AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Claudine Le Tourneur d'Ison (Collaborateur)
EAN : 9782226120236
267 pages
Éditeur : Albin Michel (02/11/2000)
4.75/5   4 notes
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Albin Michel - 11/2000)


Quand je suis arrivé en 1926, l'Égypte était le royaume du sable, de l'immobilité et du mystère. Poser le pied dans ce pays fabuleux, au temps de l'inondation et sous cette si belle lumière, tenait du rêve. Mon premier Voyage restera à tout jamais le souvenir le plus éblouissant de ma vie. Jeune homme, jamais je n'aurais soupçonné que je viendrais en Égypte et que s'y dérouler... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
VivianeB
  27 janvier 2011
Passionnant. Bourré d'humour, de sincérité et d'émotion.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MicheleTurbinMicheleTurbin   12 février 2015
En parvenant à retracer les formes et à recalculer les proportions de ces édifices d’un style encore inconnu en Egypte, je découvrais peu à peu de curieux essais de transposition dans la pierre de formes que l’on retrouvait dans l’architecture en brique crue, ou dans des constructions en bois ou en roseaux. C’était une « pétrification » comparable à celle que l’on constate au début de l’architecture grecque dans les temples doriques. Ainsi s’expliquent les proportions si élancées des colonnes transposant en pierres des poteaux de bois ou des faisceaux de tiges de palme. Ou les courbes élégantes des toitures qui reproduisaient la silhouette des édicules dressés primitivement en roseaux pour abriter les statues de divinités.
Toutes les portes de cette « demeure d’éternité » sont simulées dans la pierre, les unes représentées fermées, les autres ouvertes. Le jour où j’ai fini par comprendre que cette architecture ne jouait qu’un rôle symbolique, qu’elle avait été érigée pour l’âme de Pharaon, j’ai aussi compris pourquoi toutes les ouvertures ne comportaient que des fausses portes. Idéalement, elles ne pouvaient fonctionner qu’au commandement magique du ka royal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MicheleTurbinMicheleTurbin   12 février 2015
Le monde d’aujourd’hui me donne la sensation d’une grande pagaille. Il est évident que le XXe siècle a été un siècle de très grande évolution, bouleversé par le développement vertigineux des sciences mais aussi par la barbarie humaine. Je suis né au milieu des calèches à chevaux et j’ai vu l’homme marcher sur la Lune ! Cette prise du pouvoir par la pensée scientifique a fini par évacuer la religion et la spiritualité. Quelle différence avec la civilisation Egyptienne ancienne où le moindre détail de l’existence puisait sa raison d’être dans le religieux, où chaque détail de l’art reposait sur une volonté d’éternité ! Il y a un abîme entre eux et nous. C’est peut-être la raison pour laquelle l’Egypte fascine tant. La formidable croyance en l’au-delà fut un perpétuel défi au temps et à la mort. Qu’en est-il à présent de notre rêve d’éternité ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Jean-Philippe Lauer (1) Voir plusAjouter une vidéo

Les bâtisseurs de pyramides
"Les bâtisseurs de pyramides" est la première partie d'un documentaire consacré au "Mystère des pyramides". Elle traite essentiellement de l'histoire de l'architecture des pyramides. Pour en évoquer tous les aspects : Jean Philippe LAUER, à Saqqâra, évoque la pyramide à degrés de Djoser, premier monument en pierre de l'histoire de l'humanité, imaginée et construite par Imhotep.Rainer...
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2426 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre