AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756051581
64 pages
Éditeur : Delcourt (18/02/2015)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Rome, 44 avant J.-C.. La République est en train de vivre ses derniers jours. Jules César est mort ce matin, poignardé par une meute de sénateurs déterminés à faire tomber celui qui voulait devenir roi. Mais pourquoi César avait-il justement choisi ce jour pour demander à Quintus Falco, son garde du corps, de ne pas l'accompagner au Sénat ? Quintus va tout faire pour obtenir des réponses...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  05 mai 2015
J'entame la série "L'Homme de l'année" consacrée aux grands événements historiques avec le huitième tome… ^^
Heureusement que la bande dessinée se met de plus en plus à l'Histoire, car il n'y a rien à attendre dans ce domaine de la part des gouvernements successifs qui vomissent tous des réformes qui rivalisent d'inutilité et de débilité. Quand les idéologues parlent aux pédagogols, ils n'en sort jamais rien de bon car comme le disait Winston Churchill : « Plus vous regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur »
Avec des dirigeants et des élites incapables de voir plus loin que le bout de leurs nez, comment voulez-vous avancer ? Vie de Merde dans un Monde de Merde… Ne remercions pas les ploutocrates et les socio-traîtres !
Comme son titre l'indique, ce tome est consacré à la mort de Jules César et ses conséquences qui sont ici vues d'en haut par Marc-Antoine qui désire tirer les marrons du feu et vues d'en bas par le vétéran Quintus Falco qui désire venger celui qui lui a tout donné. Autour du premier gravite toute une faune d'homines crevarices qui ne vit que pour le pouvoir et l'argent, et qui se perd dans des games of the thrones complètement stériles, et autour du deuxième gravite une galerie humaine qui ne souhaite que trouver du bonheur en vivant tranquillement sa vie sans emmerder personne… Critique de la société moderne ? Bien évidemment !!!
On nous conte donc doublement des événements qui vont changer la face de Rome, donc du monde, Quintus Falco sauvant par trois fois celui qui va déclencher la nouvelle guerre civile qui va faire basculer Rome de la République vers l'Empire…
Et au final, tout le récit repose sur une hypothèse aussi crédible que séduisante :

La volonté des hommes change le monde et la volonté du monde change les hommes : on est dans le vachement bien donc bien vu et bravo au scénariste Sébastien Latour !
J'ai été happé par cette bande-dessinée, et je ne m'y attendais pas du tout malgré mon amour de l'Antiquité.
Les dessins de Tommaso Bennato sont expressifs donc efficaces et j'ai surkiffé la manière dont est contré l'attentat du forum, une scène d'action superbement chorégraphiée digne de la série "24 heures chrono"… Dommage qu'encrage et colorisation ne soient peut-être pas à la hauteur de la tâche malgré le choix très judicieux de mettre en avant les rouges et les ocres. Que cela ferait une bon film/téléfilm ! Mais comme en France les preneurs de décision sont tous des béotiens, c'est mort… VDM
(Ah, on m'informe dans l'oreillette que blacklistés par les nababs ultra-privilégiés du ciné et de la télé, moult scénaristes se sont tournés vers la bande dessinée ! sérieux, mais quelle VDM dans un MDM)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
umezzu
  11 juillet 2016
Quintus Falco, ancien garde du corps De César, ne se remet pas d'avoir été absent lorsque son maître a été assassiné au Sénat en -44. Il crie vengeance et pour cela, en bon soldat, suit un temps Marc Antoine, qui manoeuvre contre les comploteurs et jugule le peuple de Rome.
Cette BD est l'occasion de revivre le complot des Ides de Mars, où comment un groupe de sénateurs parvint à mettre à mort le plus illustre des romains, en l'accusant de vouloir devenir roi, mais avoir le moins du monde prévu l'après César. du coup, la coalition d'intérêts se délite vite et face à la détermination toute militaire de Marc Antoine les coupables s'enfuient, se cachent ou changent de camp comme Cicéron. le testament De César, laissant la place au jeune Octave, va finir par être réalisé au terme d'une longue guerre civile.
Les démêlés de Quintus, ses compagnons de boisson, son amour nubien, et les vétérans des légions, n'ont finalement que peu d'intérêt face aux enjeu politique et au vide laissé par le grand homme. Cette BD est bien faite, avec un dessin contrasté, qui amplifie le côté dramatique des évènements, vaut largement un cours d'histoire antique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Radwan74
  31 décembre 2019
Une enquête sur l'assassinat de César mené par ses plus fidèles compagnons.
Entre la recherche des bourreaux de César et surtout le travail de ses fidèles pour réhabiliter César et en faire une icône, on découvre comment la République a basculé en Empire et pourquoi César fut un si grand dirigeant de Rome.
Sébastien Latour prends le parti de développer des aspects plus romanesque de la mort de César et les révélations que l'on découvre au fil des pages sont intéressantes que ce soit .
Commenter  J’apprécie          30
Tipee
  17 avril 2016
Je découvre encore une bande dessinée historique de la série l'homme de l'année, où l'on découvre un homme peu connu derrière une grande date. Ici le garde du corps personnel De César. C'est une autre façon de comprendre certaines scènes, et donc l'après mort.
Une excellente bd, avec peu de surprises scénaristiques. Une histoire bien menée et de très beaux dessins au service de l'action.
Commenter  J’apprécie          30
Erik_
  16 novembre 2020
J'ai acquis récemment la série "Rome" que j'ai revu deux fois. Dans celle-ci, l'assassinat de Jules César est très détaillé pour coller au plus près de la réalité historique.
Cette lecture rappelle le récit d'événement encore tout frais dans mon esprit. Je retrouve les mêmes protagonistes et les mêmes faits. Rien ne diffère jusqu'à l'utilisation du garde du corps de César ayant participé à toutes ces campagnes militaires et notamment vétéran de la Gaulle.
Bref, rien de nouveau sauf pour ceux n'ayant pas vu cette excellente série en 2 saisons. Pas de réelle originalité mais une efficacité. Que demande le peuple !
Commenter  J’apprécie          14

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   04 mai 2015
[Marc-Antoine] Peuple de Rome, entend-moi ! César a partagé ses richesses avec toi, il t'a légué son domaine et fait goûter sa gloire ! Surtout, il t'a donné son amour. Alors lui donneras-tu ton chagrin ? Lui donneras-tu... ta colère ?
Commenter  J’apprécie          80
AlfaricAlfaric   05 mai 2015
Esclave ou roi, on pisse le sang pareil.
Commenter  J’apprécie          120
TipeeTipee   17 avril 2016
Alors répondez à cette seule question : César voulait-il mourir ?
"La plus belle mort, c'est celle qu'on n'attend pas." L'as-tu déjà entendu dire cela ?
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74Radwan74   31 décembre 2019
- pour avoir le peuple suspendu à vos lèvres vous devez le réveiller puis l’émerveiller, monter doucement en puissance, et finalement tout donner, pour goûter la clameur d’une foule en délire ! C’est comme...
- donner du plaisir à une femme ?
- chacun sa technique, hein ?
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74Radwan74   31 décembre 2019
- César allait se passer de vous, c’est pour ça que vous l’avez tué.
- se passer des familles les plus anciennes et les plus riches de Rome ? Soyons sérieux.
Il est venu, il a vu, nous avons survécu.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : romeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2205 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre