empêchant de l'apprécier totalement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Valmyvoyou_lit
  31 janvier 2021
Au bal des muscadins est le deuxième tome de la série autour de Léandre Lafforgue, appelé le Goupil.

Nous sommes en février 1849, en plein coeur de la Seconde République. Léandre Lafforgue est un agent spécial au service du prince-président Bonaparte. Un soir, il accompagne le Président au bal des muscadins, organisé par Jacques Lazare. Ce dernier perpétue une tradition instaurée, cinquante ans plus tôt, par son père, rescapé de la Terreur. Tous les cinq ans, un bal est donné pour se remémorer les victimes de cette période meurtrière. L'alcool, les bons mets, un invité qui fait un esclandre, d'autres qui s'ennuient (notre ami Léandre, par exemple) : l'évènement se déroule comme toutes les soirées festives. Jusqu'à ce que ce qui devait être une pièce de théâtre se transforme en scène macabre.

Le Président Bonaparte demande au Goupil D assister la Police dans son enquête. Celle-ci va se compliquer lorsque d'autres têtes vont tomber : plusieurs hommes sont retrouvés décapités. Quel est le message derrière ces meurtres sordides, qui rappellent l'époque pendant laquelle la guillotine semait la terreur ?

Léandre est un passionné de livres, très érudit, ce qui lui est utile dans ses investigations. En effet, il perçoit que la clé de l'énigme se cache dans son domaine de prédilection. Il doit veiller à ne pas se laisser emporter par l'éblouissement que les bibliothèques lui procurent. Partageant son engouement pour les ouvrages littéraires, j'ai adoré la place qui leur est donnée. J'ai ri de me reconnaître dans certains portraits et de lire certains de mes travers.

Dans cet opus, les crimes sont plus sanglants que dans le précédent. Afin de stopper l'hémorragie, Léandre s'intéresse au profil des victimes. Cela lui crée, une fois encore, des soucis avec le chef de la Police Rodolphe Issy-Volny, un personnage que j'adore détester. Les joutes verbales entre les deux hommes m'amusent énormément. La situation est plus difficile pour le subordonné et souffre-douleur d'Issy-Volny, Charles Letterier, auquel le Goupil est très attaché. Les liens entre eux se renforcent et cette amitié naissante leur apporte, à chacun, un soutien inestimable.

Le Goupil est un mélange de roman historique et de roman policier.[…]

La suite sur mon blog...


Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LaRecreationLitteraireLaRecreationLitteraire   12 avril 2018
-Pressez le pas, nous ne sommes pas au spectacle ! cessez donc d'admirer le plafond !
"Comment eût-il pu en être autrement ?" se dit Léandre, fataliste.
[...]
-Que font-ils là, ces déguisés ? ne savent-ils pas qu'un crime doit rester intouché, dépourvu de toute intervention extérieure ! Hé là, vous deux, circulez, et au plus vite ! ordonna le roquet d'un ton méprisant.
-Je vous demande pardon, Issy-Volny ? répondit le procureur, faisant deux pas dans la direction du policier en haussant le ton.
-Nous nous connai...répondit ce dernier avant d'avaler sa salive en comprenant à qui il avait affaire.
Toujours à genoux, évitant d'offrir aux arrivants la moindre vue précise de son visage, Léandre ne manqua pas d'observer la suite de la scène du coin de l’œil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sylvain Larue (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Larue
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Bella Ciao de Raffaella Romagnolo aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1097504-litterature-anglophone-bella-ciao.html • Une soupe à la grenade de Marsha Mehran et Santiago Artozqui aux éditions Philippe Picquier https://www.lagriffenoire.com/1088417-litterature-anglophone-une-soupe-a-la-grenade.html • Les grandes affaires des services secrets de Rémi Kauffer aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1089726-essais-les-grandes-affaires-des-services-secrets.html • le grand livre de la cuisine française: Recettes bourgeoises et populaires de Jean-François Piège aux éditions Hachette Pratique https://www.lagriffenoire.com/1065730-cuisine-le-grand-livre-de-la-cuisine-francaise---recettes-bourgeoises-et-populaires.html • Fauves de Eric Mercier aux éditions De La Martinière https://www.lagriffenoire.com/1073259-romans-fauves.html • Dans la peau de Buffet (Impressions) de Eric Mercier aux éditions Anfortas https://www.lagriffenoire.com/141397-romans-dans-la-peau-de-buffet.html • L'Embuscade de Emilie Guillaumin aux éditions Harper Collins https://www.lagriffenoire.com/1089536-romans-l-embuscade---le-combat-d-une-femme-de-soldat-pour-decouvrir-la-verite.html • le Crime de l'Odéon de Sylvain Larue aux éditions De Borée https://www.lagriffenoire.com/1056624-divers-polar-le-crime-de-l-odeon.html • Les Écuries de Diomède de Sylvain Larue aux éditions De Borée https://www.lagriffenoire.com/1094412-romans-les-ecuries-de-diomede.html • le soleil suivant, tome 1. Les filles du choeur de Eric Marchal aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/1083942-romans-le-soleil-suivant--tome-1-les-filles-du-choeur.html • le Soleil sous la soie de Éric Marchal, François Montagut aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=21638&id_rubrique=39 • Dictionnaire amoureux de Molière de Francis Huster aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1094180-theatre-dictionnaire-amoureux-de-moliere.html • Les Cahiers d'Esther - tome 6 Histoires de mes 15 ans de Riad Sattouf aux édi
+ Lire la suite
autres livres classés : policier historiqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2454 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre