AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203060751
Éditeur : Casterman (25/03/2015)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 26 notes)
Résumé :
4 personnages, 4 destins croisés, 4 vies enchaînées. Alice, jeune blonde fraîche et séduisante se cherche dans une ville banale de l'Amérique des années 90. Elle cherche l'amour, elle cherche un sens à sa vie. Isadora, la clocharde, alcoolique... qui se cache derrière cette façade, y avait-il une femme avant l'épave ? Billie, est l'amie d'Alice. Elle ne va plus au cours de danse. Billie est noire. Billie est amoureuse d'un blanc. Barack Obama n'est pas encore présid... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  10 octobre 2015
Elever un enfant, c'est l'aider à grandir physiquement et socialement, donc l'aimer sans l'étouffer, lui donner confiance en soi pour qu'il s'autonomise.
Dans cet album, destins croisés de deux jeunes filles de seize ans, d'une femme adulte et d'un jeune homme ayant (eu) des problèmes relationnels avec un de leurs parents. Alice manque de liberté, sa mère trop angoissée la traite encore comme une petite fille. Même chose pour Abigail, pour des raisons religieuses cette fois. Je vous laisse découvrir qui sont les deux autres et quels sont leurs traumatismes - j'ai apprécié d'être surprise par ces histoires page après page.
Album en cinq parties, chaque personnage est présenté successivement, les relations parfois difficiles entre eux s'expliquent à mesure qu'on avance et qu'on comprend leurs réactions à la lumière de leur environnement familial.
C'est captivant, très émouvant. Cette lecture m'a rendue toute triste. Pas facile de savoir aimer, y compris les êtres qui nous sont les plus chers. Et quelle douleur de constater les dégâts que l'incompréhension parent-enfant peut provoquer, les stigmates qu'elle peut laisser à long terme, sur une vie entière. Quel gâchis...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Neneve
  13 février 2017
Je mets 5 étoiles sans hésiter à cette BD magnifique.
C'est l'histoire de trois femmes qui ont des comptes à régler avec la vie.
Il y a d'abord Alice, 16 ans, soumise à une mère tyrannique, qui rêve de liberté, d.émancipation. Un soir, dans une fête, elle rencontre l'énigmatique Dwight, introverti, avare de mots. Leur histoire durera 3 mois, puis un jour, il s'envole.
Il y a aussi Isadora, une SDF alcoolique, initiée à ce vice dès son plus jeune âge par sa mère clouée dans un fauteuil roulant. Une vie brisée par l'alcool tourmentée par des souvenirs noirs.
Et puis il y a Billie, jeune noire amoureuse d'un blanc. Elle vient d'une famille très croyante et très pratiquante. Sa vie est réglée par sa mère et elle vit sous le joug de son frère sur-protecteur, sauf quand il faut.
Leurs destins se croiseront un soir.... et cette rencontre bouleversera le cours de leurs vies.
Une BD magnifique, sur le passage de l'adolescence à l'âge adulte, sur l'émancipation, sur le désir de liberté, sur l'amour, l'amitié, les déceptions. Mais aussi sur la parole, les mots, les phrases... celles qu'on voudraient dire mais qu'on dit pas, par pudeur, par crainte, par peur. Une BD remplie de sensibilité. Qui nous fait comprendre qu'il ne faut pas attendre pour être soi...
A lire et relire, sans modération...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
mariech
  29 mars 2016
Comment naissent les araignées , titre étrange qui m'a intrigué , en fait ce roman graphique parle du passage de l'enfance à l'âge adulte , les araignées doivent tuer leur mère pour grandir , devenir adultes .
Ici ce n'est pas aussi violent , il s'agit simplement de s'affirmer en tant que personne , de vivre sa vie , de devenir autonome .
Moi aussi j'ai été étonnée par le fait que cet album se passe aux États - Unis , j'étais persuadée que ça se passait en France , mais sans doute l'auteur a - t - elle voulu associer les grands espaces au désir de liberté , d'affirmation de soi que l'on ressent à l'adolescence .
On va faire un voyage initiatique en compagnie des protagonistes de l'histoire .
Il m'a manqué un petit je ne sais quoi pour apprécier pleinement cette BD .
Commenter  J’apprécie          190
Vexiana
  18 mai 2019
Je reste un peu dubitative en refermant cette BD dont j'avais entendu le plus grand bien.
Je m'étais attendue à un truc vraiment bouleversant été je suis un peu restée sur ma faim.
Le thème est, très clairement, le lien parent-enfant et le passage obligé de l'adolescence où le jeune prend son envol. On suit 4 histoires très différentes mais liées, dans un USA de carte-postale. C'est sympa mais ça manque d'un petit quelque chose qui rendrait le tout original.
J'ai trouvé les dialogues sont particulièrement maladroits. Ils sont essentiellement composés de sarcasmes mais je trouve que c'est un sentiment qui a souvent du mal à passer dans la BD car il manque l'intonation, ou l'indication qui l'annonce.
Côté dessin, je n'ai pas été séduite. le trait est très irrégulier et m'a semble maladroit. C'est un parti-pris, j'en suis consciente, mais ne correspond pas à mon goût.
Commenter  J’apprécie          120
BidouilleB
  16 avril 2015
Elles sont 3, la mère, la fille et l'esprit saint. Une trinité mal adaptée à son environnement, étouffée par l'amour et la haine maternelle.
Elles sont 3, chacune avec sa souffrance, et le hasard les réuni pour un road trip au sud de nulle part.
Le temps de quelques miles, elles exorcisent leurs démons: chagrin d'amour, haine de soi, dégoût... La fille aime à la folie, la mère boit pour s'oublier, l'esprit saint renie ses croyances...
Elles sont 3 que tout sépare, mais pansent leurs plaies ensemble.
Un évangile féminin violent et poétique...
J'ai menti ils étaient 4, mais lui a d'autres démons à affronter. Il trace son chemin rédempteur seul, à ses risques et périls.
Ce n'est pas un vrai résumé, mais c'est ce que m'inspire ce récit à 4 voix, à 4 voies.
Marion Laurent raconte avec intelligence 4 vies en parallèles, et en dire trop gâterai la magie de cet album.
Commenter  J’apprécie          90

critiques presse (5)
BulledEncre   22 juin 2015
Une belle lecture qui incite à la réflexion.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   13 mai 2015
Le trait est chaleureux et bien adapté au sujet, les jeux de couleurs donnent une belle personnalité au livre.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   22 avril 2015
L'ensemble (...) permet de découvrir une auteure au ton bien particulier que l'on suivra avec intérêt.
Lire la critique sur le site : Auracan
Bedeo   13 avril 2015
Comment naissent les araignées signe une chronique sans prétention, sans ambition précise, mais avec brio et élégance.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest   07 avril 2015
Comment naissent les araignées est un récit sensible qui prend aux tripes, jusqu'à la dernière case.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ZilizZiliz   09 octobre 2015
- Révérend, vous pensez que je suis mauvaise ?
- Voyons, Abi, pourquoi cette question ? Je te connais depuis ton baptême, tu as toujours été une bonne fille.
- J'essaye en tout cas. Je prie tous les jours, je lis ma bible, j'aide mon prochain. Pourtant, je ne peux pas m'en empêcher... J'ai de mauvaises pensées dans la tête. C'est dès le matin. Quand je me réveille et que je la vois [ma mère]. J'ai beau faire des efforts, elle n'est jamais contente. Et lui, là [mon frère]... Toujours à me surveiller. J'étouffe. Ma vie me pèse de plus en plus. Je préférerais qu'ils ne soient plus là. Ou plutôt... Je préférerais être ailleurs.
- Quand tu dis "ailleurs", il s'agit d'une ville, d'un pays ?
- Non, ailleurs, pour moi, c'est nulle part. J'aimerais être nulle part... J'aimerais ne plus penser à rien.
- Ah... Je vois. Mais c'est impossible, ça, ma petite. Il va falloir prendre ton mal en patience. Tu as pensé à t'inscrire au camp cet été ? Tu rencontreras des jeunes avec qui tu pourras communier.
(p. 76-77)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ZilizZiliz   07 octobre 2015
Ma mère disait qu'on naissait et qu'on crevait seul. Ça me rassure qu'elle ait eu tort. On est bien accompagné de temps en temps.
(p. 122)
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
Video de Marion Laurent (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Laurent
Payot - Marque Page - Marion Laurent - Comment naissent les araignées ?
autres livres classés : alcoolismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Marion Laurent (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3473 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre