AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de BurjBabil


BurjBabil
  16 janvier 2022
Vademecum court et très précis, coécrit par le philosophe et sociologue Bruno Latour, et Nikolaj Schultz, jeune doctorant en géo-sociologie danois. Un vieil écolo passant la main à un jeune intellectuel.
Pour quel objectif ? Fédérer autour d'idées souvent difficiles et amener ces dernières au pouvoir. En soixante-seize paragraphes, définir, après les classes sociales Marxistes, une « classe écologique ».
Cette dernière ne se définit pas comme la classe anti-capitaliste du passé même si elle s'ancre dans la préférence donnée par la gauche au commun plutôt qu'à l'individualisme, mais elle refuse le dogme de la production comme alpha et oméga du progrès. Fini la croissance, bienvenu à la prospérité. « Il ne s'agit pas de décroître mais d'enfin prospérer ».
Ceci en conciliant le monde « où l'on vit » et le monde « dont on vit ».
Un livre très intéressant, quel que soit votre orientation politique car comme le disent les auteurs, l'écologie est partout et nulle part. Donc forcément dans nos têtes. Alors ce petit bouquin participe à y mettre un peu d'ordre en déclinant un thème plus intéressant que ceux proposés par les chaînes de propagande en continu.
Commenter  J’apprécie          410



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (41)voir plus