AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781507192924
206 pages
Éditeur : Babelcube Inc. (01/10/2017)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Où reposent les âmes ?UNE NOUVELLE AFFAIRE POUR ETHAN BUSHUN ROMAN NOIR QUI REUNIT PLUS DE 700 000 LECTEURSLe lieutenant Jim Worth a obtenu une promotion. Il travaille désormais dans le Département de la Police de Topeka. Désespéré, après cinq mois d'enquête sans résultats, il fait appel à son ami Ethan Bush, agent spécial de l'Unité d'Analyse Comportementale du FBI ; le meurtre épouvantable d'une jeune fille est devenu pour lui une affaire personnelle.Ethan revient... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
AUNOMDELAROSE
  01 novembre 2020
C est un peu repetitif comme recit, comme ambiance, personnages.
Au bout de 100 pages je m ennuie et j ai l impression de relire le livre précédent !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Les légistes avaient conclu avec certitude que la victime avait subi un blocage neuromusculaire total et que son foie présentait des taux importants de rocuronium. Ce type de paralysie ôte à la victime toute capacité à se défendre, du fait de la perte de force musculaire, et permet à son agresseur d’agir à sa guise, dans le plus grand calme. L’idée est terrifiante, mais à aucun moment la victime ne perd conscience. Ce produit pharmaceutique est utilisé pour faciliter les interventions cliniques, surtout lorsque le patient doit être intubé, mais il s’accompagne généralement d’analgésiques et de sédatifs pour éviter la douleur. À l’évidence, le tueur lui avait administré la dose parfaite de rocuronium – trop faible, elle n’aurait eu que peu d’effet, trop forte, elle aurait provoqué la mort - pour pouvoir disposer d’elle comme bon lui semblait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Ces gens sont désespérés. Ils ont fait appel à la médium trois mois après la mort de leur fille. Tu vois… ils pensent qu’on n’en fait pas assez, qu’on les a oubliés, et ils se raccrochent à n’importe quoi. Je ferais peut-être la même chose si j’étais à leur place.
À n’importe quoi. Je n’étais pas encore père, mais j’allais bientôt le devenir, et peut-être alors comprendrais-je jusqu’où on est capable d’aller pour obtenir des explications, ou pour rendre justice. Je savais déjà ce qu’on pouvait en arriver à faire, mais je ne pouvais pas me mettre à leur place. Il faut avoir un enfant pour parvenir à concevoir quelque chose d’aussi singulier, mais en même temps si fréquent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Une minuscule écharde me perforait les entrailles et m’obligeait à penser que l’enfoiré qui l’avait percuté sans se retourner pouvait toujours déambuler sans être inquiété, alors que ma mère et moi ne serions plus jamais les mêmes. Et le pire, c’est que mon père ne méritait pas de perdre la vie de cette façon, en agonisant dans un caniveau, balbutiant des paroles incompréhensibles à une inconnue. Bien que les cauchemars se fussent espacés, je l’imaginais toujours en cet instant épouvantable, essayant de s’accrocher à la vie, comme le battant qu’il avait toujours été.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
La plupart des homicides sont résolus sans que le FBI y fourre son nez ; sans parler de ce que coûte, dans tous les sens du terme, le détachement d’un agent spécial de l’UAC de Washington à l’autre bout du pays. C’était aussi une façon de montrer à la famille qu’ils ne restaient pas les bras croisés et que le meurtre de leur fille n’était pas une affaire que l’on avait classée, comme tant d’autres, en attendant qu’un appel ou un indice quelconque relance l’enquête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2017
Je pensais tomber sur des violeurs, des anciens détenus, des personnes à problème ou qui auraient fait des conneries à l’adolescence. En réalité, la moitié d’entre eux étaient des gamins fraîchement sortis de la fac, comme Mitchell elle-même, et l’autre était composée d’adultes à la vie bien rangée. S’ils avaient exclu les profils évidents, ça devait être pour de très bonnes raisons.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Enrique Laso (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Enrique Laso
"Desde el Infierno" (2015) - Dirigida por Luis Endera y basada en el libro de Enrique Laso. Tráiler Oficial.
autres livres classés : meurtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2039 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre