AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782848591605
255 pages
Zinedi (15/06/2017)
4.26/5   41 notes
Résumé :
Rochehauh. Petit village oublié de tous, où, selon un manuscrit médiéval, serait enfermé le diable lui-même... Un parfait sujet d'article pour Victor, journaliste, parti enquêter trois mois plus tôt, mais jamais revenu. Pour comprendre ce qui s'est passé, son amie Victoria décide de se rendre à Rochehauh. Rapidement, elle est forcée d'admettre que quelque chose ne tourne pas rond. Pourquoi lui interdit-on l'accès au vieux monastère ? Quel secret Victor avait-il déco... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 41 notes
5
18 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

LePamplemousse
  03 octobre 2019
Un village isolé dans les Pyrénées, un vieux manuscrit codé, un monastère abandonné, un jeune homme porté disparu…il ne m'en fallait pas plus pour me donner envie de découvrir ce roman.
Ok, il y a des maladresses, des phrases un peu trop « fleur bleue », le nombre de faits étranges et mystérieux liés à ce village est assez incroyable et forcément peu crédible, mais j'ai quand même pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Victoria, même si là encore, j'ai trouvé qu'il y avait quelques facilités dans l'histoire et que l'intrigue était à l'image des poupées russes, un élément en amenant un autre, et un autre encore auquel on s'attend un peu, voire beaucoup, surtout si on a déjà lu des romans du même style.
Si vous aimez déambuler la nuit dans des ruelles au style moyenâgeux, que vous adorez les énigmes, que l'hostilité des habitants ne vous fait pas peur mais vous pousse à être encore plus curieux, que vous vous passionnez pour l'ésotérisme, l'histoire et les vieilles pierres, alors ce roman pourrait vous plaire.
L'auteur est jeune, 25 ans, et cela se ressent, par exemple lorsqu'il évoque de nombreux faits historiques réels très connus, mais le roman est haletant, l'écriture agréable et le suspense bien mené.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Aelynah
  02 octobre 2017
Lorsque j'ai débuté ce thriller, j'ai fait comme souvent sans relire le synopsis. S'il est dans ma PAL c'est qu'il m'a plu. Pas besoin d'y revenir même si entre temps j'ai oublié. Cela donne ainsi une saveur différente et plus épicée à la découverte. Et ici je dois dire que j'ai été servie. de plus, en postant ma lecture sur Instagram j'ai redécouvert la couverture et ses détails qui ne m'avaient pas encore sauté aux yeux. Cette ambiance de vieilles pierres, cette svatiska m'ont d'ores et déjà fait vibré le palpitant d'anticipation.
Parfois il en faut peu pour être attirée ensuite c'est à la plume de l'auteur de convaincre.
Ici il ne m'a fallu que quelques chapitres pour l'apprécier. Thomas Laurent a une façon de créer son ambiance simple et presque visuelle.
Victoria est une jeune femme secrète, renfermée et têtue. Sa rencontre avec Victor va être un bouleversement.
Deux jeunes gens au passé sensible.
Des prénoms quasi semblables.
Il ne leur en a pas fallu plus pour d'apprivoiser, s'aimer et créer un lien que d'autres non pas compris.
Il a hélas aussi fallu sa passion pour les vieilles pierres et son envie de percer dans le domaine pour pousser Victor à creuser plus loin. Et se perdre.
Voici le genre de roman qui me tient en haleine à plusieurs niveaux.
C'est un savant mélange d'ésotérisme et d'une période de l'histoire sombre et encore récente j'entends la 2e guerre mondiale et le nazisme.
Tel Indiana Jones et la dernière croisade, la quête de Victoria, à la suite de la disparition de son fiancé, va la mener à côtoyer de biens sombres secrets. Les recherches menées en amont par l'auteur apportent de nombreux points réalistes à ce roman. Ses informations s'encastrent avec doigté dans son scénario. La complexité de la trame cachée derrière un manuscrit maudit tend à créer une ambiance pesante et totalement hypnotique. J'ai suivi l'avancée des recherches de Victoria sur la disparition de Victor avec attention et curiosité. Ainsi seront mis en avant un vieux parchemin donnant le chemin vers la prison du diable. Mais aussi des éléments datant de la seconde guerre mondiale et touchant certains habitants de la commune de Rochehauh.
Ainsi Thomas Laurent a su mêler habilement son enquête au jour présent avec L Histoire et la superstition. Les éléments que va découvrir Victoria au fil de son enquête vont lui ouvrir des perspectives effrayantes. Ce qui ne devait être au départ qu'un moyen de faire enfin son deuil de la disparition de Victor va se diriger subrepticement vers un règlement de compte, un besoin viscéral de vérité.
Outre une plume acérée pour dénoncer les méfaits des croyances superstitieuses, Thomas Laurent nous plonge aussi dans des recoins sombres de notre histoire. Lorsque l'enquête pénètre le domaine de la collaboration nazie, des recherches folles d'Heinrich Himmler sur le Graal et autres éléments religieux aptes à faire jaillir la puissance du Reich alors le lecteur est pris au piège.
La présence possible du Diable était déjà un point fortement troublant et attractif du récit mais la présence réelle d'un diable vivant sur le site donne au récit une sensation trouble et prégnante de noirceur.
C'est tout cela qui m'a accompagné dans ma lecture. C'est tout cela qui m'a donné envie à chaque page tournée d'en lire encore une. Car la plume de Thomas Laurent sait y faire. Elle crée l'ambiance lourde de ce village renfermé. Elle pointe du doigt l'étrangère. Même armée d'éléments de réponses sur la quête de Victor, la plume de l'auteur réussit encore à nous ouvrir des opportunités toujours plus sombres. Comme si la possibilité de croiser le Malin ne suffisait pas.
Mais mêlez-y des recherches obsessionnelles basées sur la folie d'un homme et là le côté sombre prend toute sa force.
C'est donc une superbe découverte que ce roman. La plume de Thomas Laurent m'a séduite, je vous la conseille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Serial_Book_Addict
  30 mars 2022
Nous faisons connaissance avec Victoria, notre héroïne, une flamboyante rousse aux yeux vairons, orpheline et élevé dans un orphelinat de Bretagne, elle se découvrira bien plus courageuse et intrépide qu'elle ne l'aurait cru au cours de cette aventure.
Donc, nous suivons Victoria dans son voyage à Rochehauh, petit village des Pyrénées, perdu dans les montagnes à 2401 mètres d'altitude et oublié du reste du monde. Rien que de s'y rendre est déjà un périple en soi : 3 heures de route de montagne à bord d'un vieux van brinquebalant, au milieu des paquets de ravitaillements du village et en pleine canicule en plus ! le voyage commence bien... Surtout qu'il faut en plus écouter les mises en garde inquiétantes de Paul, le chauffeur du van, à propos du village et de ses habitants, Victoria commence sérieusement à se demander où elle va tomber !
Mais peu lui importe, Victoria y va pour Victor, pour suivre ses pas, remonter la trace de ses derniers instants, faire son deuil...
Car Victor a disparu quelques mois plus tôt à Rochehauh, alors qu'il était au village pour y écrire un livre et y faire des recherches sur le codex.
Le codex, parlons en justement, un mystérieux manuscrit écrit en 1058 par les moines de l'Ordo Oleam et qui renfermerait le secret de l'emplacement de la prison du Diable à Rochehauh, rien que ça !
Et c'est donc sur ce codex que travaillait Victor au moment de sa disparition. Victoria va alors poursuivre ses recherches et c'est là que tout commence !
S'ensuit une enquête digne du Da Vinci code, avec un codex indéchiffrable vieux de plus de 1000 ans, un village plein de mystères et de tabous, des événements étranges, bref, tout y est pour passer un très bon moment !

On suit l'enquête de Victoria de près et on patauge avec elle pendant un bon bout de temps ! C'est vraiment plaisant de se perdre en conjonctures, d'émettre des hypothèses et de ne pas trouver la solution de l'énigme au bout de 100 pages, j'avoue d'ailleurs que je n'ai rien vu venir jusqu'à la fin, j'ai eu une idée du fin mot de l'histoire seulement 2 pages avant que Victoria, ne le découvre elle-même. Comme c'est agréable de se sentir baladé, d'aller de surprises en rebondissements sans jamais savoir ou l'on va aller.

J'ai vraiment aimé les différents personnages de ce roman, le village de Rochehauh, qui est d'ailleurs, en quelque sorte, un personnage à part entière, tant il est important dans l'histoire et extrêment bien décrit, on vit une immersion totale dans le village. Les autres personnages ne sont pas lésés pour autant, ils ont tous un rôle à jouer et on se rend vite compte qu'ils sont tous très importants pour la compréhension de l'histoire.
Les habitants du village sont étranges, on sent bien qu'ils ont quelques choses à cacher. La vieille Kerignan m'a paru louche tout au long de l'histoire, impossible de cerner cette étrange petite vieille qui souffle le chaud et le froid, tantôt gentille et avenante, tantôt désagréable et presque effrayante... Quant à Boris, il m'a semblé être la seule personne digne de confiance de ce village, bien qu'au premier abord, il fasse un peu "ours mal léché", et que dire du Baron, ce sympathique vieux monsieur, complètement obsédé par le codex depuis toujours...
Mais je ne peux pas vraiment vous parler des personnages ou de l'histoire sans risquer de vous spoiler l'histoire, alors je m'arrête là ! ^^


L'histoire est riche en réferences historique hyper intéressantes, qui donnent réellement envie d'en savoir plus. D'ailleurs, si vous avez envie d'apprendre plein de choses sur l'archéologie et l'histoire et aussi sur les actus de Thomas Laurent, n'hésitez pas à faire un tour sur sa (super) chaine Youtube et n'oubliez pas de vous y abonner ! ;)
C'est bourré de rebondissements, incroyablement bien menés, on ne s'ennuit pas une seule seconde tout au long du livre. C'est un roman très addictif, bien rythmé, ce qui ce fait rare ! Certains trouveront peut-être les descriptions un peu longues, mais moi, j'ai trouvé que ça permettait de vraiment s'immerger dans l'histoire. En tout cas, j'ai trouvé que ce roman se lisait vraiment très vite et très bien et quand on arrive vers la fin, on ne peut plus le lâcher !
Et surtout, c'est extrêmement bien écrit, j'ai beaucoup aimé le style de Thomas Laurent, l'écriture est fluide et moderne. La narration est agréable et permet de vraiment s'identifier à Victoria et de mieux vivre cette incroyable aventure !


J'ai vraiment adoré ce roman très original dans la lignée d'Umberto Eco avec le nom de la rose ou de Dan Brown avec Da vinci code, sans rien avoir à leur envier, bien au contraire !
C'est vraiment très réussi, je n'avais pas lu un aussi bon thriller depuis un moment !


Merci et bravo à Thomas Laurent pour ce super moment passé à Rochehauh en compagnie de Victoria !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
murielan
  26 octobre 2017
Lorsque Victoria décide de se rendre dans le village isolé de Rochehauh pour découvrir la vérité sur la disparition de son compagnon, elle est loin de se douter de ce qui l'attend... Une légende locale où l'on parle du Diable lui-même, un manuscrit médiéval crypté, des lieux interdits et des habitants peu enclin à se livrer : les obstacles se bousculent mais Victoria me lâche rien !
J'avais déjà lu le premier roman de Thomas Laurent et je l'avais beaucoup apprécié aussi je n'ai pas hésité lorsque j'ai vu ce nouveau titre lors d'une masse critique. Merci d'ailleurs à Babelio et aux éditions Zinedi pour cet envoi.
J'y ai retrouvé le style percutant de l'auteur, le rythme effréné de l'enquête, la présence de nombreux rebondissements et un contexte historique bien exploité.
Thomas Laurent est sans conteste un jeune auteur de thrillers à suivre !
Commenter  J’apprécie          110
Livresque78
  04 septembre 2017
Si vous aimez les romans de type thrillers, qui mêlent enquêtes et histoire, tout cela avec une savante dose d'imagination, ce roman est pour vous sans aucune hésitation.
Thomas Laurent est un jeune auteur, qui pourtant a l'aisance d'un grand auteur. Une écriture fluide et attirante qui vous plonge dans un univers intrigant dont chaque page est un vrai plaisir. Une ambiance qui m'a par moment rappelé le nom de la rose et une intrigue qui ne peut que rappeler le style de Da Vinci Code.
Une ambiance bien particulière et travaillée qui happe le lecteur du début à la fin...
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
hibou_caillou_chouhibou_caillou_chou   23 juillet 2017
Une légère brise venait caresser mes joues. Elle était fraîche sans être froide et sentait bon la montagne. Je ne saurais décrire cette odeur autrement : fragrances d'herbes sauvages charriant le murmure des torrents et le silence des roches, l'éternité des neiges et des sommets inviolés.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : manuscritVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus

Autres livres de Thomas Laurent (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2756 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre