AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2364130174
Éditeur : Vents Ailleurs (04/10/2012)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Un camion brinquebalant fonce en direction de Freetown. La poussière retombe lentement sur la piste. Dans la cabine, saturée de crasse et de moiteur, Jamil échafaude des plans d’avenir. Sous le siège, les diamants dérobés permettent tous les rêves de pouvoir.
Autre année, autre décor. Du sable, une plage, un bar face à l’océan. Nelson le propriétaire et Gladys l’écrivaine sont en pleine conversation. Scène tranquille ? Ne nous y trompons pas. Les deux amis au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
PhilippeSAINTMARTIN
  04 novembre 2016
SALONE est d'abord un bel objet. Trop rares sont les vrais choix de papier pour imprimer un livre, alors SALONE est un livre beau qui s'estime entre les doigts comme on reconnaît un tissu de lin marocain à sa trame et un lamé au chuintement de son soyeux.
Pour entrer dans le monde de SALONE, il nous faudra tourner la première page noir perlé pour marcher vers la lumière de cette envoûtante scène à ciel ouvert : la Sierra Leone, Salone en langue krio, et y suivre les traces d'une écriture dense et tendue comme la peau d'un tambour. "Gladys aimait les matins de l'océan à marée basse, quand il l'accueillait, elle, les deux pieds enfoncés dans le sable de la nuit, avec ce roulement feutré du ressac qui n'appartient qu'à l'aube et aux petites heures qu'elle enfante."
C'est dans l'obscurité de cette première page noir-de-gris que Laurent Bonnet a trempé la platine de sa plume, à la fois Mallat n°12 et ornementale à réservoir Léonardt : pour griffer la ronde, saigner la bâtarde, enjôler l'anglaise, ordonner la droite et enfin dessiner. "Londres, printemps 2003. Un soleil blanc se hissait au dessus du fleuve et morcelait les derniers lambeaux de brume agrippés aux arches de Batterson Bridge. Au loin, sous l'assaut de la lumière, les tours sentinelles de Chelsea Gardening frappaient le ciel, glaives orangés magnifiques qui, le soir à contre-jour, se transformaient en sinistres vigies."
SALONE est un superbe récit romanesque, quasi géologique. Strate après strate, Laurent Bonnet entrecroise les destins, l'histoire impitoyable de la Sierra Leone, les personnages que l'on devine bien réels, la fresque de leurs engagements ou de leurs fuites, le bas-relief des guerres comme des drames, des cupidités comme des déchirures, des renoncements comme des convictions, dans un tourbillon littéraire qui ne nous lâche jamais. "A proximité, deux corps, immobilisés dans des positions grossières, gisaient sur la plage. Un ballon noir et blanc, poussé par la brise, roulait en bordure du ressac."
Du paysage grandeur nature à la sanglante densité historique des remous africains coloniaux et post coloniaux, Laurent Bonnet nous trame une épopée tout en brodant les destinées particulières des hommes : roman mais aussi témoignage, conte mais aussi documentaire, sur un pays dont on parle trop peu ; les événements s'entrechoquent quand les destinées se nouent, s'emmêlent et se détissent, dans une moiteur tropicale obsédante, c'est magistralement mené.
Ode à plusieurs voix, SALONE nous martèle, presque en sourdine, une mélopée qui se refuse à la résignation et donne à entendre la volonté farouche de garder la foi, une dédicace au malgré tout, malgré eux, malgré ça, malgré nous : un hommage à l'humain et ses contradictions déchirantes, ses amours, ses amitiés, ses erreurs, ses absurdités, ses obéissances et ses trahisons, à son impuissance aussi, face aux turpitudes de ce monde.
SALONE est également un discret filigrane, dédié à l'écriture, à ses impératifs et ses lacérations, où l'auteur distille ses convictions intimes imprimées en taille-douce sur chaque page : "quand on exhume les racines et que l'on parvient à dépeindre le tronc et les branches, on a beaucoup de mal à raconter le feuillage qui brûle".
Enfin, SALONE est une écriture. Un ton de conteur et de passeur, un style aérien et pourtant tellurique, presque plutonique parce que magmatique et formé en profondeur. Précise, travaillée, rythmée, émouvante, ne nous libérant qu'à l'ultime page noir perlé, cette griffe haletante et aventurière, comme une poussiéreuse piste rouge sang, est passionnément humaniste.
Alors SALONE et ces deux mots : aventure humaine. Pas navigateur pour rien, l'animal. SALONE n'est pas un premier roman, c'est un roman premier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ChezLo
  20 octobre 2013
Salone, c'est le Sierra Leone. Des gens y vivent depuis longtemps, se battent pour survivre de génération en génération, ont fui l'esclavage et fuient toujours les combats. Lieu de tous les trafics illicites (diamants, armes...), lieu de brassage, lieu de calme aussi parfois. Jamil le sierra-léo-libanais finalise son plan de trafic juteux, ailleurs une femme est en fuite et doit renoncer à son bébé, près d'une plage, Nelson tient son bar et observe son pays qui change...
Un livre choral qui nous plonge dans les ténèbres et en même temps sous le soleil d'un pays si particulier que le Sierra Leone. Un pays à L Histoire récente bouleversée, des populations qui arrivent à communiquer malgré leurs langues maternelles issues de l'Afrique de l'Ouest toute entière, grâce au krio, ce pidgin de Freetown.
Les chapitres s'enchaînent en présentant des vies de personnages différents, à des époques différentes. Agréable de croiser ces trajectoires, compliqué parfois de chercher un lien entre eux. J'ai regretté de ne pouvoir apprécier pleinement ce roman très ancré dans la réalité sociale et politique de ce pays. Car il est indéniable que l'auteur connaît son sujet, navigateur, voyageur et témoin attentif qu'il est. L'écriture est talentueuse, les portraits sont convaincants, mais il m'a manqué quelquechose... mais quoi..... Peut-être aussi la frustration de perdre de vue les personnages qui ouvrent le roman, tel Jamil, que l'on laisse à la sortie du désert, haletant et hautement stressé.... comme moi !

Lien : http://chezlorraine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesdefricheurs
  04 juillet 2012
Extrait chronique audio France Inter : C'est puissant, c'est humain, c'est vraiment à lire,
Jacqueline Pétroz - France Inter - Emission Livre en Poche :

Lien : http://www.youtube.com/watch..
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
Actualitte   29 août 2013
Entre la fresque historique, le reportage journalistique et le roman pur et simple, Laurent Bonnet n'a pas réussi à choisir ! Cela donne un récit rempli d'anecdotes savoureuses, de situations écœurantes, d'ambitions démesurées, de courage profond, d'humanisme exacerbé, ou encore de gabegie invraisemblable et d'avidité ignominieuse
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PhilippeSAINTMARTINPhilippeSAINTMARTIN   04 novembre 2016
Londres, printemps 2003. Un soleil blanc se hissait au dessus du fleuve et morcelait les derniers lambeaux de brume agrippés aux arches de Batterson Bridge. Au loin, sous l'assaut de la lumière, les tours sentinelles de Chelsea Gardening frappaient le ciel, glaives orangés magnifiques qui, le soir à contre-jour, se transformaient en sinistres vigies.
Commenter  J’apprécie          80
lesdefricheurslesdefricheurs   09 janvier 2013
Un critique littéraire touché en plein coeur sur Terangaweb
2013, à http://terangaweb.com/salone-laurent-bonnet/
Un bon livre est un coup de pierre. Nous sommes touchés de plein fouet. Un bon livre est un coup de feu. Il résonne dans la conscience bien après avoir été tiré. Salone en est un. Un livre à coups et sans à-coups. Un coup de bol sans coups de barre. Un coup de cœur plein de coups durs. Les quatre cents coups des uns contre les mille et un sales coups des autres. Les petits coups de pouce et les grands coups de mains qui font le coup de génie. Et je pèse bien mes mots. Un livre à lire à tout prix car il n’a pas de prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GangoueusGangoueus   30 avril 2013
Salone, nar so !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Laurent LD Bonnet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Laurent LD Bonnet
L'auteur interview pour Salone
autres livres classés : sierra leoneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Laurent LD Bonnet (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Existe t il un code secret de la rencontre ?

Quel est le prénom de la femme que rencontre Antoine ?

Landra
Léa
Aline

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Dix secondes de Laurent LD BonnetCréer un quiz sur ce livre