AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782812926167
425 pages
Éditeur : Editions De Borée (10/10/2019)
4.06/5   8 notes
Résumé :
853, hiver de l’Amour, printemps de la mort... Aux premiers mois du Second Empire, Paris est en liesse : Napoléon III se marie ! Mais au soir même des noces, une explosion meurtrière vient endeuiller la lune de miel impériale... et ce n’est que le commencement
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Srafina
  01 février 2021
Et voilà, je viens de terminer le quatrième tome des aventures de Léandre Lafforgue : Les mécaniques du crime. le titre est tout un programme, le terrorisme à l'époque de Napoléon III prend déjà la forme de ces engins explosifs qui font tant de dégâts à notre époque.
L'Amour, c'est ainsi que s'appelle un virtuose de la mécanique fine horlogère, et aussi spécialiste en ébénisterie et chimie. Avec tous ces dons, il aurait vraiment pu faire autre chose que de faire sauter ses machines infernales à tout vent dans Paris. Il tue et frappe les esprits de terreur.
Ce sont nos amis de la Noble Cour, Léandre, Charles et leurs nouveaux compagnons qui sont chargés de le retrouver et de le mettre hors d'état de nuire. Cette course poursuite va réserver beaucoup de surprises à Léandre, le suspens est bien mené.
La narration se passe aussi bien au niveau de Léandre que du terroriste et de ses complices. On ne sait pas qui ils sont, et c'est cela qui est bien trouvé je trouve car on suit en temps réel les rebondissements des deux côtés.
L'enquête va de Paris vers l'Italie, deuxième pays de Léandre, son père biologique étant originaire de ce beau pays. Pays qui en 1850 est occupé par les Autrichiens, et comme de bien entendu, les Italiens se font leur résistance à leur manière ; des réseaux et carbonaros sont à l'oeuvre.
Où l'on voit aussi Léandre, toujours au service de Napoléon III bien qu'il n'apprécie guère que son mentor ait rejeté la République pour l'Empire. Notre héros est devenu plus caustique, endurci, ses sautes d'humeur peuvent le rendre inquiétant et très dangereux pour qui lui déplaît, ou qui contrevient à la loi. Charles Lettellier, son ami Rouënel le seconde à merveille. La Noble Cour s'est étoffée de nouveaux membres et a de nouveaux locaux plus en adéquation avec sa mission. Sorte de police secrète du pouvoir en place, elle ne dépend que de l'Empereur et les missions les plus délicates lui sont confiées.
On sent toujours autant que Sylvain Larue a fouillé son sujet. Des anecdotes de l'époque, faits divers sont relatés à travers la presse. La peine de mort est appliquée très sévèrement, l'assassin s'il est pris est sévèrement puni, la plus part du temps par la guillotine.
L'auteure prend son temps pour poser son histoire et la développer et c'est ce que j'apprécie. La psychologie des personnages est très fouillée et l'on comprend leurs motivations bonnes ou mauvaises.
En somme une belle suite aux trois précédents tomes. Il me reste le cinquième que je ne saurais tarder à commencer.
Merci aux Éditions De Borée pour leur confiance et pour la découverte de cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          374
Bigmammy
  09 avril 2021
Voici un livre que j'ai saisi un peu au hasard, sur une table de ma librairie préférée, sans rien connaître de l'auteur, simplement parce que j'adore les polars historiques, que je connais la qualité de l'éditeur et parce que voyant le livre en format de poche, je me suis dit que le grand format avait certainement eu du succès.
Et je découvre ainsi un jeune auteur – Sylvain Larue est né en octobre 1982 – historien autodidacte déjà auteur de plus de 20 ouvrages, avec une spécialité : les grandes affaires criminelles !
Il s'est donc constitué une documentation fantastique de toutes les sortes de forfaits, escroqueries et massacres, qu'il égrène avec une délectation évidente tout au long de romans se situant au cours du Second Empire, une période non encore explorée par les écrivains du genre : Jean-François Parot, Claude Izner, Jean-Christophe Portes, Jean d'Aillon, ou Philippe Grandcoing … de quoi me ravir, même si j'entre dans cette « série » par le milieu … ce qui me donne l'irrésistible envie de commencer par le premier opus !
Le héros n'a pas que des côtés sympathiques : un peu violent à l'occasion, volontiers râleur, mais accompagné par de fidèles comparses. Il est le patron, à un peu plus de vingt ans, d'une équipe secrète vouée à la sécurité personnelle de Napoléon III, d'abord parlementaire de la deuxième République et bientôt autoproclamé empereur. Voilà Léandre Lafforgue, dans la plus grande discrétion, confronté à une série d'attentats terroristes, qui font de nombreuses victimes collatérales, et sans que l'on puisse déterminer les cibles vraisemblables. Mais l'époque est coutumière de ces bombes destinées à attirer l'attention sur des situations politiques en elles-mêmes explosives …
Une course de vitesse se noue entre les policiers et les criminels qui s'en prennent au Tuileries le jour même du mariage de l'empereur, puis à Notre-Dame, puis au plus près de Léandre lui-même … On ne peut qu'admirer la prescience ou la réactivité exceptionnelle de l'auteur d'avoir décrit un attentat au coeur de la cathédrale de Paris tel l'incendie du 15 avril 2019, alors que le livre est paru moins de 6 mois après …
L'avantage de situer ces enquêtes dans les siècles passés est de s'affranchir de toutes les techniques de police scientifique, de pouvoir à loisir jouer du transformisme des protagonistes, l'identification étant en ce temps-là problématique, et de labourer un terreau politique parfaitement balisé par les archives et les historiens.
De la belle ouvrage, avec un soupçon d'humour, une langue riche et fluide, des péripéties et des bagarres violentes et, naturellement, juste à la fin et comme il est d'usage, une scène de « twist » qui laisse le lecteur ébahi. Un jeune auteur prolifique à suivre !
Lien : http://www.bigmammy.fr/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
YvonS
  02 décembre 2019
Voici donc le 4e tome des aventures de Léandre Lafforgue dit le Goupil, agent spécial de Napoléon III... Après L'Oeil du Goupil, Au Bal des Muscadins et le Crime de l'Odéon, nous voici arrivés en janvier 1853 au mariage de Louis-Napoléon avec la belle Eugénie de Montijo. Une série d'attentats à la bombe ensanglante Paris, tous signés par " l' Amour ", Cupidon impitoyable. Léandre et son équipe doivent affronter un ennemi insaisissable peut-être plus proche d'eux qu'ils ne le pensent... Un énigmatique prince indien passionné de sciences (vous avez remarqué ? Les princes indiens sont toujours énigmatiques 😆), un commanditaire caché qui nous renvoie dans le passé,  et une énorme surprise attendent le Goupil.
Le style est très classique et fluide, facile à lire mais le récit démarre très (trop?) tranquillement,  un peu pépère  (si si). L'aventure ne s'emballe qu'au delà de la moitié du livre pour une fin terrible qui nous réserve en plus une très jolie surprise !  Surtout,  surtout,  ne regardez pas la dernière page, vous vous priveriez d'un grand plaisir !  
Ce n'est peut être pas le meilleur de la série mais il annonce directement le tome 5 et cela pour août 2020. Il me semble difficile de le lire si on n'a pas lu les précédents pour comprendre le caractère et les réactions du héros. Et pourtant ce tome 5 pourrait bien être le dernier...Ou pas. 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesLecturesDeLaDiablotine
  19 décembre 2019
Bien malgré moi, j'ai pris le train en marche lors de la découverte de ce titre qui se révèle être le tome 4 de la saga "Une enquête de Léandre Lafforgue" qui nous raconte les histoires de ce personnage plus connu sous le nom de "Le Goupil". le Goupil est un provincial qui est venu se perdre à Paris et qui est devenu un agent de la Noble Cour. Il est chargé de mener des investigations pour le gouvernement.

Pour tout vous dire, je suis vraiment embêtée de ne pas avoir pu découvrir les premiers tomes de cette série car cela m'aurait permis de mieux comprendre les tenants et les aboutissants, de mieux connaître notre protagoniste aussi mais rassurez-vous, si vous êtes comme moi et vous apprêtez à prendre le train en marche, il n'y a pas de souci, les affaires se suivent mais n'ont pas de liens entre elles.

Nous sommes au début du second empire, sous le règne de Napoléon III. Ce dernier s'apprête à épouser Eugenia de Montijo, comtesse espagnole. Mais comme vous le savez, nous sommes une période assez terrible. Napoléon est visé par des attentats à la bombe car le peuple se révolte de cet homme qui s'est sacré empereur tout seul. le Goupil se sent également trahi mais sa loyauté reste sans faille envers lui. D'ailleurs c'est à Léandre que l'on va faire appel pour mettre la main sur les personnes qui ont intenté à sa vie, sur ces personnes qui mettent Paris à feu et à sang car dans une guerre, il y a toujours des dommages collatéraux et malheureusement, cela se fait dans la population qui n'a rien demandé...

A la lecture de ce livre, on ressent toute la passion qu'a l'auteur pour L Histoire. Il a mené un gros travail en amont pour nous offrir un récit des plus justes, ce qui donne un excellent rendu. J'avais l'impression d'avoir fait des bonds dans le passé tant son récit est vivant et crédible. Il a la capacité a donné vie à ses personnages mais surtout à les orchestrer avec des personnes réelles qui ont fait parti de notre Histoire.

Sa plume est magnifique, très descriptive, pointilleuse (ce qui fait un bien fou !), très immergente. Les détails qui regorgent son roman coule de source, cela semble tellement naturel que s'en est bluffant ! L'intrigue est intéressante, le protagoniste attachant, les rebondissements sont admirablement bien dosés... Bref, tout est réuni pour passer un agréable moment livresque.

Tout ça pour vous dire que ce roman historique est très passionnant et ludique ! Entre complots, machinations, secrets, enquête, on n'a clairement pas le temps de s'ennuyer. Je vous encourage vivement à découvrir ce roman qui vous fera vivre L Histoire sous un autre jour... Surtout si vous aimez les enquêtes policières [historiques] !
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sammylove
  12 décembre 2019
1853. Nous sommes sous le second Empire. Paris est en liesse et Napoléon III s'apprête à convoler avec Eugénie de Montijo. Depuis des années, l'homme se sait l'objet d'attentats, lesquels ont été la plupart du temps déjoués durant leur phase d'élaboration, voire à peine leur mise en oeuvre débutée. Fataliste sur ce sujet, il se défie de la foule. Pourtant, une explosion lui rappelle la dure réalité et l'arrache à ses voeux de félicité durable. La panique s'installe dans les rues de la capitale, d'autant plus que divers engins explosifs sont découverts, prêts à être mis à feu. Léandre Lafforgue et les agents de la Noble Cour sont chargés d'investiguer. Pour eux, cette énième affaire apparaît bien plus retorse que les précédentes. Pire, des êtres proches pourraient être liés à ce qui ressemble à un complot davantage qu'à un coup d'état. Sylvain Larue, passionné d'histoire, signe un polar digne De Ponson du Terrail et Alexandre Dumas, avec des rebondissements qui se succèdent, un fond politique bien réel et des personnages historiques qui se croisent au fil des chapitres. Pour sa quatrième enquête de papier, le policier sait qu'il aura maille à partir avec des individus particulièrement intelligents et qu'il devra user de toute sa sagacité pour arrêter celles et ceux qui tirent les ficelles d'un piège qui lentement se referme sur le gouvernement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Sylvain Larue (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Larue
Rencontre avec Sylvain Larue à l'occasion de la sortie du "Bal des Muscadins", seconde enquête de Léandre Lafforgue (Éditions de Borée, août 2017).
Février 1849 : en présence du prince-président Bonaparte, le Tout-Paris de la Seconde République se presse place Vendôme pour participer à un événement exceptionnel, une prestigieuse soirée costumée rappelant les folies du Directoire : le Bal des muscadins. Mais, alors que les réjouissances battent leur plein, une morbide apparition interrompt théâtralement les festivités... Bonaparte confie donc à son agent spécial, Léandre Lafforgue, alias "le Goupil", le soin d'assister la police pour éclaircir cette étrange situation. C'est l'occasion pour le Goupil d'entrer dans une aventure faite de livres rares et d'érudition touchant à l'irrationnel, via sa rencontre avec les frères Lazare, riches héritiers liés à d'importantes personnalités du milieu des lettres, mais également avec deux mystiques Anglaises aux charmes ravageurs... Pendant ce temps, des hommes sont assaillis, décapités, et leurs corps privés de têtes sont découverts aux quatre coins de la capitale. La Révolution et ses débordements reviendraient-ils au goût du jour ? Existerait-il un lien entre le bal, des voleurs de manuscrits anciens et ces assassinats ?
Sylvain Larue a publié aux éditions de Borée dix-huit livres dans la collection des "Grandes Affaires criminelles". Après le succès de "L'Oeil du goupil", premier opus de la série, il poursuit aujourd'hui son exploration du crime dans les allées du pouvoir de la Seconde République. La seconde enquête de Léandre Lafforgue ne laisse décidément aucun répit au lecteur...
+ Lire la suite
autres livres classés : policier historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2195 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre